mardi 29 novembre 2022

"Petites leçons de grammaire pour trouver l’amour" de Mary Simses

Synopsis :
Grace Hammond voit sa vie partir à la dérive. Au chômage, célibataire et sans domicile, cette experte en grammaire quitte New York et part se réfugier dans sa ville natale, sur la côte du Connecticut. Elle y revoit Peter, son amour d’adolescence, et rencontre Mitch, qu’elle exaspère par son obsession de vouloir toujours tout corriger…
Pour mieux embrasser l’avenir, Grace va devoir revenir sur un événement douloureux qui ne cesse de la culpabiliser et ce qui devait être un court séjour chez ses parents va se transformer en un retour sur soi. Aura-t-elle le courage de laisser tomber le Bescherelle et d’édicter ses propres règles ?

Mon avis :
Ce livre me tentait énormément, son titre semblait fait pour moi. Je l'ai très vite eu entre les mains mais ma panne de lecture m'a empêché de m'y plonger aussi rapidement que je l'aurais voulu. C'est maintenant chose faite et j'ai beaucoup aimé !

Son copain vient de la quitter, elle a perdu son job et le plafond de son appartement s'est effondré à cause d'une fuite d'eau, autant dire que Grace n'est pas au meilleur de sa forme. Le temps des travaux chez elle, elle se réfugie chez ses parents dans le Connecticut. Dans sa ville natale qui lui rappelle de mauvais souvenirs, elle recroise son amour de jeunesse et leur attirance semble toujours aussi forte malgré les années qui ont passé...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire. C'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture. Je trouve qu'elle change un peu de ce que l'on a l'habitude de lire dans ce genre, même si j'avoue que l'on devine la fin assez rapidement. Avoir une héroïne passionnée d'orthographe et de grammaire est surprenant mais cela apporte vraiment un plus à l'histoire.

Je me suis beaucoup reconnue en Grace, déjà par rapport à l'orthographe (^^) mais aussi parce qu'elle ne sait pas où elle en est et qu'elle imaginait sa vie bien différente... Pour le coup, c'est vraiment une fille comme nous, on peut très facilement s'identifier à elle. Je suis tombé sous le charme de Mitch, sous ses airs un peu bourrus se cache un homme profondément bienveillant. J'en veux un comme ça !

La fin est assez prévisible, on se doute très rapidement de l'avenir amoureux de Grace et je ne peux qu'approuver son choix ! J'ai refermé ce roman avec le fameux sourire niais plaqué sur le visage. La grande romantique que je suis est comblée !

Cette lecture est vraiment une chouette découverte, je ne peux que vous la recommander ! ^^

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 24 novembre 2022

"Le cercle des derniers libraires" de Sylvie Baron

Synopsis :
Adrien Darcy, journaliste sportif , est en convalescence. Il vient de survivre à un grave accident de la route. Le jeune homme, la trentaine, n’a jamais su tenir en place et veut reprendre du service. Charles Batifol, son rédacteur en chef à la Montagne, quotidien régional basé à Clermont-Ferrand, lui confie un dossier non sportif : le meurtre de trois libraires de la région en trois mois. Darcy rechigne, ce n’est pas son domaine. Il finit cependant par accepter la mission : enquêter discrètement pour découvrir ce que la police n’a pas découvert, et en faire une avant-première dans La Montagne.
 
Mon avis :
J'avais croisé ce roman dans une allée de librairie et j'ai tout de suite eu envie d'en savoir plus. Il a rejoint ma PAL très rapidement mais il y est resté plus longtemps que prévu, même si je l'en ai sorti dès que j'en ai eu l'occasion. J'ai passé un très bon moment avec ce roman.

Après un grave accident de vélo, Adrien peine à retrouver une vie normale et son métier de journaliste sportif ne l'aide pas affronter la réalité. Son rédacteur en chef lui propose de mener l'enquête sur des libraires dont les décès ne semblent pas accidentels. Adrien est totalement réfractaire à l'idée mais fini quand même par se laisser tenter. Son enquête va le mener à Saint-Flour où il fait la connaissance d'Emma, jeune libraire à la tête du Club des Derniers Libraires dont tous les libraires décédés dernièrement étaient membres...

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. J'aimais beaucoup la plume de l'auteure qui est agréable à lire et assez addictive mais j'avais beaucoup de mal avec Adrien. Son personnage est antipathique au possible, il en veut au monde entier et le montre clairement. J'ai vraiment commencé à accrocher lorsque Emma a fait son apparition. Cette nana est une bouffée d'oxygène qui essaie toujours de voir le positif, même si c'est parfois compliqué. C'est le genre de personne dont on a besoin dans sa vie. J'ai mis longtemps à accrocher mais une fois lancée, je n'ai pas pu lâcher ce roman avant de l'avoir terminé. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

J'ai adoré suivre l'enquête d'Adrien sur ce fameux Club des Derniers Libraires. On se prend très vite au jeu, et lorsque l'on pense avoir enfin compris qui était derrière ces meurtres, l'auteure nous entraîne sur une autre piste et ainsi de suite jusqu'au dénouement final. Ce roman est aussi une ode aux livres et aux libraires qui sont passionnés par leur métier. On est plongé au cœur du métier et cette découverte est très plaisante. J'adore mon boulot mais j'aurais adoré être libraire ou bibliothécaire.

Comme je le disais plus haut, la fin est surprenante, on ne s'y attend absolument pas. Bien que j'ai eu des soupçons, je ne pensais pas que le ou les assassin(s) serai(en)t celui/ceux-là. Chapeau à l'auteure parce qu'en général je devine assez facilement l'identité du coupable.

J'ai beaucoup aimé cette histoire et je ne peux que vous la recommander si vous êtes passionné par les livres ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 22 novembre 2022

"La vie est belle et drôle à la fois" de Clarisse Sabard

Synopsis :
Léna et Tom sont frère et sœur. Un jour, leur mère les convie dans leur maison d'enfance, dans le Sud. Seulement, quand ils arrivent, elle a disparu en leur laissant un seul mot : « C'est le moment pour moi de réaliser quelques rêves. »
 
Mon avis :
Fan de la première heure de la plume de Clarisse Sabard, je me procure ses romans sans hésiter tellement je suis sûre de passer un bon moment. Celui-ci n'a pas fait exception mais avec ma panne de lecture, je n'ai pas pu m'y plonger aussi rapidement que je l'aurais voulu. Lorsque Mathilde est venu me voir cet été, on a fait la liste des livres que nous avions dans nos PAL respectives en commun pour en faire des lectures communes, et c'est avec ce titre que nous avons commencé. Sans grande surprise j'ai beaucoup aimé !

Sa mère l'ayant supplié de venir passer Noël dans la maison de son enfance, Lena n'arrive pas à croire que celle-ci a "disparu". Enfin, disparu est un bien grand mot puisqu'elle a décidé de partir en voyage en laissant la maison familiale à ses enfants pour les fêtes. Lena se sent piégée, surtout que ce n'est pas pour rien qu'elle a mis de la distance avec Vallenot et Noël qui ne lui rappellent que de mauvais souvenirs...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de Clarisse Sabard est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Quel plaisir de pouvoir se replonger dans les mots et l'univers de Clarisse Sabard ! J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, déjà parce que c'est une histoire de Noël mais surtout parce qu'elle tourne autour d'un secret familial. On découvre assez rapidement que Lena déteste Noël parce qu'elle a vécu un événement traumatisant étant petite, mais personne n'en parle. On se prend très vite au jeu et on essaie de deviner ce qui a bien pu lui arriver, toutes les pistes laissées par l'auteure sont envisageables...

J'ai adoré la galerie de personnages que nous offre Clarisse Sabard. Je suis sous le charme de cette famille assez déjantée mais terriblement attachante. Ce sont tous des gens bien qui commettent des erreurs qui ont plus ou moins de conséquences. Ce sont des personnes comme vous et moi et leurs histoires nous parlent.

Je suis fan de la fin, j'ai adoré ! Je suis contente que Lena ait son happy end et que tout soit rentré dans l'ordre. Je ne pouvais pas espérer mieux !

Je ressors de cette lecture sous le charme de la famille Pichon et du beau village de Vallenot ! J'ai tellement hâte de pouvoir y retourner que je me suis procurée les deux tomes suivantes dès la fin de cette lecture. Je pense que Vallenot me reverra dans pas longtemps ! ^^


J'ai eu le plaisir de partager cette lecture avec mon amie Mathilde ! Pour découvrir ce qu'elle en a pensé, c'est par là-bas que ça se passe !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 17 novembre 2022

"Les sept soeurs, tome 6 : La soeur du soleil" de Lucinda Riley

 
Synopsis :
Electra d’Aplièse a tout pour elle : mannequin le plus en vue de la planète, elle est belle, riche et célèbre. Mais derrière cette image idéale, c’est une jeune femme perdue depuis la mort de son père, Pa Salt, un milliardaire excentrique qui l’a adoptée avec ses six soeurs. Emportée dans la spirale infernale de la drogue et de l’alcool, et alors que tout son entourage craint pour elle, elle reçoit une lettre d’une inconnue qui dit être sa grand-mère…

1939. Cecily Huntley-Morgan arrive au Kenya depuis New York, à la suite d’un chagrin d’amour. Elle réside chez sa marraine, membre influent de la bonne société locale, sur les rives du somptueux lac Naivasha. Cecily va y rencontrer Bill Forsythe, un fermier connu pour ses relations avec la fière tribu massaï. Mais l’arrivée de la guerre en Europe va bouleverser leur quotidien. Jusqu’à sa rencontre avec une jeune kenyane, qui lui arrachera une promesse qui changera le cours de sa vie…
 
Mon avis :
Cette saga étant une de mes préférées, je me plonge dans chacun de ses tomes avec impatience. Celui-ci n'a pas fait exception, j'étais très curieuse d'en savoir plus sur Electra, la sixième sœur et sans doute la plus énigmatique. Dévoré en une journée, j'ai une nouvelle fois adoré !

Electra mène une vie de rêve. Mannequin adulé par le monde entier, elle est jeune, belle, riche et célèbre. Mais sous cette façade idyllique se cache une jeune femme qui sombre dans la dépression depuis le décès de Pa Salt et qui consomme plus d'alcool et de drogue qu'elle ne devrait. Ses proches s'inquiètent pour elle mais ne savent plus quoi faire pour la sauver d'elle-même. Alors qu'elle sombre de plus en plus, elle reçoit la lettre d'une femme qui prétend être sa grand-mère maternelle. Cette rencontre va tout changer et lui permettre d'enfin connaître ses racines...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de Lucinda Riley est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire. J'étais incapable de lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page.

Quel plaisir de se replonger dans les mots et l'univers de Lucinda Riley, c'est toujours un vrai délice ! Je suis complètement fan de l'univers qu'elle a créé avec cette saga. Elle arrive à se renouveler à chaque tome et ses histoires sont toujours aussi passionnantes.

Electra m'intriguait énormément, j'avais vraiment hâte d'en savoir plus sur elle. On ne la croisait que très peu dans les tomes précédents et tout ce qu'on découvrait d'elle ne donnait franchement pas envie. Pourtant, on devinait très vite que sa vie d'apparence parfaite était loin de l'être. J'ai adoré découvrir son histoire, son arrière grand-mère Cecily était un sacré personnage. Je me suis beaucoup attachée à cette famille au destin incroyable.

La fin est juste parfaite mais elle donne envie de se jeter immédiatement sur la suite. Les 6 soeurs vont rendre hommage à leur père adoptif là où il a disparu un an après sa mort, cela promet d'être riche en émotion, surtout qu'elles vont se mettre en quête de leur septième sœur. J'ai vraiment hâte de pouvoir m'y plonger et de percer le mystère de la sœur disparue !

Sans grande surprise, j'ai adoré ce sixième tome et j'en redemande ! Pas de doute, le septième tome ne va pas faire long feu dans ma PAL ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 novembre 2022

"Les papillons de la Lena" de Christian Garcin

Synopsis :
Sur des milliers de kilomètres, le puissant fleuve Lena charrie parfois des choses curieuses, comme ce bout de bois tordu et noir, à la forme un peu bizarre…
Les deux papillons Anastasia Fanfreluche et Sonia Baboutchka y voient une plate-forme pour se poser et papoter. Lorsqu’elles s’envolent, les trois louveteaux Arkhangelsk se servent du morceau de bois comme d’un jouet à mordiller. Le jeu s’arrête lorsque l’aigle Lelio Lodoli s’en empare, croyant saisir un lapin mort et un peu sec dont il ferait bien son dîner. Plus tard, c’est en le voyant flotter que l’écureuil Mitrofane Stakhanov apprend enfin à différencier la droite de la gauche. Quant à l’éphémère Mimolette Perséphone, elle est bien heureuse de s’y reposer, à mi-parcours de sa brève existence. Jusqu’où le curieux morceau de bois va-t-il dériver ? Jusqu’à l’embouchure du fleuve, là où, paraît-il, vivent des boeufs musqués ? Seule Goritsa, la divinité de la Lena, peut le dire…
 
Mon avis :
Soyons honnête, si la maîtresse avec qui je travaille ne m'avait pas parlé et prêté ce livre, je ne l'aurais jamais lu, mais elle a éveillé ma curiosité... Avec la reprise de l'école, j'ai beaucoup moins de temps pour lire et j'avais envie d'une lecture courte après la lecture d'un pavé de plus de 1000 pages, ce livre était donc parfait. Lu en l'espace de quelques heures, j'ai bien aimé cette étrange lecture !

Tout part d'un morceau de bois en forme de lièvre et d'une série d'événements qui confirment le proverbe "Le battement d'aile d'un papillon à la source de la Lena peut suffire à provoquer un combat de bœufs musqués à son embouchure"...

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, j'étais un peu décontenancée par le style de l'auteur. Il aime les longues phrases et les noms imprononçables, il m'a fallu un peu de temps pour m'y habituer mais on se prend très vite au jeu. Les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître toutes les aventures de notre bout de bois qui l'entraînent d'un bout à l'autre de la Lena et qui finissent par provoquer le combat des bœufs musqués.

C'est plaisant à lire, on est curieux de découvrir l'enchaînement des événements. Cette histoire illustre très bien l'effet boule de neige, la moindre petite chose peut avoir des conséquences énormes...

J'ai beaucoup aimé la galerie de personnages que nous offre l'auteur, chacun a sa propre histoire mais chacune d'entre elles est reliée aux autres grâce au bout de bois. C'est incroyablement poétique.

La fin est top et clôture bien cette histoire, la boucle est bouclée !

Ce livre a été une chouette découverte, j'ai passé un très bon moment !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 10 novembre 2022

"Le labyrinthe des esprits" de Carlos Ruiz Zafón

Synopsis :
"Cette nuit j'ai rêvé que je retournais au Cimetière des Livres Oubliés. J'avais de nouveau dix ans et je me réveillais dans mon ancienne chambre pour sentir que le souvenir du visage de ma mère m'avait abandonné. Et je savais, comme on sait les choses dans les rêves, que c'était ma faute, seulement la mienne, parce que je ne méritais pas de m'en souvenir et je n'avais pas été capable de la venger".
 
Mon avis :
Je suis tombé amoureuse de la plume de Carlos Ruiz Zafon avec la lecture de L'ombre du vent, le premier tome de la série du "Cimetière des Livres Oubliés" il y a plus de 10 ans. Depuis, j'ai acheté et lu tous ces autres romans. Ce quatrième et dernier tome, je l'attendais depuis 2013. Il n'est finalement sorti qu'en 2018 en grand format et comme je voulais la version poche, il a fallu attendre encore 2 ans de plus et comme c'était pendant ma panne de lecture, cela ne servait donc à rien de me le procurer tout de suite. Une fois dans ma PAL, il a traîné un moment parce que même si j'avais terriblement hâte de me plonger, j'avais peur de ne plus me souvenir de l'histoire après 9 ans d'attente... Malgré une reprise un peu difficile, j'ai une nouvelle fois beaucoup aimé !

Suite à la disparition d'un ministre, Alicia Gris est engagée pour le retrouver. Lors de son enquête, elle va recroiser la route de Daniel Sempere et Fermin, vestige d'un passé qu'elle tentait d'oublier. Le Cimetière des Livres Oubliés va leur ouvrir, pour la dernière fois ses portes, et leur révéler la vérité...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. Comme je le redoutais, je ne me souvenais plus de l'histoire et toute la première partie tournait autour de Daniel et Fermin. Leurs noms me sont familiers, ainsi que certains évènements qu'ils évoquent mais dans l'ensemble, je ne me souviens de rien... J'ai vraiment accroché lorsque l'histoire s'est centrée sur Alicia. À partir de ce moment-là, il était impossible pour moi de le lâcher. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Quel plaisir de pouvoir se replonger dans les mots et l'univers de Carlos Ruiz Zafon, cela m'avait manqué ! Dire que c'était la dernière fois que je pouvais m'y plonger me rend nostalgique mais cela m'a fait encore plus savourer cette lecture. L'auteur était vraiment très fort pour retranscrire l'ambiance du Barcelone d'après-guerre. C'est hyper réaliste, on y croit sans problème.

J'ai adoré la galerie de personnages que nous offre l'auteur. J'aime toujours autant Daniel et Fermin, même si je ne me souviens plus de leurs précédentes aventures. J'avais l'impression de retrouver de vieux amis et ça fait toujours plaisir ! Alicia m'a énormément plu, ce petit bout de femme est assez impressionnant... Malgré tous les drames qu'elle a vécu, elle est forte et résiliente, elle inspire le respect. J'ai aimé les personnages dans l'ensemble, j'en ai détesté d'autres, je n'en sentais pas certains et j'avais raison. Une chose est sûre, ils ne laissent personne indifférent.

Cette fin est chouette et conclue parfaitement cette saga ! Il me semble que toutes nos questions ont trouvé des réponses mais pour en être vraiment sûre, il faudrait que je la relise en entier sans attendre 10 ans entre la lecture du premier et du dernier tome...

Je referme ce dernier tome avec beaucoup de nostalgie, je suis triste de dire au revoir au Cimetière des Livres Oubliés ainsi qu'à Daniel et Fermin mais j'ai beaucoup aimé ce dernier voyage en leur compagnie. Carlos Ruiz Zafon va énormément manquer au monde de la littérature mais il laisse derrière lui de magnifiques histoires et c'est déjà un superbe cadeau qu'il nous a fait !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 8 novembre 2022

"Intuitions" de Paul Cleave

Synopsis :
Jusqu'à quel point une greffe peut-elle altérer votre perception du monde ? Inspecteur aux homicides de Christchurch, Mitchell Logan est sur la piste de l'assassin d'une jeune femme, qu'il soupçonne d'être un tueur en série. Au moment de l'appréhender, Logan se fait tuer. Conformément à ses dernières volontés, un don d'organes permet à son fils adoptif, Joshua, 16 ans, de retrouver la vue. L'opération se déroule parfaitement mais Joshua devient vite la proie de mystérieuses visions. Les yeux qu'on lui a greffés auraient-ils une mémoire ? S'il est maintenant capable de voir le monde qui l'entoure, c'est dans des ténèbres beaucoup plus dangereuses qu'il va pénétrer en essayant de percer les secrets de l'inspecteur Logan et de mener à bien une enquête aux rebondissements incessants. Prenant pour toile de fond la mémoire cellulaire, Paul Cleave nous propose un nouveau puzzle diabolique, aux pièces plus intrigantes et effrayantes les unes que les autres.
 
Mon avis :
Étant une grande fan de la plume et l'univers de Paul Cleave, j'attends chacun de ses nouveaux romans avec grande impatience. Je me jette généralement dessus dès leur sortie sans même prendre le temps de lire le résumé parce que je sais que je ne serai pas déçu. Celui-ci n'a pas fait exception mais panne de lecture oblige, il a traîné beaucoup plus longtemps que prévu dans ma PAL. N'ayant pas envie de lire de romance suite à une rupture récente, ce livre me semblait tout indiqué pour me changer les idées et j'ai bien fait parce que j'ai adoré !

L'inspecteur Logan perd la vie lors de l'interpellation d'un meurtrier. Selon ses souhaits, ses yeux seront greffés à son fils adoptif pour lui permettre de retrouver la vue. L'opération est un succès et Joshua découvre le monde après 16 ans passés dans le noir.  Cependant, d'étranges rêves font leur apparition et semble lui montrer des souvenirs de son défunt père. Et si ses yeux avaient une "mémoire", et s'ils lui révélaient les noirs secrets de son paternel ?

Contrairement aux précédents romans de l'auteur, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. La véritable intrigue met très longtemps à se mettre en place et le début traîne en longueur. Dès que l'on entre dans le vif du sujet, à savoir la greffe des yeux et ce qui en découle, on est happé par l'histoire. La plume de Paul Cleave est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissement. Les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Quel plaisir de se replonger dans l'univers sanglant de Paul Cleave ! C'est un de mes auteurs chouchou de policier/thriller et je dois dire que cela m'avait manqué. Comme souvent, l'intrigue se passe à Christchurch en Nouvelle-Zélande. Décidément, il ne fait pas bon vivre là-bas et le nombre de serial killer y est assez impressionnant !
J'ai adoré le fait que cette histoire tourne autour de la mémoire cellulaire, c'est une très bonne idée. Les organes gardent-ils en mémoire les souvenirs, les habitudes, et cetera de la personne à qui ils appartenaient avant d'être transplanté ? L'idée est controversée mais plus que plausible. Je vous conseille d'ailleurs le livre De cœur inconnu de Charlotte Valandrey qui raconte sa propre expérience de mémoire cellulaire après sa greffe cardiaque, son histoire est bouleversante, que vous y croyez ou non ^^

Je suis toujours aussi fan de la galerie de personnages que nous offre Paul Cleave. On a beau les apprécier pour la plupart, on arrive à douter d'eux à chaque instant...

Impossible de deviner le ou les coupables dans cette histoire, l'auteur nous a bien mené en bateau. J'ai été scotché par la fin, je ne m'attendais franchement pas à ça... Si la plupart de nos questions ont trouvé leur réponse, la fin reste ouverte et pleine de suspense. Recroiserons-nous les personnages (encore vivants ^^) de cette histoire dans une suite, cela me semble fort probable. Affaire à suivre ! ^^

Je n'en doutais absolument pas mais j'ai adoré ce nouveau roman de Paul Cleave ! Cet auteur est une valeur sûre, vous pouvez y aller les yeux fermés ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 3 novembre 2022

"La maison des morts" de Sarah Pinborough

Synopsis :
La vie de Toby bascule suite à un simple test sanguin. Au beau milieu d’une île déserte, une poignée d’enfants mène une existence hors du temps, sous la surveillance impassible d’une équipe d’infirmières. Arrachés à leurs familles, les Déficients vivent dans la crainte du moindre symptôme indiquant qu’il est temps pour eux d’être conduits au sanatorium, là d’où personne ne revient. Loin des siens, replié sur lui-même, Toby attend la mort et lutte contre la peur et le désespoir. Mais l’arrivée d’une nouvelle patiente lui redonne brusquement une raison de vivre et d’espérer...
 
Mon avis :
Ce roman me faisait envie depuis sa sortie, il m'intriguait beaucoup. Pourtant, je n'avais pas cédé à la tentation. Il restait quand même dans un coin de ma tête et du coup, lorsque je suis tombée dessus par hasard à Noz, je n'ai pas résisté bien longtemps. Avec ma panne de lecture, il a traîné bien plus longtemps que prévu dans ma PAL mais je l'en ai sorti dès que j'ai pu. J'ai bien aimé cette lecture, mais je ne m'attendais pas à ça...

Suite à des prélèvements sanguins, des jeunes de moins de 18 ans ont été diagnostiqués "Déficients". Pour mettre en sécurité la population, ils sont isolés dans une grande maison sur une île déserte. Dès que les symptômes apparaissent, on vient les chercher en pleine nuit et ils disparaissent. Toby est l'un d'eux et il est pétrifié par la situation. Lorsque Clara les rejoint dans la maison, elle lui redonne envie de vivre et de profiter de chaque instant en attendant la fin...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

J'ai apprécié cette lecture mais je ne m'attendais clairement pas à ça. Je pensais frissonner avec cette histoire mais on ressent juste le mystère qui plane au-dessus de la maison. L'histoire en elle-même est pas mal mais je trouve que son titre est assez trompeur...

J'ai beaucoup aimé les personnages mais ma préférée reste Clara. Malgré sa fin proche, elle garde le moral et profite de chaque instant de bonheur qu'elle peut grappiller. Elle est un vrai modèle de résilience. L'évolution du personnage de Toby est assez impressionnante grâce à l'influence de Clara. Il a réussi à me surprendre avec son choix final, je ne l'en pensais pas capable...

J'ai été bluffée par la fin, je ne m'attendais pas à ça. Par contre, je regrette que beaucoup de questions restent sans réponse après avoir refermé ce roman. On reste clairement sur notre faim et je trouve cela dommage...

Dans l'ensemble, c'est une chouette découverte même si je ne suis pas totalement satisfaite par cette lecture. J'ai trop de questions qui restent sans réponse et cela me gêne, dommage...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 novembre 2022

Bilan lecture du mois d'Octobre 2022

         
 
Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis


8 livres lus en Octobre, pour un total de 2144 pages !
Je retrouve un bon rythme de lecture, pourvu que ça dure !



Côté acquisitions, un service presse, des achats neufs et d'occasion ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !


Vampyria Inquisition, tome 1 : L'inquisiteur et son ombre de Victor Dixen (Service Presse) LU
La vie a plus d'imagination que nous de Clarisse Sabard (Achat occasion)
Une promesse sous la neige de Fiona Harper (Achat Noz) 
En chute libre de Jay Crownover (Achat Noz)
Et nous danserons sous les flocons de Clarisse Sabard (Achat occasion)
Harry Potter, tome 5 : Harry Potter et l'ordre du Phénix (version illustrée) de J.K. Rowling (Achat) LU
Ce monde qui est le mien de Jen Calonita (Achat occasion)
 La grande journée du petit Lin Yi de Brenda Williams et Benjamin Lacombe (Achat occasion) LU


8 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 138 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 27 octobre 2022

"Bambi" de Félix Salten et Benjamin Lacombe

Synopsis :
Bambi retrace les premières années d'un faon et, à côté de ses émerveillements, les épreuves qu'il affronte et qui le construisent : dangers, deuil, solitude, métamorphoses, défis, et toujours l'angoisse d'être chassé et tué. L'histoire, oscillant entre anthropomorphisme (les animaux parlent) et naturalisme (les observations sont magnifiques), nous plonge dans une forêt qui bruisse de multiples émotions, d'expériences intenses, de sensations contrastées vécues par une société d'animaux, miroir de notre humanité, tout à la fois violente, cruelle et fragile, et dotée d'une prodigieuse résilience.
 
Mon avis :
Grande fan du travail de Benjamin Lacombe, je ne rate aucune de ces nouvelles parutions et me les procure généralement au moment de leur sortie. Celui-ci avait rejoint ma PAL pour Noël 2020 mais avec ma panne de lecture, je n'ai pas réussi à m'y plonger aussi rapidement que je l'aurais voulu. Un an et demi après, il est enfin lu et j'ai adoré !

Tout le monde connaît l'histoire de Bambi tel qu'elle est contée par Disney mais peu de gens savent qu'elle s'inspire d'un roman de Félix Salten (moi la première, avant d'entendre parler de cette édition).

J'ai vraiment adoré cette histoire. Félix Salten a un talent de conteur assez bluffant. On est happé par ces mots. Les splendides dessins de Benjamin Lacombe retranscrivent à merveille ce que l'auteur veut nous faire ressentir. L'objet est splendide, son contenu l'est encore plus !

Cette histoire est bien plus profonde qu'elle n'y paraît. L'histoire de Bambi est en fait une allégorie sur le traitement des juifs dans les années 20 en Europe. Honnêtement, si je ne l'avais pas su avant de commencer cette lecture, je n'aurais pas fait attention à tous les éléments symboliques présents dans le texte. L'auteur a très bien su les dissimuler dans son ode dans la nature. Ce texte est vraiment intemporel.

La fin se fait tout en douceur et conclue parfaitement cette belle histoire.

Cette histoire est une très belle découverte. Si Benjamin Lacombe ne l'avait pas illustré, je ne l'aurais jamais lu, c'est une certitude, et cela aurait été bien dommage !
Rendez-vous sur Hellocoton !