vendredi 9 mars 2018

"Eliza et ses monstres" de Francesca Zappia

Synopsis :
Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fille timide, intelligente, un peu étrange et... qui n'a pas d'amis.
Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.
Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.
Mais Eliza ne peut s'imaginer aimer le monde réel plus qu'elle n'aime sa communauté numérique.
Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d'être vécue hors ligne...

Mon avis :
Ayant moyennement aimé le premier livre de l'auteure, je n'avais pas spécialement envie de retenter ma chance avec celui-ci. Pourtant, sa couverture et son résumé m'ont donné envie d'en savoir plus, et du coup, je me suis laissée tenter. Je suis contente d'avoir donné une seconde chance à l'auteure, parce que j'ai vraiment beaucoup aimé son second roman !

Eliza est une jeune fille solitaire et invisible. Personne ne la remarque et ça lui convient parfaitement.. Pourtant, sur internet, c'est une véritable star, c'est la créatrice du comics La mer infernale qui compte énormément de fans à travers le monde. Elle cache son identité depuis des années, personne ne se doute que c'est cette jeune femme effacée qui se cache sous le pseudo de LadyConstellation. Eliza est plus à l'aise dans sa vie numérique que dans sa vie réelle, jusqu'au jour où elle fait la connaissance de Wallace, ce qui va la faire douter de sa vision de la vie...

Contrairement au précédent roman de l'auteure, j'ai tout de suite accroché avec cette histoire. La plume de Francesca Zappia a muri, elle est nettement plus aboutie que dans mes souvenirs. C'est bien écrit, agréable à lire, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé ce roman, son thème est vraiment d'actualité. Avec la prédominance d'internet dans notre société, on ne peut plus s'en passer, moi la première. Du coup, on mène deux existences de front, celle virtuelle sur le net et la réelle, celle de la "vraie vie". On est rarement les mêmes sur ces deux vies. Prenons un exemple. Avec ce blog, vous connaissez la Laety virtuelle, celle qui partage avec vous ses lectures et ses créations, mais vous ne connaissez que ce que je veux bien vous montrer. Vous avez une image de moi qui ne correspond pas à la vraie moi. Laety et Laetitia ont des points communs mais elles ne sont pas identiques. Ce roman montre parfaitement cette ambivalence.
J'ai beaucoup aimé les illustrations réalisées par l'auteure. Elles apportent un vrai plus à l'histoire et elles donnent envie de découvrir La mer infernale. Je dois d'ailleurs avouer que je n'ai pas compris grand chose à l'histoire inventée par Eliza...

Cette fois-ci, j'ai adoré les personnages. Je me suis reconnue en Eliza. Elle a tendance à vivre par procuration, plus virtuellement que réellement, et je suis un peu pareille. Tout est tellement plus facile derrière un écran, surtout pour la grande timide que je suis. J'ai beaucoup aimé Wallace, Eliza a beaucoup de chance d'avoir quelqu'un comme ça dans sa vie.

La fin est assez prévisible, j'avais deviné une bonne partie de l'intrigue avant d'avoir atteint la moitié de ma lecture. Cependant, je trouve cette fin géniale, elle ne pouvait pas être mieux à mon avis.

J'ai vraiment été agréablement surprise par ce roman. Je suis contente d'avoir laissé une seconde chance à l'auteure, parce que pour moi, ce roman est nettement meilleur que son prédécesseur. Je reste malgré tout un peu sur ma faim à cause de La mer infernale, j'aurai vraiment aimé en savoir plus !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire