jeudi 29 août 2019

"La jeune fille et la nuit" de Guillaume Musso

Synopsis :
Un campus prestigieux figé sous la neige
Trois amis liés par un secret tragique
Une jeune fille emportée par la nuit

Côte d’Azur - Hiver 1992
Une nuit glaciale, alors que le campus de son lycée est paralysé par une tempête de neige, Vinca Rockwell, 19 ans, l’une des plus brillantes élèves de classes prépas, s’enfuit avec son professeur de philo avec qui elle entretenait une relation secrète. Pour la jeune fille, « l’amour est tout ou il n’est rien ».
Personne ne la reverra jamais.

Côte d’Azur - Printemps 2017
Autrefois inséparables, Fanny, Thomas et Maxime – les meilleurs amis de Vinca – ne se sont plus parlé depuis la fin de leurs études. Ils se retrouvent lors d’une réunion d’anciens élèves. Vingt-cinq ans plus tôt, dans des circonstances terribles, ils ont tous les trois commis un meurtre et emmuré le cadavre dans le gymnase du
lycée. Celui que l’on doit entièrement détruire aujourd’hui pour construire un autre bâtiment.

Dès lors, plus rien ne s’oppose à ce qu’éclate la vérité.
Dérangeante
Douloureuse
Démoniaque…

Mon avis :
Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez combien j'aime les romans de Guillaume Musso. J'attends toujours leurs sorties en poche pour me les procurer et je ne prends jamais la peine de lire le résumé parce que je sais que je vais adorer quelque soit l'histoire. J'ai eu la chance de recevoir celui-ci grâce à mon site de troc et ce n'est que lorsque je l'ai eu entre les mains que je me suis intéressée à son résumé. Il m'a tellement intrigué que je me suis jetée dessus sans attendre. Encore une fois, j'ai adoré !

En décembre 92, la vie de Fanny, Thomas et Maxime a basculé. Leur meilleure amie a disparu et ils ont commis un homicide, habilement dissimulé dans le mur du nouveau gymnase en construction. 25 ans après, ils ne se fréquentent plus mais se retrouvent pour une réunion d'anciens élèves. Ils ont appris que le gymnase va être détruit prochainement, menaçant de révéler tous leurs petits secrets...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de Guillaume Musso est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Quel plaisir de pouvoir se replonger dans l'univers et les mots de Guillaume Musso ! Cet auteur fait partie de mes valeurs sûres et ce roman confirme une nouvelle fois ce "statut". La jeune fille est la nuit est l'un de mes romans préférés de l'auteur. J'ai particulièrement aimé le fait que l'histoire se passe en France. Je n'ai rien contre les Etats Unis mais Guillaume Musso (et Marc Levy ^^) situent un grand nombre de leurs histoires dans leur pays de cœur et ont tendance à oublier notre beau pays. Cela fait plaisir de lire une histoire dans laquelle le décor nous semble familier.

J'ai beaucoup aimé les personnages, même si j'ai eu beaucoup de mal à les cerner. Je les ai tous soupçonné à un moment ou à un autre mais je n'aurais jamais pu deviner une telle histoire. L'auteur a encore une fois réussi à me mener en bateau du début à la fin...

Comme vous avez du le deviner, j'ai été bluffée par la fin, je ne m'attendais absolument pas à ça ! L'histoire est extrêmement bien trouvée, toutes les pièces du puzzle s'emboitent à la perfection, même si on ne comprend les évidences qu'à la toute fin.

Bref Guillaume Musso nous offre un grand cru avec ce roman et cela me donne envie de me plonger dans ses romans qui trainent encore dans ma PAL ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 27 août 2019

"Nous étions nés pour être heureux" de Lionel Duroy

Synopsis :
Depuis trente ans, Paul a fait de son histoire familiale, et du désastre que fut son enfance, la matière même de ses romans. Une démarche que ses frères et soeurs n'ont pas comprise, au point de ne plus lui adresser la parole pendant de longues années. Et puis arrive le temps de la réconciliation. Paul décide de réunir à déjeuner, dans la maison qui est devenue son refuge, tous les protagonistes de sa tumultueuse existence : ses neuf frères et soeurs, leurs enfants et les siens, et même ses deux ex-femmes.
Viendra qui voudra. Et advienne que pourra.
Le temps d'un singulier repas de famille, Lionel Duroy parvient à reconstituer tous les chapitres essentiels de la vie d'un homme. Avec sa profondeur psychologique habituelle et l'élégance de son style, il livre ici un récit vibrant de vérité sur les liens indestructibles de l'enfance, la résilience et la paix enfin retrouvée.

Mon avis :
Étant une grande fan  d'histoires de famille, le résumé de ce roman m'a tout de suite tapé dans l’œil. J'étais vraiment curieuse d'en savoir plus mais lorsque je l'ai reçu, je n'ai pas eu le temps de m'y mettre aussi rapidement que je l'aurais voulu. C'est maintenant chose faite et j'ai passé un agréable moment avec cette histoire !

Paul est écrivain et tous ses romans sont basés sur sa vie, de son enfance difficile jusqu'à sa vie amoureuse. Ses frères et sœurs lui en ont énormément voulu de laver leur linge sale en public et l'ont exclu de leur vie. Trente ans plus tard, (presque) tout le monde veut faire table rase sur le passé et Paul a décidé d'organiser un grand repas pour rattraper le temps perdu. Mais après trente ans de rancœur et de non dits, comment ce déjeuner va t-il se passer ?

J'ai eu un peu de mal à entrer dans ce roman, pas à cause de l'histoire en elle même mais à cause de sa forme. Ce roman est composé d'un seul bloc, il n'y a aucun chapitre ni paragraphe et moi, cela m'a perturbé. Il est fait pour être lu d'une seule traite, mais lorsque l'on doit s'arrêter c'est compliqué de trouver un passage adéquate pour le faire. Mis à part ça, l'histoire est agréable à lire. C'est bien écrit et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce huis clos, on ne perd pas une seule miette de ce qui se passe. Pour le coup, avec ce roman, le lecture est pleinement acteur de l'histoire, ps simple spectateur comme c'est souvent le cas et je dois avouer que c'est super agréable. On est comme un(e) énième frère/sœur, silencieux certes, mais bien présents autour de la table.

On ne peut pas dire que je me suis particulièrement attachée aux personnages mais j'ai été touchée par leur histoire commune. Je comprends pourquoi tout le monde en a voulu à Paul mais je comprends aussi le besoin qu'il a eu d'exorciser son passé. On ne va pas se mentir, cette histoire est universelle. Dans toutes les familles c'est pareil et on doit faire avec !

La fin m'a laissé perplexe, elle est hyper abrupte. Le récit s'achève d'un coup, sans qu'on l'ait vu venir et sans véritable fin. Cela dit, je ne vois pas comment l'auteur aurait pu terminer cette histoire...

J'ai beaucoup aimé cette lecture qui nous replonge dans nos propres histoires de famille, et ça, j'adore !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 22 août 2019

"Trinkets" de Kirsten Smith

Synopsis :
On peut tout voler… sauf l’amitié.
Vous connaissiez les Alcooliques Anonymes, sachez que les Voleurs à l’étalage Anonymes existent aussi : c’est là que Moe, Elodie et Tabitha se sont rencontrées. Car elles ont beau aller au même lycée, ce n’est pas pour autant qu’elles se fréquentent.
Tabitha est la reine de sa promo, à la fois crainte et vénérée. Moe, quant à elle, traîne avec les fumeurs de joints, tandis qu’Elodie fait partie de ces invisibles qui n’appartiennent à aucun groupe.
Par-delà les préjugés et les apparences, le vol à l’étalage va les rapprocher et, qui sait, peut-être les faire changer ?

Mon avis :
Ce roman m'a intrigué dès la première fois où j'en ai entendu parler. L'histoire me tentait bien et le fait de savoir qu'elle était adaptée par Netflix a fini de me convaincre. Par manque de temps, je n'ai pas pu m'y mettre aussi vite que prévu mais il faisait partie de ma liste de livres prioritaires. Dévoré d'une seule traite, j'ai beaucoup aimé !

Bien qu'elles fréquentent le même lycée, Moe, Elodie et Tabitha ne se connaissent que de vue, elles n'évoluent pas dans les mêmes cercles. Tabitha est la fille populaire par excellence, Moe traine avec les excentriques et les fumeurs de joints et Elodie, fraichement débarquée dans le coin, fait tapisserie. Un jour, elles se retrouvent à la même réunion des voleurs à l'étalage anonymes. Leur addiction aux vols va les rapprocher mais cela doit rester secret. Personne ne doit savoir qu'elles se connaissent, ni découvrir le point de départ de leur surprenant amitié...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire et assez addictive. C'est bien écrit, fluide, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé cette histoire et en particulier le fait qu'elle soit centrée sur le combat d'une addiction dont on parle peu, celle au vol. L'amitié entre Moe, Elodie et Tabitha est basée sur le vol, mais comment conserver ses liens tout en essayant de supprimer l'élément qui les a rapproché ? Toute cette histoire tourne autour de cette interrogation et c'est une super idée. Je suis complètement fan de ce qu'en a fait l'auteure.

J'ai adoré les personnages, même si je trouve qu'ils sont assez difficiles à cerner. N'empêche que je suis fan de ce trio, Moe, Elodie et Tabitha sont super complémentaires et elles se sont bien trouvées.

Je suis complètement fan de la fin, j'ai adoré ! Je la trouve absolument parfaite, je ne pouvais pas espérer mieux. La boucle est bouclée et l'histoire n'appelle pas à une suite, ce que je trouve appréciable (bien que j'adore les sagas).

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman et je dois dire qu'il a éveillé ma curiosité sur la série Netflix. Sachant que je n'ai pas de compte, je ne sais pas si je me laisserai tenter... ^^
Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 20 août 2019

"Izzy + Tristan" de Shannon Dunlap

Synopsis :
IZZY a toujours voulu suivre des études de médecine‚ mais son emménagement à Brooklyn est venu perturber ses plans‚ d’autant plus qu’elle a l’impression de s’éloigner de sa famille et surtout de son frère jumeau‚ qu’elle comprend de moins en moins.

TRISTAN lui‚ est un jeune prodige des échecs qui vit chez sa tante sous la protection de Marcus‚ son cousin délinquant. Il rêve de devenir Grand Maître‚ mais ce n’est pas facile d’échapper à sa condition dans ce quartier pauvre de Brooklyn...

La nuit fatidique où IZZY et TRISTAN vont se rencontrer les fera basculer dans une histoire aussi ancienne et irrésistible que l’amour lui-même.
Mais la vie est souvent cruelle avec ceux qui s’aiment...

Mon avis :
Bien que je connaisse l'histoire de Tristan et Iseult de nom, je ne sais absolument pas ce qui s'y passe. Du coup, lorsque j'ai appris la sortie de cette réécriture, je me suis dit que ce serait un bon moyen de découvrir cette histoire mythique. Par manque de temps, ce roman a trainé plus longtemps que prévu dans ma PAL, mais je l'en ai sorti dès que j'ai pu. Au final, je ne sais pas vraiment ce qui a été gardé de l'histoire originale (mis à part les prénoms ^^) mais j'ai beaucoup aimé !

La vie toute tracée d'Izzy a été bouleversée lorsque ses parents ont décidé de s'installer à Brooklyn. Elle ne se reconnait plus dans cette famille et ne comprend plus son jumeau. Par le plus grand des hasards, Izzy a fait la connaissance de Tristan et cette rencontre va changer leurs vies à tout jamais...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Comme je l'ai déjà dit plus haut, ne connaissant pas l'histoire dont elle s'inspire, je ne pourrais pas vous parler de ce roman en tant que réécriture, mais quoi qu'il en soit, j'ai beaucoup aimé ! C'est une très belle histoire, bien que tragique. J'ai adoré suivre la rencontre entre Izzy et Tristan, voir cette "évidence" apparaitre, cela a tout d'une rencontre magique et hors du temps, mon cœur de midinette a complètement fondu...

Je suis complètement fan d'Izzy et Tristan, ils sont trop mignons. Ce sont déjà de belles personnes prises séparément mais lorsqu'ils sont ensemble, ils sont une version encore meilleure d'eux mêmes. C'est l'Amour avec un grand A, un amour qui élève et rend plus fort, un amour inconditionnel que beaucoup d'entre nous aimerait connaitre (moi la première ^^). Autant j'ai adoré Izzy et Tristan, autant j'ai eu énormément de mal avec Hull et Marcus, je ne les sentais absolument pas..

Quelle fin ! Je dois dire que je m'y attendais un peu, je l'avais vu arriver mais j'espérais me tromper...

J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire ! Maintenant, je ne sais pas si je l'aurais autant apprécié si j'avais connu l’œuvre d'origine, mais j'ai un gros doute là dessus... ^^
Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 15 août 2019

"Bienvenue à Korototoka" de Anne Østby

Synopsis :
Bienvenue à Korototoka, où il n'est jamais trop tard pour réaliser ses rêves.
Sina, Maya, Ingrid et Lisbeth reçoivent un jour une lettre qui vient perturber leur vie monotone. Cette lettre leur a été adressée par Kat – Kat l'aventurière –, une vieille amie de lycée qui n'a cessé de voyager, une fois son diplôme en poche : « Viens ici ! Laisse derrière toi tout ce qui n'a pas marché. Emporte seulement ce qui compte encore pour toi et installe-toi dans une chambre à Vale nei Kat, autrement dit 'la maison de Kat'. Cet endroit nous permettrait peut-être de nous retrouver, et s'il n'y a rien à retrouver, à nous de créer quelque chose de neuf ! » Et voici nos cinq amies prêtes à tenter le coup. Après tout, à l'approche de la retraite, pourquoi pas tout plaquer pour aller vivre dans une plantation de cacao aux îles Fidji ?
À nouveau réunies à l'autre bout du monde, au milieu de l'océan Pacifique, les cinq amies vont fabriquer du chocolat – ensemble.

Mon avis :
Ce roman m'a donné envie d'en savoir plus dès la première fois où j'en ai entendu parler. Je suis complètement fan de la couverture et le résumé était intriguant à souhait. Par manque de temps, il a trainé plus longtemps que prévu dans ma PAL mais je m'y suis mise dès que j'ai pu. Malheureusement, je ressors de cette lecture très mitigée...

Kat, Sina, Maya, Ingrid et Lisbeth étaient inséparables au lycée mais la vie a fini par les éloigner. Plus de 40 ans après, Kat, l'aventurière du groupe, leur propose de tout laisser pour venir fabriquer du chocolat avec elle sur les îles Fidji où elle vit depuis des années. Ses amies, étant prisonnières d'une vie dont elles ne voulaient plus, acceptent la proposition. Les voici réunies à l'autre bout du monde, parties pour une nouvelle vie pleine d'espoir et d'amitié qu'elles ne sont pas prêtes d'oublier...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire, je n'arrivais pas à accrocher. Je reprenais ma lecture un peu à contre coeur mais je n'avançais pas. Atteignant avec difficultés la centaine de pages, j'ai failli abandonner. Je l'ai donc mis de côté pour lire autre chose. Après cette pause, j'ai décidé de retenter le coup mais je n'étais pas franchement convaincue. Pourtant, ce stand by a été bénéfique puisque j'ai réussi à venir à bout de cette lecture sans problème.

Cette lecture a été difficile mais dans l'ensemble, j'ai bien aimé. En fait, je crois que j'espérais des mamies totalement déjantées... C'est un peu dommage parce que pour le coup, je trouve que l'auteure n'a pas su exploiter son idée de départ au max de son potentiel. Elle aurait pu en faire une histoire qui dépote, remplie d'humour et de tendresse. Là, c'est tendre, mais c'est tout, on s'ennuie un peu... Même les rebondissements sont attendus, je les ai tous vu venir a des kilomètres...

Je n'ai pas plus accroché que ça aux personnages. Pour être honnête, je me suis ennuyée avec elles.Comme je l'ai dit plus haut, elles manquaient de peps et d'humour pour moi...

La fin est mignonne mais comme le reste du roman, elle est assez plate. Je crois que c'est ce que je regrette le plus dans cette histoire, le manque de rythme, d'action et d'humour, c'est trop monotone et fade à mon goût.

Si dans l'ensemble, j'ai aimé cette histoire toute en tendresse, j'en attendais vraiment autre chose. Je ressors plus que mitigée de cette lecture, elle n'était pas faite pour moi, dommage...
Merci aux Editions NiL  qui m'ont permis de découvrir ce roman !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 13 août 2019

"A la tombée du ciel" de Sophie Cameron

Synopsis :
Dans un monde devenu fou, chaque choix compte.
Cela aurait pu être une météorite annonçant la fin du monde. Mais ce sont des anges qui ont commencé à tomber du ciel. Face à ce phénomène, chacun réagit à sa manière. Pour Jaya, 16 ans, difficile de ne pas y voir un signe : sa mère est morte quelques jours plus tôt. Entre ce deuil et un père obsédé par l'idée d'attraper un ange, elle n’arrive pas à faire la paix avec elle-même. Lorsqu'un ange croise sa route, elle va devoir se reconstruire et réapprendre à faire confiance.

Mon avis :
Soyons honnête, ce roman ne me tentait absolument pas lorsque je l'ai découvert en avant première dans ma boite aux lettres. Du coup, il a trainé très longtemps dans ma PAL, je n'avais pas franchement envie de m'y mettre. J'ai quand même fini par m'y plonger et j'en ressors mitigée...

Depuis la mort de sa mère, le monde de Jaya s'est écroulé et le fait que son père soit obnubilé par les créatures ailées qui tombent du ciel n'aide en rien. Il est persuadé de pouvoir prédire la prochaine chute et ainsi se faire beaucoup d'argent. Jaya n'approuve absolument pas les activités de son père mais s'y retrouve plongée malgré elle lorsqu'un ange tombe littéralement à ses pieds. Elle va devoir faire un choix : tout révéler à son père et causer la perte de la créature ailée ou ne rien dire et l'aider à repartir d'où elle vient...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire, je n'accrochais vraiment pas, que ce soit à la plume de l'auteure ou à l'histoire. J'ai continué ma lecture tant bien que mal et l'histoire a fini par m'intriguer assez pour que j'ai envie d'aller au bout, mais ce n'était pas non plus un besoin irrépressible d'enchainer les pages pour connaitre la fin à tout prix.

Dans l'ensemble, j'ai bien aimé cette histoire. L'idée de départ est originale et bien trouvée mais je ne suis pas particulièrement convaincue parce qu'en a fait l'auteure. Le récit est trop fouillis et il faut être honnête, je n'ai pas tout compris...

Je n'ai pas aimé les personnages, je n'ai ressenti aucune empathie pour eux, mis à part pour l'ange et Allie. Les autres m'ont laissé de marbre, je me fichais complètement de ce qui pouvait leur arriver. J'ai aimé le courage d'Allie, sa force et sa détermination imposent le respect. J'ai adoré Allie mais ma préférée reste l'ange. Elle n'a pas demandé à être là, elle subit toute cette histoire, mais elle semble toujours joyeuse, comme si elle n'était pas consciente de ce qui se trame autour d'elle. Pour le coup, c'est elle la vraie héroïne de l'histoire et j'aurai nettement plus apprécié cette histoire si cela avait été effectivement le cas...

Je crois que je suis également passée à côté de la fin. Je ne sais pas si c'est un one shot ou un premier tome mais si cette histoire n'a pas de suite, cette fin est très étrange... Quoi qu'il arrive, je ne compte pas lire une éventuelle suite, mais pour ceux à qui ce livre plaira, je l'espère pour eux.

Je pense que vous l'avez compris, cette lecture n'a pas été une franche réussite mais je ne doute pas que cette histoire trouvera son public même si je n'en fais clairement pas partie... ^^


Merci aux Editions Nathan qui m'ont permis de découvrir ce roman !  

Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 8 août 2019

"Strong girls forever, tome 2 : Pourquoi ne pas craquer pour un mec parfait ?" de Holly Bourne

Synopsis :
Amber, grande rousse et grande gueule, quitte l'Angleterre et ses amies du Club des Vieilles Filles pour l'été. Sa mission ? Renouer avec sa mère, qu'elle n'a pas vue depuis deux ans, et qui est partie diriger un camp de vacances aux Etats-Unis. Une situation explosive, d'autant qu'Amber n'a jamais eu la langue dans sa poche. Heureusement qu'il y a Kyle, le beau gosse (à la réputation sulfureuse, hélas), pour lui redonner le sourire. Mais comment tomber amoureuse de l'archétype du mec parfait et irrésistible, lorsqu'on est une féministe convaincue et une fille complexée par son physique ?


Mon avis :
Ayant beaucoup aimé le premier tome de cette série, j'avais hâte de pouvoir me plonger dans la suite des aventures du Club des Vieilles Filles. Je guettais sa sortie avec impatience et j'ai fait la danse de la joie lorsqu'il est arrivé dans ma boite aux lettres. Bien qu'Amber soit celle que j'aime le moins, j'ai adoré cette lecture !

Dans l'espoir de rattraper le temps perdu avec sa mère, Ambre accepte de passer son été à travailler dans son camp de vacances en Californie. Pourtant, rien ne va se passer comme prévu. Entre son beau père qu'elle déteste, sa mère qui cherche à l'éviter et les enfants épuisants du camp, heureusement qu'Amber peut compter sur le Club des Vieilles Filles et ses nouveaux amis, en particulier le beau Kyle...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Quel plaisir de retrouver les membre du Club des Vieilles Filles ! Même si l'une d'elles s'est délocalisée pour les vacances, elles restent unies et prennent soin les unes des autres. Amber est celle que j'aime le moins et du coup, je redoutais un peu la lecture du tome qui lui est consacré mais au final, j'ai autant adoré que le premier tome sur Evie. Ce second tome est, comme son prédécesseur, un hymne à la femme libre et indépendante qui peut aimer sans devenir la "chose" de l'autre. Je trouve cela toujours aussi bien et important que cette vision de la femme soit abordée dans une saga jeunesse, c'est grâce à ce genre de romans que les mœurs de notre société finiront par évoluer dans le bon sens.

Je suis toujours aussi fan d'Evie, Lottie et Amber, les membres du Club des Vieilles Filles ! Dans ce tome, j'ai appris à découvrir Amber, qui ne m'emballait pas plus que ça au départ et qui me plait beaucoup maintenant. J'ai adoré la voir s'affirmer et tomber amoureuse, avec les doutes et les remises en question que cela entraine. Evie et Lottie sont nettement moins présentes dans ce tome, je 'aurai aimé les y voir un peu plus souvent. J'ai vraiment hâte de découvrir l'histoire de Lottie !

J'ai beaucoup aimé la fin, elle conclut parfaitement ce second tome, je ne pouvais pas espérer mieux.

Cette saga me plait énormément et ce second tome a été largement à la hauteur de mes espérances, j'ai adoré ! Il me tarde de pouvoir découvrir le troisième tome, je vais guetter sa sortie avec impatience !



Merci aux Editions Nathan qui m'ont permis de découvrir ce roman !  
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 6 août 2019

"Son Espionne royale, tome 1 : Son Espionne royale mène l'enquête" de Rhys Bowen

Synopsis :
Sa première mission royale : espionner le prince de Galles.
Londres, 1932.
Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu'en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain !
Georgie, qui refuse qu'on lui dicte sa vie, s'enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même.
Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d'une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine...

Mon avis :
Dès que j'ai entendu parler de cette nouvelle saga, je savais que je la lirai, elle avait tout pour me plaire. J'étais tellement curieuse d'en savoir plus que je n'ai pas laissé le temps à ce premier tome de trainer dans ma PAL, je me suis jetée dessus à peine arrivé. Malheureusement, ma lecture fut des plus laborieuses et je ressors déçue de cette lecture...

Bien que 34ème héritière du trône britannique, Georgiana n'a plus un sous depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Alors qu'il tente de la marier avec un prince roumain, la jeune femme s'enfuit à Londres mais sans argent, difficile de garder son train de vie habituel. Georgie va alors trouver un moyen insolite pour gagner sa vie, tandis que dans le même temps, la Reine lui demande d'espionner son fils qui s'est entiché d'une vulgaire américaine...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire, je n'accrochais ni à la plume de l'auteure, ni à l'histoire qui traine en longueur. J'avais l'impression de faire du surplace avec cette lecture et malgré ses 340 pages, j'ai du rester bloquée dessus plus de quinze jours. Je m'y mettais à contre cœur, n'arrivant pas à lire plus d'un ou deux chapitres à la fois...

C'est vraiment dommage parce que l'idée de départ me plaisait beaucoup mais pour moi, l'auteure n'a pas su l'exploiter. Au final, cette histoire n'a pas grand intérêt et ne correspond pas vraiment à son résumé. Certes, la quête royale intervient assez vite dans l'histoire, mais Georgie n'espionne le prince de Galles qu'à la toute fin du roman. Aprsè, elle mène bien une enquête tout au long de l'histoire mais sur un sujet qui n'a aucun rapport avec ce que nous laisse entrevoir le résumé...

Je n'ai pas non plus accroché aux personnages, même Georgie m'était plus ou moins antipathique. Ils ont tous quelque chose à cacher, mais personnellement, je n'avais même pas envie de savoir quoi...

Le dénouement a réussi à me surprendre mais il est bâclé. Alors que l'histoire est pleine de longueur et de passages pas franchement utiles, la fin est très vite expédiée alors qu'elle aurait mérité d'âtre développée...

Vous l'aurez compris, ce roman est une grosse déception pour moi, j'en attendais sans doute trop... J'ai le second tome en attente dans ma PAL, j'espère qu'il sera plus réussi que son prédécesseur. Il faut juste que j'arrive à me motiver pour l'en sortir... ^^
Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 août 2019

Bilan lecture du mois de Juillet 2019


Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2019/08/a-la-tombee-du-ciel-de-sophie-cameron.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2019/08/bienvenue-korototoka-de-anne-stby.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2019/08/izzy-tristan-de-shannon-dunlap.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2019/08/trinkets-de-kirsten-smith.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2019/08/nous-etions-nes-pour-etre-heureux-de.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2019/08/la-jeune-fille-et-la-nuit-de-guillaume.html

6 livres lus en Juillet, pour un total de 2229 pages !




Côté acquisitions, seulement un troc ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !


La jeune fille et la nuit de Guillaume Musso (Troc) LU

Un seul nouveau livre a rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 87 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire encore plus dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !