vendredi 9 février 2018

"Le pensionnat de Mlle Géraldine, tome 3 : Jupons & poisons" de Gail Carriger

Synopsis :
C’EST UNE CHOSE D’APPRENDRE À FAIRE LA RÉVÉRENCE.
C’EN EST UNE AUTRE QUE DE SAVOIR FAIRE LA RÉVÉRENCE EN LANÇANT UN POIGNARD.
BIENVENUE AU PENSIONNAT DE MLLE GÉRALDINE.

Toujours élégante, Sophronia continue sa deuxième année au pensionnat – avec un éventail à lames d’acier dissimulé dans les plis de sa robe de bal, bien évidemment. Une arme tendance et fort à propos, puisque la jeune espionne, sa meilleure amie Dimity, l’adorable soutier Savon et le charmant Lord Felix Mersey montent clandestinement dans un train en direction de l’Écosse pour ramener leur camarade de classe Sidheag à sa meute de loups-garous. Personne ne se doute de ce qu’ils vont trouver – ou qui – à bord de ce train étrangement vide. Alors que Sophronia met à jour un complot susceptible de plonger Londres tout entière dans le chaos, elle va aussi devoir décider une bonne fois pour toutes vers qui va sa loyauté.

Mon avis :
Je suis une grande fan de la plume et de l'univers de Gail Carriger depuis ma lecture du tout premier tome du Protectorat de l'Ombrelle. Cette saga, bien que plus jeunesse me plait tout autant et je dois dire que je suis à chaque fois plus impatiente de pouvoir lire le tome suivant. J'espérais recevoir ce troisième tome pour Noël et mon souhait a été exaucé. Je ne lui ai pas laissé le temps de prendre la poussière dans ma PAL et j'ai une nouvelle fois beaucoup aimé !

Sophronia comptait poursuivre tranquillement sa deuxième année au pensionnat de Mlle Géraldine, mais elle aurait du se douter que cela ne se passerait pas comme prévu. Un drame s'est passé dans la meute de loups-garous de Sidheag, une de ses meilleures amies. Sophronia et ses amis sont prêts à tout pour ramener leur amie dans son Écosse natale auprès des siens, même à monter clandestinement dans un train...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé cette suite, elle a été à la hauteur de mes espérances. Cette saga est toujours aussi jeunesse mais Gail Carriger nous offre un univers si riche que ce n'est pas bien gênant, surtout qu'on finit même par l'oublier. J'aime le fait que cette saga nous fasse découvrir  certains personnages phares du Protectorat de l'Ombrelle, bien avant le début de celle-ci. C'est toujours plaisant de reprendre des nouvelles des personnages que l'on a aimé, mais je dois dire que pouvoir les découvrir avant est tout aussi sympa, surtout que dans ce tome, il y en a encore eu des "nouveaux" qui n'étaient pas dans le précédent. Il suffit d'ouvrir l’œil, mais parfois on arrive quand même à passer à côté de certains d'entre eux... ^^

J'aime toujours autant la superbe galerie de personnages que nous offre l'auteure. Entre les personnages du Protectorat de l'Ombrelle que l'on a plaisir à retrouver et ceux de cette saga que j'aime de plus en plus, je suis servie. J'adore Sophronia, je trouve qu'elle a encore évolué au fil des tomes. Notre garçon manqué commence à devenir une vraie dame. Ça fait plaisir à voir, même si je dois dire que je l'adorais en garçon manqué. ^^

Cette fin est top, elle conclut parfaitement ce tome mais en même temps, elle donne envie d'en savoir plus sur l'après. J'ai vraiment hâte de pouvoir découvrir la suite des aventures de Sophronia.

Sans grande surprise, j'ai une nouvelle fois beaucoup aimé. Je suis toujours aussi fan de l'univers et la plume de Gail Carriger. Il me tarde de pouvoir m'y replonger à nouveau ! ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire