vendredi 30 décembre 2016

"L'affaire Léon Sadorski" de Romain Slocombe

Synopsis :
Le pire des salauds, le meilleur des enquêteurs.
Avril 1942. Au sortir d'un hiver rigoureux, Paris prend des airs de fête malgré les tracas de l'Occupation. Pétainiste et antisémite, l'inspecteur Léon Sadorski est un flic modèle doublé d'un mari attentionné. Il fait très correctement son travail à la 3e section des Renseignements généraux, contrôle et arrête les Juifs pour les expédier à Drancy. De temps en temps, il lui arrive de donner un coup de main aux Brigades spéciales, d'intervenir contre les " terroristes ".
Mais Sadorski est brusquement arrêté par la Gestapo et transféré à Berlin, où on le jette en prison. Le but des Allemands est d'en faire leur informateur au sein de la préfecture de police... De retour à Paris, il reçoit l'ordre de retrouver son ancienne maîtresse, Thérèse Gerst, mystérieuse agent double que la Gestapo soupçonne d'appartenir à un réseau antinazi.

Mon avis :
Ce roman n'est pas vraiment un titre vers lequel je me serais moi-même tournée. Je ne suis pas une grande fan de roman sur la guerre, mais je dois dire que le fait qu'il fasse partie de la sélection du Goncourt de cette année a éveillé ma curiosité. Du coup, lorsque l'on m'a proposé de le découvrir, je n'ai pas hésité bien longtemps avant d'accepter. Ma lecture a été laborieuse mais j'ai bien aimé !

Nous sommes en 1942, Léon Sadorski, inspecteur dans la 3e section des Renseignements Généraux, aime son travail et le fait bien. Bon nombre de juifs ont été envoyé à Drancy grâce à lui, c'est un flic modèle et il en est fier. Sans savoir pourquoi, il est arrêté par la Gestapo et transféré à Berlin pour être interrogé, avant de finir son séjour en prison. Les Allemands testent sa loyauté avant de lui confier une mission de la plus haute importance : il doit retrouver une femme, certainement agent double pour les bolcheviques, qui n'est autre que son ancienne maitresse...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. Il y a beaucoup d'informations dans ce livre (sans doute trop pour moi) et je m'y suis perdue entre les dates, les noms, les lieux et les abréviations.Je ne suis pas très calée sur le sujet et du coup, par moment, j'avais plus l'impression de lire un cours d'Histoire qu'un roman. Cela dit, la plume de l'auteur est agréable à lire et nous donne envie d'en savoir plus. Je ne peux pas dire que cette lecture ait été fluide pour moi ou que les pages se sont tournées toutes seules parce que ce n'est pas le cas. J'ai mis quasiment trois semaines pour le lire, le sujet ne me passionnant pas assez pour que je sois captivée par cette histoire et avoir envie d'enchainer les pages.

L'histoire m'a bien plu, même si je ne suis pas habituée à lire ce genre de romans. J'ai été perturbée par le personnage principal. On sait que ce genre de personnage a existé (et existe encore malheureusement), mais le voir écrit noir sur blanc fait peur. Il y a des personnages que l'on adore détester, mais Léon Sadorski fait partie de ceux que l'on déteste jusqu'au plus profond de son être. Le pire, c'est qu'on ne le supporte pas, son comportement nous écœure mais on va lire l'histoire jusqu'au bout pour savoir jusqu'où il va aller...

La fin est frustrant parce qu'on sait que Sadorski va rester fidèle à lui-même et continuer ses petites magouilles aux conséquences désastreuses. L'auteur ne nous en dit pas plus, mais on imagine sans peine la suite de l'histoire... D'ailleurs, je pense qu'on a pas fini d'entendre parler de Léon Sadorski...

Cette lecture a été déroutante pour moi, elle change totalement de ce que j'ai l'habitude de lire. Je ne sais pas si je serais prête à retenter l'expérience mais c'était une chouette découverte, même si Léon Sadorski risque de me faire faire des cauchemars pendant quelques nuits ! ^^

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 28 décembre 2016

Coffret "Facéties de chats" & "Destins de chiens" de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez

Synopsis :
Le chat... Quel animal mystérieux que celui-là ?
Vous êtes-vous déjà demandé quelles pensées secrètes fleurissent derrière leurs yeux envoûtants ? Quelles idées farfelues leur passent par la tête ? Ou bien s'ils vivent des aventures extraordinaires lorsque vous avez le dos tourné ? Eux seuls le savent mais voici imaginées ici pour vous quinze facétieuses histoires de chats.


Bichon, Flatule, Roméo, Virgile… ces noms résonnent, ils vous font esquisser un sourire, ou une pointe de tristesse. Comment les oublier désormais, et pourquoi d’ailleurs ? Ils ont fait partie de votre vie, du moins durant le temps de traverser leur destinée… Une galerie de 15 portraits qui illustrent combien les compagnons à quatre pattes qui ont accompagné nos vies ne s’oublient pas et n’ont aucune raison d’être oubliés… 

Mon avis :
Depuis que j'ai découvert le travail de Benjamin Lacombe, je suis totalement sous le charme. Je guette chacune de ses nouvelles parutions et aimerait pouvoir céder à chaque fois à la tentation, mais mon banquier n'est pas d'accord. ^^ Facéties de chats et Destins de chiens ne faisaient pas exception à la règle. Lorsque j'ai entendu parler de la sortie de ce coffret les regroupant, je savais qu'il finirait entre mes mains, même si je ne savais pas quand. Dès que j'ai pu me le procurer, je me suis jetée dessus. Sitôt acheté, sitôt dévoré. Sans grande surprise, j'ai adoré !

Dans Facéties de chats, nous découvrons nos amis à 4 pattes comme nous ne les avons jamais vu. Grâce à cet album, nous savons maintenant à quoi pensent nos chats, ainsi que ce qu'ils font lorsqu'ils sont seuls. Les poèmes sont très bien écrits, j'ai adoré, et les dessins qui les illustrent sont vraiment splendides.

Dans Destins de chiens, il est question de 15 portraits de chiens qui ont eu des destins plus ou moins tragique s. Ce livre est beaucoup plus sombre que celui sur les félins, de part ses histoires assez glauques, mais aussi à cause de ses illustrations qui ne sont qu'en noir et blanc.  On ne sait pas trop si ces chiens ont vraiment existé, mais les dates figurants sous chaque portrait le laisse supposer.

Ces deux albums sont totalement différents mais assez complémentaires. Si j'ai adoré l'humour noir de Destins de chiens, j'ai également adoré la drôlerie de Facéties de chats. Avec ce coffret, il y en a vraiment pour tous les goûts, sans compter que c'est un magnifique objet.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré! Encore une fois, je suis sous le charme du travail de Benjamin Lacombe et de son acolyte Sébastien Perez. Je ne regrette absolument pas cet achat et je ne compte pas en rester là, j'ai encore d'autres titres de l'illustrateur qui me font de l’œil ! ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 23 décembre 2016

"Noël & Mojito"de Noely N.

Synopsis :
Romantique dans l’âme, mon travail a influencé mon côté fleur bleue, désormais totalement incontrôlable. Et l’approche du Noël ne fait qu’empirer les choses ! La neige, les cadeaux, le sapin décoré trônant au milieu du salon, la joie sur le visage des autres...

Y a pas à dire, c’est le meilleur moment de l’année !

Cependant, il y a une ombre au tableau : je serai encore seule pour les fêtes. Enfin... « seule », n’est pas exactement le terme, « avec le mauvais gars » serait plus juste.

Bref... je me complique la vie de manière phénoménale, surtout quand il y a des Mojitos à portée de main !

Mon avis :
Je suis tombée sur ce roman totalement par hasard, mais son titre m'a tout de suite plu. J'adore les histoires de Noël à cette période de l'année, ça me met dans l'ambiance des fêtes de fin d'année. Ce titre ne pouvait que m'intriguer et me donner envie d'en savoir plus, surtout que le Mojito est mon cocktail préféré de l'été. J'étais très curieuse, je l'ai donc tout de suite lu. J'ai dévoré ce court roman de Noël, j'ai adoré !

Emma, en couple depuis 12 ans, se sent délaissée par son compagnon. Il ne jure que par son travail et passe de moins en moins de temps avec la jeune femme. Elle décide de passer une semaine dans le chalet à la montagne d'un couple d'amie, bien décidée à en profiter malgré l'absence de son homme. Elle y retrouve ses amis, ainsi que Ryan, le frère de l'un d'eux, fraichement sorti de prison. Même si elle ne le supporte pas, Emma est bien obligée d'admettre qu'il est sexy en diable et qu'il est loin de la laisser indifférente. Alors qu'elle se prépare psychologiquement à résister à la tentation pendant cette semaine, les mojitos font leur apparition, et ils ne font pas bon ménage avec les bonnes résolutions de la jeune femme...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire, ça se lit tout seul. Les pages défilent à une vitesse folle, sans que l'on s'en rende compte tellement on a envie de savoir comment va se terminer cette histoire.

J'ai vraiment adoré ce court roman. Certes, ce n'est pas de la grande littérature, l'histoire est cousue de fil blanc, mais on se laisse entrainer par l'intrigue, on passe un bon moment et on en redemande. Franchement, une histoire qui parle de Noël et de Mojito, ça ne pouvait que me plaire !

Les personnages m'ont beaucoup plu. J'ai adoré Emma, j'ai eu de la peine pour elle. Voir une jeune femme aussi pétillante s'éteindre à cause de son homme qui la délaisse, c'est triste. Je peux comprendre que dans ces circonstances, elle ait pu céder aux avances du beau Ryan ! Ce jeune homme est charmant, malgré le mystère qui plane sur son passé de bad boy. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé en savoir plus sur son histoire, sur ce qui l'a mené en prison. J'ai adoré le voir tout mettre en oeuvre pour séduire Emma, pour lui redonner confiance en elle, ainsi qu'aux hommes qui ne sont pas tous comme son conjoint. Il y en a peu, c'est une espèce en voie d'extinction mais l'homme bien existe ! Il est juste très difficile à trouver... ^^

La fin est top. On la voit venir depuis un bout de temps mais on attendait que ça. On ressort de cette lecture le sourire aux lèvres, vous savez ce sourire qui nous donne l'air parfaitement idiot... ^^
J'ai apprécié le fait que la fin soit une fin ouverte. On connait le principal dénouement, mais l'auteure nous laisse imaginer la suite de l'histoire pour les personnages secondaires et ça j'adore! Cela laisse supposer que cette histoire va avoir une suite, j'espère que ce sera le cas !

Ce petit roman est une histoire sans prétention qui fait son effet. J'ai passé un très bon moment, et je dois avouer que ça m'a donné soif... Vite, un MOJITO !!! ;)

Je profite de cette chronique pour vous souhaiter un joyeux Noël 2016 ! J'espère que vous avez été sages et que le Père Noël vous comblera de présents !

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 21 décembre 2016

"Phobos, tome 3"de Victor Dixen

Synopsis :
FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS...
1 JOUR...
1 HEURE...
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU

Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

Mon avis :
Ayant adoré les deux premiers tomes de cette saga, j'avais hâte de pouvoir lire ce troisième et dernier tome et d'enfin connaitre le fin mot de l'histoire. L'auteur nous avait laissé dans un suspense insoutenable à la fin du second tome, c'était sadique de nous laisser sur notre faim. Cette suite était donc des plus attendues et vous vous doutez bien qu'il n'a pas eu le temps de prendre la poussière dans ma PAL. Dévoré en quelques heures, j'ai adoré, même si je suis restée une nouvelle fois sur ma faim...

Après la terrible révélation de Marcus, nos pionniers doivent prendre une décision, mais leurs options sont limitées : tout révéler au grand jour et risquer leur vie, ou continuer à faire semblant pour vivre ? Léonor est prête à risquer sa vie, mais peut-elle le faire en dépit des conséquences que sa révélation peut avoir sur les autres pionniers ?

Dès les premières pages, j'ai à nouveau été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est toujours un vrai régal, elle est addictive à souhait. C'est fluide, bien écrit, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Que de rebondissements dans ce troisième tome, je n'ai absolument rien vu venir. Je tire mon chapeau à l'auteur qui a su nous mener en bateau du début à la fin. Au moment où on pense avoir deviné le dénouement final, l'auteur nous entraine sur une autre piste, totalement à l'opposé de celle que l'on avait imaginé au départ. C'est un peu frustrant, mais c'est agréable de lire une saga qui sort des sentiers battus et qui nous entraine dans des scénarios que l'on aurait jamais envisagés.

Les personnages me plaisent toujours autant. Dans ce tome, on découvre encore une nouvelle facette d'eux, une facette que l'on ne soupçonnait absolument pas. Léonor reste toujours ma préférée, j'aime son caractère de feu. L'auteur a réussi à me faire douter de certains pionniers que j'aime beaucoup...

La fin m'a bluffé, je n'avais absolument rien vu venir, mais elle me laisse sur ma faim. Pleins de questions restent encore en suspens, pour un tome censé conclure une saga, je trouve cela un peu dommage. Entre le moment où j'ai lu ce roman et celui où je publie cette chronique, j'ai appris qu'un quatrième tome était prévu pour courant 2017 et qu'il répondrait à toutes nos interrogations. C'est vraiment une très bonne nouvelle, j'aurai été déçue de finir cette saga que j'aime tant avec encore autant de questions sans réponse...

Sans grande surprise, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome, qui ne nous laisse pas une seule seconde de répit et qui réussit à nous surprendre à chaque chapitre ! J'ai vraiment hâte de pouvoir découvrir le dénouement de cette saga, ainsi que d'en savoir plus sur le passé de nos pionnières. Je vais guetter leurs sorties avec impatience !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 5 décembre 2016

"Les Loups de Riverdance, tome 1 : Lucas" de H.V. Gavriel

Synopsis :
Lucas parcourt les États-Unis sans jamais oser poser ses bagages. Le jeune homme se sait traqué. Pourtant, lorsqu'il s'installe dans cette petite ville des North Cascades, il ne peut s'empêcher d'espérer autre chose de la vie. Au point de baisser sa garde. Jusqu'au jour où les ténèbres de son passé le retrouvent et commencent à massacrer méthodiquement son entourage. Son salut viendra de Marcus. Un homme beau, fort, plus âgé, qui fait battre le cœur de Lucas. Mais Marcus est avant tout un loup-garou et la nature même de Lucas est pour lui une abomination...

Mon avis :
Ce roman me tentait depuis un moment, même si j'avoue que j'ai craqué sur sa superbe couverture, sans même avoir lu le résumé. Comme j'avais plein de choses à lire avant, je ne me suis pas précipitée pour me le procurer, j'ai attendu qu'il soit disponible sur mon site de troc. Une fois reçu, par manque de temps, il a fini dans ma PAL et il y est resté quelques mois. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de Bit-Lit, cela me manquait, j'avais envie de m'y replonger, mon choix s'est naturellement porté sur ce roman. Ma lecture a été un peu laborieuse mais j'ai beaucoup aimé !

Lucas fuit sa famille depuis des années, il n'a jamais pu vraiment se poser quelque part pour mener la vie simple dont il rêve. Lorsqu'il pose ses valises à North Cascades, il pense avoir trouvé l'endroit parfait pour débuter sa nouvelle vie, mais son passé le rattrape. Il est alors accueilli par la famille de Léo, son meilleur ami. Lucas tombe immédiatement sous le charme de Marcus, le père de son ami, mais cet attirance ne semble pas réciproque. Il finit par apprendre que sa nouvelle famille est en fait la meute locale de lycanthropes et que Marcus en est le chef. Le passé et la nature même du jeune homme pourrait bien mettre en danger toute la meute ainsi que ceux qu'il aime, et il veut à tout prix l'éviter...

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Le début est très long à démarrer à mon goût, et il ne se passait pas grand chose. Une fois l'histoire lancée, j'ai beaucoup aimé. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, addictif et plein de rebondissements. A certains moments, l'intrigue traine en longueur, elle manque un peu de rythme.

L'histoire m'a beaucoup plu. Je crois que c'est un des premiers livres que je lis sur l'univers des lycanthropes et je dois dire que j'aime beaucoup. Cela change de ce que je lis d'habitude, c'est agréable.
J'ai été surprise par le fait que l'auteure soit française. L'histoire se déroule aux Etats-Unis et on y croit sans problème. Cette saga n'a rien à envier à celles des grandes auteures américaines !
Autre chose qui m'a beaucoup plu, c'est que dans ce roman, il n'y a pas tant de scènes de sexe que ça, ça change. Dans ce genre de romans, on en trouve beaucoup, sans doute trop. Dans celui-ci, il y a juste ce qu'il faut.

Les personnages m'ont beaucoup plu, ils sont terriblement attachants. Même si Lucas m'a agacé par moment, je le trouve un peu trop pleurnichard, j'aime beaucoup son personnage et son histoire m'a touché. Par contre, j'ai adoré Marcus et Léo, leurs personnages me touchent au plus haut point. Ce sont des personnages que j'adorerai compter parmi mes proches.

La fin est top, je n'osais espérer ce dénouement. L'auteure m'a longtemps fait douter sur l'issue de cette histoire. J'adore cette fin même si j'aurai aimé en savoir un peu plus sur l'après.

Malgré un manque de rythme évident, j'ai beaucoup aimé cette histoire. Elle m'a donné envie d'en savoir plus sur les loups de Riverdance, et je compte bien lire les prochains tomes de cette série. Je ne regrette pas cette découverte, j'ai bien fait de me laisser séduire par cette superbe couverture ! ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 1 décembre 2016

Bilan lecture du mois de Novembre 2016

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/11/au-pays-de-lailleurs-de-tahereh-mafi.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/11/lappel-des-etoiles-de-ken-follett.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/11/outliers-tome-1-les-anomalies-de.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/11/la-verite-vraie-de-dan-gemeinhart.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/11/virgin-de-radhika-sanghani.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/12/les-loups-de-riverdance-tome-1-lucas-de.html

6 livres lus en Novembre, pour un total de 2091 pages !

Côté acquisitions, un troc, des services presse et des achats... Je vous laisse découvrir tout ça !


L'affaire Léon Sadorski de Romain Slocombe (Service Presse Robert Laffont)
La vérité vraie de Dan Gemeinhart (Service Presse Collection R) LU
 L'appel des étoiles de Ken Follett (Service Presse Collection R) LU
Virgin de Radhika Sanghani (Achat occasion) LU
Mortelle Adèle, Tome 11 : Ça sent la croquette ! de Mr Tan et Diane Le Feyer (Achat) LU
Le club des héroïnes qui n'ont pas froid aux yeux de Emily Blaine (Troczone)
Phobos, tome 3 de Victor Dixen (Service Presse Collection R)
Nathan vous présente sa rentrée littéraire d'Hiver 2017 : 3 romans (Service Presse Nathan)

10 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 72 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire un peu  plus dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 28 novembre 2016

"La vérité vraie" de Dan Gemeinhart

Synopsis :
Mark est un enfant comme les autres. Il a un chien nommé Beau et un rêve : escalader un jour le mont Rainier.
Mais ce jour arrive plus tôt que prévu. Car Mark a une maladie. Du genre à rater une année entière de classe. Du genre dont on ne réchappe pas toujours.
Alors, Mark fugue : rien ne les empêchera, lui et son chien Beau, de gravir cette montagne. Et peu importe si c'est la dernière chose qu'il fait de sa vie.
Le voyage d'un petit garçon en quête de vérité, le premier roman magistral d'un professeur des écoles, qui touchera au coeur petits et grands.
Les enfants ont enfin leur John Green !

Mon avis :
Dès que j'ai lu le résumé de ce roman, j'ai tout de suite eu envie d'en savoir plus. Il faut dire que la mention Les enfants ont enfin leur John Green est plus qu’intrigante et promet une lecture des plus émouvantes. Vous vous doutez bien qu'il a à peine eu le temps de passer par la case PAL, je n'ai pas pu résister plus longtemps à la tentation. Je ne pensais pas autant aimer, j'ai adoré !

Mark a un cancer mais il est en rémission depuis des mois, il espère pouvoir enfin avoir une vie normale. Mais lorsque les résultats de ses dernières analyses tombent, c'est le choc : le cancer est de retour. Mark veut à tout prix respecter la promesse qu'il a fait à son grand père avant de mourir. Il décide donc de partir, sans prévenir personne, juste accompagné de son chien pour accomplir son rêve, celui d'arriver au sommet de Mont Rainier, même si c'est sans doute la dernière chose qu'il fera...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est très agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de savoir si Mark va réussir.

J'ai vraiment adoré cette histoire, malgré le fait que je commence à me lasser de ce genre de romans. En ce moment, on lit énormément d'histoires où le personnage principal est malade, à croire que la maladie est à la mode... Pourtant, j'ai été agréablement surprise par ce roman. C'est un livre qui donne de l'espoir : même si la fin est inéluctable, on peut encore se battre pour réaliser ses rêves avant de partir.

Les personnages m'ont énormément plu, ils sont touchants et attachants. J'admire le courage de Mark, il est prêt à tout pour réaliser son rêve, quitte à y laisser sa vie. Peu de gens auraient eu la force d'entreprendre une telle aventure dans son état. J'ai beaucoup aimé Jess. Je ne sais vraiment pas comment j'aurai réagi face à une tel dilemme...
Gros coup de cœur pour Beau, le chien de Mark. Il suit son maitre contre vents et marées, il a une confiance aveugle en lui. Ce lien est juste magnifique.

La fin est superbe. Je ne vous cache pas que je ne voyais même plus ce que je lisais tellement mes yeux étaient humides. Cela faisait longtemps que je n'avais pas pleuré à cause d'un roman...

Cette histoire est juste parfaite. Ce livre a beau être un roman jeunesse, il n'en est pas moins émouvant et réaliste. Je ne peux que vous conseiller de lire cette magnifique leçon de vie, vous ne le regretterez pas !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 25 novembre 2016

"Virgin" de Radhika Sanghani

Synopsis :
À vingt et un ans, Ellie Kolstakis est toujours vierge. Elle se donne quatre mois, jusqu’à la fin de ses études, pour remédier à la situation. Avec l’aide de ses deux meilleures amies, Ellie ne lésine sur rien pour accomplir sa mission : apprivoiser son corps innocent et échapper à une mère grecque attachée à la tradition, jusqu’à enfin trouver le parfait candidat…

Mon avis :
Depuis sa sortie, j'entends beaucoup de bien de ce roman et je dois dire qu'il m'intriguait au plus haut point. Ayant pleins d'autres romans à lire, j'avais réussi à résister à la tentation. Mais lorsque je suis tombée dessus dans un magasin d'occasion, je n'ai pas pu faire autrement que de succomber. Il a à peine au le temps de passer par la case PAL et je ne regrette pas, j'ai beaucoup aimé !

Ellie n'a qu'un but en tête : perdre sa virginité avant la fin de ses études. Pour elle, être encore vierge à 21 ans n'est pas normal, c'est même une abomination et elle compte bien régler ce problème au plus vite...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est super agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, sans doute parce qu'elle me parle. Ayant moi même perdue ma virginité très tard, je me suis reconnue en Ellie. Ses questions, ses angoisses et ses peurs me sont familières, ce sont celles de toutes les femmes à ce moment de la vie, peu importe leur âge. Cette histoire est universelle, elle parle à toutes les femmes. De plus, elle met l'accent sur quelque chose que je trouve important de rappeler : peu importe à quel âge vous perdez votre virginité du moment que vous vous sentiez prête à le faire avec quelqu'un en qui vous avez confiance, le reste n'a pas d'importance.

Ellie m'a énormément plu, son personnage sonne vrai. Elle ressemble à la jeune femme pleine d'interrogations sur le sujet que nous avons toutes été à un moment ou un autre de notre vie.
J'aime beaucoup sa copine Emma, elle est complémentaire par rapport à la personnalité d'Ellie.
J'ai eu beaucoup de mal avec Jack, je n'arrivais pas à le cerner...

La fin est top. Pour une fois, pas de happy-end et ça me va. Les relations amoureuses sont rarement comme celles que l'on trouve dans les romans, celle-ci a le mérite d'être hyper réaliste. Le prince charmant se transforme souvent en crapaud, et la "princesse" doit en embrasser plusieurs avant d'en trouver un qui lui convienne. Ça fait du bien de lire des romances qui font rêver, mais de temps en temps, ça ne fait pas de mal de lire des histoires bien plus réalistes. On se sent un peu plus "normales" après ça...

Ce roman est vraiment une très bonne surprise, je ne m'attendais pas à aimer autant. Je ne pense pas lire la suite, je préfère rester sur cette histoire qui me parle et qui change de ce qu'on a l'habitude de lire, plutôt que sur un second tome où Ellie enchaine les conquêtes et perd cette naïveté qui nous plaisait tant... Par contre, je compte bien lire les prochains romans de l'auteure !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 21 novembre 2016

"Outliers, tome 1 : Les anomalies" de Kimberly McCreight

 
Synopsis :
Tout commence par un texto : Wylie, stp, j'ai besoin de ton aide.
Cassie a disparu et ses SMS laissent craindre le pire : qu'est-elle partie faire dans les forêts denses du Maine ? A-t-elle été kidnappée ? Est-elle en danger de mort ?
Aidée de Jasper, petit ami de Cassie, Wylie surmonte son agoraphobie pour aller à sa recherche. Mais son mauvais pressentiment se fait de plus en plus insistant : et si de bien plus noirs secrets se cachaient derrière la disparition de Cassie ? Des secrets à même de bouleverser l'équilibre du monde ?
Ce premier tome haletant multiplie les faux-semblants et l'inquiétante étrangeté en un crescendo qui le rend impossible à lâcher : c'est LE thriller YA qui donne ses lettres de noblesse au genre !

Mon avis :
Lorsque j'ai entendu parler de ce livre pour la première fois, j'ai tout de suite eu envie d'en savoir plus. Je n'avais pas tilté que ce roman était de l'auteure de Là où elle repose que j'avais beaucoup aimé, mais quand j'ai fini par faire le rapprochement, cela m'a encore plus donné envie de le lire. Il n'a pas eu le temps de trainer dans ma PAL. Aussitôt commencé, aussitôt dévoré, j'ai adoré !


Depuis le décès de sa mère, Wylie ne supporte plus de sortir de chez elle, son agoraphobie l'empêche de vivre normalement. Lorsque sa meilleure amie lui envoie un texto pour lui demander de l'aide, elle ne sait pas si elle sera capable de surmonter sa phobie malgré son envie d'aider Cassie. Ce n'est qu'avec l'aide de Jared, le petit amie de Cassie qu'elle prend sur elle et arrive à sortir de chez elle pour la première fois depuis des semaines. Mais elle était loin de se douter que la disparition de son amie était bien plus qu'une simple fugue. Ce périple pourrait bien bouleverser sa vie en lui révélant des secrets bien cachés...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire, c'est un vrai régal. C'est fluide, bien écrit, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré cette histoire. J'aime particulièrement ce genre de romans où l'on ne sait pas jusqu'où l'auteur veut nous emmener et où on ne le découvre que lorsque l'auteur l'a décidé. Kimberly McCreight est très forte pour ça.
Honnêtement, il y a beaucoup de choses que je n'ai pas vu venir dans ce roman et j'en suis la première étonnée. Je suis de moins en moins surprise par mes lectures, c'est important de le souligner lorsque ça arrive !

Les personnages m'ont beaucoup plu. Wylie m'a touché, j'avais juste envie de l'aider et de la protéger. J'ai adoré Jasper parce qu'il ne ressemble en rien à l'image qu'il renvoie. On juge trop souvent les gens en fonction de ce qu'ils dégagent sans se donner la peine d'apprendre à les connaitre. Jasper en est le parfait exemple. J'ai eu un peu plus de mal avec Cassie, je n'arrivais pas à cerner son personnage.

La fin m'a énormément plu. Je ne m'y attendais absolument pas. Chapeau à l'auteure qui a encore une fois réussi à me surprendre. Ce dénouement est assez frustrant parce qu'il nous laisse sur notre faim. On a juste envie de se jeter sur la suite à peine la dernière page tournée.

Sans grande surprise, j'ai adoré ce roman, même si je ne pensais pas que ce serait à ce point.
J'ai vraiment hâte de lire la suite, je vais guetter sa sortie avec intérêt. Une chose est sûre, Kimberly McCreight est vraiment une auteure à suivre !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 novembre 2016

"L'appel des étoiles" de Ken Follett

Synopsis :
Les jumeaux Price en ont assez de devoir s'occuper de leur petit cousin enquiquinant. L'été promet d'être long. Mais un oncle sorti de nulle part leur propose bientôt des vacances inoubliables à l'autre bout de la galaxie...

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé le premier roman publié par la petite sœur de la Collection R, j'avais hâte de pouvoir découvrir les autres titres de son catalogue. J'entends toujours beaucoup de bien de la plume de Ken Follett mais je ne me suis jamais lancée dans un de ses romans. Avec ce titre, c'était l'occasion ou jamais de découvrir sa plume, même si ce n'est pas dans son registre habituel. A peine reçu, sitôt dévoré, j'ai beaucoup aimé !

Ricky et Helen en ont assez de devoir s'occuper de leur cousin Bouly. Alors que leur été promet d'être bien long, un mystérieux oncle leur propose de venir passer quelques semaines dans sa ferme. Cette proposition les réjouit, leurs vacances vont enfin être intéressantes, mais ils étaient loin de se douter à quel point...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est un régal, c'est très agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

L'histoire m'a beaucoup plu. L'idée est top et j'aime vraiment ce qu'en a fait l'auteur. A la base, c'était juste une histoire pour ses enfants, mais je suis contente qu'il ait décidé de la partager avec les lecteurs du monde entier. Je ne doute pas que ses enfants ont adoré cette histoire, je la trouve universelle. Elle parle à tout le monde.

Les personnages sont terriblement attachants, j'ai adoré. Les jumeaux m'ont énormément plu, ils sont mignons comme tout, de même que Bouly. J'ai beaucoup aimé l'oncle Grégorien, il me fait délirer !

La fin est sympa comme tout, elle a réussi à me surprendre. Je la trouve extrêmement bien faite, elle incite le lecteur à se poser des questions sur l'environnement et le fait qu'il soit en danger. Ce n'est pas qu'une simple histoire pour enfants et ça, j'adore !

Moi qui ne connaissait la plume de Ken Follett que de réputation, j'ai été agréablement surprise par ce roman qui plaira aux enfants comme à leurs parents. J'ai bien envie de me replonger dans les mots de l'auteur dans un futur proche et je pense me laisser tenter par une de ses sagas très bientôt !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 14 novembre 2016

"Au pays de l'Ailleurs" de Tahereh Mafi

Synopsis :
Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood. Car Ferenwood est un monde éclatant de couleurs, révélatrices d'un don magique. La blanche Alice n'a donc apparemment aucun don, aucun intérêt : les habitants de ce lieu en ont fait une paria.

Aussi lorsque son père, la seule personne qui lui témoigne de la bienveillance, disparaît soudainement, la jeune fille n'a-t-elle plus qu'un seul but : le retrouver.
Pour cela, elle va devoir explorer la mythique et dangereuse contrée un peu plus loin que l'horizon... Elle part avec Oliver, un compagnon de route dont le talent magique consiste à pouvoir tromper son monde. Ce don leur sera-t-il utile Là-bas, un univers sans pitié peuplé de créatures effroyables où rien n'est ce que l'on croit, où les pièges pullulent ? Alice elle-même devra reprendre confiance et utiliser des pouvoirs cachés que nul n'avait décelé chez elle. Reverra-t-elle son père et pourra-t-elle enfin mettre des couleurs sur sa vie ?

Mon avis :
Dès que j'ai aperçu la couverture de ce roman, j'ai su que je devais le lire. Sa couverture est juste sublime et son résumé plus que me prometteur me tentait énormément. Vous vous doutez bien que lorsque j'ai eu l'opportunité de pouvoir le lire, je n'ai pas hésité bien longtemps avant d'accepter. Sitôt reçu, je me suis jetée dessus. Malheureusement, cette lecture m'a laissé perplexe, je suis incapable de dire si j'ai aimé ou non...

Alice n'est pas une jeune fille comme les autres. A Ferenwood, où tout le monde est coloré, elle est la seule incolore et elle détonne dans le paysage, à tel point que les ferenwoodiens ne lui témoignent que du mépris. La couleur est synonyme de magie, et tout le monde pense qu'Alice en est dépourvue, y compris elle-même. Lorsque Oliver, un garçon qui s'est moqué d'elle quelques années plus tôt, lui propose de l'aider à retrouver son père, Alice accepte avec réticence, elle n'a pas confiance en lui, mais elle est prête à tout pour retrouver la seule personne qui a toujours cru en elle. Leur périple va les mener jusqu'à l'Ailleurs, un endroit où la magie est encore plus présente qu'ailleurs et où tout n'est que tromperie et dissimulation...

J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire. L'introduction m'a donné d'en savoir plus, mais dès que l'histoire a vraiment débuté, j'ai commencé à m'ennuyer. Il ne se passait pas grand chose et je n'adhérais pas aux personnages. J'avais l'impression de ne pas avancer dans ma lecture, de lire à vitesse d'escargot et de passer un temps fou sur chaque page. Quand Alice et Oliver sont enfin arrivés dans l'Ailleurs,, l'histoire a pris un peu de rythme et ça ne lui a pas fait de mal. A partir de ce moment là, ma lecture m'a semblé beaucoup plus facile. Je n'ai pas retrouvé la magie de la plume de l'auteure avec ce roman, il n'a vraiment rien à voir avec sa précédente trilogie. Malgré tout, même si on adhère moins à sa plume et à son histoire, l'auteure nous donne envie de connaitre le fin mot de son histoire et c'est déjà pas si mal.

Je n'ai pas vraiment été embarqué par cette histoire, j'avais l'impression d'en être simple spectatrice.
J'aime beaucoup l'idée de base mais je ne suis pas fan de ce qu'en a fait l'auteure. Je devais en attendre trop, mes attentes étaient bien trop exigeantes, je ne pouvais qu'être déçue et je suis la première à le regretter...

Je n'ai pas accroché aux personnages. Pourquoi, je n'en sais rien. Ils ne m'ont pas touchés, je ne me suis pas attachée à eux. Alice m'a plus exaspéré qu'autre chose, son comportement est énervant et à la limite de l'inconscience. En ce qui concerne Oliver, je ne sais pas trop quoi penser de lui, son comportement me laisse perplexe.

J'ai trouvé la fin un peu rapide, surtout pour une histoire qui met très longtemps à démarrer. Elle était attendue, on se doute dès le début que ça va bien se finir, et facile. Pour le coup, je m'attendais à autre chose, quelque chose de plus surprenant, aussi loufoque que le reste de l'histoire.

En relisant mon avis, je me rends compte qu'il est globalement négatif. J'en attendais trop avec ce roman et en ressort déçue. C'est dommage, l'idée était bonne, mais elle n'a pas fonctionné avec moi...


Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 9 novembre 2016

"The Paper Magician" de Charlie N. Holmberg

Synopsis :
C'est le cœur brisé que Ceony Twill, 19 ans, débarque chez le magicien Emery Thane. Sortie major de sa promotion à l'école Tagis Praff, elle se voit contrainte d'embrasser la magie du papier, elle qui rêvait de travailler le métal. Or une fois qu’elle sera liée au papier, matériau qu’elle dédaigne, elle sait que c'est pour le restant de sa vie.

Dès le début de son apprentissage chez l'excentrique mais si charmant Emery, Ceony découvre un monde merveilleux qu'elle ne soupçonnait pas : animer des créatures de papier, donner vie à des récits grâce aux images qui les illustrent, prédire l'avenir… Mais son bonheur se ternit quand elle se trouve confrontée aux dangers de la magie interdite.

Une Exciseuse - pratiquant la magie noire liée à l'élément de chair - attaque le magicien et lui arrache le cœur avant de s'enfuir avec son précieux butin. Pour le sauver, Ceony devra affronter l'horrible sorcière assoiffée de sang et se lancer dans un périlleux périple qui la mènera dans les méandres du cœur de son mentor dont elle va découvrir les lourds secrets.

Mon avis :
Je n'avais jamais entendu parler de ce roman avant qu'on me le propose en partenariat. Pourtant, son résumé m'a tout de suite plu et je suis complètement fan de sa couverture. Je n'ai pas hésité bien longtemps avant d'accepter, vous vous en doutez bien. A peine reçu, je me plongeais dedans, la curiosité était bien trop forte pour que j'attende plus longtemps. Je ne regrette absolument pas cette lecture, j'ai adoré !

Ceony Twill est magicienne et se voit contrainte de renoncer à son rêve de travailler le métal. Elle est donc envoyée en apprentissage chez Emery Thane, un des meilleurs magiciens de papier. Une fois liée au matériau, c'est pour la vie. Bien qu'elle dédaigne la magie de papier, elle découvre rapidement tout un univers qu'elle ne soupçonnait pas et commence à y prendre goût. Son bonheur est de courte durée lorsqu'une des magicienne de chair, magie interdite, attaque le magicien et lui vole son coeur. Ceony est prête à tout pour le sauver et se lance donc dans un long voyage qui la mènera au coeur de son mentor et qui lui révèlera le moindre de ses secrets...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est un vrai régal, c'est addictif à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré cette histoire. Elle ne ressemblent à rien de ce que j'ai pu lire auparavant. L'idée d'une magie liée à un matériau m'a énormément plu, j'adore ! L'auteure a très bien su l'exploiter et j'espère qu'elle va continuer à nous faire découvrir ces différentes magies avec autant de brio que pour celle-ci.

Les personnages m'ont beaucoup touché. Si j'ai bien aimé Ceony, j'ai adoré Emery. J'adore son côté excentrique qui le rend si attachant. J'aurai adoré pouvoir le compter parmi mes amis, c'est vraiment un personnage que l'on aurait envie de côtoyer au quotidien. J'ai beaucoup aimé le caractère de Ceony, sa détermination et son courage forcent le respect. Gros coup de coeur pour Aneth, le chien de papier, j'en veux bien un comme ça !

La fin est top, j'ai beaucoup aimé. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre mais ce dénouement me convient parfaitement. L'histoire est vraiment close, mais elle nous donne envie d'en savoir plus sur les autres types de magies. Ma curiosité a été éveillé et je compte bien ne pas en rester là ! ^^


Ce roman est vraiment une très chouette surprise. Même si je me doutais qu'il allait me plaire, je ne pensais pas que ce serait à ce point là. Pas de doute, je vais suivre avec intérêt les prochaines parutions de l'auteure. J'ai hâte d'en savoir plus et de pouvoir me replonger dans cet univers !
Je tiens à remercier Amazon Publishing pour cette superbe découverte !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 7 novembre 2016

"4 saisons avec les filles au chocolat" de Cathy Cassidy

Synopsis :
Plein d'activités créatives originales, faciles à exécuter et peu coûteuses – récupération et recyclage étant privilégiés.
Les activités, classées par saison et par mois, sont très variées : création de vêtements et d'accessoires ; recettes; coiffures; organisation de sorties originales entre amis ; ateliers d'écriture ; cadeaux...
Le tout présenté par les cinq filles au chocolat !

Mon avis :
Je sais déjà ce que vous allez me dire "encore un titre dérivé de cette saga, l'auteure s'arrêtera t-elle un jour ?" et vous auriez raison puisque je me pose la même question. J'ai beau adoré la saga originelle, je trouve qu'il a maintenant trop de titres dérivés et c'est dommage. Elle devient plus commerciale qu'autre chose... Bref, toujours est-il que même si je me lasse du marchandising autour de cette série, j'ai quand même cédé à la curiosité...

Dans ce livre, on trouve différentes activités à faire pour s'occuper en fonction de la saison.L'automne nous est présenté par Coco, la benjamine, l'hiver par les jumelles Skye et Summer, le printemps par Cherry et l'été par Honey, l'aînée rebelle. On y retrouve des activités basées sur la mode, la cuisine, le DIY, le maquillage, l'écriture, etc... Les activités sont variées, bien expliquée (et donc faciles à réaliser) et toujours en rapport avec la saison concernée.

C'est une très bonne idée et je ne doute pas que les jeunes filles vont adorer ce livre d'activités. Pour moi, malheureusement, c'est trop commercial. J'ai l'impression d'avoir perdu ce qui faisait le charme de cette série et c'est bien dommage !


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 3 novembre 2016

"Le monstre nounou" de Tuutikki Tolonen

Synopsis :
Il y a des nounous rigolotes, des nounous trop sévères, d'autres qui vous laissent faire les quatre cents coups, et puis il y a... le monstre nounou !
En l'absence de leurs parents, Halley, Koby et Mimi vont être gardés par cette étrange créature poilue et poussiéreuse qui sent fort le renfermé. Voilà qui promet des vacances pas comme les autres...

Mon avis :

Lorsque j'ai appris que la Collection R allait avoir une petite sœur, j'étais ravie de cette initiative. Ils ont de très bons titres et les pré-adolescents ont aussi droit à leur Collection R. J'étais curieuse d'en savoir plus sur les titres proposés par la petite sœur de R, et en particulier sur celui-ci qui en est le tout premier, je l'espère, d'une grande lignée. A peine reçu, je me plongeais entre ses pages. Avec ce titre, la Collection R Jeunesse nous a vraiment gâté, j'ai beaucoup aimé !

Alors que leur mère vient de gagner un séjour en Laponie de deux semaines et que leur père est encore en déplacement pour le travail, Halley, Koby et Mimi vont avoir une drôle de nounou, engagée par les organisateurs du voyage. Ils vont être gardés par un monstre nounou, une créature qui, on leur répète bien assez souvent, n'existe pas ou alors que dans les livres. Pourtant, c'est bien un monstre poilu et poussiéreux qui va les garder pendant ces quinze jours. Ils ne vont pas être de tout repos...

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, mais c'est uniquement parce que je n'arrivais pas à me concentrer sur mon livre. Une fois installée dans un environnement propice à la lecture, j'ai pu pleinement profiter de ce roman. La plume de l'auteure est très agréable à lire. C'est bien écrit, simple et efficace. Les pages se tournent toutes seules, ce livre se lit beaucoup trop vite, on a pas le temps de le savourer.

L'histoire est mignonne comme tout. Elle me fait penser à du Roald Dahl, qui est quand même LA référence en matière de livres jeunesse. Les enfants ne peuvent être que conquis par cette histoire. A un moment ou à un autre de notre enfance, on a tous eu peur du monstre caché sous notre lit, dans notre placard ou derrière la porte (rayez la mention inutile ^^). C'est quelque chose d'universel, ça parle à tout le monde et c'est ce qui fait la grande force de ce roman.

J'ai beaucoup aimé les personnages. Que ce soit Halley, Koby, Mimi ou les autres enfants du quartier, je les trouve extrêmement attachants. A leur âge, je ne sais pas si j'aurai eu leur courage (ni même aujourd'hui d'ailleurs). Mention spéciale à Mimi, que j'adore et à sa robe de chambre.

La fin est top, j'ai beaucoup aimé. Je ne m'y attendais pas spécialement, mais cette fin m'a surprise. Pas de doute, elle donne vraiment envie de se jeter sur la suite sans attendre.

Ce premier titre de la Collection R Jeunesse est très prometteur et nous montre encore une fois la justesse de ses choix éditoriaux. Cette petite sœur va faire parler d'elle, c'est une certitude !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 1 novembre 2016

Bilan lecture du mois d'Octobre 2016

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !
Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/10/lextraordinaire-voyage-du-fakir-qui.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/10/la-ou-elle-repose-de-kimberly-mccreight.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/10/bloody-harry-la-bd-dont-il-ne-faut-pas.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/10/la-ou-le-soleil-disparait-de-corneille.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/10/le-syndrome-du-papillon-de-maxence.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/10/cadran-de-sebastien-bouchery.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/11/le-monstre-nounou-de-tuutikki-tolonen.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/11/the-paper-magician-de-charlie-n-holmberg.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2016/11/4-saisons-avec-les-filles-au-chocolat.html

9 livres lus en Octobre, pour un total de 2629 pages !

Côté acquisitions, des services presse et des achats... Je vous laisse découvrir tout ça !


Cadran de Sébastien Bouchery (Service Presse France Loisirs) LU
Là où le soleil disparait de Corneille (Service XO Editions) LU
Harry Potter et la chambre des secrets (illustré) de J.K. Rowling et Jim Kay (Achat) LU
Bloody Harry : la BD dont il ne faut pas prononcer le nom ! de Alexandre Arlène (Achat) LU
Le syndrome du papillon de Maxence Fermine (Service Presse Michel Lafon) LU
Le monstre nounou de Tuutikki Tolonen (Service Presse Collection R) LU
Geek Girl, tome 5 de Holly Smale (Service Presse Nathan)
The paper magician de Charlie N. Holmberg (Service Presse Amazon Publishing) LU
4 saisons avec les filles au chocolat de Cathy Cassidy (Service Presse Nathan) LU
Au pays de l'ailleurs de Tahereh Mafi (Service Presse Michel Lafon) EN COURS DE LECTURE
Outliers, tome 1 :  Les anomalies de Kimberly McCreight (Service Presse Collection R)
Le feu secret, tome 2 :  La cité secrète de C. J. Daugherty et Carina Rozenfeld (Service Presse Collection R)

12 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 69 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire un peu  plus dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 31 octobre 2016

"Cadran" de Sébastien Bouchery

Synopsis :
Imaginez : du jour au lendemain, votre femme, vos parents, vos collègues voient en vous un parfait inconnu… Et pourtant leur vie est entre vos mains. Bienvenue en enfer.

Alors qu’il assiste aux funérailles de son frère, Tony Stovac, assureur sans histoires, reçoit le coup de fil d’un client important qui lui réclame un dossier. Il accepte de faire un crochet jusqu’à son agence… Si ce n’est que sur place, aucun de ses collègues ne semble le reconnaître. Pire, il est violemment expulsé par la sécurité. Ses parents, son meilleur ami, sa femme… il n’existe plus pour personne. Chez lui, c’est un parfait inconnu qui répond au nom de Tony Stovac.
Plongé dans ce cauchemar absurde, il reçoit l’appel d’un mystérieux interlocuteur. Tony a en sa possession quelque chose que celui-ci convoite. Il a 24 heures pour lui remettre cet objet dont il ne sait rien, avant que l’homme ne s’en prenne à ses proches.

Mon avis :
Lorsque l'on m'a proposé de découvrir ce roman, je ne connaissais ni son titre, ni sa couverture, étant donné que l'identité du gagnant du Prix des Lecteurs 2016 était encore gardée secrète. Pourtant, le résumé a su me donner envie d'en savoir plus, c'est donc avec beaucoup de curiosité que j'ai accepté. Je ne lui ai pas laissé le temps de passer par la case PAL, je l'ai attaqué sitôt reçu. Je ne regrette absolument pas cette lecture, j'ai beaucoup aimé !

Pour Tony Stovac, cette journée n'a rien d'une journée ordinaire, il enterre son grand frère. Pendant les funérailles, il reçoit le coup de fil d'un gros client qui lui demande de lui faire parvenir au plus vite un dossier, il lui faut avant la fin de la journée. Tony décide donc de retourner vite fait à son bureau mais pour lui, c'est la stupéfaction : aucun de ses collègues ne le reconnait, un homme qu'il ne connait pas occupe son bureau et il est sortit de force de son bureau par la sécurité. Déconcerté, il essaie de joindre sa femme, ses parents, son meilleur ami mais il fait la même constatation. C'est comme s'il n'avait jamais existé... Il reçoit alors l'appel d'un homme mystère qui lui annonce qu'il a 24 heures pour lui remettre ce qui lui appartient. Passé ce délai, il s'en prendra à ses proches. Ignorant tout de ce qu'il doit remettre à cet homme, le compte à rebours a commencé...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est un vrai régal, c'est prenant et addictif à souhait. C'est bien écrit, fluide et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le pourquoi du comment.

L'histoire est absolument géniale, j'ai adoré. L'idée de se réveiller un matin et se rendre compte que plus personne ne vous connait, comme si vous n'aviez jamais existé est flippante à souhait. Je ne sais vraiment pas comment j'aurais réagi à la place de Tony...
L'histoire est vraiment bien trouvée, je n'avais jamais rien lu de tel auparavant et pourtant, je lis pas mal de policier/thriller.

Les personnages m'ont beaucoup plu, j'étais totalement en empathie avec Tony. Dès le début, on s'identifie à lui. C'est un homme ordinaire, sans histoire qui se retrouve mêlé à quelque chose qui le dépasse. On a de la peine pour lui, on a envie de l'aider à retrouver son identité et sa vie. On se dit qu'on aurait pu être à sa place et qu'on aurait aimé avoir de l'aide. J'ai eu du mal avec un des personnages dont je tairais le nom, mais je ne le sentais pas. Il me semblait louche et mon intuition était fondée..

La fin est top, je n'ai rien vu venir, même si j'avais un doute sur l'identité du coupable. Je ne m'attendais absolument pas à ça, je suis bluffée, je tire mon chapeau à l'auteur !

Si j'ai d'abord été séduite par le résumé de ce roman, son contenu a été à la hauteur de mon espérances. Ce roman est une magnifique découverte que je ne peux que recommander !


Je tiens encore une fois à remercier France Loisirs pour cette superbe découverte !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 28 octobre 2016

"Le syndrome du papillon" de Maxence Fermine

Synopsis :
Hugo Mars, 17 ans, n'est pas un adolescent comme les autres. Atteint d'un mal étrange, le syndrome du papillon – il est incapable de faire des choix –, il est interné en hôpital psychiatrique après avoir voulu sauter d'une fenêtre du lycée.
Mais la vie est parfois surprenante. Car c'est justement dans cet établissement pourtant réputé difficile qu'il fait la plus belle rencontre de son existence. Celle de Morgane Saint-James, une jeune fille aux cheveux roux et aux yeux verts perçants, gothique et lunaire, qui ne s'intéresse qu'aux génies.
Hugo tombe aussitôt sous son charme et, grâce à sa compagnie, reprend peu à peu goût à la vie.
Mais un jour la jeune fille quitte l'hôpital sans laisser d'adresse, et Hugo décide de la retrouver coûte que coûte. S'ensuit alors une folle odyssée dans Paris, à la recherche de cette fleur sauvage qui a su apprivoiser son cœur.

Mon avis :
J'entends toujours beaucoup de bien des romans de Maxence Fermine mais je ne m'étais jamais arrêtée dessus, ayant bien d'autres livres à lire avant "de craquer" pour un nouvel auteur. Mais lorsque mes yeux se sont posés sur cette magnifique couverture, je n'ai pas pu résister, surtout que le résumé donne vraiment envie d'en savoir plus. Vous vous doutez bien, vous qui commencez à bien me connaître, que je n'ai pas pu attendre plus longtemps avant de le lire, il a été entamé aussitôt reçu. J'en attendais sans doute beaucoup trop, mais j'ai bien aimé !

Depuis le jour où Hugo a menacé de sauter par la fenêtre de son lycée, il est interné en hôpital psychiatrique. Alors que son thérapeute vient enfin d'identifier sa maladie, le syndrome du papillon, il fait la rencontre de Morgane, et celle-ci va bouleversé sa vie. Il tombe rapidement amoureux de la jeune femme gothique et tatouée, mais elle quitte l'hôpital sans lui dire au revoir. Hugo est alors prêt à tout pour la revoir, quitte à s'attirer des ennuis...

Dès les premières phrases, j'ai été embarqué par l'histoire même si j'ai été un peu surprise de voir que le narrateur nous parlait directement, il nous interpelle pendant notre lecture. C'est assez surprenant, mais on s'y fait relativement vite. La plume de l'auteur est efficace et addictive. C'est bien écrit, fluide et prenant, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

L'histoire est sympa, bien que pas assez développée à mon goût. J'aurais aimé en savoir plus sur Zach, sur la famille d'Hugo, leurs maladies, l'après escapade, etc... Le sujet de ce roman est très intéressant, une centaine de pages supplémentaires aurait pu répondre à mes attentes.
D'ailleurs, je trouve le résumé un peu trompeur. La "disparition" de Morgane n'intervient que dans le dernier tiers du roman. Avec un tel résumé, on l'attend beaucoup plus tôt, et comme ça ne vient pas aussi vite que prévu, on n'est forcément un peu déçu...

Les personnages m'ont bien plu, j'ai particulièrement apprécié Morgane. Son personnage me touche au plus haut point. Elle est attachante, on a juste envie de la prendre dans nos bras et la protéger. J'ai eu un peu plus de mal avec Hugo, je ne sais vraiment pas quoi penser de son personnage...

La fin est assez prévisible et très rapide. J'aurais vraiment aimé en savoir plus sur la décision prise par Hugo et comment il l'a met en œuvre. J'aurais aimé pouvoir suivre sa guérison, le voir reprendre une vie normale.

Je ressors un peu déçue de cette lecture. Si le thème abordé est plus qu'intéressant, je regrette que l'intrigue ne soit pas plus développée. Il ne manquait pas grand chose à cette histoire pour qu'elle soit parfaite à mon goût, dommage ! Malgré cette petite déception, je compte bien découvrir d'autres romans de Maxence Fermine, c'est une certitude !


Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 26 octobre 2016

"Là où le soleil disparaît" de Corneille

Synopsis :
" En démarrant ce récit, je savais que les pages du génocide et du massacre de ma famille au Rwanda, en 1994, m'attendaient. Je savais qu'écrire cette douleur passée, c'était mettre des petites cuillerées de pili-pili sur la chair encore fraîche d'une plaie que je voulais à tout prix croire fermée. Et, sur le chemin de la rétrospective, j'ai trouvé d'autres plaies. Vives. Brûlantes. Ce livre, il m'aura fallu presque cinq ans pour le finir. " 
Pour la première fois, le chanteur Corneille revient sur le génocide rwandais, le miracle de sa survie, son espoir infaillible, ses rêves, l'immense succès qui a été le sien, mais aussi ce long recul, ces dernières années, qui lui a été indispensable pour renouer avec son histoire et ses racines. Le récit poignant, porté par une écriture d'une rare poésie, d'un artiste, mais surtout d'un homme, à la recherche de sa vérité. Auteur-compositeur-interprète, Cornélius Nyungura, dit Corneille, est né le 24 mars 1977. Parmi toutes les chansons qui évoquent son histoire, Parce qu'on vient de loin et Seul au monde ont bouleversé le public.

Mon avis :
Lorsque l'on m'a proposé de découvrir cette autobiographie, j'ai hésité un peu avant d'accepter. Même si j'aime bien les chansons de Corneille, je ne suis pas une grande fan et je savais que son histoire serait difficile à lire. Malgré tout, je me suis dis que ça devait être intéressant et je me suis finalement laissée tenter. Ce récit est poignant, touchant, j'ai beaucoup aimé !

Tout le monde connaît Corneille ou du moins ses tubes Parce que l'on vient de loin et Seul au monde entre autres.  Il nous avait touché avec ses chansons, il nous a bouleversé lorsqu'il a évoqué le génocide rwandais auquel il a survécu mais où ses proches ont perdu la vie. Dans cette autobiographie, qu'il a mit plus de 5 ans à écrire, il nous conte son parcours. De sa naissance en Allemagne, à son retour dans son pays natal, à la folie des hommes qui le pousse à fuir, à son envie de faire de la musique. Il nous raconte tout, ses joies, ses peines, ses doutes, ses envies, mais surtout son besoin d'avancer et de se reconstruire après un tel drame.

J'aimais déjà les textes de Corneille, je suis tombée amoureuse de ses mots. Sa plume est touchante, addictive et bouleversante, son histoire est loin d'être toute rose mais il nous la raconte avec honnêteté, douceur et pudeur. C'est très agréable à lire, on se laisse très facilement embarquer dans son récit. Il réussit à nous faire ressentir toutes ses émotions, on vit son histoire à travers ses mots. Lors de cette lecture, cette histoire est un peu la notre...

J'ai appris pas mal de choses que j'ignorais avec cette lecture, notamment sur le génocide rwandais. Au final, je me rends compte que je n'en savais pas grand chose. J'ai été surprise que Corneille soit un tel "citoyen du monde". L'Allemagne, le Rwanda, le Canada, la France, les États-Unis, tous ces pays font partis de son parcours et de lui.

Certains passages m'ont un peu déconcerté, ce sont ceux qui concernent les conversations avec sa famille au Paradis. C'est surprenant mais on s'y fait vite et on comprend rapidement qu'ils sont essentiels pour la suite du récit. Ces conversations aident l'auteur à mettre de l'ordre dans ses pensées et à se "rassurer" sur ce qu'il nous révèle. En fin de compte, ces passages font partis de ceux qui m'ont le plus touché.

J'ai beaucoup aimé le message véhiculé par cette autobiographie, ce récit est un vrai message d'espoir. Du pire peut naître le meilleur, tout est une question de patience et de foi. Corneille en est la preuve vivante.

Avec cette autobiographie, Corneille s'est mit à nu et c'est réussi. Tout y est et pour moi, c'était parfait, il n'y rien à changé !
 Merci aux Editions XO qui m'ont permis de découvrir ce  magnifique témoignage !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 octobre 2016

"Bloody Harry : la BD dont il ne faut pas prononcer le nom !" de Alexandre Arlène

Synopsis :
La prophétie raconte que cette BD est la plus drôle du monde des sorciers et que chaque page a été enchantée pour vous faire mourir de rire ! C’est un artefact bien trop dangereux… mieux vaut ne pas l’ouvrir !!

Mon avis :
Étant une grande fan de l'univers Harry Potter, j'aime tout ce qui s'y rapporte. Je suis la page Facebook A Poudlard depuis un moment, j'aime particulièrement le détournement des codes de l'univers Harry Potter que nous propose son auteur. Quand j'ai appris que ses planches humoristiques allaient sortir sous forme de bande dessinée, je savais qu'il fallait que je me la procure au plus vite. C'est ce que j'ai fait et je n'ai pas pu m'empêcher de le lire sitôt reçu. 120 pages de pur bonheur et de rires, j'ai adoré !

Dans ce recueil, on retrouve certaines planches que nous avions découvertes sur le blog et surtout beaucoup d'inédits, et ça c'est cool. J'aurai vraiment été beaucoup moins emballé par cette BD si l'auteur ne nous y avait mis que des planches déjà sur son blog, j'aurai eu l'impression de me faire arnaquer. Là, on en a vraiment pour son argent et on en redemande.

Certaines planches sont vraiment à mourir de rires. Tous les codes d'Harry Potter que nous connaissons par cœur sont détournés dans ces planches, mais quand on y réfléchit, certaines sont criantes de vérité et nous montrent des choses auxquelles nous n'avions pas prêtés attention alors qu'elles étaient juste sous notre nez. C'est brillant, j'adore !

J'aime beaucoup les dessins de l'auteur, ils sont simples et efficaces, on y reconnait sans problème les personnages originaux. D'ailleurs, j'ai adoré le fait que l'auteur détourne aussi le nom des personnages.

Au final, que l'on soit fan ou non de la saga originale, cette BD est une pure merveille. A lire absolument !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 21 octobre 2016

"Là où elle repose" de Kimberly McCreight #MRL16

Synopsis :
À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que ne manque pas de susciter le drame, personne ne connaît l’identité de la fillette et encore moins les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire, pour la jeune femme, qui réveille un tourment douloureux. En effet, elle a perdu un bébé et ne s’est jamais vraiment remise de cette épreuve… Or, ses investigations vont mettre à jour certains secrets bien enfouis de cette petite communauté aux apparences si convenables.

Mon avis :
J'entendais beaucoup parler de ce roman depuis sa sortie, les avis qui fleurissaient sur la blogosphère me donnaient de plus en plus envie de le lire. Lorsque j'ai vu qu'il faisait partie de la sélection des Matchs de la Rentrée Littéraire de Priceminister, j'ai tenté le coup, et j'ai eu la chance d'être sélectionné pour ce titre. Autant vous dire que j'étais plus que ravie . Il n'a pas eu le temps de passer par la case PAL, sitôt reçu, sitôt commencé. Impossible de le lâcher avant de l'avoir fini, j'ai adoré !

Dans la petite ville tranquille de Ridgedale, un drame vient de se produire : le corps sans vie d'un bébé a été retrouvé dans les bois. Personne ne connait son identité, ni la cause de sa mort. Alors que la police locale mène l'enquête, Molly est chargée de couvrir "l'évènement" pour le journal de la ville. Pour elle, cette affaire est une épreuve qui la replonge deux ans en arrière lorsqu'elle a perdu son bébé pendant sa grossesse, mais elle veut mener à son bout l'enquête, en espérant que cela l'aide à faire le deuil de son enfant. Dans cette petite ville sans histoire, tout le monde cache quelque chose et ce que Molly va découvrir pourrait bien bouleverser Ridgedale...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure, que j'ai découverte avec ce titre, est un vrai régal. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

L'histoire m'a énormément plu. Il y a beaucoup de personnages, on a un peu de mal à s'y retrouver au début, mais j'ai adoré découvrir les liens (plus ou moins évidents) qui les unissent les uns aux autres. L'histoire est complexe, elle ne laisse pas une seule seconde de répit mais on adore ça ! On adore se creuser les méninges, se torturer l'esprit pour essayer de trouver le coupable ainsi que la raison de son geste.

Les personnages m'ont énormément plu dans l'ensemble. Sous leurs airs de gens parfaits, la vérité est loin d'être aussi belle. J'adore voir leurs vies bien rangées se déformer sous le poids de leurs mensonges, les apparences se fissurent au fur et à mesure de l'avancé de l'histoire est laissent apparaitre une vérité peu flatteuse. J'ai particulièrement aimé Molly, son histoire m'a touchée. J'ai eu plus de mal avec les Carlson...

La fin m'a bluffé, je ne m'attendais absolument pas à ça. Si je me doutais que certains personnages étaient louches, j'étais loin de me douter de leur implication dans cette affaire. L'auteure a su nous mener en bateau du début à la fin, je lui tire mon chapeau !

Je savais que j'aimerai ce roman, mais je ne pensais pas l'aimer à ce point. Il a tous les ingrédients qui me plaisent dans ce genre de roman et j'en redemande. C'est sûr, je vais continuer à suivre les prochaines parutions de l'auteure avec grand intérêt !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 19 octobre 2016

"L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea" de Romain Puértolas

Synopsis :
IKEA. Ou comment un banal et innocent mot de quatre lettres, prononcé à mi-voix dans un taxi à Roissy Charles de Gaulle, peut vite devenir le début d’une rocambolesque et hilarante aventure. De la crise européenne au régime post-Kadhafiste libyen, un voyage inattendu, riche en quiproquos et rebondissements, ballotera, dans une armoire, un arnaqueur professionnel sur le chemin de la rédemption et de l’amour.

Mon avis :
Recommandé par une amie au moment de sa sortie, ce roman me tentait bien. Pourtant, le fait qu'on en parle autant m'avait quelque peu refroidie. Du coup, je ne m'étais pas arrêtée dessus. Le mois dernier, lors de la grande braderie Emmaüs près de chez moi, je suis tombée dessus au hasard de ma flânerie dans les allées. Pour le coup, je ne me suis pas trop posée de question et il a atterri dans ma PAL. Je ne l'ai pas laissé trainer bien longtemps, j'avais vraiment envie d'en savoir plus. Je ne m'attendais pas à ça mais j'ai passé un bon moment !

Ajatashatru Lavash Pastel est fakir. Pour se commander un nouveau lit à clous, il vient jusqu'en France pour se rendre dans le magasin Ikea le plus proche. Pour pouvoir être sur place dès le lendemain pour récupérer sa commande au plus vite pour reprendre son avion, il décide de se cacher dans le magasin pour y passer la nuit. Manque de chance, l'armoire dans laquelle il a trouvé refuge est enlevé du magasin pour être envoyé en Grande Bretagne. Son voyage ne fait que commencer, il ne va pas être de tout repos mais il est bien décidé à revenir en France pour conquérir le cœur de la belle française qu'il a rencontré dans le magasin...

Il faut être honnête, j'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. Le style de l'auteur est assez particulier et l'histoire est tellement loufoque que j'ai eu du mal à m'y faire. Il m'a fallu plusieurs chapitres pour réussir à me laisser entrainer par l'histoire. Une fois apprivoisée, la plume de l'auteur est agréable à lire, c'est prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde, les pages se tournent toutes seules, tellement on veut savoir où notre fakir va finir par arriver.

L'histoire m'a beaucoup plu et elle est beaucoup plus complexe qu'au premier coup d’œil. Pleins de sujets importants y sont abordés, comme le calvaire subit par les clandestins, le racisme, la société de consommation, l'individualisme, l'altruisme, etc... Raconter tout ça sur le ton de l'humour est une très bonne idée.

Le fakir m'a bien plu. J'avais un peu de mal avec lui au début, mais son évolution au fil des pages est top, il s'améliore grandement.

La fin est chouette. Je ne m'attendais pas à ça en commençant ma lecture, mais je suis agréablement surprise. C'est un bien joli conte moderne que nous a raconté l'auteur.

Malgré quelques appréhensions et un début difficile, j'ai passé un très bon moment avec ce roman. Sous forme de conte moderne, cette histoire a du fond et de la forme malgré sa légèreté, c'est une vraie leçon de vie, je recommande !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 17 octobre 2016

"Défendre Jacob" de William Landay

Synopsis :
Depuis vingt ans, Andrew Barber est procureur adjoint du comté de Massachusetts. Admiré par ses pairs pour sa combativité au tribunal, respecté de la communauté, il est aussi un père de famille heureux, veillant sur sa femme Laurie et leur fils Jacob. Quand un crime atroce secoue la quiétude de sa petite ville, c'est la foudre qui s'abat sur lui : son fils de 14 ans est accusé du meurtre d'un camarade de classe. Andrew ne peut croire à la culpabilité de Jacob et va tout mettre en œuvre pour prouver son innocence. Mais à mesure que les indices à charge s'accumulent et que le procès approche, certaines révélations surgies du passé sèment le doute et menacent de détruire son mariage, sa réputation et sa foi en la justice. Le dos au mur, Andrew devra faire face au pire dilemme de sa vie : choisir entre la loyauté et la vérité pour défendre cet adolescent qu'il connaît si mal.

Mon avis :
Depuis sa sortie, j'entends beaucoup parler de ce roman et je dois dire qu'il m'intriguait énormément, même si je ne me suis pas forcément arrêtée dessus. Malgré tout, lorsque je l'ai trouvé dans la bibliothèque de rue de ma ville, je n'ai pas hésité bien longtemps avant de le prendre. Je ne lui ai pas laissé le temps de prendre la poussière dans ma PAL, j'étais trop curieuse. J'ai passé un très bon moment avec ce roman !

Lorsqu'à Newton, petite ville du Massachusetts, un adolescent est retrouvé poignardé dans un parc, c'est Andrew Barber, le procureur adjoint du comté depuis 20 ans qui se charge de l'affaire. Mais quand tous les indices convergent vers son fils, il ne sait pas quoi faire, même s'il est convaincu de son innocence. Destitué de l'affaire pour cause de conflit d'intérêt, il va alors tout faire pour innocenter Jacob. Au fil des semaines et la découverte de nouveaux éléments accablants, le doute s'installe : et si Jacob était vraiment coupable ?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est prenante, efficace et addictive. C'est bien écrit, fluide et plein de rebondissements, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Les pages se tournent  vraiment toutes seules, tellement on a envie de savoir si Jacob est coupable ou innocent. On ne peut pas le lâcher avant d'en avoir tourné la dernière page.

J'ai vraiment adoré cette histoire. Le thème abordé est particulièrement intéressant : des parents peuvent-ils croire à la culpabilité de la chair de leurs chairs ? Et si oui, peuvent-ils l'accepter sans que cela joue sur l'amour qu'ils portent à leur enfant ? C'est une vaste question et ce roman nous aide un peu à répondre à ces questions.

Les personnages m'ont beaucoup plu. J'ai adoré suivre Andy et Laurie tout au long de cette histoire. Ils croient dur comme fer à l'innocence de leur fils, mais peu à peu le doute s'installe dans leurs esprits. Si Andy n'en démord pas, son fils est innocent, Laurie a des soupçons et commence à regarder Jacob d'un autre œil. On a deux façons différentes de faire face à la situation et c'est hyper intéressant à suivre.
Jacob est difficile à cerner. Jusqu'au dernier moment, on ne sait pas s'il est coupable ou non. On oscille entre son innocence et sa culpabilité au fil des pages, on ne sait pas quoi penser du personnage...

Je ne m'attendais absolument pas à cette fin, je ne l'ai pas vu venir. Jusqu'au dernier instant, on ignore si Jacob est coupable ou non, la tension est à son comble. Je trouve cette fin parfaite. Pour moi, elle répond parfaitement aux questions que je me suis posée tout au long de cette lecture, même si au final, le doute persiste encore un peu...

Ce roman est vraiment une chouette surprise, je suis contente d'avoir pu le découvrir, je ne regrette absolument pas cette lecture. Cette lecture est troublante mais j'ai adoré et je ne peux que vous le conseiller. Vous ne ressortirez pas indemnes de cette lecture, c'est une certitude !
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...