vendredi 25 mai 2018

"Les dix voeux d'Alfréd" de Maude Mihami

Synopsis :
1970, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, neuf ans, a un prénom dont l’accent aigu lui déplaît, une mère qui picole trop et un grand-père qui tient à lui comme à la prunelle de ses yeux. Il adore traîner au bistrot avec ses copains, une joyeuse bande de vieux qui lui apprennent la vie. Avec l’aide de son Vénérable Papi, il va décider de passer le cap de ses dix ans en établissant une liste de vœux à réaliser avant le grand jour. Rencontrer un vrai cow-boy, boire de la trouspignôle ou encore conduire un tracteur marqueront le début d’une série d’aventures aussi rocambolesques que réjouissantes. De vœux gâchés en moments de pure félicité, il va vivre l’année la plus incroyable de sa vie. 

Mon avis :
Lorsque l'on nous a proposé de découvrir ce roman en avant-première, j'ai tout de suite craqué sur sa couverture. Je la trouve particulièrement réussie, elle donne vraiment envie d'ouvrir ce livre et de découvrir l'histoire qu'il renferme. Vous devez vous en douter mais je n'ai pas hésité bien longtemps avant d'accepter cette proposition, et je ne lui ai pas non plus laissé le temps de trainer dans ma PAL. Lu en l'espace de quelques heures, j'ai beaucoup aimé !

Alfréd vient d'avoir 9 ans mais il pense déjà au suivant. Avant ses 10 ans, Alfréd aimerait devenir quelqu'un de bien et comme cela risque de mettre longtemps à se faire, il s'y prend en avance. Un type bien fait des choses bien, c'est pourquoi Alfréd dresse la liste des 10 choses qu'il veut faire avant son prochain anniversaire pour le devenir. Être quelqu'un de bien demande des efforts, Alfréd est bien décidé à faire toutes les choses de sa liste avec l'aide de son Vénérable Papy et il est prêt à tout pour y arriver...

Dès les premières pages, on est embarqué par l'histoire, on est tout de suite dans l'ambiance. La plume de l'auteure est agréable à lire, bien qu'elle soit, par moment, un peu difficile à suivre à cause du patois breton nécessaire à cette histoire. C'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, c'est un vrai bonbon ! C'est un roman positif comme je les aime. Tout n'est pas rose dans la vie du petit Alfréd et pourtant, il voit toujours le meilleur en chacun.
L'histoire se déroule dans un petit village breton au début des années 70. D'ailleurs, si ce n'était pas précisé sur la quatrième de couverture, je n'aurais pas su me situer dans le temps, puisque rien n'y fait réellement référence dans ce roman ou alors je suis passée à côté. Dans mon esprit, cette histoire se déroulait de nos jours mais dans la France profonde (même si je n'aime pas cette expression), celle qui reste un peu ancrée dans le passé...
Le gros plus de cette histoire, c'est son réalisme. L'auteure fait parler patois à ses personnages, ce qui rend notre lecture un peu plus difficile à suivre mais cela y apporte de l'authenticité, on y croit sans problème. Je tiens d'ailleurs à la remercier de nous avoir ajouté un lexique des expressions bretonnes ainsi qu'un glossaire des personnages à la fin du livre, cela m'a été bien utile durant ma lecture.

J'ai adoré la galerie de personnages que nous offre l'auteure. Que ce soient les principaux ou les secondaires, ils sont tous plus attachants les uns que les autres. J'ai une tendresse particulière pour Alfréd et son vénérable Papy. Ce petit garçon me touche vraiment, sa positivité m'inspire le respect. Comme je le disais plus haut, Alfréd n'a pas une vie des plus faciles mais il s'efforce d'y trouver du positif. Je vais citer mon chanteur chouchou Bénabar : "Le bonheur ça s'trouve pas en lingots mais en p'tite monnaie" et c'est exactement ce que fait Alfréd ! Son Vénérable Papy est également touchant. Son petit-fils est la prunelle de ses yeux et il est prêt à tout pour qu'il soit heureux et ne manque de rien, il fait toujours passer son bonheur avant le sien. Une relation comme ça fait rêver, c'est beau !

La fin est dans la lignée de ce roman, toute mignonne ! Je ne vous cache pas que j'ai refermé ce livre avec le fameux sourire niais plaqué sur le visage. Mon cœur d'artichaut a totalement fondu en lisant les dernières pages...

Il n'y a aucune fausse note dans ce roman et j'ai adoré ! Maude Mihami nous offre ici un très beau premier roman et je ne doute pas que de nombreux autres suivront derrière !

Merci aux Editions NiL  qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire