lundi 27 février 2017

"Inaccessibles, tome 1 : La tour aux mille étages" de Katharine McGee

Synopsis :
Bienvenue à Manhattan, en 2118.
New York est à la pointe de l’innovation et du rêve. La ville est désormais une tour de mille étages où les plus aisés vivent à son sommet. Tout semble parfait, lisse et idéal.
Jusqu’au jour où une jeune femme tombe du millième étage…
Meurtre ou accident ? Les suspects sont nombreux. La belle et riche Eris, qui découvre un secret familial terrible ? Rylin, qui travaille pour un garçon des étages supérieurs ? Watt, qui espionne tout le monde grâce à une IA qu’il a créée ? Leda, qui cache une addiction ? Ou Avery, la plus parfaite de toutes, qui habite le penthouse du millième étage ? Entre soirées débridées, glamour et petits secrets entre amis, la Tour aux mille étages va révéler ses mystères.
Plus dure sera la chute...

Mon avis :
Lorsque j'ai entendu parler de ce roman pour la première fois, j'ai tout de suite eu envie d'en savoir plus sur cette fameuse tour aux mille étages et les gens qui y habitent. Vous me connaissez, je n'ai pas pu résister à la curiosité. A peine était-il arrivé dans ma boite aux lettres que je me suis jetée dessus. Je l'ai dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai adoré !

Imaginez, nous sommes en 2118 et à la place de la ville de New York se dresse une gigantesque tour de mille étages qui regroupe la ville à elle toute seule. Plus nous progressons dans cette tour et plus la richesse se fait sentir. Dans cette vie hyper protégée, tout le monde a quelque chose à cacher. Certains de ces secrets sont durs à porter et pourrait bien causer la mort d'une des leurs...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre l'identité de la jeune fille qui tombe de la tour...

L'histoire m'a énormément plu. J'y ai retrouvé un petit côté Pretty little liars que j'adore. J'ai adoré m'immiscer dans la vie de chacun des personnages, et découvrir leurs "petits" secrets. Avec ce genre de romans, on est tellement captivés et intéressés parce que les personnages cachent que ces histoires se lisent toutes seules. Je n'ai pas réussi à le lâcher avant d'en avoir tourné la dernière page. La fin arrive bien trop vite et nous laisse dans une telle frustration qu'on se jetterait sur la suite si on le pouvait. Le fait de se plonger dans un futur aussi peu réaliste est assez étrange, on a du mal à visualiser cette tour immense, pas en ce qui concerne sa hauteur, mais surtout à propos de sa surface. Cette tour est une ville entière répartie sur ces mille étages, j'ai vraiment du mal à me la représenter... De plus, cette tour accentue encore plus les différences de richesse, les pauvres sont en bas, alors que les riches dominent les étages supérieurs. Il y a peu d’interactions entre ces deux mondes mais c'est intéressant de suivre ces pauvres qui découvrent la partie riche et ces riches qui n'imaginent pas ce que c'est de vivre en bas...

J'ai adoré la galerie de personnages proposée par l'auteure. Tout au long de l'histoire, on apprend à les cerner, l'auteure nous dévoile peu à peu leurs histoires. J'ai aimé la plupart des personnages, mais j'ai vraiment eu du mal avec Leda, je n'ai pas réussi à la cerner. Les autres personnages m'ont énormément plu, ils ont tous quelque chose qui fait qu'on s'identifie un peu à eux, ma préférée reste Avery. Son secret est terrible, mais  au final, on comprend le pourquoi du comment et on a juste envie de l'aider.

Depuis le début, l'auteure nous faisait languir à propos de l'identité de la jeune femme qui est tombée de la tour. On ne pouvait que supposer qu'elle était l'une de celles que nous suivions depuis le début, mais franchement, je ne m'attendais pas à elle. L'auteure m'a carrément bluffé avec ce choix. D'ailleurs, elle nous laisse vraiment sur notre faim, on a vraiment envie d'en savoir plus sur l'après chute. J'ai hâte de pouvoir lire la suite pour découvrir comment les personnages vont réussir à vivre après leur implication dans un tel drame...

Ce roman a vraiment été une très chouette découverte, j'ai vraiment adoré. Je ne pensais pas qu'il me plairait autant, j'ai été agréablement surprise. Il me tarde de pouvoir me jeter sur la suite, l'auteure m'a vraiment laissé sur ma faim !


Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 15 février 2017

"Mabel Jones et la cité interdite" de Will Mabbitt

Synopsis :
Une nuit, des lianes maléfiques surgissent de l'armoire de Mabel Jones et s'emparent de sa petite sœur Maggie ! N'écoutant que son courage, l'intrépide aventurière se lance à sa recherche. Enlevée dans le Nouuuvo Monde, Maggie est retenue prisonnière au cœur de la Cité interdite. Avec l'aide d'une loutre et d'un blaireau explorateurs, et de ses anciens compagnons Jarvis et Flouze, Mabel s'enfonce dans la jungle, bien décidée à sauver sa petite sœur...

Mon avis :
Etant donné que le premier tome des aventures de Mabel Jones avait une vraie fin, je n'avais pas spécialement envie de lire la suite, même si j'avais bien aimé. Du coup, lorsqu'il est arrivé dans ma boite aux lettres, j'étais partagée entre la curiosité et l'envie d'en rester là. Vous commencez à me connaitre, vous vous doutez bien que je n'ai pas su résister à la tentation. Sans grande surprise, j'ai passé un bon moment avec ce roman !

Depuis la in de son aventure piratesque, Mabel Jones a repris une vie des plus normales. Lorsqu'au milieu de la nuit, des lianes maléfiques enlèvent sa petite sœur, Mabel sait qu'elle est la seule à pouvoir la ramener saine et sauve à la maison...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. C'est toujours aussi agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules. J'aime toujours autant les illustrations, elles apportent un vrai plus à l'histoire.

L'histoire m'a bien plu. C'est tout à fait le genre de romans que j'aurai adoré lire étant plus jeune. J'espère que ces livres donneront aux enfants l'envie de se plonger dans les livres !

Les personnages me plaisent toujours autant. Je reste admirative devant Mabel, je ne suis pas sûre qu'à son âge, j'aurai été capable de partir à l'aventure comme elle l'a fait. J'ai adoré retrouver certains des personnages du premier tome. Je ne pensais pas les revoir, c'est vraiment une agréable surprise.

Cette fin m'a bien plu, mais elle me laisse sur ma faim. J'aurais préféré avoir une vraie fin à cette histoire, plutôt qu'une histoire en plusieurs tomes. Toujours est-il que son auteur a su me donner envie de lire la suite. Je ne peux pas rester avec une telle fin, c'est impossible.

Bien que je n'avais pas spécialement envie de le lire, j'ai passé un bon moment avec ce livre. J'ai vraiment hâte de pouvoir connaitre le fin mot de cette histoire !


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 13 février 2017

"Marquer les ombres" de Veronica Roth

Synopsis :
Dans une galaxie dominée par une fédération de neuf planètes, certains êtres possèdent un “don”, un pouvoir unique. Akos, de la pacifique nation de Thuvhé, et Cyra, soeur du tyran qui gouverne les Shotet, sont de ceux-là. Mais leurs dons les rendent, eux plus que tout autre, à la fois puissants et vulnérables. Tout dans leurs origines les oppose. Les obstacles entre leurs peuples, entre leurs familles, sont dangereux et insurmontables. Pourtant, pour survivre, ils doivent s’aider – ou décider de se détruire.

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé la saga Divergente, j'étais curieuse de découvrir la nouvelle série de l'auteure. Du coup, lorsqu'il est arrivé dans ma boite aux lettres, j'étais ravie. Je n'ai pas mis bien longtemps avant de me jeter dessus. Le début m'a fait peur, mais la suite a bien rattrapé le coup, j'ai adoré !

Akos et Cyra vivent sur la planète Thuvhé, ils possèdent tous les deux un "don-flux" et pourtant tout les oppose. Leurs peuples respectifs, les thuvhésits et les shotets, se font la guerre depuis des siècles et leurs familles se détestent. Ils font partie des élus et leurs destins sont tout tracés. Malgré tout, pour les accomplir ils vont devoir apprendre à s'entraider ou décider de se détruire. L'aveir de la fédération des neuf planètes est entre leurs mains...

J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire. Je n'arrivais pas à me situer, ni dans le temps, ni dans l'espace et ni entre les personnages. J'ai mis énormément de temps à m'y faire, ce début d'histoire m'a d'ailleurs fait très peur, j'ai bien cru que je n'accrocherai jamais. A mon grand soulagement, j'ai fini par accrocher et j'en ai même eu du mal à le lâcher. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Cette histoire m'a énormément plu. Veronica Roth est partit dans un univers totalement à l'opposé de ce qu'elle nous avait proposé avec Divergente et c'est une vraie réussite, j'aime encore plus cet univers que le précédent. Certains éléments ne sont pas nouveaux, on les trouve dans pas mal de romans, notamment les dons, mais le sujet a été traité d'une manière nouvelle et innovante.

Les personnages m'ont énormément plu. J'ai adoré Cyra et Akos. Tout les oppose et pourtant, ce sont ces différences qui finissent par les rapprocher. Akos m'a tout de suite plu, j'ai eu un peu plus de mal à cerner Cyra, même si au final, on s'attache très vite à elle. Ryzek fait partie de ces personnages que l'on déteste dès les premières pages. En ce qui concerne Eijeh etSifa, je suis partagée, je n'arrive pas à les cerner...

Cette fin est géniale mais elle nous laisse sur notre faim. Une des révélations me paraissait évidente, mais toutes les autres ont réussi à me surprendre. Ce dénouement nous donne juste envie de nous jeter sur la suite sans plus attendre. Malheureusement, je crois qu'il va falloir être patient avant de pouvoir lire la suite des aventures de Cyra et Akos....

Malgré un début difficile, j'ai vraiment adoré ce roman. Veronica Roth fait un retour fracassant avec ce livre, c'est une certitude qu'il va faire parler de lui. On l'attendait de pied ferme après Divergente et elle a relevé le défi haut la main ! J'ai vraiment hâte de pouvoir lire la suite !


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 8 février 2017

"Le monstrologue, tome 1" de Rick Yancey

Synopsis :
La peur est parfois notre seule amie.
« Voici les secrets que j'ai gardés. La confiance que je n'ai jamais trahie. Mais cela fait aujourd'hui plus de quatre-vingt-dix ans qu'est mort celui qui m'a accordé sa confiance, celui dont j'ai conservé les secrets. Celui qui m'a sauvé... et aussi condamné. »
Ainsi commence le journal de Will Henry, jeune apprenti auprès d'un docteur à la spécialité des plus inhabituelles : la chasse aux monstres. Au fil des années passées à ses côtés, Will s'est accoutumé aux visites nocturnes et aux missions périlleuses. Mais lorsqu'une nuit, un pilleur de tombes leur apporte une trouvaille particulièrement macabre, Will et son maître se retrouvent embarqués dans une vertigineuse descente au coeur de l'horreur...
L'auteur de la série best-seller La 5e Vague revient avec quatre tomes d'épouvante : âmes sensibles s'abstenir !

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé la première saga de l'auteur malgré une fin décevante à mon goût, j'étais curieuse d'en savoir plus sur sa nouvelle série. Son thème m'intriguait particulièrement. Comme vous devez vous en douter, il n'a pas eu le temps de prendre la poussière dans ma PAL, à peine était-il arrivé qu'il en est sorti. Ce roman m'a beaucoup plu !

Cette histoire commence par la mort d'un homme et la découverte des journaux intimes qui relatent sa vie. Aux yeux de n'importe qui, ces journaux ne sont que les récits d'un homme perturbé à l'imagination beaucoup trop fertile pour son bien. Pourtant, si ces histoires sont vraies, elles remettent en question une vérité fondamentale du monde des adultes : les monstres n'existent pas...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est toujours aussi addictive et agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré cette histoire. L'idée de base me plait énormément : un homme découvre des journaux intimes et décide de nous les retranscrire tels quels parce qu'il ne sait pas si ce qu'il a découvert relève de la réalité ou de la fiction. Je n'avais jamais rien lu de tel auparavant mais j'adore. De plus, parler de monstres n'est pas quelque chose que l'on trouve aussi fréquemment dans les livres, et je troue ça bien dommage. Il y a énormément de potentiel avec ce thème et l'auteur a vraiment su l'exploiter avec brio !

Je suis un peu partagée sur les personnages. Will Henry est un garçon courageux, loyal et fidèle, c'est quelqu'un que l'on aimerait compter parmi ses proches. Autant j'ai adoré Will, autant j'ai du mal avec le professeur Warthrop et John Kearns. Ces deux là ne sont pas clairs, on ne sait vraiment pas à qui on a à faire...

J'ai beaucoup aimé cette fin, elle conclue parfaitement cette histoire mais nous donne également envie de nous jeter sur la suite , d'en savoir plus sur la suite de l'histoire de Will Henry et les monstres.

Pour moi, ce premier tome est une réussite. J'ai beaucoup aimé et j'ai hâte de pouvoir lire la suite ! Si vous n'avez pas peur des monstres, je ne peux que vous conseiller cette lecture ! ;)

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 6 février 2017

"La vie enfuie de Marta K." de Angélique Barbérat

Synopsis : 
Marta K. est retrouvée dans la remorque d'un camion en Allemagne, à la frontière polonaise. Elle ne se souvient aucunement de son passé, et même lorsqu'on lui présente son mari et ses enfants, son amnésie est totale. Elle rentre alors chez elle, entourée de ses proches, avec le sentiment que quelqu'un qu'elle a oublié est encore ancré en elle et lui manque terriblement.

Mon avis :
Depuis que j'ai découvert la plume d'Angélique Barbérat avec son roman L'instant précis où les destins s'entremêlent, je me jette sur ses nouveaux romans dès leur parution sans me poser de question. Je sais pertinemment que je vais passer un très bon moment entre ses mots. A peine celui-ci était-il arrivé entre mes mains qu'il était déjà commencé. Il aurait été lu d'une seule traite si je n'avais pas du aller me coucher, j'ai adoré !

Une jeune femme est retrouvée dans la remorque d'un camion à la frontière entre l'Allemagne et la Pologne.  Elle ne sait pas qui elle est, ni d'où elle vient. On finit par lui apprendre qu'elle s'appelle Martha, qu'elle est mariée et mère d'un garçon et qu'elle est française. Malgré toutes les preuves qui lui montrent que c'est bien sa vie, elle ne se reconnait pas dans la femme qu'on lui décrit, celle que tout le monde s'attend à retrouver. Elle a l'impression d'avoir oublié une partie d'elle même en même temps que sa mémoire, quelque chose (ou quelqu'un) d'important. Elle en est convaincue et elle compte bien mener l'enquête afin de retrouver la pièce manquante du puzzle qu'est son passé...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours un vrai délice, on se perd dans ses mots qui sont terriblement addictifs. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire. Ce roman est quasiment impossible à lâcher avant d'en avoir tourné la dernière page, je ne l'ai posé qu'à contre-coeur pour aller me coucher à une heure déjà avancée de la nuit...

J'ai vraiment adoré cette histoire. Elle m'a emporté du début à la fin. Cette histoire est bouleversante, suivre Martha qui ne sait plus qui elle est et qui ne se reconnait pas dans les descriptions que l'on fait d'elle nous prend aux tripes. On ne peut pas rester insensible devant cette histoire, elle est criante de vérité, elle sonne juste, on y croit sans aucun problème.

Les personnages m'ont beaucoup touché. J'ai adoré Martha, je suis admirative devant le chemin qu'elle a parcouru tout au long de l'histoire. Sa quête d'identité et de vérité est des plus nobles, on sait qu'elle est nécessaire et on a juste envie de l'aider à y voir plus clair. Dès le début, j'ai eu du mal avec Philippe, son mari. Je n'arrivais pas à le cerner, ses paroles et ses actes n'étaient pas vraiment en accord, surtout que pour lui, sa très envahissante mère a toujours raison... Quand à Raphael, je crois que je suis amoureuse ! ^^

Cette fin est juste waouh, je n'ai pas d'autre mot, quelle claque ! Jusqu'au bout, Angélique Barbérat nous aura fait douter de l'issue de cette histoire. Il y a plein de chose que je n'ai absolument pas vu venir, je suis complètement bluffée. Je suis ravie de cette fin et j'ai adoré cet épilogue soixante ans plus tard (ainsi que toutes les nouvelles technologies que l'auteure nous a inventé). Je ne vous cache pas que j'ai versé ma petite larme. J'ai refermé ce livre avec un sourire niais sur le visage et les yeux humides...

J'ai commencé cette lecture en étant sûre de passer un bon moment, mais au final, cette histoire a été bien plus que ça, c'est un véritable coup de ♥, le premier de cette année 2017 ! Je n'en doutais pas, mais Angélique Barbérat confirme une fois de plus son talent de conteuse. Je referme ce livre encore une fois sous le charme de la plume et de l'univers de l'auteure. Angélique Barbérat fait vraiment partie de ces auteurs qu'il ne faut pas rater !


Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 3 février 2017

"Il était un rêve" de Liz Braswell

Synopsis :
Aurore a été adoptée par Maléfique après son abandon par ses parents. Elle vit dans le château de celle-ci, couvert de ronces, dans l’ignorance totale du monde extérieur. Un jour, un troubadour lui donne la plume d’un oiseau bleu, prouvant qu’il existe d’autres êtres vivants. Aurore doute, s’enfuit, découvre le monde, rencontre le prince Philip qui lui raconte leur histoire.

Mon avis :
Aimant énormément les ré-écritures de contes, je ne pouvais pas passer à côté de celle-ci. Pourtant, vu le nombre d'avis négatifs à son sujet, j'ai beaucoup hésité à me le procurer. Finalement, c'est parce que j'ai eu l'occasion de l'avoir via un troc que j'ai fini par céder à la tentation et à la curiosité, et il n'a pas eu le temps de trainer dans ma PAL. A ma grande surprise, et contrairement à l'avis général, j'ai beaucoup aimé !

Tout le monde connait l'histoire de la Belle au Bois Dormant, mais peu de gens savent que Maléfique n'était pas si mauvaise. Elle a été le seule à prendre soin d'Aurore alors que tout le monde essayait de la manipuler. Vous n'y croyez pas? Je l'avoue, c'est une réalité alternative mais si cette version était finalement la vraie?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire et prenante. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules.

Franchement, j'ai beaucoup aimé cette histoire et je ne m'y attendais vraiment pas. Je n'ai pas lu un seul avis positif sur ce roman et il est très mal noté, je m'étais donc préparée au pire. Certes, ce n'est pas la meilleure ré-écriture de conte que j'ai pu lire, mais elle n'est pas si mal. J'ai aimé son côté totalement décalé par rapport à la version Disney (qui est déjà bien différente de la version originelle de ce conte), le fait que les méchants soient en fait les gentils (et inversement) m'a beaucoup plu.

J'ai beaucoup aimé les personnages. Aurore m'a laissé un peu perplexe au début, elle faisait vraiment cruche, jolie princesse sans cervelle. Quand elle finit par comprendre ce qui se passe vraiment, elle est métamorphosée. Elle révèle enfin ce qu'elle cachait en elle, c'est une femme forte et indépendante qui sait prendre des décisions seule, sans l'aide d'un homme, une guerrière prête à tout pour récupérer ce qui lui revient de droit. J'ai adoré cette Aurore 2.0 !
Le prince Philip m'a bien plu, j'aime beaucoup ce côté charmeur mais pas trop. En ce qui concerne Maléfique, peu importe la version, au final, elle porte toujours aussi bien son nom ! ^^

La fin est top, très prévisible en ce qui concerne le happy-end mais j'ai trouvé ce dénouement final très bien trouvé. Cette fin rejoint un peu celle de Disney, tout en étant totalement inédite et innovante. Bref, une vraie réussite en ce qui me concerne !

J'ai vraiment été agréablement surprise par ce roman, j'ai beaucoup aimé. Je ne sais pas si j'en garderai un souvenir impérissable, mais cette version de la Belle au Bois Dormant me plait bien plus que celle de Disney ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 1 février 2017

Bilan lecture du mois de Janvier 2017

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/01/le-feu-secret-tome-2-la-cite-secrete-de.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/01/moi-cali-faucheuse-de-sophie-cole.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/01/le-joyau-tome-3-la-cle-noire-de-amy.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/01/de-feu-et-de-neige-journal-dune-jeune.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/01/le-grand-saut-de-florence-hinckel.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/01/la-promesse-elise-de-christian-laborie.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/01/la-scene-des-souvenirs-de-kate-morton.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/02/il-etait-un-reve-de-liz-braswell.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/02/mabel-jones-et-la-cite-interdite-de.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/02/le-monstrologue-tome-1-de-rick-yancey.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.fr/2017/02/marquer-les-ombres-de-veronica-roth.html

11 livres lus en Janvier, pour un total de 4773 pages !

Côté acquisitions, des services presse, des trocs, et des achats d'occasion... Je vous laisse découvrir tout ça !


Softly de Tammara Webber (Achat occasion)
 PhonePlay de Morgane Bicail (Achat occasion)
Le monstrologue, tome 1 de Rick Yancey (Service Presse Collection R) LU
Marquer les ombres, tome 1 de Veronica Roth (Service Presse Nathan) LU
Le pays des contes, tome 2 : Le retour de l'enchanteresse de Chris Colfer (Troc Livr@ddict)
Il était un rêve de Liz Braswell (Troc Livr@ddict) LU
La trilogie du Mal de Maxime Chattam (Achat occasion)
Mabel Jones et la cité interdite de Will Mabbitt (Service Presse Nathan) LU
La vie enfuie de Martha K. de Angélique Barbérat (Service Presse Michel Lafon) EN COURS DE LECTURE
Inaccessibles, tome 1 : La tour aux mille étages de Katharine McGee (Service Presse Michel Lafon)


10 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 82 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire un peu  plus dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...