jeudi 30 août 2012

"Phaenix, tome 1 : Les cendres de l'oubli" de Carina Rozenfeld

Synopsis :
Elle a 18 ans, il en a 20. À eux deux ils forment le Phænix, l'oiseau mythique qui renaît de ses cendres. Mais avant de le devenir, ils devront se retrouver et s'unir dans un amour pur et éternel...

Depuis l'origine du monde, le Phænix meurt et renaît perpétuellement de ses cendres. L'être fabuleux est constitué de deux âmes sœurs. À chacune de ses résurrections, ses deux moitiés doivent se retrouver et s'aimer pour reformer l'oiseau légendaire. Car lui seul a le pouvoir d'éloigner les menaces qui pèsent sur l'humanité. Malheureusement, les deux amants ont été séparés et l'oubli de leurs vies antérieures les empêche d'être réunis... Aujourd'hui, dans le Sud de la France. Anaïa a bientôt dix-huit ans. Elle a déménagé en Provence avec ses parents et y commence sa première année d'université. Passionnée de musique et de théâtre, Anaïa mène une existence normale. Jusqu'à cette étrange série de rêves troublants dans lesquels un jeune homme lui parle et cette mystérieuse apparition de grains de beauté au creux de sa main gauche. Plus étrange encore : deux garçons se comportent comme s'ils la connaissaient depuis toujours... Bouleversée par ces événements, Anaïa devra démêler le vrai du faux, comprendre qui elle est vraiment et qui saura la compléter. Elle devra souffler sur les braises mourantes de sa mémoire millénaire pour redevenir elle-même. S'ouvriront alors les portes d'une nouvelle réalité dans laquelle amour et fantastique sont étroitement liés.

Mon avis :
Déjà, je dois dire que j'adore la couverture ! Je suis amoureuse de cette photo que je trouve magnifique et totalement en accord avec le roman.

L'histoire est tout simplement magnifique ! Dès les premières pages, on se laisse entraîner par les mots de l'auteure. Les pages défilent les une après les autres sans que l'on s'en rende vraiment compte. Finalement, on arrive à la dernière page sans comprendre ce qui nous arrive, on n'a pas vu l'histoire passer...

Les personnages sont vraiment bien décrits, on se les imagine sans peine. Je me suis reconnue en Anaïa, j'avais un peu l'impression qu'on parlait de moi, notamment à cause de ses statuts Facebook... Comme elle, j'en use et j'en abuse pour tenir mes proches au courant de ce qui se passe dans ma vie.
Que dire d'Eidan et Enry, les deux prétendants d'Anaïa ? Ils sont le jour et nuit, la lumière et les ténèbres, même si les apparences peuvent être trompeuses...
J'ai adoré leur triangle amoureux, même si pour ma part, j'ai tout de suite compris qui était le bien et le mal...

Le phœnix est une créature qui fascine ! Faire intervenir ce mythe dans une histoire contemporaine est une très bonne idée. Par contre, je trouve qu'il n'est passé développé dans ce premier tome... En même temps, c'est normal, on en saura plus dans la suite...

L'histoire du æ ("e dans l'a") m'a beaucoup plu. Dès son apparition, j'ai compris sa signification, même si Anaïa a mis beaucoup plus de temps à faire le rapprochement... J'ai trouvé intéressant le fait que l'histoire repose en grande partie sur cette lettre. En plus, je ne peux qu'aimer cette lettre vu qu'elle fait partie intégrante de mon prénom ! ^^

Tout au long du roman, l'auteure fait référence à la musique.Que ce soit du classique ou du rock, Carina Rozenfeld nous fait découvrir un univers musical éclectique mais qui, contre toute attente, s'accorde à merveille ! J'ai vraiment apprécié de pouvoir découvrir ces titres qui nous permettent de nous plonger un peu plus encore dans l'univers de Phænix, grâce aux playlists sur Deezer et Spotify !

Comme vous avez pu le constatez, j'ai passé un très très bon moment avec ce roman ! Ce n'est pas un coup de ♥, mais il n'en est vraiment pas passé loin...

J'ai eu la chance de rencontrer Carina Rozenfeld lors de la soirée des 6 mois de la Collection R, et je peux vous dire qu'elle est adorable ! Ce petit bout de femme est absolument géniale, c'était un vrai plaisir de faire sa connaissance!

Une super histoire et une auteure sympa, que demander de plus ? ^^
Je ne peux que vous conseillez de le lire !

Merci encore à la Collection R pour cette belle découverte !

PS :  en petit bonus, vous avez droit à ma dédicace de Carina...


Extrait de Version Béta :

« Cet archipel est apparu lors d’une immense éruption volcanique sous-marine, à plus de mille cinq cents kilomètres de la côte du Continent. On désigne par ce nom l’ensemble des pays qui se sont alliés à l’issue d’une période malheureuse de l’histoire de l’humanité, les guerres de l’Eau. Ce nouveau paradis luxuriant ne demandait qu’à accueillir des humains désireux de profiter de tous ses attraits ! Et comment ne pas les comprendre ? Le monde avait connu le désespoir, mais la confiance et la prospérité reprenaient peu à peu leurs droits sur Terre, et ce nouvel éden était un lieu de plaisir idéal. Voilà pourquoi la meilleure île de l’archipel a été achetée par une association d’humains parmi les plus riches et les plus influents du Continent ! Ces hommes merveilleux l’ont façonnée pour qu’elle devienne le terrain de jeux préféré d’une élite qui, comme eux, recherchait un havre de paix. Et l’avait bien mérité !
« L’océan qui entoure l’île sur laquelle vous vous trouvez a été transformé par les plus grands scientifiques et maîtres spirituels, dans le but de créer le paysage maritime le plus sublime du monde. Ils ont modifié les courants marins et conçu ces vagues aux crêtes violettes changeantes, brevetant une expé- rience unique. Pour les humains, se baigner dans les eaux d’Io offre à la fois illumination, relaxation et enchantement. En un mot, l’extase !
« Et pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Puisqu’ils avaient réussi à redessiner un océan entier, ils ont aussi décidé d’améliorer la qualité de l’air. Ils ont ainsi mis au point un système permet- tant d’insuffler un oxygène raffiné dans l’atmosphère de Demesne. Cet air à la douceur enivrante, disponible seulement dans de rares espaces clos sur le Continent, est présent sur la totalité de l’île. Incroyable, non ? Mais bien vrai !
« J’imagine maintenant ce que vous vous dites : Demesne est une île si paradisiaque, que pourrait- il bien lui manquer ? J’ai la réponse à cette question : des employés pour servir ses hôtes, bien sûr ! Femmes de chambre, majordomes, cuisiniers, ouvriers en bâtiment, que sais-je encore ? Seul hic, les conditions atmosphériques exceptionnelles qui font de Demesne un endroit unique le rendent aussi très difficile d’accès. Et les humains ont bien trop d’occasions de se détendre et de s’amuser ici pour penser à travailler. La tuile !


Indice vers le prochain extrait :

Quel blogueur a dit à propos de La Fille de Braises et de Ronces : "Ce livre est une vraie petite pépite mais aussi une bouffée d'air frais ! Une plume riche qui fait office de petit bonbon à laisser fondre sur la langue ... " ?

 

Bonne chasse au trésor !

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. Hey génial et la dédicace splendide, tu me donnes envie là !!!!! Bises !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Wow, chanceuse pour la dédicace! Je suis tout à fait d'Accord avec toi pour la couverture, elle est magnifique :-) L'histoire semble très intriguante, ça me donne envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment bien ! Fonces l'acheter dès sa sortie, parce qu'à mon avis, ils vont partir comme des petits pains ! ^^

      Merci pour la dédicace ! =)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...