lundi 19 mars 2018

"Toute la vérité" de Karen Cleveland

Synopsis :
Dix ans de mariage, quatre enfants. Elle pensait connaître son mari mieux que personne. Elle avait tort.
Malgré un travail passionnant qui l'empêche de passer du temps avec ses enfants et un prêt immobilier exorbitant, Vivian Miller est comblée par sa vie de famille : quelles que soient les difficultés, elle sait qu'elle peut toujours compter sur Matt, son mari, pour l'épauler.
En tant qu'analyste du contre-renseignement à la CIA, division Russie, Vivian a la lourde tâche de débusquer des agents dormants infiltrés sur le territoire américain. Un jour, elle tombe sur un dossier compromettant son époux. Toutes ses certitudes sont ébranlées, sa vie devient mensonge.
Elle devra faire un choix impossible : défendre son pays... ou sa famille.

Mon avis :
J'ai eu envie d'en savoir plus sur ce roman dès l'instant où j'en ai entendu parler pour la première fois. J'aime beaucoup la couverture et son résumé est intriguant à souhait. Le fait que "parfait mari" et "parfait menteur" apparaissent en transparence sur la tranche papier ajoute encore au mystère qui entoure cette histoire. Vous devez vous en douter, mais ce roman n'a pas eu le temps de prendre la poussière dans ma PAL, j'étais bien trop curieuse de connaitre la vérité sur Matt pour attendre plus longtemps. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai beaucoup aimé !

Vivian Miller a tout pour être heureuse : un mari formidable, des enfants aimants et un boulot passionnant. Son travail d'analyste à la CIA lui prend énormément de temps, mais c'est pour la bonne cause. Alors qu'elle vient enfin de réussir à entrer dans l'ordinateur d'un des chefs présumés d'agents dormants russes après des mois de travail, elle découvre dans un dossier la photo de son mari... Son monde bascule, les dix dernières années de sa vie sont basées sur un mensonge mais elle ne peut croire à la culpabilité de l'homme qu'elle aime, il s'agit forcément d'une erreur. Vivian va devoir faire un choix : sauver sa famille ou son pays...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre la vérité sur Matt.

J'ai beaucoup aimé cette histoire, surtout qu'elle a une résonance particulière avec les évènements de ces dernières semaines concernant la Russie. Je trouve l'idée de départ excellente et j'aime beaucoup ce qu'en a fait l'auteure. Cette histoire se veut réaliste, et par de nombreux points, elle l'est, mais j'ai des doutes sur le fait qu'une telle situation puisse réellement se produire. J'ai du mal à imaginer qu'une personne travaillant à la CIA puisse être aussi naïve...

Même si j'aime beaucoup le personnage de Vivian, je la trouve extrêmement naïve. Certes, on ne sait pas comment on réagirait dans une telle situation, mais il y avait tellement de signes qui auraient du la mettre sur la voie que c'est difficile de croire qu'elle n'a rien remarqué pendant les dix ans qu'elle a partagé avec son mari... Je sais bien que l'amour rend aveugle mais à ce point-là, ça me parait quand même surréaliste... Mark a tout du mec parfait, mais plus on apprend à le connaitre et moins on arrive à le cerner. Jusqu'à la dernière page, l'opinion que l'on a de lui ne fait que changer...

J'ai vraiment adoré la fin parce que jusqu'au bout, l'auteure nous mène en bateau. Alors qu'on pensait enfin connaitre le fin mot de l'histoire, l'auteure nous surprend avec une ultime révélation que l'on attendait pas. Je ne m'attendais absolument pas à ce dénouement, c'est brillant !

J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman, même si à mon goût, il manque de réalisme. Malgré cela, l'histoire est haletante et très bien menée, elle ne nous laisse aucune seconde de répit et ça, j'adore ! Je ne doute pas que l'on entendra à nouveau parler de Karen Cleveland !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire