mardi 2 avril 2019

"Une drôle de fille" de Armel Job

Synopsis :
Rien de plus paisible que la Maison Borj, boulangerie d'une petite ville de province belge à la fin des années 1950. Un foyer sans histoire, deux adolescents charmants, un commerce florissant : les Borj ont tout pour être heureux. Avec générosité, ils acceptent de prendre Josée, une orpheline de guerre, en apprentissage. Une drôle de fille, cette Josée. Épileptique, pratiquement illettrée, mais pourvue d'un don d'autant plus émouvant qu'elle n'en a aucune conscience : elle chante divinement.
Comment imaginer qu'une jeune fille aussi innocente puisse devenir celle par qui le malheur et la ruine vont s'abattre, telle une tornade, sur cette famille en apparence si harmonieuse ?

Mon avis :
Je n'avais jamais entendu parler de cet auteur, ni de ce roman, mais son résumé m'a tellement intrigué que je me suis laissée tenter. Je me suis plongée dedans avec délice, j'ai beaucoup aimé !

Depuis la fin de la guerre, l'Europe panse ses plaies et la Belgique ne fait pas exception. La Maison Borj, boulangerie d'une petite ville de province, est un commerce florissant tenu par une famille sans histoire. Lorsqu'on leur demande de prendre Josée, une orpheline de guerre, en apprentissage chez eux, ils hésitent mais finissent par accepter. Josée est étrange, un peu simple sur les bords, épileptique mais elle chante merveilleusement bien et elle n'a pas conscience de son talent. Sans le vouloir et sans comprendre pourquoi, Josée va semer la discorde dans cette famille d'apparence si parfaite...

Il m'a fallu un peu de temps pour entrer dans l'histoire, mais une fois embarquée, j'ai eu du mal à lâcher ce roman. La plume de l'auteur est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé cette histoire.Je trouve cela intéressant de voir un univers s'écrouler à cause d'un petit grain de sable, à savoir Josée dans cette histoire. En apparence, cette famille est parfaite et a tout pour être heureuse mais l'arrivée de Josée va mettre à mal ce fragile équilibre. Elle ne fait rien pour cela, elle ne comprend même pas ce qui se passe mais rien que sa présence chamboule leur petit monde, les faux-semblants tombent et sont révélés au grand jour. J'aime d'autant plus cette histoire qu'elle n'est pas complètement inventée. L'auteur nous conte l'histoire de sa famille, du côté paternel, même s'il a comblé les trous. On ne sait pas distinguer le vrai de l'inventé et je trouve cela brillant !

Je ne suis pas spécialement fan des personnages, mais pour le coup, on peut facilement s'identifier à eux, ils sont comme nous, ni plus, ni moins. Cette famille nous met face à notre propre bêtise, elle est le simple miroir de l'Humanité et je dois avouer que ça fait peur... Josée m'a fait de la peine. Elle ne comprend rien à ce qui se passe autour d'elle, tout s'écroule par sa faute même si elle n'en a pas conscience et que ce n'est absolument pas volontaire...

La fin ne m'a pas plus surprise que ça, je m'y attendais un peu mais franchement, je ne vois pas comment cela aurait pu finir autrement...

J'ai été plus qu'agréablement surprise par ce court roman, j'ai beaucoup aimé ! Si j'ai l'occasion de me replonger dans les mots de l'auteur, je le ferai sans aucune hésitation, c'est une certitude !
Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire