lundi 30 décembre 2019

"La servante écarlate, tome 1" de Margaret Atwood

Synopsis :
Dans un futur peut-être proche, dans des lieux qui semblent familiers, l'Ordre a été restauré. L'Etat, avec le soutien de sa milice d'Anges noirs, applique à la lettre les préceptes d'un Evangile revisité. Dans cette société régie par l'oppression, sous couvert de protéger les femmes, la maternité est réservée à la caste des Servantes, tout de rouge vêtues. L'une d'elle raconte son quotidien de douleur, d'angoisse et de soumission. Son seul refuge, ce sont les souvenirs d'une vie révolue, d'un temps où elle était libre, où elle avait encore un nom. Une œuvre d'une grande force, qui se fait tour à tour pamphlet contre les fanatismes, apologie des droits de la femme et éloge du bonheur présent.

Mon avis :
Cela fait des années que j'entends parler de ce roman et j'avoue qu'il m'intriguait. J'ai déjà lu d'autres romans de Margaret Atwood et cela n'a fait que renforcer mon envie de découvrir ce livre culte, surtout que j'ai commencé à regarder la série télé qui s'en est inspirée. A l’occasion de la sortie de la suite tant attendue, j'ai eu la chance de recevoir les deux tomes. Depuis le temps que j'attendais ça, vous vous doutez bien qu'il n'a pas eu le temps de trainer dans ma PAL. Bien que surprise par le style de l'auteure avec ce roman, j'ai bien aimé !

Dans un futur plus ou moins proche, la baisse de la natalité a incité la République de Gilead à prendre des mesures drastiques : réduire les rares femmes fertiles en esclavage pour leur fonction reproductive. Defred, qui fait partie de ces "servantes écarlates", a été dépossédée de son nom, ainsi que de son corps. Alors qu'elle n'est plus maitresse de son existence, elle se souvient avec nostalgie d'un passé révolu. Lorsqu'elle apprend l'existence d'un réseau de résistance, elle n'a plus rien à perdre et elle est prête à tout pour retrouver sa liberté...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire parce que j'ai été perturbée par la plume de l'auteure. Je n'en suis pas à mon premier roman de Margaret Atwood mais celui-ci est vraiment différent de ses autres romans, autant par l'histoire, que par on style et sa forme. Il m'a fallu beaucoup de temps pour vraiment accroche, mais je suis toujours restée un peu en retrait de l'histoire. Je n'ai pas vraiment aimé la forme de ce roman, tout est mélangé, la chronologie n'est pas respectée et c'est assez difficile à suivre, même pour moi qui connaissais l'histoire grâce à la série télé...

L'histoire m'a beaucoup plu, j'ai adoré la découvrir sur papier après avoir vu les deux premières saisons de la série, même si pour le coup, j'aurai sans doute plus accroché à ma lecture si j'avais été totalement néophyte. Honnêtement, j'attendais autre chose de ce roman. Pour moi, l'intention est bonne mais elle n'est pas assez approfondie, il manque quelque chose.

Je n'ai pas été particulièrement touché par les personnages malgré ce qui leur arrive, du moins, pas grâce au livre... De plus, ils n'ont pas grand chose à voir avec leur version télévisuelle et pour le coup, je suis un peu déçue par leur version originale.

La fin nous laise sur notre faim quand au dénouement pour Defred. Par contre, je suis contente de voir que cette abomination ne dure pas dans le temps. Au rythme où notre monde est parti, cet "avenir" pourrait bien finir par devenir réalité et ça fait peur...

Cette lecture ne m'a pas autant convaincue que je l'espérais mais j'ai bien aimé. La suite m'attend sagement dans ma PAL, je la lirai sans aucun doute parce que je suis curieuse de savoir comment se termine l'histoire, mais pas tout de suite...^^

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 27 décembre 2019

"Super Héros, tome 1 : Origines" de Maxime Gillio

Synopsis :
Sam possède un don, celui de dessiner des événements qui se déroulent dans le futur. Greg, le caïd du collège, le menace mais deux garçons ayant de puissants pouvoirs s'interposent et protègent Sam. Ce dernier les rejoint dans leur école où il rencontre des adolescents aux capacités hors du commun telles que l'empathie, la métamorphose ou la duplication.

Mon avis :
Ce roman, je ne m'attendais vraiment pas à le recevoir. Je n'avais jamais eu de contact avec les éditions Flammarion, ni même avec Maxime Gillio, mais toujours est-il qu'il a trouvé le chemin de ma boite aux lettres. C'est donc avec surprise qu'il a rejoint ma PAL, mais j'ai tout de suite eu envie d'en savoir plus et je m'y suis plongée rapidement. J'ai bien aimé cette lecture, même si elle est assez semblable à d'autres sagas que je lis pour vraiment l'apprécier à sa juste valeur...

D'aussi loin qu'il s'en souvienne, Sam a toujours été différent. Parfois, il dessine des choses qui se produisent juste après. Alors qu'il est coincé dans une ruelle par des brutes de son collège, deux adolescents pas tout à fait comme les autres viennent à sa rescousse et lui propose d'intégrer Le Repaire, une école secrète qui lui permettrait de maitriser son pouvoir. Sam prend alors conscience qu'il est loin d'être le seul à être spécial et que le monde est peuplé d'êtres aux pouvoirs extraordinaires. Malheureusement, de tels pouvoirs attisent les convoitises, le danger est partout...

Dès les premières pages, j'ai bien accroché à l'histoire. La plume de l'auteur est agréable, c'est bien écrit, fluide et prenant. Les pages se tournent facilement et on arrive à la fin sans s'en rendre compte.

Même si globalement j'ai aimé cette lecture, elle ne m'a pas plus emballé que ça. Ce n'est pas qu'elle soit mauvaise ou mal écrite, au contraire, mais j'avais l'impression de lire un remake de Simon Thorn. Les adolescents aux pouvoirs hors du commun, la communauté secrète, l'école pour apprendre à gérer ses pouvoirs et les ennemis envieux, tout cela, je l'ai déjà lu dans cette autre saga, qui est encore très fraiche dans mon esprit puisqu'elle est toujours en cours. Honnêtement, j'aurai nettement plus apprécié cette histoire si je n'avais pas déjà lu celle de Simon Thorn. C'est dommage pour moi, mais je sais que cette nouvelle saga n'aura aucun mal à trouver son public, elle a tout pour être un succès.

J'ai beaucoup aimé les personnages et j'ai adoré découvrir leurs pouvoirs respectifs. J'avoue que certains d'entre eux seraient bien pratique dans la vie de tous les jours, mais perso, je ne suis pas sûre que j'apprécierai de les avoir, ce serait beaucoup trop de responsabilités...

La fin nous laisse sur notre faim, pas mal de questions restent sans réponse. C'est un bon premier tome qui donne envie de lire la suite.

J'ai passé un agréable moment avec ce roman mais sa ressemblance avec Simon Thorn a gâché mon plaisir. Pour le coup, je ne pense pas lire la suite à cause de ça...

Je tiens à remercier Maxime Gillio et les éditions Flammarion pour l'envoi ce surprise de ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 1 décembre 2019

Bilan lecture du mois de Novembre 2019


Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2020/01/pauvre-ame-en-perdition-de-serena.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2020/01/la-vie-en-confettis-de-helene-verge.html

3 livres lus en Novembre, pour un total de 664 pages !



Côté acquisitions, des services presse et des achats ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !


Parée pour percer de Angie Thomas (Service Presse)
Collectif Black Bone, tome 1: Coltan song de Marie Mazas (Service Presse)
Ce rêve bleu de Liz Braswell (Achat occasion) 
Mortelle Adèle au pays des contes défaits de Mr Tan (Achat) LU
Le Cupcake Café, intégrale de Jenny Colgan (Service Presse)
Trois romances de Noël de Collectif (Service Presse)
Le joueur de billes de Cecelia Ahern (Achat Noz)
La vie est belle et drôle à la fois de Clarisse Sabard (Achat Noz)

8 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 97 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire encore plus dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !