mercredi 12 septembre 2018

"Le pensionnat de Mlle Géraldine, tome 4 : Artifices & arbalètes" de Gail Carriger

Synopsis :
C’est une chose d’apprendre à faire la révérence. C’en est une autre que de savoir faire la révérence en lançant un poignard. Bienvenue au pensionnat de Mlle Géraldine.

Apprendre l’art de l’espionnage au sein de l’école volante de Mlle Géraldine est devenu fastidieux pour Sophronia, privée de la présence de Savon à ses côtés. Elle préfèrerait utiliser ses talents pour contrarier les plans des Vinaigriers, mais ses maints avertissements au sujet des lâches intentions de ces derniers sont encore et toujours ignorés et Sophronia ne sait plus à qui se fier. Quelles informations détient le bourru dewan de Sa Majesté ? Dans quel camp se place l’élégant vampire Lord Akeldama ? Une seule chose est certaine : un complot d’envergure se trame, et Sophronia doit se préparer à sauver ses amis, son école et Londres tout entier du désastre à venir – sans jamais se départir de son spectaculaire raffinement, bien évidemment.

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé les trois précédents tomes de cette saga, j'avais hâte de pouvoir lire la suite et fin de cette histoire. Je cherchais ce quatrième tome d'occasion, mais impossible de mettre la main dessus malgré mes recherches.  Il y a peu, alors que je cherchais autre chose, je suis tombée dessus par hasard. Autant vous dire que je n'ai pas hésité bien longtemps avant de me l'offrir. A peine était-il arrivé dans ma boite aux lettres que je me suis jetée dessus, ne lui laissant même pas le temps de passer par la case PAL. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai une nouvelle fois beaucoup aimé !

Depuis la mort de Savon, Sophronia se sent de plus en plus à l'étroit au pensionnat de Mlle Géraldine. Elle a envie d'action, surtout qu'elle sait de source sûre que les Vinaigriers préparent un mauvais coup, mais personne ne veut la croire. Très vite, la danger se précise et Sophronia va devoir mettre ses talents à l’œuvre pour sauver ses proches, son école et Londres elle-même, même si pour cela, elle risque de devoir fraterniser avec l'ennemi...

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarqué par l'histoire. La plume de Gail Carriger est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé ce quatrième et dernier tome des aventures de Sophronia que j'attendais depuis un moment. Je trouve que l'auteure nous offre une fin de saga à la hauteur des précédents tomes. Toutes nos interrogations ont maintenant leurs réponses, toutes les pièces du puzzle ont trouvé leur place. Cela fait plaisir d'avoir une saga vraiment finie, c'est tellement frustrant de ne pas avoir un dénouement à la hauteur de nos espérances comme cela arrive souvent...

Je suis toujours aussi fan des personnages, j'adore Sophronia. Elle a vraiment évolué au fil des tomes. Notre garçon manqué n'en est plus un, elle est devenue une vraie dame qui cache particulièrement bien ses talents d'espionne. J'ai toujours plaisir à croiser certains personnages du Protectorat de l'Ombrelle, connaitre leur avant est hyper plaisant.

J'ai beaucoup aimé cette fin qui conclut parfaitement ce tome et cette saga, je ne pouvais pas espérer mieux. Mon seul bémol est que j'aurai aimé que la fin ait un lien direct avec la saga du Protectorat de l'Ombrelle. Cela n'est pas le cas (ou alors, je suis passée à côté ^^) mais je trouve cela un peu dommage que l'auteure n'ait pas fait de passerelle entre les deux sagas, malgré le fait qu'elles aient des personnages en commun...

Je referme ce quatrième et dernier tome avec nostalgie à l'idée de quitter le pensionnat de Mlle Géraldine, mais ravie de la tournure que lui a donné l'auteure. J'ai hâte de pouvoir me replonger dans l'univers et la plume de Gail Carriger, ce qui ne devrait pas poser de problème, vu que le premier tome de sa nouvelle saga attend sagement dans ma PAL ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Comme beaucoup de saga, je n'ai lu que le 1er tome de celle-là... Rah, mais j'essaye de me soigner ;) Il faut que je me remette aussi à lire la suite. Je l'apprécie moins que le Protectorat de l'Ombrelle, mais elle est plutôt sympathique. J'espère que les autres tomes gagneront en potentiel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis d'accord, elle est moins bonne que le Protectorat de l'Ombrelle, parce qu'elle est nettement plus jeunesse, mais j'ai quand même beaucoup aimé. J'espère qu'il en sera de même pour toi si tu prends le temps de lire la suite ;)

      Supprimer