lundi 26 mars 2018

"Phobos, tome 4" de Victor Dixen

 
Synopsis :
Lancement des chaînes des pionniers dans
3 secondes…
2 secondes…
1 seconde…

Ils peinent à reprendre leurs marques.
Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle.

Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ?

Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer.



Mon avis :
Ayant adoré les trois premiers tomes, j'avais hâte de savoir ce que Victor Dixen nous réservait pour la fin des aventures des pionniers de Mars. Malheureusement pour moi, ce quatrième tome a eu beaucoup de mal à arriver jusqu'à moi, j'ai du patienter bien plus longtemps que prévu (merci La Poste ^^). Du coup, lorsqu'il est enfin arrivé dans ma boite aux lettres, je ne lui ai pas laissé le temps de passer par la case PAL, je me suis jetée dessus. Dans l'ensemble, j'ai beaucoup aimé, même si ce tome m'a semblé interminable...

Maintenant que le rapport Noé a été révélé au monde entier, la chaine Genesis cesse d'émettre et les pionniers sont rapatriés sur Terre. Pour eux, impossible de retomber dans l'anonymat, le monde a les yeux braqués sur eux. Cette attention constante met Leonor mal à l'aise, surtout que les pionniers de retour sur Terre cachent de lourds secrets qu'ils pensaient avoir laissés sur Mars. Mais Serena McBee n'a pas dit son dernier mot et compte bien détruire ceux qui ont ruinés sa vie...

Malgré mon impatience à lire ce quatrième et dernier tome, j'ai eu un peu de mal à me remettre dans l'histoire. Je ne me souvenais que des grandes lignes de l'intrigue mais plus des détails. Heureusement pour moi, l'auteur fait de nombreux rappels dans les premiers chapitres qui permettent de tout remettre en place dans notre mémoire. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Dans l'ensemble, j'ai adoré ce quatrième et dernier tome, même s'il m'a semblé interminable... Ce roman de 650 pages est assez inégal. Certains passages sont magnifiques et apportent un vrai plus à l'histoire alors que d'autres trainent en longueur et ne présentent pas grand intérêt. J'avais l'impression que l'auteur essayait de combler des blancs pour atteindre le nombre de pages voulues, et je trouve cela dommage...

Les personnages me plaisent toujours autant, surtout Leonor. J'admire son courage et sa force de caractère, même si dans ce tome, elle est nettement plus indécise que précédemment. Elle est la femme que je rêverai d'être. D'ailleurs, dans ce tome, on en apprend plus sur son passé et on ne l'aime que d'autant plus. Les autres pionniers restent fidèles à l'image que l'on s'était fait d'eux, et ça c'est chouette, surtout que dans ce tome, ils sont beaucoup plus affirmés qu'avant. En ce qui concerne Serena, je suis partagée. Elle aurait du avoir une place centrale dans ce dernier tome, mais elle n'y apparait que très peu et au final, on ne sait pas vraiment ce qu'il advient d'elle...

Cette fin est juste géniale, je ne m'attendais absolument pas à ça. Pourtant, quand on y réfléchit, c'est la seule fin possible et acceptable, mais j'ai adoré, c'est brillant ! Pour le coup, on reste quand même sur notre faim, c'est trop rapide, j'aurai aimé en savoir plus sur l'après... Comme la fin est ouverte, l'auteur a sans doute déjà prévu une suite, en tout cas, je l'espère !

Ce dernier tome aurait mérité quelques coupes dans l'histoire, mais il n'en reste pas moins génial. Cette saga est brillante, je n'ai pas d'autres mots. Je suis ravie de cette fin, mais je vais quand même espérer un cinquième tome...

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire