jeudi 31 juillet 2014

"Love Letters to the Dead" de Ava Dellaira

Synopsis :
Au commencement, c'était un simple devoir. Écrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande sœur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est réellement passé, la nuit où May est décédée...

Mon avis :
Ce livre, je le voulais, il me le fallait absolument. C'est d'abord sa couverture qui m'a séduite, elle est splendide, mais c'est son résumé qui a fini de me convaincre. Sitôt arrivé dans ma BAL, sitôt lu, mais malheureusement, je n'ai pas accroché...

Laurel est une jeune femme qui a perdu sa grande sœur il y a 6 mois. Alors qu'elle peine à se remettre de cette tragédie, sa prof de littérature demande aux élèves de sa classe d'écrire un lettre à quelqu'un de disparu. Alors que ce n'était qu'un simple devoir, Laurel se met à écrire à Kurt Cobain (entre autres). Dans ses lettres, Laurel y met toute sa vie : sa famille, son petit copain, ses amis, sa colère et sa culpabilité fasse à la mort de sa sœur... Ses lettres vont l'aider à libérer ce secret qui la ronge...

Alors que je pensais adhérer dès les premières lignes à cette histoire, cela n'a pas été le cas. Je n'arrivais pas à accrocher à l'histoire, ni à Laurel à vrai dire. Pourtant, l'idée était bonne, et moi qui aime bien les romans épistolaires, c'était juste ce qu'il me fallait. Au final, je n'ai pas réussi à accrocher. C'est comme si j'étais restée en retrait de l'histoire, simple spectatrice sans possibilité "d'approcher" plus près...

Je ne saurai pas dire pourquoi je n'ai pas accroché, ni même pourquoi me suis sentie à l'écart de l'histoire. Sans doute parce que je n'ai pas réussi à me retrouver dans le personnage de Laurel, peut être parce que le style de l'auteure ne m'a pas plu. Pour être honnête, je n'en sais vraiment rien.

Je me suis ennuyée tout au long du roman. Ça n'avançait pas. Ce n'est pas que l'histoire n'est pas bonne, au contraire, mais pour le coup, je pense que c'est le fait que ce soit un roman épistolaire qui m'a gêné. La plupart des personnes à qui Laurel écrit, je ne les connais pas. Du coup, je ne comprenais pas la moitié de ce qu'elle écrivait, et honnêtement devoir couper ma lecture, surtout quand elle est laborieuse, pour faire des recherches, ce n'est pas vraiment un truc qui me botte. Malgré tout, je reconnais que c'est une bonne idée, même si personnellement, elle ne m'a pas convaincue...

J'ai bien aimé la fin, surtout la dernière lettre qui a réussi à me mettre la larme à l’œil alors que le reste du roman m'a laissé de glace. Malheureusement, ça ne suffit pas...

Au final, je ne sais pas vraiment quoi penser de ce roman. Je n'ai pas aimé mais je n'ai pas non plus détesté... S'il vous intrigue, je ne peux que vous invitez à vous faire votre propre opinion. Avec de la chance, vous ferez partie des personnes qui ont adoré ce roman ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 29 juillet 2014

"Ce si joli trouble" de Cora Carmack

Synopsis :
Ce soir, veille de sa rentrée en cursus théâtre à l’Universtité, Bliss Edward, toujours vierge, a décidé de passer à l’acte.
La chance semble être de son côté puisque, dans un bar, elle fait la connaissance du très séduisant Garrick. Entre eux, le courant passe aussitôt. Sensible et attentionné, Garrick semble être le candidat idéal pour une première fois.
Mais au dernier moment, alors que le plus dur est fait, Bliss est prise de panique et s’enfuit.
L’histoire aurait pu rester sans suite, et l’humiliation vite oubliée, si le lendemain, Bliss n’était retombée sur lui, qui n’est autre que son nouveau prof de comédie…
Manifestement, Bliss devra attendre un peu avant sa première fois…

Mon avis :
A la base, je ne comptais pas forcément lire ce roman dans l'immédiat (il était dans ma PAL ebooks, donc dans ma PAL non urgente et non prioritaire), mais par un heureux concours de circonstance (Marion, tu comprendras ^^), je me suis laissée tenter. Finalement, j'ai bien fait, parce que j'ai beaucoup aimé !

Je ne vous le cache pas, avec ce livre, on reste dans le cliché de ce genre de romans : la nana vierge rencontre l'homme qui pourrait changer sa vie mais tout ne se passe pas comme prévu... ^^ Cela dit, même si on connait d'avance le dénouement de l'histoire, ce n'est pas dérangeant, ça passe sans problème.

Le style de l'auteure est très agréable, c'est fluide et bien écrit. On ne s'ennuie pas une seule seconde, et les pages se tournent toutes seules. D'ailleurs, j'ai trouvé ce livre un peu trop court, j'aurai bien aimé quelques pages en plus... Mais je pense qu'au final, c'est une bonne chose que ce livre soit court, s'il avait été plus long, je ne suis pas sûre que l'auteure aurait réussi à autant me surprendre avec cette histoire. Moi qui en lit pas mal dans le même genre, je n'ai pas vu venir la plupart des rebondissements. Certains sont très évidents, mais d'autres sont beaucoup plus subtils...

Les personnages m'ont beaucoup plu. Et comme avec la plupart des romans du genre, je suis littéralement sous le charme du héros principal de l'histoire, à savoir le beau Garrick.

J'ai particulièrement aimé la fin, que je trouve mignonne comme tout ! C'est un dénouement comme on les aime, un dénouement qui fait rêver !

J'ai beaucoup aimé ce roman. Certes, ce n'est pas le livre du siècle, mais j'ai passé un très bon moment ! Je pense d'ailleurs que je lirai la suite qui sera consacré à Cade, le meilleur ami de Bliss, parce que vraiment, dans ce roman, il m'a fait de la peine... 

Si vous aimez les romances sans prise de tête, ce livre est fait pour vous !
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 27 juillet 2014

"La Confrérie de la Dague noire, tome 09 : L'amant déchaîné" de J.R. Ward

Synopsis :
Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire.
Souffhrance est faite de la même étoffe ténébreuse et séductrice que son frère jumeau Viszs. Emprisonnée durant des centaines d’années par sa mère la Vierge scribe, cette force de la nature risque de succomber à de terribles blessures lorsqu’elle parvient enfin à se libérer. Seul Manuel Manello, le chirurgien humain, peut la sauver. Mais alors qu’entre eux la passion fait des étincelles, une dette vieille de plusieurs siècles va rattraper Souffhrance, menaçant son amant et sa vie.

Mon avis :
Ce livre trainait dans ma PAL depuis sa sortie. Il me faisait très envie, mais je dois dire que le personnage de Souffhrance ne m'intéressait pas plus que ça. Du coup, j'ai repoussé cette lecture alors que j'avais très envie de retrouver les Frères de la Confrérie de la Dague Noire ! C'est maintenant chose faite, et je ne regrette pas !

Ce que j'ai apprécié dans ce roman, c'est que l'histoire ne tourne pas que autour du couple Souffhrance/Manny. Je pense que l'auteure a eu raison de ne pas centrer ce tome uniquement sur ce couple, étant donné qu'on ne connaissait pas encore très bien Souffhrance et que sa romance ne nous aurait pas autant intéressé que les romances précédentes... Dans ce tome, on parle surtout de Viszs et Jane, de Vhif qui n'ose pas s'avouer ses sentiments pour Blay...

D'ailleurs, moi qui avait du mal avec les passages uniquement consacrés aux éradiqueurs, on en entend très peu parler dans celui-ci. A la place, parce qu'il faut bien un méchant, on découvre Xcor, un vampire qui aimerait prendre le pouvoir, monter sur le trône à la place de Kholer. J'aime bien ce méchant et sa petite bande, j'ai hâte de voir ce que ça va donner par la suite !

Les personnages me plaisent toujours autant ! Il faut dire qu'il est difficile de ne pas succomber aux charmes virils des Frères de la Confrérie de la Dague Noire ! C'est toujours agréable de les retrouver et de les voir évoluer au fil des tomes !

Comme d'habitude, l'histoire m'a beaucoup plu ! Malgré tout, je trouve la fin un peu facile. Je m'attendais à autre chose, un dénouement un peu plus "violent"...

J'ai hâte de pouvoir continuer cette saga. Le tome 10 m'attend dans ma PAL, mais je crois qu'il ne va pas y rester longtemps, puisqu'il est consacré à Tohr, et que je suis impatiente de voir comment il va reconstruire sa vie après le drame qui l'a frappé...

Il n'y a pas à dire, j'adore cette saga ! Si vous n'avez pas encore fait connaissance des Frères de la Confrérie de la Dague Noire, n'hésitez pas, vous ne le regretterez pas !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 25 juillet 2014

"Summer Loving" de Allie Spencer

Synopsis :
Beth décide d’organiser des vacances de rêve sur une île grecque avec ses trois meilleures amies. Mais le séjour n’est pas aussi reposant que prévu : Ginny saoule ses amies avec son foutu mariage, Anna tombe raide dingue d’un serveur, Beth succombe au charme irrésistible d’un marin… et il y a anguille sous roche pour Kirsten. C’est alors que le fiancé de Beth refait surface. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le moment est sacrément mal choisi.

Mon avis :
Depuis sa sortie, ce livre me faisait terriblement envie. J'avais réussi à le trouver d'occasion peu de temps après, j'étais ravie. Malheureusement, je me suis vite rendue compte que ce livre avait déçu pas mal de monde et les avis négatifs m'ont finalement fait repousser cette lecture...J'ai fini par le sortir de ma PAL, quoi de mieux que l'été pour lire "Summer loving" ?!? Je m'attendais à m'ennuyer avec cette lecture, mais au final, j'en ressors agréablement surprise...

Bon c'est sûr, ce n'est pas le livre du siècle, mais j'ai passé un bon moment en compagnie de Beth et ses copines. Je me suis surprise à sourire à plusieurs reprises, c'est assez drôle, frais et léger.

Évidemment, si vous pensez trouvez dans ce livre LA romance de l'été, passez votre chemin...

La plume de l'auteure est assez agréable à lire. Le récit est fluide, il y a des rebondissements. Les pages se tournent rapidement car l'auteure arrive à nous intéresser à cette histoire, malgré le fait que ce soit du déjà vu (l'histoire me fait un peu penser à Quatre filles et un jean).

Les personnages m'ont bien plu, pourtant, ils sont un peu caricaturaux et sans grande profondeur. Pourtant, on a envie d'en savoir plus sur eux et continuer à suivre leur aventure grecque.

La fin est assez attendue et prévisible, mais elle est mignonne donc on pardonne à l'auteure cette facilité.

J'ai bien aimé ce livre, contrairement à ce que les avis négatifs pouvaient me laisser penser. Certes, ce n'est pas le livre de l'été, l'incontournable que tout le monde se doit d'avoir lu, mais ça reste une lecture sympa, pour peu que l'on n'en attende rien de particulier... ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 23 juillet 2014

"Au bois dormant" de Christine Féret-Fleury

Synopsis :
Depuis que je suis née, ma vie ressemble à un conte de fées. Mais ne vous y fiez pas ! La vie d’une belle au bois dormant n’est pas rose. Mes parents me font déménager sans cesse, ils me surveillent jour et nuit, je ne suis pas libre comme les autres. Ils ont la hantise de me voir grandir. Car il le leur a promis : le jour de mes seize ans, je devrai mourir…

Mon avis:
Si vous me suivez depuis un moment, vous n'êtes pas sans savoir que j'adore les contes revisités. Donc quand j'ai vu les avis plus que positifs sur ce livre sur le net, je savais qu'il me la fallait ! Je ne m'attendais pas à ça, mais je suis agréablement surprise...

Ariane est une jeune femme de 15 ans qui n'a pas une vie ordinaire. Depuis son plus jeune âge, ses parents semblent fuir quelque chose et ne restent jamais très longtemps au même endroit. Difficile pour Ariane de se faire des amis dans ces conditions, elle se sent de plus en plus seule. Une nuit, alors qu'ils s'apprêtent une nouvelle fois à prendre la poudre d'escampette, elle surprend une conversation de ses parents qui lui permet d'enfin comprendre pourquoi ils déménagent sans cesse : alors qu'Ariane n'était qu'une enfant, ses parents ont reçu une lettre les informant que le jour de ses 16 ans, leur fille devrait mourir...
Voulant échapper au tueur et protéger ses parents, Ariane fugue. Malheureusement pour elle, le "Rouet" a toujours une longueur d'avance...

J'ai beaucoup aimé ce livre. Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. C'est bien écrit, fluide, plein de rebondissements et la plume de l'auteure est un régal !

J'ai été surprise par le fait que cette histoire soit centrée sur l'intrigue policière. En fait, la réinterprétation du conte La belle au bois dormant n'est qu'un "prétexte" à l'intrigue. Contre toute attente, c'est ce qui m'a le plus plu !

Les personnages sont crédibles et attachants. On finit par tous les apprécier (même le "Rouet" dans une certaine mesure). On ressent leur détresse, leur désespoir et on a envie de les aider.

La fin m'a beaucoup plu. J'ai adoré le retournement de situation par rapport au conte originel (je ne vous en dirai pas plus ^^). Encore une fois, je ne m'attendais pas à ça, j'ai été très agréablement surprise !

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman. Bien qu'il soit considéré comme jeunesse, je crois vraiment qu'il peut plaire aux jeunes comme aux un-peu-moins-jeunes... C'est une agréable surprise que je ne peux que vous recommander !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 juillet 2014

"Merlin, tome 5 : Les ailes de l'enchanteur" de T. A. Barron

Synopsis :
L'heure est venue pour Rhita Gawr, l'esprit du mal, de lever son armée et d'envahir Fincayra. Afin de le vaincre, les habitants de l'île vont devoir unir leurs forces. Comment y parvenir alors qu'ils sont plus divisés que jamais ?
C'est à Merlin que revient cette difficile mission. Mais le temps lui est compté, et les dangers se multiplient...

Mon avis :
Comme j'avais bien aimé le tome précédent (surtout la fin d'ailleurs), j'étais contente de pouvoir continuer cette saga. Pourtant, quand je l'ai reçu, je n'avais pas envie de m'y mettre. J'ai fini par me lancer mais au final, je ne sais pas trop quoi penser de cette lecture...

L'île de Fincayra est encore une fois menacée par Rhita Gawr. Elle risque de disparaitre si Merlin ne trouve pas un moyen de réunir les différents peuples de l'île et les convaincre d'unir leurs forces en mettant de côté leurs rancœurs...

J'ai aimé l'histoire, c'est toujours aussi bien écrit et inventif, mais je me suis ennuyée avec cette lecture. Il ne se passe pas grand chose, mis à part à la fin qui relève un peu le niveau.

J'apprécie de plus en plus le personnage de Merlin. Il est de plus en plus humble et donc sympathique, on a envie de l'aider, contrairement aux premiers tomes où il était trop imbu de lui-même et ne suscitait pas la sympathie.

La fin m'a beaucoup plu et elle laisse entrevoir le début d'un second cycle prometteur. Je crois qu'il était temps que celui-ci se termine, cela va donner un second souffle à cette saga et ce n'est pas plus mal !

J'ai aimé mais sans plus ce tome. Malgré tout, j'ai très envie de découvrir la suite, pour voir comment Merlin va s'en sortir dans son nouvel environnement et sans ses proches pour l'aider. Cela promet une bonne suite !


 Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !

Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 19 juillet 2014

"Lucky Harbor, tome 5 : Infiniment" de Jill Shalvis

Synopsis :
Amy Michaels aime sa nouvelle vie dans le port de Lucky Harbor. Son premier week-end de rando dans les montagnes lui réserve de belles surprises : elle quitte le sentier, s'égare et voilà qu'elle tombe nez à nez avec Matt Bowers, le garde forestier. Elle a du mal à ne pas succomber au charme irrésistible de l'homme le plus en vue de la vile. Cet ancien flic au tempérament ombrageux a toujours préféré faire cavalier seul, mais sa rencontre avec Amy pourrait bien le faire changer d'avis...

Mon avis :
Sachant que Milady avait arrêté la publication de cette série il y a plus d'un an, j'ai été surprise d'apprendre  que le cinquième tome allait finalement sortir suite à l'insistance des lecteurs pour la reprise de la saga. Moi qui avais adoré les précédents tomes, je ne pouvais pas passer à côté de la suite. Coup de bol, j'ai pu me le procurer le jour de sa sortie et je peux vous dire qu'il n'a pas trainé bien longtemps dans ma PAL...

Quel plaisir de retrouver Lucky Harbor et ses habitants ! Il n'y a pas à dire, ça m'avait manqué !

Bon, cette fois, c'est décidé, je vais m'installer à Lucky Harbor ! Comment une si petite ville peut-elle contenir autant d'hommes charmants, intelligents et drôles ? C'est pour ça que c'est si difficile de trouver un homme bien de nos jours, ils ont tous là-bas ! ^^

Trêve de plaisanteries, j'ai adoré ce cinquième opus tant attendu ! On y retrouve tous les ingrédients qui nous ont plu lors des tomes précédents (avis ici, ici, ici et ).

Les personnages sont toujours aussi attachants et charmants. Par contre, je suis un peu déçue de ne pas avoir retrouvé nos frangines préférées, Maddie, Tara et Chloe, et leurs hommes tous plus sexy les uns que les autres. Ca m'a un peu manqué, mais en même temps, je pense que c'est un mal pour un bien, on a ainsi pu se focaliser sur l'histoire de Amy et Matt, et découvrir un peu plus notre nouveau trio des Accros du chocolat.

L'histoire est bien écrite et se lit toute seule. C'est toujours un peu "gnian gnian", mais c'est pour ça qu'on aime cette saga. On a envie d'une histoire sans prise de tête, qui nous fasse sortir du quotidien. Cette saga est parfaite pour cela !

Vous l'aurez compris, encore une fois, je suis sous le charme de cette saga ! J'attends avec impatience la suite et j'espère que Milady continuera à nous la proposer jusqu'à la fin !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 17 juillet 2014

"L’instant précis où les destins s’entremêlent" de Angélique Barbérat

Synopsis :
Une tache rouge sombre sur l’oreiller, juste sous les cheveux de sa maman morte sous les coups de son mari. Voilà ce que le petit garçon a vu, à cinq ans… Pour survivre, Kyle se lance à cœur perdu dans la musique, que sa mère aimait tant… Vingt ans après, devenu leader d’un groupe rock, il est célèbre dans le monde entier. Mais inapte au bonheur.
Coryn, elle, a grandi dans une banlieue sans charme. A dix-sept ans, elle tombe dans les bras de Jack Brannigan, qui fou amoureux l'épouse, mais, jaloux et violent, l'enferme dans une prison dorée. « Parce que tu m'appartiens... »
Comment ces deux êtres que tout semble séparer auraient-ils la moindre chance de s'aimer ? Pourtant, à l'instant précis où les destins s’entremêlent, chacun d'eux sait que sa vie ne sera plus la même.

Mon avis :
Depuis la sortie de ce roman, je n'en entendais que du bien. Ma curiosité était piquée, d'autant plus que la couverture et le résumé donnent super envie de le découvrir ! Alors quand j'ai eu l'opportunité de pouvoir le lire, je n'ai pas hésité une seule seconde ! J'ai bien fait, parce que j'ai vraiment adoré ce livre !

Kyle et Coryn n'auraient jamais dû se rencontrer. Lui est une star internationale, elle vit sous le joug d'un mari violent et autoritaire. Pourtant, leurs destins vont s'entremêler suite à un accident de la circulation. Et pour eux, rien ne sera plus jamais comme avant...

J'ai été embarqué par l'histoire dès les premières pages. C'est bien écrit, fluide et prenant. La plume de l'auteure est un vrai régal. Le fait que les chapitres soient courts donnent un vrai rythme à la lecture, on n'a pas le temps de s'ennuyer. De plus, il y a de nombreux rebondissements que, pour la plupart, je n'avais pas vu venir.On a tellement envie de savoir s'ils vont réussir à s'aimer que les pages se tournent toutes seules. On finit par arriver à la dernière page sans savoir comment on a fait pour le lire aussi vite...

Ce livre nous raconte une très belle histoire, bien que tout ne soit pas rose. Ce livre nous raconte la vraie vie, celle où de belles histoires peuvent naître d'un passé douloureux, où le happy-end n'est pas forcément celui auquel on pense. Il aborde des thèmes pas faciles comme les violences conjugables, la maladie, mais c'est fait sans que ce soit glauque. On ne rentre pas dans les détails malsains mais on en parle et c'est le principal !

Les personnages sont vraiment touchants. On s'attache à eux sans difficulté. Kyle et Coryn font partie de ses personnages de fictions que l'on aimerait connaitre et avoir comme amis. C'est aussi pour ça qu'il est difficile de lâcher ce roman, on n'a pas envie d'abandonner nos proches.

J'ai beaucoup aimé le fil conducteur des araignées. Elles sont là dans tous les moments importants de l'histoire et elles sont souvent l'élément déclencheur d'une prise de conscience. Moi qui n'aime pas beaucoup les araignées, ce roman nous donnerait presque envie de les observer pour nous aider à nous forger notre propre destin...

Au fur et à mesure de mon avancé dans l'histoire, je voyais venir cette fin. Je m'y attendais, mais j'espérais qu'elle soit différente. Je ne vous cache pas que les larmes me sont montées aux yeux...

Ce livre est une petite merveille, c'est un vrai coup de ♥. Si vous aimez les histoires authentiques où l'on pense que ce qu'on lit peut arriver dans la vraie vie, ce livre est fait pour vous !


Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 15 juillet 2014

"La vie commence à 20h10" de Thomas Raphaël

Synopsis :
Sophie peine à terminer sa thèse à Bordeaux. Elle croise Joyce Verneuil, productrice de télévision, à qui elle fait lire son premier roman, refusé par plusieurs éditeurs. Joyce lui promet de recommander son manuscrit à un grand éditeur parisien, mais à la condition que Sophie la suive dans la capitale et travaille avec elle. Marc, son compagnon, et sa mère ne sont pas d'accord, mais sont-ils obligés de le savoir ?

Mon avis :
A la base, je ne comptais pas lire ce livre. Je ne l'avais pas dans ma PAL et honnêtement, il ne me tentait pas plus que ça. Par contre, j'ai Le bonheur commence maintenant du même auteur. J'avais commencé à le lire et au bout d'une quinzaine de pages, je n'y comprenais toujours rien. Après quelques recherches, je me suis rendue compte que le livre de ma PAL était en fait la suite de ce livre. Conclusion : pour lire celui que je possède, il fallait commencer par celui-là. Lizouzou m'a alors proposé une lecture commune sur ce roman, ce qui m'a permis de ne pas trop le faire trainer. Je ne regrette pas cette lecture parce que j'ai été agréablement surprise...

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. J'avais l'impression de ne pas avancer, qu'il ne se passait pas grand chose. Heureusement après quelques pages, ça allait mieux et je suis pleinement entrée dans l'histoire.

J'ai beaucoup aimé l'histoire. Elle est très bien trouvée et l'auteur la déroule avec brio. On ne s'ennuie pas une seule seconde, même si certains passages sont un peu moins fluides que les autres. On a tellement envie de savoir comment Sophie va s'en sortir, si elle réussir à garder le secret et comment ses proches vont réagir s'ils l'apprennent, que les pages se tournent quasiment toutes seules. On arrive au bout des 500 pages sans aucune difficulté et on est même surpris de l'avoir fini aussi vite !

La plume de l'auteur est vraiment très agréable. C'est fluide, bien écrit et pleins de rebondissements. Bref, tout ce que j'aime dans un roman pour passer une bon moment !

J'ai vraiment apprécié la galerie de personnages. Il y en a pour tous les goûts. J'ai beaucoup aimé Sophie, Anna et Julien. Par contre, j'ai eu plus de mal avec Marc, la mère de Sophie et Joyce... Finalement, ce sont des personnages que l'on aime détester et on finit par les aimer un peu à la fin.

J'ai été surprise par la fin, je ne m'attendais pas à ça. C'est sans doute du au fait que c'est un homme qui a écrit une "histoire de filles". Cela apporte un renouveau du genre que j'aime beaucoup !

Au final, je ressors de cette lecture conquise par la plume de l'auteur. et je ne regrette pas de l'avoir lu. Maintenant, il ne me reste plus qu'à lire la suite des aventures de Sophie qui m'attend sagement dans ma PAL !


J'ai eu le plaisir de partager cette lecture avec ma Copinaute Lizouzou ! Pour découvrir ce qu'elle en a pensé, c'est par là-bas que ça se passe ! =)

Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 13 juillet 2014

"Le chat aux yeux jaunes" de Serge Brussolo

Synopsis :
Quand les fantômes du passé crèvent l'écran pour régler leurs comptes...
Dans les années 60, l'actrice Peggy McFloyd a connu un succès planétaire grâce à la série télévisée « First Lady ». Aujourd'hui riche et âgée, elle s'est reconvertie dans l'action caritative en érigeant sur sa propriété une maison de retraite où elle accueille ses vieux camarades de scène. Il semblerait toutefois que depuis quelque temps, ce petit paradis soit le théâtre d'événements aussi étranges qu'inquiétants. Qui connaît la vérité sur « First Lady », cette série réputée « maudite » depuis que certains de ses acteurs ont disparu dans des conditions brutales ? Le chat empaillé aux yeux jaunes, qui trône comme une idole énigmatique sur la cheminée de l'actrice, peut-être ?
Un chat qui fut l'instigateur d'un crime dont Mickie Katz – missionnée par l'Agence 13 pour redécorer les appartements très spéciaux de l'actrice – découvrira les arcanes avec effroi...
Cette barrière blanche symbolise la frontière entre deux mondes, deux époques. Vous vous tenez dans le présent, mais de l'autre côté le temps s'est arrêté en 1965. Peggy en a décidé ainsi. Elle ne veut rien voir, rien connaître de l'évolution du monde moderne. En prenant sa retraite, elle a choisi de vivre une fois pour toutes dans l'Amérique de sa jeunesse.

Mon avis :
Ce qui m'a d'abord attiré dans ce livre, c'est sa couverture. Ce beau chat noir sous sa cloche de verre ne peut que nous intriguer (même s'il ne ressemble en rien à celui du roman, il n'aurait pas du tout été vendeur ^^). Le résumé a fini de me convaincre, je savais que j'allais passer un bon moment.

Quand j'ai ouvert le livre, j'ai eu la mauvaise surprise de découvrir que c'était un tome 3. Du coup, je me suis dit que je n'allais rien comprendre, ce qui était dommage parce que cette histoire avait l'air prometteuse.  Je me suis quand même lancée dans cette lecture et j'ai bien fait puisque il n'y a que dans le premier et dernier chapitre que l'on aborde ce qui s'est passé dans les précédents tomes. L'histoire en elle-même n'a aucun lien avec les précédentes.

J'ai tout de suite été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est très agréable à lire, c'est fluide et bien écrit. J'avais déjà découvert l'auteur du temps de la série Peggy Sue et les fantômes, que j'aimais beaucoup. Pourtant, je n'avais pas retenté l'expérience (et c'est une errer).

J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce roman. Le fait que l'on soit plongé dans les années 60 y est pour beaucoup. Cela apporte un côté surréaliste à l'histoire. De plus, le fait que le chat empaillé ait une place aussi importante dans le récit nous fait douter du fait qu'il soit vraiment mort, c'est assez flippant !

Les personnages m'ont beaucoup plu, ils restent dans leur monde. Rien ne doit venir de l'extérieur (technologies, nouvelles du monde, etc...), le temps s'est arrêté en 1965. Du coup, leurs réactions ne sont pas toujours appropriées...

J'ai été complètement surprise par les nombreux rebondissements, je ne les ai absolument pas vu venir, chose assez rare pour être souligné ! Du coup, j'ai adoré la fin. Je ne pensais pas que ça finirait comme ça et j'en suis agréablement surprise !

Je ressors de cette lecture de nouveau conquise par la plume de Serge Brussolo. Il a su m'emporter dans son univers avec une facilité déconcertante et m'a tenu tout du long de ma lecture. Je vous recommande vivement ce roman, surtout si vous aimez les univers surréalistes et hors du temps !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 11 juillet 2014

"Le pays des contes, tome 1 : Le sortilège perdu" de Chris Colfer

Synopsis :
Il était une fois, dans une ville parfaitement ordinaire, des jumeaux prénommés Alex et Conner… Le jour où leur grand-mère leur offre un livre ancien, Le Pays des contes, leur vie plutôt morose change du tout au tout. Et pour cause ! Ce grimoire se révèle magique et les transporte dans un univers où les contes sont devenus réalité. Sauf que ce monde est beaucoup moins merveilleux que celui des belles histoires qu’ils ont lues. Boucle d’Or est une criminelle recherchée, Blanche Neige dissimule un lourd secret, et le Petit Chaperon Rouge n’a même plus peur du loup. Pour rentrer chez eux, Alex et Conner n’ont qu’un seul moyen : rassembler huit objets magiques comme la pantoufle de Cendrillon ou encore des cheveux de Raiponce, tout en tentant d’éviter les foudres de la Méchante Reine. Car cette dernière semble avoir un plan machiavélique qui pourrait bien piéger les jumeaux dans cette étrange contrée. À tout jamais.

Mon avis :
Ce livre me faisait de l’œil depuis sa sortie. J'aime beaucoup la couverture, je la trouve mignonne comme tout. De plus, j'avais envie de retenter l'expérience avec la plume de Chris Colfer, sachant que j'avais été déçu par Struck... Toujours est-il que je me suis plongée avec plaisir dans ce premier tome !

Alex et Conner sont des jumeaux de 11 ans qui ont une vie des plus banales. Malheureusement, un an plus tôt, leur père est décédé des suites d'un accident de la circulation. Depuis, leur mère peine à joindre les deux bouts et travaille de plus en plus pour essayer de s'en sortir. Le jour de leur douzième anniversaire, leur grand-mère leur fait la surprise de venir les voir et leur offre le plus beau de cadeaux : Le pays des contes, ce livre qui a bercé leur enfance et que leur père aimait tant. Seulement, Alex et Conner découvre que ce livre est magique et qu'il peut réellement les emmener au pays des contes, comme ils vont en faire l'expérience sans le vouloir. Pour rentrer chez eux, ils vont devoir rassembler huit objets emblématiques du pays des contes, mais il se pourrait bien que la Méchante Reine essaie de les en empêcher...

Dès le début, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est très agréable à lire, c'est fluide et bien écrit.

Les personnages m'ont beaucoup plu, je me suis très vite attachée à eux. D'ailleurs, j'adore ses personnages de contes qui ne ressemblent pas du tout à l'idée que l'on se fait d'eux...

La fin ne m'a pas vraiment surprise, j'avais vu le dénouement venir depuis un moment. Cependant, c'est une très bonne fin qui conclut très bien ce premier tome. D'ailleurs, celui-ci pourrait presque se suffire à lui-même. Je ne vois pas trop ce qu'une suite pourrait apporter de plus.

Ce premier tome avait tout pour me plaire : une réinterprétation des contes, des personnages attachants... Pourtant, je n'ai pas été emporté plus que ça par cette lecture. J'ai aimé mais sans plus.

Au final, même si j'ai apprécié cette lecture, je ne sais pas si je lirai la suite. Cela dépendra sans doute de l'occasion : si j'ai l'occasion de le lire, je me laisserai surement tenter, sinon, tant pis... ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 9 juillet 2014

"La pire mission de ma vie n'est pas finie" de Robin Benway

Synopsis :
Après avoir sauvé le Collectif, la société d'espions pour laquelle sa famille travaille, Maggie s'apprête à profiter d'une année de Terminale bien méritée. La première année "normale" de sa vie, avec sa première véritable amie Roux et son premier petit copain Jesse. Mais voilà : le Collectif accuse ses parents de trahison. Pour sauver la réputation de sa famille, Maggie doit remettre ses habits d'espionne. Une fois encore.

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé le premier tome, je ne pouvais pas passer à côté de la suite de cette histoire. Quand il est arrivé dans ma boite aux lettres, j'étais ravie et je peux vous dire qu'il n'a pas trainé très longtemps dans ma PAL. J'ai beaucoup apprécié ce second tome, même si je l'ai trouvé moins fort que le précédent volet.

Maggie essaie de profiter d'une année normale, après avoir sauvé le Collectif. Même si elle n'ose pas se l'avouer, elle s'ennuie dans cette vie monotone, bien loin de sa vie trépidante d'espionne. Quand le Collectif accuse sa famille de vol, Maggie saute sur l'occasion de retrouver son ancienne vie pour aider à innocenter ses parents. Malheureusement, tout ne se passe pas  exactement comme prévu...

J'ai beaucoup aimé retrouver Maggie, ses parents et ses ami(e)s dans cette nouvelle aventure. J'avais un peu peur de m'ennuyer, vu qu'à mon avis, le premier tome se suffisait à lui-même. Finalement, je suis bien contente que l'auteure en ait fait une suite !

C'est toujours aussi bien écrit, fluide et prenant. On ne s’ennuie pas une seule seconde. Il y a de nombreux rebondissements que, pour la plupart, je n'avais pas vu venir. La plume de l'auteure est un vrai régal.

L'histoire est très bien menée et les personnages sont toujours aussi attachants. D'ailleurs, j'ai adoré les petits nouveaux de l'histoire, mais j'aurai bien aimé en savoir plus sur eux...

La fin est mignonne bien que prévisible, mais ce n'est pas gênant.

J'ai vraiment passé une très bon moment avec ce roman ! Je ne sais pas si l'auteure a prévu une suite, mais personnellement, je ne dis pas non ! ^^ Si vous avez aimé le premier tome, celui-ci devrait vous plaire tout autant !


 Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 7 juillet 2014

"Loin de tout, tome 2 : Près de toi" de J. A. Redmerski

Synopsis :
Camryn n'a jamais été aussi heureuse. Cinq mois après avoir rencontré Andrew à bord d'un car, la voilà fiancée. Alors qu'ils s'apprêtent à couler ensemble des jours heureux, une tragédie les frappe. Andrew tente d'avancer, mais sa compagne est accablée par une tristesse dont elle tente de venir à bout en se faisant du mal. Le jeune homme est prêt à tout pour l'aider et pour lui prouver que leur amour peut surmonter les pires afflictions. Il rêve d'emmener Camryn en voyage pour lui redonner espoir. Parviendra-t-il à la convaincre de l'accompagner ?

Mon avis :
Ayant eu un véritable coup de ♥ pour le premier volet des aventures de Camryn et Andrew Loin de tout, je ne savais pas trop si je devais lire cette suite.J'avais peur d'être déçue, de ne pas retrouver la magie qui m'avait emporté dans le premier tome. La curiosité a été la plus forte puisque j'ai succombé, et finalement, je me dit que j'ai bien fait. Même s'il n'est pas aussi transcendant que le précédent, j'ai passé un bon moment et j'ai adoré retrouver Camryn et Andrew !

Alors que Camryn et Andrew commencent une nouvelle vie à deux qui démarre sous les meilleurs auspices, une nouvelle tragédie les frappe de plein fouet (si vous avez lu le premier, je pense que vous savez déjà ce que peut être cette tragédie). Andrew essaie d'aller de l'avant, Camryn sombre dans la dépression, en essayant de cacher sa tristesse à ses proches et en se faisant du mal. Le jeune homme ne voit alors qu'une seule solution pour sortir sa compagne de cet état : l'emmener en voyage, sans savoir jusqu'où ils iront, comme lors de leur rencontre. Malheureusement pour lui, Camryn ne semble pas décidé à le suivre cette fois-ci...

Quel plaisir de retrouver Camryn et Andrew ! Il n'y a pas de doute, ils m'avaient manqué !

Comme avec le premier tome, la plume de l'auteure est addictive. On ne peut pas lâcher le roman avant de l'avoir fini. Pourtant, celui-ci est beaucoup plus prévisible que le précédent. On voit pas mal de choses venir, bien que l'auteure arrive quand même à nous surprendre. Au final, on n'apprend pas grand chose de nouveau, mais ce n'est pas dérangeant...

Les personnages sont toujours aussi attachants et touchants. On ne peut que les aimer et avoir envie de les aider.

La fin m'a beaucoup plu, je trouve qu'elle clôture parfaitement cette belle histoire. Je ne la changerai pour rien au monde.

Ce deuxième et dernier tome n'est pas un coup de ♥ comme le premier, mais il reste un très bon roman et une magnifique conclusion à l'histoire de Camryn et Andrew. Si vous avez aimé le premier, celui-ci devrait vous plaire tout autant !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 3 juillet 2014

"Il était une fois, tome 5 : La jeune fille à la tour" de Eloisa James

Synopsis :
De passage à Londres, le duc de Kinross succombe au charme de la ravissante Edith Gilchrist. Parée de toutes les qualités nécessaires à une épouse, elle joue en prime divinement bien du violoncelle. Quelques baisers volés leur promettent déjà mille délices. Pourquoi faire traîner les fiançailles ? Le mariage est rondement célébré. Mais, contre toute attente, la nuit de noces se passe mal. La jeune femme s'isole dans la plus haute chambre du château de Craigievar.
Et Gowan se retrouve face à un sacré défi : conquérir le coeur et le corps de la Belle de la Tour... sa duchesse.

Mon avis :
Étant donné que j'adore les livres de cette saga, il me fallait absolument ce livre dès sa sortie, surtout que j'attendais avec impatience ce tome consacré à Raiponce. Malheureusement, la magie n'a pas autant opéré cette fois-ci...

J'ai mis énormément de temps à rentrer dans l'histoire, alors qu'avec les précédents tomes, je n'avais eu aucun soucis. En fait, l'action est longue, très longue à se mettre en place, il ne se passe pas grand chose alors qu'on en attend beaucoup avec un tel résumé. Le hic, c'est que celui-ci est très trompeur puisque la fameuse tour n'intervient que dans les 70 dernières pages. Autant dire qu'on n'en peut plus de l'attendre et que ces 70 dernières pages se lisent toutes seules...

Le début a été vraiment laborieux, je ne retrouvais pas ce qui m'avait séduite avec les précédents opus. Ce n'est qu'après l'apparition de la tour que je me suis vraiment intéressée à l'histoire, que l'intrigue a pris de la hauteur.

Malgré cela, l'histoire est intéressante et les personnages sont attachants, mais malheureusement, cela ne fait pas tout...

La plume d'Eloisa James est toujours un délice, même si cette fois-ci, elle n'a pas réussi à m'embarquer aussi facilement que d'habitude dans son histoire.

J'ai beaucoup aimé la fin, elle a été à la hauteur de mes espérances, contrairement au reste du roman.

A priori, ce livre est le dernier de la saga Il était une fois. Même si je l'adore, je crois vraiment que c'est une bonne chose d'en rester là. Si elle continuait, j'aurai peur de perdre la magie que l'auteure avait fait naître avec les quatre premiers tomes de cette série. Autant en garder un bon souvenir et éviter le désastre en s'arrêtant là, c'est un mal pour un bien.

Cette saga reste une de mes préférées dans le genre des contes revisités, même si ce dernier tome n'a pas été à la hauteur de ses prédécesseurs... Toujours est-il que je suis tombée amoureuse de la plume d'Eloisa James et que si j'ai l'occasion de lire d'autres de ses romans, je n'hésiterai pas une seule seconde !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 juillet 2014

Bilan lecture du mois de Juin 2014

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !
Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis 
http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2014/06/ce-soir-je-vais-tuer-lassassin-de-mon.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2014/06/la-saveur-de-lamitie-de-darien-gee.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2014/06/contes-des-royaumes-tome-2-charme-de.html
http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2014/06/avant-le-grand-jour-de-beth-kendrick.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2014/06/hors-de-portee-de-georgia-caldera.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2014/06/les-filles-au-chocolat-tome-5-coeur.html
http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2014/06/a-kiss-in-dark-de-cat-clarke.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2014/06/night-school-tome-4-resistance-de-cj.html http://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2014/06/cool-sweet-hot-love-de-erin-mccahan.html
 
11 livres lus en Juin, pour un total de 4113 pages !

Côté acquisitions, des services presse, des achats et un troc... Je vous laisse découvrir tout ça !


Le chat aux yeux jaunes de Serge Brussolo (Troc Facebook)
Contes du Royaume, tome 2 : Charme de Sarah Pinborough (Achat chèque Lire Libfly) LU
Avant le grand jour de Beth Kendrick (Achat chèque Lire Libfly) LU
Hors de portée de Georgia Caldera (Achat) LU
Les filles au chocolat, tome 5 : Cœur vanille de Cathy Cassidy (Service Presse Nathan) LU
Night School, tome 4 : Résistance de C. J. Daugherty (Service Presse Collection R) LU
A kiss in the dark de Cat Clarke (Service Presse Collection R) LU
Mortelle Adèle, tome 7 : Pas de pitié pour les nazebroques ! de Tan & Miss Prickly (Achat) LU
Cool sweet hot love de Erin McCahan (Service Presse Nathan) LU
Extra Mortelle Adèle, tome 1 de Tan & Miss Prickly (Achat) LU
Il était une fois, tome 5 : La jeune fille à la tour de Eloisa James (Achat) LU
Loin de tout, tome 2 : Près de toi de J. A. Redmerski (Achat) EN COURS DE LECTURE
Merlin, tome 5 : Les ailes de l'enchanteur de T. A. Barron (Service Presse Nathan)
La pire mission de ma vie n'est pas finie de Robin Benway (Service Presse Nathan)
 
14 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier se maintient donc autour des 70 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire pendant l'été, vu que j'aurai plus le temps de lire...

Lors du bilan du mois dernier, je vous présentais mon nouveau MP Krokmou. J'ai profité des soldes dans la boutique Alittlemarket de Charlotte pour m'acheter, entre autres, deux marque-pages qui me faisaient de l’œil depuis un certain temps. Je vous laisse les découvrir...


Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...