vendredi 16 mars 2018

"Bad, tome 3 : Amour coupable" de Jay Crownover

Synopsis :
Elle est la seule femme qu'il ne devait pas aimer...

Pour Titus King, la vie est en noir et blanc. D’un côté, le bien, de l’autre, le mal. Et Reeve Black, celle que tout The Point déteste, appartient définitivement au côté du mal. Un mal sublime, insidieux, tentateur. Un mal auquel il a déjà été soumis et qu’il a tenu éloigné pour se préserver, bien conscient de son irrésistible attirance. Mais la beauté vénéneuse est de retour en ville. Témoin clé dans l’enquête qui doit permettre d’arrêter le cinglé qui sème des cadavres dans les ruelles, elle est menacée de toutes parts. Alors, Titus va devoir la protéger. Une protection rapprochée qui pourrait bien brouiller la frontière entre la lumière et les ténèbres…

Mon avis :
J'aime beaucoup cette saga et j'enchaine les tomes depuis que je l'ai commencé. J'étais curieuse de découvrir l'histoire de Titus, que je trouve encore plus mystérieux que Bax et Race. Du coup, dès que j'ai eu le temps, je me suis plongée avec délice dans ce troisième tome. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai bien aimé, même si je le trouve en dessous de ses prédécesseurs...

Bien qu'originaire de The Point, Titus a décidé de privilégier le Bien ou Mal, c'est donc tout naturellement qu'il est entré dans la police. Pourtant, il continue à côtoyer le Mal avec sa famille et ses amis. Lorsque la femme qui a trahit son frère revient en ville parce qu'elle est le témoin majeur d'une importante enquête, Titus est tiraillé entre son attirance pour cette jeune femme et son dégoût face à la personne qui a mis les siens en danger...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Cette histoire m'a bien plu, mais j'ai nettement moins adhéré à ce tome qu'à ses prédécesseurs. J'ai trouvé que ce roman manquait de rythme, ma lecture était plus laborieuse. Pourtant, j'avais tellement envie de connaitre le fin mot de l'histoire que je me suis accrochée. Honnêtement, si ce tome avait été le premier de la saga, je ne suis pas sûre que je l'aurai continué...

J'avais vraiment hâte d'en savoir plus sur Titus, son personnage m'intriguait au plus haut point. J'avais du mal à le cerner. Malgré sa droiture, j'avais l'impression qu'il cachait une vraie part de noirceur. Pour le coup, je le trouve nettement plus difficile à cerner que Bax et Race, alors qu'au premier abord, on se dit qu'il a tout du gendre idéal. J'ai vraiment eu du mal avec Reeve. Depuis le premier tome, elle m'exaspère, elle agit toujours sans réfléchir. Dans ce tome-ci, on en apprend plus sur elle et cela nous permet de mieux la comprendre. Je ne dis pas que je l'aime pour autant, mais je ne la déteste plus...
The Point est toujours un personnage central dans cette saga et j'aime de plus en plus.

La fin m'a bien plu. La boucle est bouclée, je ne pouvais pas espérer une meilleure fin pour cette histoire. Je sais qu'il existe une suite sur l'histoire de Nassir, mais je ne pense pas que je la lirai. Pour moi, cette saga a une faim parfaite avec ce tome et Nassir ne m'intrigue pas assez pour que je prenne le risque d'être déçue...

Ce tome est moins bon que ses prédécesseurs mais j'ai quand même passé un bon moment entre ses pages. Je suis contente d'avoir pu découvrir la plume de Jay Crownover avec cette saga et j'ai hâte de pouvoir me replonger dans ses mots avec sa série Marked Men qui m'attend sagement dans ma PAL ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire