vendredi 29 mai 2015

"Pardonne-moi, Léonard Peacock" de Matthew Quick

Synopsis :
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de Leonard Peacock. C'est aussi le jour où il dissimule une arme à feu dans son sac. Parce que, c'est décidé, il va tuer son ex-meilleur ami, puis lui-même, avec le P38 ayant appartenu à son grand-père. Mais il doit tout d'abord faire ses adieux aux quatre personnes qui ont le plus compté pour lui : Walt, son voisin littéralement obsédé par Humphrey Bogart, Baback, un camarade de classe violoniste virtuose, Lauren, la fille de pasteur dont il est amoureux, et Herr Silverman, qui enseigne l'histoire de l'Holocauste au lycée.
« Le P38 sera peut-être mon cadeau quand je le déballerai pour tirer sur Asher Beal. C'est probablement le seul cadeau que je recevrai aujourd'hui. En plus du flingue, il y a quatre paquets, un pour chacun de mes amis. Je veux leur dire au revoir correctement. Je veux qu'ils gardent un souvenir de moi. Qu'ils sachent que je tiens à eux et que je suis désolé de ne pas avoir pu être davantage. Désolé d'avoir dû leur fausser compagnie. Qu'ils sachent qu'ils ne sont pas responsables de ce qui va se passer aujourd'hui. Je ne veux pas qu'ils soient traumatisés par ce que je m'apprête à faire ni qu'ils soient déprimés après. »

Mon avis :
Depuis que j'avais découvert le résumé de ce livre, il m'intriguait. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, ni même s'il allait me plaire mais j'avais envie d'en savoir plus. Bien qu'étant très curieuse, je n'ai pas pu le lire dès sa réception, à cause d'une grosse panne de lecture. Quand l'envie de lire est peu à peu revenue, il a été l'un de mes premiers choix, je ne pouvais pas attendre plus longtemps avant de le découvrir. Je ressors de cette lecture un peu mitigée...

Leonard Peacock a 18 ans aujourd'hui. Comme il sait que personne ne pensera à lui, il a décidé que c'était le jour parfait pour tuer son ex meilleur ami et se suicider ensuite. Rien ne pourrait le faire changer d'avis, c'est trop compliqué d'être différent et surtout, il ne veut pas faire partie de ces "adultes malheureux". Aujourd'hui, il sera enfin en paix...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. Je ne sais pas si c'est à cause de la plume de l'auteur ou du ton employé par Leonard Peacock, mais il m'a fallu beaucoup de temps pour m'y faire. Cela dit, ça reste bien écrit, plaisant à lire, prenant et pleins de rebondissements. Les pages se tournent toutes seules et on arrive à la fin sans les avoir vu défiler.

J'ai beaucoup aimé l'histoire. Je trouve qu'il est important d'avoir des livres qui parlent de ce sujet aux adolescents. L'histoire de ce jeune homme qui voit le suicide comme la seule façon de s'en sortir est bouleversante. J'espère que ce livre aidera les personnes qui pensent que se donner la mort est la seule façon pour eux d'arrêter de souffrir. Ce livre peut faire du bien, j'en suis convaincue !

La galerie de personnages m'a énormément plu. Que ce soit le jeune homme qui n'en peut plus de la vie, le vieil homme qui vit à travers de vieux films, la jeune femme très croyante, le professeur qui assume sa différence, etc..., je les ai tous adoré !

J'ai un gros bémol sur la fin du roman, je ne l'ai pas comprise. Je ne vois pas où veut en venir l'auteur en nous laissant sur cette fin. Je trouve ça un peu dommage, cela gâche un peu l'originalité de ce roman...

Même si j'ai apprécié cette histoire, la fin m'a franchement déplu. Malgré tout, je ne peux que vous recommander ce roman !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 27 mai 2015

"La bibliothèque des coeurs cabossés" de Katarina Bivald

Synopsis :
Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.
Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.
Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Mon avis :
Ce livre me faisait de l’œil depuis sa sortie. J'en entendais beaucoup de bien, mais c'est son prix qui m'a fait repousser cet achat. Donc quand ma copinaute Emmanuelle me l'a offert avec la complicité de sa moitié, j'étais super contente de pouvoir enfin le découvrir. A ce moment-là, j'étais en pleine panne livresque, je n'arrivais plus à lire, mais ce livre me tentait tellement que j'ai tenté cette lecture, et à mon plus grand plaisir, la mayonnaise a prise ! Je l'ai dévoré en deux jours, j'ai beaucoup aimé !

Amy et Sara échangent du courrier depuis pratiquement deux ans lorsque Amy propose à la jeune femme de venir lui rendre visite aux Etats-Unis. Sara quitte alors son petit traintrain quotidien en Suède pour venir rejoindre la vieille dame, mais une mauvaise surprise l'attend à l'arrivée : Amy est décédée. Sara se retrouve donc seule en territoire inconnu, mais c'est sans compter sur l'aide précieuse des amis d'Amy, qui vont finir par devenir les siens... Et si la vieille femme, qui savait que sa fin était proche, avait tout manigancé pour que ses proches soient enfin heureux ?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable, c'est fluide, bien écrit et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde, malgré le fait que le rythme de l'histoire soit assez lent. L'histoire est addictive, les pages se tournent toutes seules et on arrive à la fin sans même s'en rendre compte...

L'histoire m'a beaucoup plu. Certes, ce n'est pas de la grande littérature, ni le livre du siècle, mais c'est un bon bouquin avec une histoire qui a réussi à me toucher.

J'ai adoré les personnages, ils sont tous terriblement attachants. Je me suis reconnue en eux et j'avoue que ça fait un peu peur. Celle en qui je me suis le plus reconnue, c'est Sara. J'avais l'impression que les mots que l'auteure utilisait pou la décrire avaient été choisis pour moi. Son histoire pourrait être la mienne. Je me suis reconnue dans sa façon de vivre, de penser et d'envisager la lecture.

C'est peut-être une simple histoire mais elle m'a fait prendre conscience de ce qui clochait dans ma vie. Je ne sais pas si c'est à cause des circonstances, du moment où je l'ai lu ou simplement à cause de l'histoire, mais c'est un livre qui fait du bien, un livre optimiste qui donne de l'espoir !

La fin est assez prévisible mais ce n'est pas gênant, au contraire. On l'espérait ce happy-end et pour ma part, je trouve cette fin absolument parfaite.

Ce livre n'est pas un coup de coeur, mais je vous avoue qu'il n'en est pas passé loin. J'ai vraiment adoré cette histoire. Ce livre est arrivé au bon moment, il était pile ce qu'il me fallait à ce moment-là... Je ne peux que vous conseiller ce petit bijou d'optimisme !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 25 mai 2015

"Les aventures d'Aliette Renoir, tome 1 : La secte d'Abaddon" de Cécilia Correia

Synopsis :
En arrivant à Paname, les Allemands s’étaient rendu compte qu’une menace plus dangereuse qu’eux sévissait déjà. Alors, en accord avec leurs autorités, ils laissèrent ma famille, les Renoir, continuer leurs petites affaires. Je vais vous dire : cela aurait été plus simple si j’avais dû zigouiller des rongeurs et encore… j’en avais horreur. Bon, je ne vais pas vous mentir plus longtemps, je déteste toutes les bestioles, qu’importe l’espèce animale. Sauf que la plus terrible de toutes, celle que je traquais chaque nuit demeurait mon pire cauchemar. Mais voilà, l’honneur de la famille restait ma priorité. Si bien que même si j’avais le trouillomètre à zéro, je devais quand même braver mes peurs en affrontant mon ennemi juré : le vampire.

Mon avis :
Ce roman ne me tentait pas plus que ça à la base, mais depuis sa sortie ne format poche, il me faisait de l’œil. J'avais failli me l'offrir à plusieurs reprises mais j'avais réussi à résister à la tentation. Ma copinaute Béatrice a du le sentir puisqu'elle me l'a offert pour mon anniversaire alors qu'il n'était même pas dans ma wish-list. Il n'a pas eu le temps de trainer dans ma PAL, il m'intriguait trop. Cette lecture a vraiment été une très bonne surprise, j'ai adoré !

Aliette Renoir déteste les vampires par dessus tout. Il faut dire que sa mère a été tué par l'un d'entre eux, que son père est le plus grand chasseur de vampires de Paris et que son frère suit les traces paternelles. Imaginez sa surprise quand Aliette se réveille un matin en se rendant compte qu'elle est devenue ce qu'elle déteste le plus. Et surtout, quelle va être la réaction de son père ? Heureusement pour elle Aliette peut compter sur le séduisant Lawrence pour l'aider à se dépatouiller de la situation dans laquelle elle s'est mise...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est un délice. C'est fluide, bien écrit, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde, les pages se tournent vraiment toutes seules et on arrive à la fin sans s'en être rendu compte.

L'histoire est un peu du déjà vu, mais ce n'est pas bien gênant. La plume de l'auteure et le récit sont tellement forts que l'on oublie le fait que l'on a déjà lu ce type d'histoires auparavant. J'ai vraiment adoré cette histoire, même si je regrette un peu que ce livre n'ait pas quelques pages supplémentaires. Il était beaucoup trop court à mon goût ! ^^

J'ai beaucoup aimé les personnages, en particulier Aliette. Je la trouve rafraichissante, différentes des autres héroïnes des livres du genre. J'aime ce côté "petite chose fragile et naïve" qu'elle dégage.
D'ailleurs, à propos des personnages, j'ai adoré le petit clin d’œil de l'auteure à Sophie Jomain. Elle a intégré dans cette histoire un des personnages de la saga Felicity Atcock, à savoir le séduisant "entremêt" Stanislas. Je trouve que ce clin d’œil est vraiment une superbe idée !

J'ai adoré la fin, elle était parfaite. Elle est un peu frustrante parce qu'elle donne envie de se jeter sur la suite sans plus attendre...

Ce roman est vraiment une très bonne découverte. J'ai adoré et j'en redemande ! J'attends avec impatience la sortie de la suite des aventures d'Aliette Renoir chez J'ai Lu ! ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

samedi 23 mai 2015

"Geek Girl, tome 3" de Holly Smale

Synopsis :
Je m'appelle Harriet Manners et je suis vraiment en couple.
Je sais que je suis en couple parce que je ris bêtement de mes propres blagues, chante les chansons dont j'ignore les paroles et pirouette sur moi-même, les bras en croix, chaque fois que je traverse un rayon de soleil. Mon quotidien n'est plus qu'arcs-en-ciel, couchers de soleil, textos du matin et coups de fil du soir. Pour la première de ma vie, je veux que ne change...
Alors que feriez-vous si, comme moi, vous deviez déménager à New York et laisser votre amoureux derrière vous?

Mon avis:
Ayant beaucoup aimé les précédents tomes, j'avais hâte de me plonger dans cette suite, même si je ne voyais pas trop comment l'auteure allait pouvoir continuer l'histoire. Je me suis donc lancée dans cette lecture avec envie et curiosité. Et comme avec les deux précédents tomes, j'ai passé un très bon moment !

Harriet est maintenant officiellement en couple avec son homme-lion et elle est heureuse. Malheureusement pour elle, son bonheur va être de courte durée vu que son père vient d'obtenir un job à New-York. Même si la perspective de vivre dans la grosse pomme l'enchante, sa vie actuelle lui convenait parfaitement et elle voulait que rien ne change. Et c'est toujours lorsque l'on veut que rien ne change que les complications commencent et que tout part en live...

Encore une fois, j'ai été embarqué par l'histoire dès les premières pages. C'est toujours aussi addictif, fluide, bien écrit et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde, les pages se tournent toutes seules. Ce livre se dévore en l'espace de quelques heures.

L'histoire est toute mignonne. Certains aspects de la vie de Harriet me rappelaient la mienne au moment de ma lecture. Du coup, c'était encore plus plaisant à lire que d'habitude.

Les personnages me plaisent toujours autant, même si j'avoue que j'ai eu du mal à cerner leurs motivations pour la plupart. Tous les personnages ont évolué depuis le premier tome, mais mon préféré reste encore Harriet. Elle me fait beaucoup rire, ses réactions ne sont jamais celles qu'elles devraient être, elle est souvent à côté de la plaque mais c'est aussi pour ça qu'on l'aime... ^^

J'ai adoré voir Harriet retenter l'expérience de la mode. Comme souvent, elle ne sait pas ce qu'elle fait, et c'est pour ça qu'elle le fait si bien.

La fin m'a surprise, alors que je la voyais venir depuis un moment. J'espérais me tromper, j'espérais que l'auteure essayait juste de nous emmener sur une fausse piste...

Encore une fois, j'ai beaucoup aimé suivre les nouvelles aventures d'Harriet. Vu la fin de ce tome, je suis curieuse de lire la suite, j'ai hâte ! =)


 Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 21 mai 2015

"L'appel du coucou" de Robert Galbraith

Synopsis :
Une nuit d'hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu'au jour où l'avocat John Bristow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike.

Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l'armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l'Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula.

De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l'autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manœuvres inspirées par la vengeance.

Mon avis :
Étant absolument fan de la plume de la maman de Harry Potter, j'étais curieuse de pouvoir découvrir ce roman qu'elle avait tenté de publier incognito. Malheureusement pour moi, je n'avais pas pu me le procurer aussi rapidement que je l'aurai souhaité. Voyant qu'il trainait dans ma wish list depuis trop longtemps, ma Copinaute Emmanuelle a décidé de me l'offrir pour Noël. Par manque de temps, j'en avais repoussé sa lecture, malgré le fait qu'il me tentait énormément. Au final, j'ai bien aimé mais je m'attendais à autre chose, j'en attendais sans doute trop...

Cormoran Strike est détective privé depuis son retour d'Afghanistan. Ses affaires sont au point mort, jusqu'au jour où John Bristow frappe à sa port. Il est convaincu que sa sœur, la célèbre mannequin Lula Landry, ne s'est pas suicidée mais qu'elle a été assassinée. Ayant désespérément besoin d'argent, Cormoran accepte l'affaire sans grande conviction, mais ce qu'il va découvrir pourrait bien changer la vie d'un certain nombre de personnes, à commencer par la sienne...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. J'avais l'impression que l'intrigue n'avançait pas, qu'il ne se passait pas grand chose. S'il y a bien un truc qui m'énerve dans un livre, c'est l'impression de faire du "surplace". Quand je lis, j'ai envie d'être transportée par l'histoire. Je veux que ça bouge, que les pages défilent sans que je m'en rende compte. Dans ce roman, c'est tout le contraire. J'ai bien cru que l'histoire ne décollerait jamais. Il a fallu du temps, environ 200 pages, pour que je finisse par accrocher et ne plus avoir envie de poser le livre. Une fois lancée, je ne pouvais plus m'arrêter, il fallait que je sache le fin mot de l'histoire...

Les personnages m'ont bien plu. Pourtant, j'ai eu du mal à les cerner et pour certains, je n'y suis même jamais arrivé... J'ai beaucoup aimé le personnage de Robin, elle est un peu la femme qu'on rêverait toutes d'être... J'ai eu plus de mal avec Cormoran.

L'enquête sur la mort de Lula Landry m'a emporté. Je me suis prise au jeu et essayais de trouver l'identité du coupable. Je peux vous dire que j'ai lamentablement échoué... A un moment, j'avais envisagé ce coupable, mais je l'avais vite écarté, trouvant cette hypothèse un peu tiré par les cheveux. Chapeau bas à l'auteure, elle a vraiment réussi à me mener en bateau, alors que je suis un "public" assez difficile à surprendre en ce qui concerne les thrillers et enquêtes policières.

Même si c'était mal partit, j'ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman. J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la plume de J. K. Rowling. Je compte bien lire la suite des aventures de Cormoran Strike !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mardi 19 mai 2015

"Les 100, tome 3 : Retour" de Kass Morgan

Synopsis :
Survivre.
Le manque d'oxygène à bord de la Colonie a déclenché une panique meurtrière. Seuls les plus chanceux ont pu emprunter les dernières navettes partant en direction de la Terre.
Aimer.
Cette nouvelle apocalypse plonge les 100 dans l'angoisse : qui parmi leurs proches a survécu à l'atterrissage ? Les retrouveront-ils à temps ?.
Manipuler.
Bien décidé à conserver le pouvoir, le vice-chancelier n'hésitera pas à faire taire quiconque tentera de lui résister.
Combattre.

Prêts à tout pour garder leur nouvelle liberté, Clarke, Bellamy, Wells et Glass devront chacun affronter leur destin pour sauver leur idéal. L'ultime compte à rebours a commencé.


Mon avis :
Ayant beaucoup aimé les deux tomes précédents, j'avais hâte de pouvoir découvrir le dénouement de cette saga. A peine ce troisième tome était il entre mes mains que je me suis jetée dessus. Sans surprise, j'ai passé un très bon moment avec ce roman !

Alors que la Colonie a été contrainte de rejoindre la Terre, les 100 se préparent à accueillir les survivants, malgré les tensions qui divisent le groupe. Le vice-chancelier ne va pas hésiter à mettre de l'huile sur le feu pour arriver à ses fins : prendre le pouvoir. Ce qu'il ignore, c'est que les 100 sont prêts à tout pour rester libres...

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Je ne me souvenais quasiment pas de ce qui s'était passé dans les précédents tomes. Heureusement pour moi, l'auteure fait de nombreux rappels dans les premiers chapitres. Une fois l'intrigue en tête, je n'ai pas pu poser ce livre avant de l'avoir terminé.
Comme avec les précédents tomes, c'est super plaisant à lire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable. C'est fluide, bien écrit, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et on arrive à la fin beaucoup trop vite...

Ce troisième et dernier tome m'a vraiment beaucoup plu. Il conclut parfaitement cette chouette trilogie.

Les rebondissements sont surprenants. Pour la plupart, je ne les avais pas vu venir. Ils sont vraiment très bien trouvés, je tire mon chapeau à l'auteure qui a réussi à nous mener en bateau.

J'ai beaucoup aimé l'évolution des personnages. Ils ont muri au fil des tomes et c'est super agréable pour le lecteur d'avoir pu suivre leur transformation.

La fin m'a bluffé, je ne m'attendais pas à ça. Cela dit, je suis un peu en colère contre l'auteure pour ce qu'elle fait subir à certains personnages, mais sinon, je trouve cette fin absolument parfaite !

J'ai vraiment adoré ce troisième et dernier tome de cette saga. C'est vraiment une très belle conclusion à cette histoire. Je suis un peu triste de laisser cet univers et ces personnages, mais j'espère que Kass Morgan nous écrira d'autres belles sagas aussi chouettes que celle ci !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 17 mai 2015

"Central Park" de Guillaume Musso

Synopsis :
Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière…
… pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.
New York, huit heures du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre.
La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible ? Et pourtant…
Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

Mon avis :
Avec les livres de Guillaume Musso, on est rarement déçu. Ce roman me faisait autant envie que ses précédents mais comme je les ai tous au format poche, je ne découvre son nouveau roman qu'un an après leur sortie en grand format. Par le plus grand des hasards, j'ai réussi à me le procurer en troc et en grand format, c'était le moment ou jamais de me laisser tenter. Sitôt commencé, sitôt fini, encore une fois, j'ai adoré !

Alice et Gabriel se réveillent un matin dans Central Park, menottés l'un à l'autre. Ils n'ont aucun souvenir de comment ils sont arrivés là... Alice prend alors les choses en mains pour mener l'enquête qui va les aider à comprendre ce qui s'est passé. Eux qui ne se connaissaient pas il y a encore quelques heures, vont devoir faire équipe, pour le meilleur et pour le pire...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de Guillaume Musso est toujours un délice. C'est fluide, bien écrit, prenant et pleins de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde. Les pages se tournent à une vitesse folle, tellement on a envie de savoir comment Alice et Gabriel en sont arrivés là...

Cette histoire m'a vraiment bluffé. Je n'ai absolument rien vu venir, mis à part le rapprochement évident des personnages. Je tire vraiment mon chapeau à l'auteur parce qu'il a réussi à me surprendre tout au long de cette lecture, ce qui est de plus en plus rare, je dois bien le reconnaitre...

J'ai beaucoup aimé les personnages. Je me suis très vite attachée à Alice, je me suis un peu reconnue en elle. J'ai eu plus de mal avec Gabriel, je n'arrivais pas à cerner le personnage. Je voyais bien que quelque chose clochait mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus...

Comme le reste du roman, la fin m'a bluffé. Je ne m'attendais pas à ça, mais je trouve cette fin absolument géniale, bien mieux que toutes celles que j'avais pu imaginer...Elle est magnifique !
Elle nous colle un sourire niais sur le visage mais on adore ça ! C'est l'épilogue le plus beau que j'ai pu lire jusqu'à présent, et dieu sait que j'en lis beaucoup...

Les livres de Guillaume Musso sont vraiment une valeur sûre ! Je ne regrette absolument pas cette lecture, au contraire puisque j'ai adoré ! Il ne me reste plus qu'à attendre patiemment son prochain roman ! ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 15 mai 2015

"Le bleu de l'océan" de Anna Ceccaldi

Synopsis :
Pour la jeune Talia Vargas, tout bascule le jour où sa mère lui confie qu'elle n'est pas sa vraie mère. Bouleversée, Talia découvre vite que Charles Delcourt, propriétaire de la plupart des pêcheries de la côte basque, opulent homme d'affaires, héritier d'une vieille famille de Saint-Jean-de-Luz, était le premier mari d'Ariane, sa vraie mère, et qu'ensemble ils ont eu deux enfants. Selon la version officielle, les parents de Talia ont disparu dans un naufrage. Est-il possible que leur mort soit un crime maquillé en accident ? Le redoutable Delcourt se serait-il vengé de leur fuite amoureuse ? La jeune fille décide de mener l'enquête. Elle qui ne quitte jamais ses Pyrénées sauvages, qu'elle parcourt toujours accompagnée de son loup et de son faucon apprivoisés, débarque sur la côte. Éprise de justice et bien résolue à venger ses parents, Talia va déchaîner contre elle toute la puissance de la famille Delcourt...

Mon avis :
Il y a quelques années, quand cette série de l'été était passée sur nos écrans de télé, j'avais adoré ! L'autre jour, j'ai découvert un peu par hasard qu'ils en avaient fait un roman. Étant intriguée et ayant bien envie de redécouvrir l'histoire, je me suis laissée tenter. Je ne l'ai pas laissé trainer très longtemps dans ma PAL, j'étais trop curieuse. Malheureusement, je n'ai pas accroché !

Au décès de sa mère, Talia apprend que celle-ci n'était pas sa mère biologique et que ses parents ne seraient autre que Ariane et Abel Delcourt, tous les deux décédés dans un accident de bateau. Connaissant la famille Delcourt de réputation, Talia doute que le naufrage du bateau de ses parents soit accidentel. Elle va alors mener l'enquête, mais c'est sans compter sur Charles Delcourt quiva tout faire pour l'en dissuader...

Je n'ai vraiment pas accroché avec ce livre. Il a beau ne faire que 288 pages, cette lecture était un calvaire. J'avais l'impression que je n'en verrais jamais la fin...
Le problème de ce livre, c'est qu'on sent que c'est l'adaptation d'un scénario. Le style est plat, il ne se passe rien. J'aurai du être emportée par l'histoire, avoir peur pour les personnages, être heureuse pour eux quand tout va bien. Ici, avec ce "roman" (je ne peux même pas l'appeler comme ça), tu ne ressens rien, c'est le néant et c'est bien dommage...

L'histoire en elle-même est toujours aussi sympa. Bizarrement, je me suis très vite souvenue de l'histoire et des personnages, bien que cela fasse plus de 10 ans que je l'ai vu. Du coup, contrairement à ce que je pensais, je n'ai pas été surprise et emportée par l'histoire...

Les personnages m'ont bien plu, ils sont assez fidèles au souvenir que j'en avais. Mon personnage préféré reste Jeanne, la meilleure amie de Talia.

La fin est un chouette happy-end mais elle ne m'a pas transporté. Comme avec le reste du livre, je suis restée en marge de l'histoire, je n'ai pas pu m'y plonger complètement.

Je ressors de cette lecture déçue. Je m'attendais à beaucoup mieux. Si l'histoire est bonne, le manque de profondeur dans l'écriture m'a gêné. Je crois que je vais arrêter de lire des réécritures de séries télé, j'en ressors carrément pas convaincue...  ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 1 mai 2015

Bilan lecture du mois d'Avril 2015

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !
Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis 
   
3 livres lus en Avril, pour un total de 1655 pages !
Étant donné que ma vie est un bordel sans nom depuis quelques semaines et que l'envie de lire (et de bloguer) m'a un peu déserté, je suis plutôt contente de ce bilan. Cela fait très longtemps que je n'avais pas aussi peu lu...

Côté acquisitions, des services presse, des cadeaux, et un achat... Je vous laisse découvrir tout ça !


Geek Girl, livre 3 de Holly Smale (Service Presse Nathan) LU
Broadchurch de Erin Kelly (Achat)
Pardonne moi, Leonard Peacock de Matthew Quick (Service Presse Collection R)
Les fausses bonnes questions, tome 3 : Ne devriez-vous pas être en classe ? de Lemony Snicket (Service Presse Nathan)
Perdue et retrouvée de Cat Clarke (Service Presse Collection R)
La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald (Swap rencontre IRL avec Emmanuelle)
Les brumes d'Avallach de Marah Woolf (Swap rencontre IRL avec Emmanuelle)
Anges déchus, tome 5 : Possession de J. R. Ward (Swap rencontre IRL avec Emmanuelle)
Felicity Atcock, tome 3 : Les anges sont de mauvais poil de Sophie Jomain (Swap rencontre IRL avec Emmanuelle)
Nymphéas noirs de Michel Bussi (Swap rencontre IRL avec Emmanuelle)
Et soudain tout change de Gilles Legardinier (Swap rencontre IRL avec Emmanuelle)

11 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 61 livres. Espérons que j'arrive à la réduire, même si pour ça, il faudrait que je retrouve un bon rythme de lecture...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous dit "à bientôt", j'ai besoin de remettre de l'ordre dans ma vie et dans ma tête avant d'envisager de reprendre le blog de façon régulière, mais je ne vous oublie pas !

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...