vendredi 16 février 2018

"Une enquête à la belle-époque, tome 1 : La lettre froissée" de Alice Quinn

Synopsis :
Cannes, printemps 1884

Plus rien ne semble devoir sourire à Miss Gabriella Fletcher : l’aristocrate britannique, déjà déclassée en raison de sa ruine et de ses préférences amoureuses, vient de perdre son emploi en même temps que son amante, et son avenir s’annonce bien sombre. C’est alors qu’elle tombe sur une petite annonce qui pourrait bien devenir sa planche de salut…

La voilà gouvernante de Filomena Giglio, dite « Lola » : sa villa « Les Pavots » est dans un état déplorable et ses mœurs sont pour le moins dissolues, mais cette patronne hors du commun n’est pas pour déplaire à Miss Fletcher, loin de là.

Malheureusement, le répit est de courte durée. Un messager inattendu – un certain Maupassant – débarque, porteur malgré lui d’une mauvaise nouvelle : Lola, dont la rente va être suspendue, risque l’expulsion. Une sorte de fatalité semble s’acharner sur la jeune femme quand, peu de temps après, son amie d’enfance Clara, qui l’avait justement appelée à l’aide quelques jours plus tôt, est retrouvée morte dans des circonstances troublantes. Lola, Gabriella et l’homme de lettres décident de relever le défi : résoudre l’énigme du décès de Clara et trouver l’argent pour ne pas se retrouver à la rue. Leur détermination suffira-t-elle dans un monde où la fortune, les hommes et les apparences règnent en maîtres ?

Mon avis :
J'ai découvert la plume d'Alice Quinn il y a déjà quelques années avec son premier tome des aventures de Rosie Maldone. Lorsqu'elle m'a proposé de découvrir son nouveau roman, sa couverture et son résumé m'ont tout de suite donné envie d'en savoir plus. Je n'ai pas hésité bien longtemps avant d'accepter. J'étais tellement curieuse que je ne lui ai pas laissé le temps de prendre la poussière dans ma PAL. Impossible à lâcher avant de l'avoir terminé, j'ai beaucoup aimé !

Lorsque Gabriella Fletcher a répondu à une petite annonce dans le journal, elle ne pensait pas que sa vie serait chamboulée à ce point. Elle est contrainte d'accepter un poste de gouvernante chez Lola, une jeune femme aux mœurs plus que légères, chez qui de nombreuses célébrités se présentent, dont Guy de Maupassant qui commence à avoir un peu de succès. Lorsque la meilleure amie de Lola est retrouvée assassinée, Gabriella est entrainée malgré elle dans la quête du coupable par sa patronne et l'écrivain, puisque la mort de Clara n'intéresse pas les autorités...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant, bien documenté et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

L'histoire m'a énormément plu mais je n'en doutais pas vu que c'est un style roman que j'adore. C'est toujours intéressant de pouvoir suivre une enquête policière à une époque où tous les moyens modernes d'investigation n'existaient pas encore. De plus, on découvre la ville de Cannes et la société de l'époque, en 1884. On sent que l'auteure a fait un vrai travail de recherche, de documentation pour que les différents éléments de son histoire collent le plus possible à la réalité. C'est agréable à lire un roman aussi précis et travaillé par son auteure.

J'ai beaucoup aimé les personnages, en particulier Lola. Sous ses airs de fille un peu nunuche, elle cache bien son jeu et est très maligne. Elle sait mener sa barque là où elle veut, tout en laissant penser à son interlocuteur qu'il est l'instigateur de ce projet, c'est brillant. J'ai eu un peu de mal avec Gabriella, j'ai trouvé son personnage difficile à cerner au début. Son côté prude contraste fortement avec la frivolité de sa patronne... C'était étrange de rencontrer Maupassant, acteur de ce roman, mais son personnage apporte un vrai plus à l'intrigue.

La fin m'a surprise, je ne m'attendais pas à ça. Je n'ai absolument rien vu venir, je n'avais vraiment aucune idée du coupable. Cette histoire a été menée avec brio du début à la fin, toutes les pièces du puzzle ont retrouvé leurs places.

Je suis ravie d'avoir pu me plonger dans la société cannoise de la fin du XIXème siècle. Alice Quinn nous offre un superbe roman avec ce premier tome des Enquêtes à la Belle Époque. Je suis très curieuse de savoir jusqu'où elle va nous emmener dans ses prochaines enquêtes.

Je tiens à remercier les Editions City pour la découverte de ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire