mercredi 17 juillet 2024

"Ceux qui changent et ceux qui meurent" de Barbara Comyns

 
Synopsis :
1911, Warwickshire. D'étranges phénomènes se produisent dans le village anglais où vit la famille Willoweed. La rivière entre en crue en plein mois de juin et Emma, Hattie, Dennis et leur grand-mère tyrannique découvrent, à leur réveil, des canards barbotant dans le salon et des cadavres de paons flottant dans le jardin. Mais l'inondation n'est que le début de leurs ennuis. Le meunier devient soudainement fou, avant de se noyer. Puis le boucher se tranche la gorge. Alors que cette mystérieuse épidémie de folie traverse le village, faisant tomber les habitants un à un, chacun voit son destin changer irrémédiablement...

Mon avis :
Ce livre m'a tout de suite intrigué, que ce soit par sa couverture ou par son résumé. J'avais très envie d'en savoir plus, j'étais tellement curieuse à propos de cette histoire que je ne lui ai pas laissé le temps de traîner dans ma PAL. Lu rapidement, j'ai passé un bon moment avec cette lecture ! 
 
Le village de Warwickshire est le théâtre d'étranges événements : une inondation en juin, des habitants qui sombrent un peu à peu dans la folie et meurent... Cette mystérieuse épidémie va profondément changer le destin du village et de ses habitants... 
 
Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire, malgré quelques tournures de phrases un peu étranges. C'est bien écrit et prenant, les pages se tournent toutes seules, tellement on est curieux de découvrir quel est le mal qui ronge les habitants de façon aussi imprévisible que soudaine. 
 
Cette histoire est un peu particulière, on a un peu de mal à comprendre où veut nous emmener l'auteure, mais étonnamment on se laisse très facilement embarquer. À certains moments, je ne comprenais pas de qui on parlait, et même au niveau de l'explication de la cause de la folie des habitants, ce n'était pas très clair. 
 
La galerie de personnages que nous offre l'auteure est très sympa, même s'ils sont tous assez difficiles à cerner. Je n'ai pas vraiment réussi à m'attacher à eux. J'étais curieuse de savoir ce qui allait leur arriver, mais j'étais assez indifférente à propos de leur sort... 
 
La fin est pas mal mais je la trouve un peu simple et rapide. Pour moi, il nous manque des éléments pour pouvoir refermer ce roman avec satisfaction. 
 
Ce livre est une chouette découverte. J'ai passé un bon moment mais cette histoire ne restera pas bien longtemps dans ma mémoire.

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !

mercredi 10 juillet 2024

"Le Chant des sirènes" de Amy Goldsmith

 
Synopsis :
Liv n'en revient pas de sa chance : elle a obtenu une bourse qui lui permet de voyager dans le monde entier à bord de l'Eos, un luxueux navire de croisière. Pour ne rien gâcher, son meilleur ami Will est de la partie : l'occasion de resserrer leurs liens distendus.

Mais entre les gosses de riches méprisants et les Sirènes un groupe d'influenceuses sublimes, Liv se sent vite de trop. Surtout lorsque Will disparait, rapidement suivi par d'autres membres de leur groupe. Contre l'avis de tous, elle se lance à corps perdu dans une enquête déroutante : sous ses dorures, quel sombre secret I'Eos peut-il bien cacher ?
 
Mon avis :
J'ai tout de suite été intriguée par ce roman et j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus. Je n'ai pas pu me plonger dedans dès sa réception mais je m'y suis mise dès que j'ai pu. J'ai passé un agréable moment mais je reste un peu sur ma faim...
 
Lorsque Liv apprend qu'elle est sélectionnée pour participer à une luxueuse croisière à bord de l'Eos grâce à une bourse d'étude, elle a du mal à y croire. Une opportunité comme celle-ci n'arrive qu'une fois dans une vie et elle est bien décidée à en profiter, surtout que son meilleur ami fait aussi partie du voyage. Pourtant, elle va vite déchanter. Des choses étranges se déroulent sur le navire et Liv se sent de moins en moins à l'aise. Quand Will disparaît, ainsi que d'autres passagers, Liv est sûre que leur groupe d'études court un grave danger : la mer n'est généreuse que lorsqu'elle est rassasiée... 
 
Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide prenant et assez addictif. On ne s'ennuie pas et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire. 
 
J'ai beaucoup aimé cette histoire. L'idée de départ est bonne et l'ambiance que l'auteure a donné à son récit est flippante à souhait. On se sent oppressé et mal à l'aise. J'avais vraiment l'impression d'être sur l'Eos en compagnie de Liv et ses camarades, et je n'avais qu'une envie : sortir de là... Malgré cela, les pages s'enchaînent parce qu'on veut comprendre ce qu'il se passe vraiment sur ce navire. 
 
La galerie de personnages que nous offre l'auteure est intéressante. Ils semblent tous avoir quelque chose à cacher mais les plus étranges sont les Sirènes. Ce groupe d'influenceuses toutes plus belles les unes que les autres est vraiment dérangeant et malaisant. Tous les personnages sont intrigants, on ne sait pas vraiment quoi penser d'eux, on finit même par se demander si Liv n'est pas complètement folle et n'a pas tout imaginé... 
 
La fin m'a laissé sur ma faim. Quelques-unes de nos interrogations ont trouvé des réponses mais bien trop de choses restent en suspens pour que ce soit réellement satisfaisant. Pour moi, il nous manque des infos, la fin est trop rapide et nous laisse trop dans l'incertitude. Ce roman appelle à une suite, l'auteure ne peut pas nous laisser sur cette fin, c'est trop frustrant. 
 
J'ai vraiment passé un bon moment avec ce roman mais sa fin m'a clairement déçu. J'espère vraiment que l'auteure n'en restera pas là et qu'elle nous offrira une suite ! ^^


Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !

lundi 1 juillet 2024

Bilan lecture du mois de Juin 2024

            
 
Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Ce mois de juin a été compliqué au niveau lecture, puisque j'ai commencé deux livres mais que je n'en ai fini aucun. Malgré des histoires qui me plaisent, j'ai du mal à me poser et à être assez concentrée pour avancer efficacement dans ma lecture. Le mois de juillet devrait être plus calme avec les vacances qui arrivent, j'espère réussir à m'y remettre...



Côté acquisitions, des services presse et des achats d'occasion ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !
 

Les arcanes de brume, tome 1 : La cartomancienne de Fanny Caldin (Service Presse)  
Dans l'ombre de la reine louve de Kiran Millwood Hargrave (Service Presse)  
La petite bibliothèque de l'espoir de Kate Thompson (Achat occasion Emmaüs) 
Tout le bleu du ciel de Melissa Da Costa (Achat occasion Emmaüs) 
Tuer le temps de Paul Joubert (Achat occasion)  EN COURS DE LECTURE
 Le chanson du rayon de lune de Tonie Behar (Achat Noz) 

6 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 148 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 

mercredi 26 juin 2024

"Le premier jour du reste de ma vie" de Virginie Grimaldi

Synopsis :
Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement... Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse !
 
Mon avis :
Maintenant que j'ai découvert la plume de Virginie Grimaldi, j'ai envie de me plonger dans tous ses romans. J'en ai déjà ajouté quelques-uns à ma PAL suite à mes passages chez Emmaüs, et comme dernièrement, j'ai un peu de mal à lire, je me suis dit que c'était le genre de lecture qu'il me fallait. Je n'ai donc pas hésité bien longtemps avant de choisir celui-ci, et je ne regrette pas, j'ai adoré ! 
 
A presque 40 ans, Marie ne supporte plus sa vie de femme au foyer avec un mari qui la trompe depuis longtemps. Elle décide donc de le quitter le jour de ses 40 ans et de partir faire le tour du monde sur un bateau de croisière. Elle pensait faire cette aventure en solo pour enfin se retrouver mais elle se lie très vite d'amitié avec Anne et Camille. Les trois femmes n'ont rien en commun à première vue mais ce voyage va profondément changer leur vie.
 
Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire point. 
 
Quel plaisir de se replonger dans les mots et l'univers de Virginie Grimaldi ! Je n'en doutais absolument pas mais j'ai adoré cette histoire. Marie, Anne et Camille nous entraînent dans leur périple pour notre plus grand bonheur. Chacune d'elle va voir sa vie changer, elles réapprennent à se connaître et à s'aimer profondément. On s'identifie très facilement à elles et on a l'impression de faire partie de leur bande, c'est super agréable. On partage leurs joies, leurs tristesses, leurs moments de doute. Elles sont nous, on pourrait être elles. 
 
 
Je suis complètement fan de la galerie de personnages que nous offre l'auteure. J'ai adoré Marie, Anne et Camille mais les autres personnages sont tout aussi intéressants. J'ai eu du mal à cerner Loïc, je ne comprenais pas à quoi il jouait, mais je suis ravie de l'évolution du personnage. 
 
Cette fin est juste parfaite, je ne pouvais pas espérer mieux ! C'est une fin comme je les aime, qui donne de l'espoir. Peu importe son âge, l'amour et le bonheur peuvent frapper à notre porte. J'ai refermé ce roman avec le fameux souvenir plaqué sur le visage. 
 
Ce roman est une pépite de bonne humeur et d'optimisme, il fait du bien et on en redemande ! J'ai hâte de me plonger à nouveau dans les mots de Virginie Grimaldi, je crois que je suis accro ! ^^

mercredi 19 juin 2024

"Rien ne t'efface" de Michel Bussi

Synopsis :
2010. Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, une vie comblée avec Esteban, son fils de 10 ans. Ce jour d'été là, elle le laisse quelques minutes seul sur la plage. Quand elle revient, Esteban a disparu.
2020. Maddi a refait sa vie, et revient sur cette plage en pèlerinage. Au bord de l'eau, un enfant est là. Même maillot de bain, même taille, même corpulence, même coupe de cheveux. Elle s'approche. Le temps se fige. C'est Esteban, ou son jumeau parfait.
Maddi n'a plus qu'une obsession, savoir qui est cet enfant.
Il s'appelle Tom, il vit à Murol en Auvergne. Elle prend la décision de s'y installer.
Plus Maddi espionne Tom, et plus les ressemblances avec Esteban paraissent inexplicables : mêmes passions, mêmes peurs... même tache de naissance.
Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour découvrir la vérité, et sauver son enfant ?
Ou ce garçon qui lui ressemble tant.
Ce qu'elle ressent profondément, c'est que Tom est en danger.
Et qu'elle seule peut le protéger. 
 
Mon avis :
Je suis tombée sur ce livre totalement par hasard lors d'un tour à Emmaüs et j'ai tout de suite été attiré par son titre (vive Jean-Jacques Goldman !) et sa couverture. Je n'ai pas hésité bien longtemps avant de me l'offrir. Je bloquais complètement sur ma lecture en cours depuis plus d'un mois, j'avais besoin de lire autre chose, je me suis donc laissée tenter par ce roman. Malgré le peu de temps que j'avais pour lire, j'ai eu du mal à le lâcher, j'ai beaucoup aimé !  

Esteban a disparu sans laisser de trace le jour de ses 10 ans sur une plage de Saint-Jean-de-Luz. Sa mère Maddi s'en veut de l'avoir quitté des yeux ce matin là. Elle revient sur cette plage 10 ans après et aperçoit un garçon qui ressemble étrangement à son fils : même âge, même physique jusqu'à avoir la même tache de naissance, même maillot de bain... Pour Maddi, pas de doute, Tom est la réincarnation de son fils et elle sent qu'il est en danger. Elle n'a pas pu sauver Esteban, elle sauvera Tom !  

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de Michel Bussi est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire. 
 
Et bien, quelle histoire ! Je ne m'attendais pas à ça mais j'ai beaucoup aimé. Michel Bussi a vraiment le chic pour nous embarquer dans des intrigues que l'on ne peut même pas imaginer, mais il le fait très bien. C'est toujours un plaisir à lire, même s'il nous balade du début à la fin... 
 
J'ai adoré la galerie de personnages que nous offre l'auteur. Ils sont tous hyper attachants mais on ne sait pas qui croire. Tout le monde est suspect à un moment donné de l'histoire. On cherche à comprendre ce qui a pu arriver à Esteban et pourquoi Tom lui ressemble comme deux gouttes d'eau et aime les mêmes choses que lui... 
 
Cette fin est magistrale, je n'ai absolument rien vu venir ! Les différents rebondissements m'ont surpris les uns après les autres et la révélation de l'identité du coupable m'a littéralement scotché. Je n'ai soupçonné ce personnage à aucun moment, c'est brillant. Le tout est un peu tiré par les cheveux mais pourquoi pas, cela ne me dérange absolument pas. 
 
Michel Bussi m'a, une nouvelle fois, conquise avec ce roman. J'ai beaucoup aimé et cela me donne envie de me plonger dans ses autres histoires !

samedi 1 juin 2024

Bilan lecture du mois de Mai 2024

           
 
Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
 

4 livres lus en Mai, pour un total de 1217 pages !
Encore un petit bilan pour ce mois-ci, mais comme j'ai manqué de temps, ce n'est au final pas si mal. Affaire à suivre pour le mois de juin qui s'annonce tout aussi chargé...




Côté acquisitions, des achats d'occasion et des services presse ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !
 

 Les perce-neige s'éveillent sous les flocons de Virginie Grimaldi (Achat occasion Emmaüs) 
Ceux qui changent et ceux qui meurent de Barbara Comyns (Service Presse) LU
Tes mots la vie de Claire Daverley (Service Presse)
Chère mamie de Virginie Grimaldi (Achat occasion Emmaüs) LU


4 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 143 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 

mercredi 1 mai 2024

Bilan lecture du mois de Avril 2024

           
 
Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
 
Un seul livre lu en Avril, pour un total de 518 pages.
Malgré 15 jours de vacances, je n'avais pas spécialement envie de lire, j'ai beaucoup bricolé pour me vider la tête et je cale un peu sur "Profondeurs de l'océan", la réécriture de La petite sirène... Je me suis plongé dans "Rien ne t'efface" à la fin du mois et j'ai eu du mal à le poser malgré le peu de temps disponible que j'avais pour lire avec la reprise du boulot...



Côté acquisitions, un seul achat ce mois-ci... Je vous laisse découvrir ça !
 

 La colline aux esclaves de Kathleen Grissom (Achat Noz) 

Un seul nouveau livre a rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 144 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 

jeudi 4 avril 2024

"La Meilleure écrivaine du monde" de Jonathan Werber

Synopsis :
Ève version 39 est une intelligence artificielle pas comme les autres : c'est une auteure en devenir. Son créateur, Thomas, lui a fixé un objectif : produire un polar qui renouvellera le genre. Si elle a lu tous les livres publiés sur le sujet, il lui manque quelque chose pour être réellement originale : comprendre ce que signifie " être humain ". L'amour, la tristesse, la folie... autant d'émotions qui se vivent avant de pouvoir s'écrire. Afin de l'aider à en faire l'expérience, Thomas lui donne accès au lieu où il travaille : la maison de retraite des Topazes.
Alors qu'elle explore ce curieux univers, Ève39 rencontre Barbara, une psychologue à l'humour corrosif, Annie, une commère diabétique en mal de sucreries, ou encore Navassier, un directeur aussi arriviste qu'autoritaire, chacun lui offrant une nouvelle définition du mot " personnage ". Mais, bientôt, d'étranges événements surviennent, bouleversant l'esprit des résidents. Rapidement les questions s'enchaînent : qui peut bien en vouloir à ces anciens que plus personne ne vient visiter ? Et pourquoi Ève39 semble-t-elle la seule à se soucier de leur sort ?
Pour connaître la vérité, elle n'a qu'une option : mener l'enquête et résoudre le mystère qui lui offrira, elle l'espère, son polar idéal.
 
Mon avis :
Ce roman m'a tout de suite intrigué, j'avais très envie de découvrir cette IA capable d'écrire un polar révolutionnaire. Je n'ai pas pu résister à la tentation et m'y suis plongée assez rapidement. Dévoré en deux jours, j'ai beaucoup aimé ! 
 
En créant Eve, Thomas a pour objectif de lui faire écrire son roman policier parfait avec un meurtre hors du commun, un enquêteur sans égal et un assassin retors, mais Eve39 n'est qu'une IA et il lui manque l'aspect humain. Thomas lui donne donc accès à la maison de retraite des Topazes, où il travaille, pour lui permettre d'interagir avec l'humain. À force de contacts et d'échanges, Eve va s'humaniser et ressentir des émotions. Peu à peu, elle va sentir que quelque chose cloche aux topyaze et elle est bien décidée à trouver quoi. Elle en est sûre : résoudre ce mystère est la clé manquante pour écrire son polar idéal ! 
 
Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteur est très agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire. 
 
Je me suis vraiment régalée avec cette histoire ! J'ai adoré l'idée de départ de ce roman et Jonathan Werber a très bien su l'exploiter. L'émergence des IA fait peur et on se demande si elles ne vont pas finir par contrôler le monde. Avec ce roman, Jonathan Werber nous montre que les IA sont dépourvus d'humanité et qu'elles ne pourront jamais remplacer totalement l'homme et encore moins prendre le pouvoir. C'est super rassurant !
 
J'ai beaucoup aimé la galerie de personnages que nous offre l'auteur. Je me suis beaucoup attachée à Eve, alors que je pensais que je n'y arriverai pas. Au final, l'IA est plus humaine que certains autres personnages. J'ai d'ailleurs eu du mal à les cerner, je ne comprenais pas leur implication dans toute cette histoire et je n'arrivais pas à savoir qui était sincère ou non. 
 
Cette fin est juste parfaite, j'ai adoré ! Je ne m'y attendais pas, je n'ai absolument rien vu venir mais elle est bien mieux que tout ce que j'avais pu imaginer. La postface est hyper intéressante, elle nous parle des IA mais aussi de comment devenir le/la meilleur(e) écrivain(e) du monde. 
 
Ce roman est une chouette découverte, j'ai beaucoup aimé ! L'histoire est sympa et elle fait réfléchir, c'est un sans faute !
 
Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !

lundi 1 avril 2024

Bilan lecture du mois de Mars 2024

           
 
Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis

6 livres lus en Mars, pour un total de 2458 pages !
Je suis plutôt contente de ce bilan, sachant que je n'ai pas eu le temps de lire pendant la moitié du mois...



Côté acquisitions, un service presse et des achats d'occasion ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !
 

Je t'ai aimé dans une autre vie de David Arnold (Service Presse)  
Les contes interdits : Blanche-Neige de L. P. Sicard (Boite à Livres)  
Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi (Achat occasion Emmaüs) 
Les dominos de la vie de Laure Manel (Achat occasion Emmaüs)  
Rien ne t'efface de Michel Bussi (Achat occasion Emmaüs)

5 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 144 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 

jeudi 28 mars 2024

"Deux lettres et un chat voyageur" de Kristen Rivers

Synopsis :
Lorsque le notaire lui remet le testament de sa meilleure amie décédée, Domino n'en croit pas ses yeux. Partir en road-trip avec son plus ancien ennemi et un chat voyageur ? Même pas en rêve !
Pourtant, il se pourrait bien que ce voyage aussi indésiré qu'imprévu permette à Domino de retrouver le sourire et, pourquoi pas, l'amour ?
" Un road-trip drôle et émouvant pour tous les amoureux des chats. " Par la gagnante du Prix du Roman Miaou 2021 !
 
Mon avis :
Au détour de la partie "livres" d'une recyclerie, je suis tombée sur ce roman dont je n'avais jamais entendu parler. J'ai tout de suite été attirée par sa couverture et son résumé a fini de me convaincre, je n'ai même pas cherché à résister à la tentation. Je ne lui ai pas laissé le temps de traîner dans ma PAL, je me suis plongée dedans 15 jours après. Lu assez rapidement, j'ai bien aimé ! 

Depuis le décès de sa meilleure amie, Domino est en mode pilote automatique, elle ne vit plus vraiment, elle survit. Lorsque le notaire lui remet une lettre d'Évelyne lui annonçant qu'elle lui a prévu un tour de France d'un mois avec un chauffeur et son chat Patate, Domino ne sait pas si elle doit accepter. Pourtant, sa curiosité l'emporte et elle finit par se laisser embarquer dans l'aventure. Mais entre le chat qu'elle n'aime pas et son chauffeur qui n'est autre que le demi-frère d'Evelyne qu'elle déteste, ce tour de France ne va pas être de tout repos... 

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire parce que je ne comprenais pas comment une personne décédée de manière soudaine pouvait laisser des lettres et organiser un tour de France pour sa meilleure amie... Cela ne me semblait pas réaliste et cela m'a dérangé au début de ma lecture. Finalement, j'ai réussi à lâcher prise à ce sujet et à me laisser embarquer dans l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire, bien qu'un peu brouillonne par moment. L'histoire est prenante. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules.  

J'ai beaucoup aimé cette histoire. J'ai adoré l'idée de départ et ce qu'en a fait l'auteure, même si le début m'a laissé franchement perplexe (comme indiqué plus haut). Sa meilleure amie lui offre, après sa mort, le road trip de sa vie, ce moment qui va tout changer... Ce cadeau est juste magnifique !  

La galerie de personnages que nous offre l'auteure est sympa. J'ai eu beaucoup de mal avec Domino, je n'ai pas réussi à m'attacher à elle. Son côté réfractaire à tout m'a agacé. Plus on avance dans l'histoire et plus on comprend pourquoi elle réagit comme ça, cela aide à mieux la cerner. J'ai vraiment adoré Matthieu, cet homme est juste le mec parfait ! Il est l'homme que toutes les femmes rêveraient d'avoir à leur côté, moi la première ! ^^ Et n'oublions pas Patate qui est un digne représentant de la race féline, mais c'est aussi pour ça qu'on l'aime !

La fin est toute mignonne. J'avoue que je n'ai pas vu venir le dernier rebondissement mais je l'ai adoré ! J'ai refermé ce roman avec le fameux sourire niais plaqué sur le visage. 
 
J'ai passé un agréable moment avec ce roman. C'est sympa et ça se laisse lire mais je n'en garderai pas un souvenir impérissable, sauf peut-être du beau Matthieu ! ^^