vendredi 26 janvier 2018

"Bad, tome 1 : Amour interdit" de Jay Crownover

Synopsis :
Seul l'amour pourra les sauver...

Il s’appelle Bax. Un nom qui fait trembler tout le quartier de The Point. Un nom synonyme de violence, un nom synonyme de sang. Et aujourd’hui, Bax a bien l’intention de le faire couler pour obtenir des réponses. Car il vient de sortir de prison après cinq années ; 1 826 jours passés derrière les barreaux, sans bière, sans fille, sans rien, pas même la garantie d’en ressortir vivant. Et pour commencer, il doit trouver Race, celui qu’il considérait comme son meilleur ami, pour lui poser quelques questions sur cette fameuse nuit où tout a basculé.

Elle s’appelle Dovie. La survie dans The Point, ça la connaît. Elle a même établi quelques règles. Règle n°1 : se la jouer discrète, par exemple en s’habillant comme un mec et en cachant sa crinière rousse. Règle n°2 : éviter de sortir avec les types du coin. Règle n°3 : ne jamais rien devoir à personne. Mais lorsque Race, son frère, disparaît mystérieusement, Dovie n’a plus le choix. Adieu les règles, bonjour le danger. Car son seul espoir de retrouver son frère tient en trois lettres : Bax.

Mon avis :
J'entends du bien de cette saga depuis sa sortie et je dois dire qu'elle m'intriguait de plus en plus. Je ne sais pas si j'aurai fini par me la procurer, mais lorsque je l'ai trouvé à Noz à tout petit prix, je n'ai pas hésité bien longtemps. Ce premier tome a à peine eu le temps de passer par la case PAL, j'avais trop envie d'en savoir plus. Dévoré en l'espace d'une soirée, j'ai adoré !

Race, le frère de Dovie a disparu, mais avant de partir, il lui a dit qu'elle pouvait faire confiance à l'homme à l'étoile. Elle ne savait pas de qui il parlait avant de le rencontrer... Bax vient de sortir de prison après avoir purgé sa peine et il est décidé à mettre la main sur Race afin de connaitre la raison qui a poussé son meilleur ami à le trahir cinq ans plus tôt... Dovie et Bax, même s'ils ne se supportent pas, vont devoir faire équipe pour le retrouver et obtenir les réponses qu'ils attendent...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé cette histoire. Autant dans la vraie vie, je ne suis pas particulièrement fan des bad boys, autant j'adore lire des romans dont le héros en est un. Ça doit être mon côté "aventurière mais pas trop"... ^^
Ce roman n'est pas vraiment différent de tous les autres romans que j'ai pu lire du genre, mais je dois avouer que dans celui-ci, il est question d'un "vrai" bad boy. Bax transpire la violence, le danger et le sexe, il est dangereux et l'auteure ne cesse de nous le rappeler. Tout fait peur dans son personnages et pourtant on aucun mal à l'aimer. On l'aime même malgré nous, on ne voulait pas l'aimer mais c'est plus fort que nous, on ne peut pas s'en empêcher... Sinon, cette histoire est assez classique dans le genre, mais c'est vraiment le personnage de Bax qui en fait toute l'originalité.

Je suis totalement fan des personnages, que ce soit des principaux comme des secondaires. J'ai d'ailleurs hâte de pouvoir lire la suite de leurs histoires. Dovie m'a énormément plu, elle est tout à fait le genre de nana que j'aimerai être : courageuse, forte et indépendante.
Dans cette saga, il y a un autre personnage principal des plus importants, à savoir The Point, la ville où évoluent nos personnages. Cette ville fait partie intégrante de cette saga et lui donne cette ambiance si particulière de danger. The Point est un personnage à part entière et c'est une des rares fois où je lis une histoire dont c'est le cas.

J'ai adoré cette fin. Sans surprise, c'est un happy end mais tout n'est ps tout rose comme dans la plupart des roman du même genre. Le bad boy n'est pas devenu par magie un gentil garçon, il le reste jusqu'au bout même s'il devient plus raisonnable. Pour le coup, c'est nettement plus réaliste et je préfère !

J'ai beaucoup aimé ce premier tome et j'ai vraiment hâte de pouvoir lire ceux consacrés à Race et Titus. Ces deux là m'intriguent au plus haut point, heureusement que j'ai déjà leurs tomes dans ma PAL, je pense qu'ils ne vont pas y rester bien longtemps...
Je viens de me rendre compte que Jay Crownover est aussi l'auteure de la saga Marked Men dont les trois premiers tomes m'attendent sagement dans ma PAL. Je crois que je n'ai pas fini de lire des histoires de bad boys comme je les aime avec cette auteure ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire