mardi 15 janvier 2019

"Le Magicien d'Oz" de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe

Synopsis :
L'histoire du Magicien d'Oz est racontée ici par l'épouvantail donnant un ton naïf à cette quête où cheminent ensemble des personnages très disparates (Dorothy sans moyen de rentrer chez elle, l'épouvantail sans cerveau, l'homme de fer sans coeur, le lion sans courage et le chien Toto). Effrayés par le pouvoir d'Oz et des sorcières, obnubilés par le Palais d' Émeraude, ils s'apercevront qu'ils portent en eux ce qu'ils cherchaient ailleurs. Le style est alerte, les dialogues sont légers.
Points de vue et échelles, portraits attendrissants, motifs arts déco, omniprésence du vert émeraude donnée par un pantone vert irisé : les images de Benjamin Lacombe imprègnent le récit d'une atmosphère magnétique et troublante, loin du kitsch et du maniéré souvent associés à cette histoire. Une transposition et un renouvellement graphique audacieux.


Mon avis :
Je suis complètement fan du travail de Benjamin Lacombe, à tel point que je veux avoir tous ses livres dans ma bibliothèque. Celui-ci n'a pas fait exception, j'avais terriblement envie de le découvrir, même si je connaissais déjà l'histoire de base. Mes parents me l'ont offert pour Noël et je me suis jetée dessus le jour même. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai, sans grande surprise, adoré !

Alors que Dorothy vient d'arriver au pays d'Oz avec son chien Toto et qu'elle cherche un moyen de rentrer chez elle dans le Kansas, elle rencontre sur son chemin un épouvantail sans cerveau, un homme de fer sans cœur et un lion sans courage. Ils décident tous les cinq de faire route ensemble pour rencontrer le mystérieux magicien d'Oz qui leur permettrait d'obtenir ce qu'ils souhaitent. Et si ce qu'ils cherchaient était déjà en leur possession...

Dès les premières pages, je me suis laissée embarquer par l'histoire. J'ai particulièrement aimé cette réécriture du Magicien d'Oz par Sébastien Perez. Sa plume est toujours aussi agréable à lire et addictive.C'est bien écrit, fluide et prenant. Les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire. Les illustrations de Benjamin Lacombe sont juste splendides et apportent un vrai plus à l'histoire.

Cette réécriture du Magicien d'Oz est vraiment réussie. Sébastien Perez a su garder l'ambiance et la trame de l’œuvre originale de L. F. Baun, tout en lui apportant de la modernité dans l'écriture. Le fait que l'histoire soit racontée par l'épouvantail entraine vraiment le lecteur au cœur de l'action, le lecteur n'est pas qu'un simple spectateur. Cela apporte aussi une vision nouvelle de cette histoire que tout le monde connait, une version que je préfère même à l'originale.

J'ai beaucoup aimé les personnages. Ils cherchent tous quelque chose qu'ils ont au fond d'eux mais qu'ils ne voyaient pas/plus.L'épouvantail sans cerveau est bien plus intelligent et réfléchit que bon nombre de gens qui en ont un, l'homme de fer est plus sensible et a meilleur fond que ceux qui ont un cœur et le lion sans courage en possède nettement plus que ce qu'il croit. Dorothy est une fillette courageuse et ouverte d'esprit. Ses amis sont un épouvantail sans cerveau, un homme de fer sans cœur et un lion sans courage. Elle voit toujours le meilleur en eux et ne prête pas attention à leurs différences. Beaucoup de gens devraient prendre exemple sur elle, le monde tournerait bien plus rond... ^^

La fin est mignonne comme tout. Le message que véhicule cette histoire est magnifique et nous rappelle que l'important est en nous, il suffit de croire en nous-même. Voila un message dont j'aimerai me souvenir, histoire de croire un peu plus en moi.

J'ai vraiment adoré ce livre. En plus d'être magnifique, son histoire porte un beau message. Pas de doute, je le relirai avec grand plaisir !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'adore aussi les dessins Benjamin Lacombe. Et ce que tu en dis me donnes bien envie de découvrir cette adaptation :)

    RépondreSupprimer