mercredi 30 mai 2018

"Le wonderling" de Mira Bartók

Synopsis :
Vous êtes-vous déjà retrouvé avec une créature fraîchement orpheline sur les bras ou dont personne ne veut ? Nous avons la solution !

Bienvenue au Foyer pour Créatures Ingérables et Bâtardes, une institution dirigée par la redoutable Mlle Furonkle !
Cette femme méchante et acariâtre considère que ses jeunes pensionnaires qui vivent dans la peur n’existent que pour souffrir et la servir. Hybrides mi-animaux, mi-humains, ces pupilles travaillent comme des forçats à l’école autant qu’à l’usine et ont l’interdiction de se livrer à des activités d’enfants de leur âge, et surtout de chanter ou de faire de la musique. Le Wonderling, sorte de renard à une oreille et au cœur pur et qu’on appelle Numéro 13 (d’après le médaillon avec lequel on l’a trouvé) à défaut de véritable prénom, n’a jamais connu d’autre maison. D’une timidité maladive, il prend pourtant la défense d’une jeune camarade oiseau, Babiole, qui va lui faire deux dons en retour : un vrai prénom – Arthur – … et une amitié indéfectible ! Tous deux vont parvenir à s’échapper du Foyer et vivre d’incroyables aventures au cours desquelles la formidable destinée d’Arthur va se révéler.

Mon avis :
Je suis totalement amoureuse de la couverture de ce roman depuis la première fois où je l'ai vu. Je la trouve absolument magnifique et elle donne vraiment envie de découvrir ce que renferme ce si beau livre entre ses pages. J'avais terriblement envie de le lire, mais comme j'avais d'autres lectures prioritaires à lire avant, je n'ai pas pu me jeter dessus dès son arrivée dans ma boite aux lettres. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai adoré !

Numéro 13 vit dans le foyer pour créatures bâtardes et ingérables de Mlle Furonkle depuis aussi loin qu'il s'en souvienne. Ici, tout n'est que tristesse, souffrance et solitude dans la vie de nos pensionnaires. Lorsque Numéro 13 fait la connaissance de Babiole, sa vie change peu à peu, d'autant plus que son amie lui a offert un cadeau inestimable : un nom rien qu'à lui ! Babiole et Arthur deviennent inséparables et décident de s'enfuir le l'orphelinat. Ils vont alors vivre des aventures plus incroyables les unes que les autres, qui vont permettre à Arthur de découvrir qui il est et de réaliser sa destinée hors du commun...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteureest très agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré ce roman. Tout m'a plu, que ce soit l'univers, l'intrigue ou les personnages. Je suis particulièrement fan de l'univers créé par l'auteure. L'idée des rampants est juste brillante. Ces êtres pas tout à fait humains mais pas totalement animaux non plus sont une belle métaphore de notre société actuelle où dès que l'on n'entre pas dans le moule, on est stigmatisé et mis de côté. Ce roman jeunesse est une belle leçon de vie et fait passer un message forts aux jeunes (et moins jeunes) lecteurs sans en avoir l'air, celui de la tolérance. Rien que pour ça, j'espère qu'il sera lu par le plus grand nombre !
L'histoire est originale, je n'ai jamais rien lu de tel auparavant. Pour un premier tome de saga, je la trouve très rythmée et aboutie. Certains premiers tomes sont long à se mettre en place et on a vraiment l'impression qu'ils ne servent que d'introduction. Celui-ci se suffirait presque à lui-même, tellement il est complet. Je sais déjà que je lirai la suite, même si elle n'est pas indispensable. Il me tarde de pouvoir me replonger dans les aventures du Wonderling, cette saga s'annonce plus que prometteuse !

Comme je le disais plus haut, je suis totalement sous le charme des personnages. J'ai adoré les rampants, ils me fascinent et je les trouve touchants. Arthur et Babiole restent mes préférés, ils sont trop mignons et forment un sacré duo. Leur amitié est magnifique et fait rêver, elle est inconditionnelle et semble indestructible. Mlle Furonkle est vraiment affreuse, j'ai adoré la détester. J'ai hâte de savoir ce qu'elle va réserver à nos rampants par la suite, mais je ne doute pas qu'elle sera très imaginative et prête à faire couler le sang pour obtenir ce qu'elle veut...

La fin est mignonne comme tout et elle a fait fondre mon cœur d'artichaut. Comme tout le reste du roman, elle donne un vrai message d'espoir. Tout ne peut pas être mauvais, il y forcément du bon quelque part, même si ça demande un peu d'efforts pour le trouver. J'ai refermé ce livre avec le fameux sourire niais plaqué sur le visage et l'envie de me jeter sur la suite. Je n'avais pas envie de quitter cet univers qui m'a tant plu...

Je suis complètement conquise par ce premier tome. En plus d'être un magnifique objet, il renferme une histoire toute aussi magnifique qui fait du bien et apporte un message plus que positif, j'ai adoré ! Vivement la suite, j'ai hâte de pouvoir me replonger des l'univers de Mira Bartók et les aventures d'Arthur et Babiole !


Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires: