jeudi 14 février 2019

"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel

Synopsis :
Lyon, 1897. Alors que des corps exsangues de jeunes filles sont retrouvés dans la ville, pour la première fois des scientifiques partent à la recherche du coupable, mettant en pratique sur le terrain toutes les avancées acquises en cette fin de XIXe siècle. Autopsies des victimes, profils psychologiques des criminels, voilà ce que le professeur Alexandre Lacassagne veut imposer dans l’enquête avec son équipe, mais sait-il vraiment ce qu’il fait en nommant à sa tête Félicien Perrier, un de ses étudiants aussi brillant qu’intrigant ? Entouré d’Irina, une journaliste pseudo-polonaise, et de Bernard, un carabin cent pour cent janséniste, Félicien va dénouer, un à un, les fils enchevêtrés de cette affaire au cœur d’un Lyon de notables, d’opiomanes et de faiseuses d’anges. Jusqu’à ce que le criminel se dévoile, surprenant et inattendu, conduisant le jeune médecin au-delà de ses limites.


Mon avis :
J'ai découvert la plume de Coline Gatel il y a déjà quelques années lorsqu'elle m'avait proposé de découvrir le premier tome d'une saga qu'elle avait auto-édité. Tombée amoureuse de sa plume et de son univers, j'ai suivi ses publications de près. Cette histoire, je l'avais déjà lu, mais lorsque Coline m'a proposé de la découvrir sous sa nouvelle forme, je n'ai pas hésité une seule seconde. Je me suis jetée dessus à peine arrivé dans ma boite aux lettres et une fois lancée dans ma lecture, je n'ai pas pu m'arrêter avant de l'avoir fini. Encore une fois, j'ai adoré !

Quelques années après avoir quitté le domaine de Chabriol (cf Les Étrangers du Temps, sa première saga que je vous conseille vivement !), Félicien est de retour à Lyon pour poursuivre son apprentissage de la médecine légale auprès du grand Lacassagne. C'est alors qu'une série de meurtres se produit. Avec l'aide d'Irina, journaliste et Bernard, apprenti de Lacassagne tout comme lui, Félicien va mener l'enquête et il est déterminé à trouver le coupable. Mais dans cette enquête où tout le monde est suspect, les apparences se souvent trompeuses...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de Coline Gatel est toujours aussi délicieuse, c'est un vrai plaisir à lire. C'est très bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde, on est trop happé par l'histoire pour se rendre compte que les pages défilent à une vitesse folle. On arrive à la fin bien trop vite, n'ayant pas pu lâcher ce roman avant de l'avoir fini.

L'histoire m'a énormément plu. Coline Gatel est très forte pour nous emmener là où l'on ne s'y attend pas. J'ai aimé le fait que ce roman soit très bien documenté, les lieux, les personnages et les faits sonnent vrais et pour cause. J'aime l'idée d'imbriquer une œuvre de fiction dans des faits avérés, cela donne une vraie profondeur au roman.

Les personnages sont juste incroyables. Je connaissais déjà Félicien, mais ce roman apporte une nouvelle dimension à son personnage, on comprend (un peu) mieux ses actes après avoir lu ce roman. J'ai beaucoup aimé Irina et Bernard. Dès le début, on sent qu'ils cachent quelque chose, mais quoi ? Impossible de mettre le doigt dessus avant que l'auteure ne nous révèle la supercherie.

Whaou, quelle fin ! Dans ce roman, tout le monde est suspect et tout le monde suspecte tout le monde. A chaque fois que l'on pense avoir compris le fin mot de l'histoire, un autre fait vient perturber nos théories. Jusqu'au dernier moment on ne sait pas qui est le coupable. Le pire, c'est que le coupable est insoupçonnable, malgré les indices que sème l'auteure avec parcimonie au fil du récit. Les pièces du puzzle s'emboitent à la perfection. Je tire une nouvelle fois mon chapeau à Coline Gatel, elle arrive toujours à me bluffer !

J'ai vraiment adoré ce roman. Entre réalité et fiction, cette intrigue ne nous laisse pas une seule seconde de répit, on ne sait jamais sur quel pied danser et on adore ça ! Ce roman mérite largement son Prix du Roman Fnac et je souhaite de tout cœur à Coline Gatel que sa route livresque dure encore et encore !


Je tiens à remercier Coline Gatel et les éditions Préludes pour l'envoi de ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 12 février 2019

"We Are Young" de Cat Clarke

Synopsis :
Trois personnes sont mortes et personne ne se demande pourquoi.
Mais j'ai besoin de réponses.
Je dois découvrir ce qui s'est réellement passé cette nuit-là.

Mon avis :
J'ai quasiment lu tous les livres de Cat Clarke et j'ai particulièrement aimé ses derniers romans. Quand j'ai entendu parler de celui-ci pour la première fois, j'ai tout de suite eu envie d'en savoir plus. Avec ma Copinaute Marion, on a décidé de se faire une lecture commune sur ce titre, aussi, je n'ai pas pu le lire d'une seule traite,mais ce n'est pas l'envie qui me manquait. Encore une fois, j'ai beaucoup aimé !

Lors du remariage de sa mère avec un animateur radio local, Evan voit sa vie basculer. Son demi-frère par alliance a eu un accident de voiture, il est gravement blessé mais il a eu plus de chances que les trois autres occupants du véhicule qui sont morts sur le coup. Bien qu'elle ne sache pas grand chose sur Lewis, Evan a besoin de comprendre ce qui a bien pu se passer ce soir-là...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. c'est bien écrit, fluide, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Quel plaisir de retrouver la plume de Cat Clarke ! L'auteure nous offre une nouvelle fois un livre coup de poing qui aborde des sujets d'actualités pas évidents, sans tomber dans le mélo et ça, j'adore ! Je ne peux pas vous en dire plus sur ces fameux sujets d'actualité sous peine de vous spoiler toute l'intrigue, mais sachez que cette histoire vous prendra aux tripes !

J'ai beaucoup aimé les personnages, mais je suis particulièrement fan d'Evan. C'est une nana toute simple, sans prétention qui ne se prend pas la tête. Sans même vraiment connaitre ce demi-frère qu'elle considère comme un inconnu, elle va tout faire pour découvrir ce qu'il s'est réellement passé et laver sa réputation au risque de ternir la sienne. C'est juste quelqu'un de bien qui essaie de faire au mieux pour que justice soit rendue, et rien que pour ça, je l'admire. Peu de gens seraient capables de faire ce qu'elle fait aussi spontanément...

La fin m'a vraiment surprise, je ne m'attendais absolument pas à ça. Pourtant, l'auteure nous a semé des indices tout au long de l'histoire mais je n'ai rien vu venir... Ce dénouement m'a complètement retournée !

Avec ce nouveau roman, Cat Clarke nous montre une fois de plus son incroyable plume et confirme son talent pour nous écrire des histoires réalistes qui abordent des sujets d'actualités difficiles, sans toutefois tomber dans le mélo !


J'ai eu le plaisir de partager cette lecture avec ma Copinaute Marion ! Pour découvrir ce qu'elle en a pensé, c'est par là-bas que ça se passe !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 8 février 2019

"Dry" de Neal et Jarrod Shusterman

Synopsis :
Avez-vous déjà eu vraiment soif ?
La sécheresse s'éternise en Californie et le quotidien de chacun s'est transformé en une longue liste d'interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches...
Jusqu'à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre.
Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son petit frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.

Mon avis :
Depuis que j'ai découvert la plume de Neal Shusterman avec sa saga La faucheuse, je suis une inconditionnelle et j'ai hâte de pouvoir me replonger dans sa mots. Lorsque j'ai appris la sortie de ce roman qu'il a écrit à quatre mains avec son fils, j'ai eu envie d'en savoir plus, sans même avoir lu la quatrième de couverture. Il me faisait terriblement envie mais faute de temps, je n'ai pas pu le sortir de ma PAL aussi vite que je l'aurai voulu. Pourtant, dès que j'ai pu, je me suis jetée dessus et je ne regrette pas, j'ai beaucoup aimé !

Depuis des mois, la sécheresse fait rage en Californie et les habitants sont limités dans leur usage de l'eau à des fins non essentielles. Mais un jour, l'eau disparait même des robinets, l'eau que l'on prenait pour acquise cesse de couler rendant les gens incontrôlables. La banlieue d'ordinaire tranquille où vit Alyssa et sa famille se transforme en zone de guerre. Alyssa, livrée à elle-même avec son jeune frère depuis que ses parents, partis chercher de l'eau, ne donnent plus signe de vie, doit alors faire de terribles choix pour tenter de survivre...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. Ce roman écrit à quatre mains est agréable à lire et addictif à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, même si elle fait clairement flipper. Elle aborde un avenir pas si irréaliste, voir même très plausible si on continue à détruire la Terre comme on le fait actuellement en restant sur la même lancée... L'humanité causera sa propre perte et les hommes finiront par s'entre tuer pour quelques gouttes d'eau. Ce récit est terriblement réaliste, c'est d'ailleurs ce qui est le plus flippant et je peux vous assurer que je n'ai jamais autant bu pendant la lecture d'un roman avant de lire celui-ci. On est tellement dans l'histoire qu'on en vient à avoir la bouche sèche et l'envie irrépressible de se remplir d'eau...

J'ai vraiment adoré la galerie de personnages que nous offre l'auteur et son fils. Ma préférée est Alyssa. Elle a du faire des choix terribles pour permettre à son frère et elle-même de rester en vie, elle en est même arrivée au point de non retour, à des extrémités qua l'on ne peut imaginer qu'après avoir perdu tout espoir. Elle a essayé de faire ce qui lui semblait le plus juste, jusqu'au moment où son instinct de survie a pris le dessus. Je n'ose imaginer comment j'aurai réagi dans une telle situation mais je doute que j'aurai été aussi combative qu'elle...

La fin donne de l'espoir et porte un beau message, je ne pouvais pas espérer mieux. Ce roman fait réfléchir sur la façon dont nous sommes en train de vider la Terre de ses moindres ressources, sans nous poser de question sur l'après. Ce roman devrait être lu par le plus grand nombre et notamment par les politiques, il est grand temps de faire quelque chose pour sauver notre belle planète de notre bêtise et notre cupidité !

Ce roman est une vraie claque et je ne peux que vous le recommander. Par contre, prévoyez de quoi boire pendant votre lecture, conseil d'amie ! ;)

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 février 2019

"Tu ne m'as laissé que notre histoire" de Adam Silvera

Synopsis :
La mort ne prévient jamais. Lorsque Griffin apprend la disparition brutale de Theo, son premier amour, son univers vole en éclats. Bien que Theo ait déménagé en Californie pour ses études et ait commencé à fréquenter Jackson, Griffin n’a jamais douté qu’il reviendrait un jour vers lui. À présent, l’avenir qu’il s’imaginait a changé du tout au tout et le vide laissé par Theo demande à être comblé...


Mon avis :
Ayant beaucoup aimé le précédent roman de l'auteur, j'avais hâte de pouvoir me replonger dans ses mots. Quand j'ai appris qu'un second sortait en France, je ne me suis pas posée de question, il fallait que je le lise. Faute de temps, il a trainé dans ma PAL plus longtemps que prévu, mais je m'y suis mise dès que j'ai pu. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai une nouvelle fois et sans grande surprise beaucoup aimé !

Même si Griffin a quitté Theo en raison de la distance, il était persuadé qu'ils finiraient par se retrouver et passeraient le reste de leur vie ensemble. Mais lorsque Theo meurt brutalement, le monde de Griffin vole en éclats, son avenir tout tracé avec son premier amour a disparu en même temps que le jeune homme. Griffin doute de pouvoir passer un jour à autre chose mais il va devoir faire son deuil et apprendre à vivre sans la personne qu'il aime le plus au monde...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé ce roman, même si je le trouve un peu moins fort que Et ils meurent tous les deux à la fin. Dans ses romans, Adam Silvera aborde toujours des sujets difficiles, tels que le deuil, l'homosexualité, l'acceptation de soi et des autres, etc.. et il le fait toujours avec brio et sans fioriture. Ses histoires sont criantes de vérité, il nous fait tellement bien passer les émotions qu'on les vie en même temps que les personnages les ressentent.

J'ai beaucoup aimé les personnages mais je dois avouer que je ne sais pas trop quoi penser de Griffin et Theo. J'avais l'impression qu'ils cherchaient à se faire du mal, comme s'ils ne se supportaient pas alors qu'ils étaient clairement encore amoureux l'un de l'autre. Le pire est quand même Griffin, j'ai eu du mal avec un certain nombre de ses actes... Cependant, je peux comprendre son attitude face à ce deuil inattendu, l'impression que le monde a arrêté de tourner depuis que l'être cher a disparu. Cela n'excuse en rien ses actes, mais cela les explique un peu.

La fin est top, j'ai beaucoup aimé ! Ce n'est pas un happy-end éclatant (et heureusement !), mais ce dénouement est synonyme d'espoir et ça fait du bien ! Je ne pouvais pas espérer une meilleure fin, celle-ci est juste parfaite.

Même si je suis un peu moins emballée par ce roman que par son prédécesseur, c'est quand même une très bonne lecture qui véhicule un message fort. Rien que pour ça, j'espère qu'il sera lu par le plus grand nombre !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 4 février 2019

"Inaccessibles, tome 3 : Démesure" de Katharine McGee

Synopsis :
Au bord du précipice...
Avery a quitté New York depuis plusieurs mois, tournant le dos à un amour impossible. Mais s'enfuir n'était peut-être pas la meilleure solution, car tôt ou tard elle devra faire face à l'objet de sa peur.
Leda est devenue une autre personne depuis la mort de sa demi-sœur, dont elle est la principale responsable. Rongée par le poids de ses secrets, elle cherche à éviter tout contact avec le monde extérieur, au plus grand regret de Watt...
La vie de Calliope menace de se transformer en un véritable enfer, mais la belle jeune femme a plus d'un tour dans son sac pour faire basculer la situation en sa faveur.
Rylin pourrait retrouver la sûreté des bras de son grand amour, mais d'autres horizons l'attirent, et elle n'a pas envie de leur dire non, quitte à devoir mener deux vies de front.
Dans la Tour, aucun d'entre eux n'est à l'abri. Tous sont surveillés par une personne dont le seul but est la vengeance.

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé les deux premiers tomes qui me rappelaient l'univers de Pretty Little Liars, j'avais hâte de pouvoir découvrir le fin mot de cette histoire. Vous devez vous en douter, mais il était à peine arrivé dans ma boite aux lettres que je me suis jetée dessus sans même lui laisser le temps de passer par la case PAL. Par manque de temps, je n'ai pas pu le lire aussi rapidement que je l'aurai souhaité mais j'ai une nouvelle fois adoré !

Lors de l'inauguration de la nouvelle MégaTour de Dubaï, les choses ont encore viré au drame. Avery est partie s'installer à Oxford pour tenter d'oublier Atlas et leur amour impossible. Leda a coupé tout contact avec sa vie d'avant la mort de sa demi-sœur, mettant à l'écart les gens qui l'aiment. Rylin tente de prendre un nouveau départ mais son cœur balance toujours, à tel point qu'elle joue avec le feu. Calliope est prise à son propre piège et se retrouve coincée dans un rôle qui ne lui convient absolument pas... Au cœur de la Tour, chacune tente de garder ses petits secrets mais quelqu'un rêve que leur monde s'écroule et il pourrait bien y parvenir...

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarquée par l'histoire, même s'il m'a fallu un petit temps d'adaptation pour que toute l'histoire et ses protagonistes me reviennent en mémoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Ce troisième et dernier tome a vraiment été à la hauteur de mes espérances. L'intrigue n'a rien perdu de son suspense, ni de son originalité. On ne voit absolument rien venir, alors que tout était sous nos yeux depuis le début. Je tire mon chapeau à l'auteure qui a su nous mener en bateau du début à la fin et qui nous a livré une saga qui ne perd rien de sa force au fil des tomes !
Mon seul bémol est toujours sur le fait que je n'arrive pas à me représenter cette tour de mille étages qui recouvre toute la ville de New-York...

Les personnages me plaisent toujours autant. J'avais du mal avec Leda depuis le début, mais dans ce dernier tome, j'ai adoré son évolution, elle en serait presque devenue mon personnage préféré... Par contre, j'ai toujours autant de mal avec Calliope, même si je la déteste moins qu'avant. On a enfin fini par découvrir qui elle est vraiment et je préfère nettement cette version là. J'aime toujours autant Avery et Rylin , même si parfois, j'avais envie de les secouer pour leur remettre les idées en place...

La fin m'a complètement bluffé, je ne m'attendais pas à ce que le coupable soit celui-là. Pour le coup, je n'ai vraiment rien vu venir à ce niveau-là. En ce qui concerne Avery, je m'en doutais fortement mais je suis contente d'avoir eu raison !

Je referme cette saga avec regret, j'aurai aimé qu'elle dure plus longtemps... J'espère que l'auteure n'en restera pas là et qu'elle nous offrira d'autres histoires à couper le souffle. Si c'est le cas, je les lirai sans aucune hésitation, c'est une certitude !



Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 1 février 2019

Bilan lecture du mois de Janvier 2019


Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2019/02/inaccessibles-tome-3-demesure-de.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2019/02/tu-ne-mas-laisse-que-notre-histoire-de.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2019/02/dry-de-neal-et-jarrod-shusterman.html

3 livres lus en Janvier, pour un total de 1302 pages !



Côté acquisitions, des cadeaux et un service presse ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !


A tout hasard de Jamie McGuire (Cadeau de Noël de Marion) 
Contes de Particuliers de Ransom Riggs (Cadeau de Noël de Marion) LU
We are young de Cat Clarke (Service Presse Collection R)

3 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 84 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire encore plus dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !