lundi 29 août 2016

"Le copain de la fIlle du tueur" de Vincent Villeminot

Synopsis :
Charles vient d'intégrer un internat pour "gosses de riches", perdu au cœur des montagnes suisses. Avec Touk-E, son coloc, ils font les quatre cents coups pour tuer le temps... Jusqu'à l'arrivée de Selma. Cette fille est mystérieuse, solaire, solitaire... et fille d'un célèbre trafiquant de drogue.

Mon avis :
Pour être honnête, lorsque j'ai reçu ce roman en avant première dans ma boite aux lettres, j'avais décidé de ne pas le lire. J'ai déjà lu quelques livres de Vincent Villeminot, mais je n'ai jamais accroché à sa plume, malgré tout le bien qu'on m'en a dit. Du coup, je ne voulais même pas tenter le coup, sachant très bien que je n'accrocherai pas. Et pourtant, si vous lisez cette chronique, c'est que j'ai fini par changer d'avis. Le résumé me semblait prometteur, j'ai donc fini par me laisser tenter. J'aurai du suivre mon instinct et passer mon tour sur cette lecture. Malgré une histoire sympa, je n'ai pas accroché...

Charles vient d'entrer à l'Institut Daillange, un internat pour enfants de familles aisées. Dès leur rencontre, lui et Touk-Ernest deviennent les meilleurs amis du monde et enchainent les 400 coups. Lorsque Selma fait son entrée à l'institut, elle s'immisce dans leur duo et les fascine. Il faut dire qu'elle est la fille d'un célèbre trafiquant de drogue et que celui-ci est loin d'être un enfant de choeur. Quand il veut quelque chose, il l'obtient et ce par n'importe quel moyen...

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. La plume de l'auteur me pose vraiment problème, mais je ne saurais pas dire pourquoi. Comme avec ses autres livres, je n'accroche pas, bien que l'histoire soit prometteuse. Malgré cela, ça se lit vite, et heureusement pour moi, sinon, je pense que j'aurais laissé tomber...

L'histoire en elle-même est sympa, l'idée de base était bonne. Je suis d'autant plus déçue de ne pas accrocher à la plume de l'auteur, mais bon, les goûts et les couleurs... ^^

Les personnages sont sympa, mais malheureusement, je n'ai pas accroché plus que ça. Je n'ai éprouvé aucune empathie pour eux, leur histoire m'a laissé de glace.

J'ai bien aimé la fin, même si je ne m'attendais pas à ça. Je la trouve parfaitement crédible et elle conclut très bien cette histoire.

Bon vous l'aurez compris, entre la plume de Vincent Villeminot et moi, c'est loin d'être le grand amour et ce livre n'aura malheureusement pas fait exception. Malgré tout, je sais que ce livre rencontrera beaucoup de succès et qu'il contentera parfaitement les fans de l'auteur. Je n'en fais malheureusement pas partie, dommage...


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

dimanche 28 août 2016

Ma Caverne n'est plus un bébé, c'est officiel... [Concours des 5 ans - Résultats]

Nous somme le 28, le concours des 5 ans de ma Caverne est donc terminé, il ne me reste plus qu'à annoncer les gagnantes !!!

Je ne vous fais pas languir plus longtemps...

Participations validées

Les Gagnantes :


Félicitations aux gagnantes !!! 


J'attends donc les adresses des gagnantes pour faire partir les lots (j'ai déjà celles de Froggy, Gwen et Lucie I., vu qu'elles font partie de mes fidèles lectrices et qu'elles ont reçu récemment une petite surprise dans leur BAL), vous avez une semaine pour me faire parvenir vos coordonnées. Passé ce délai, le ou les lots concernés seront remis en jeu.

Désolée pour les autres, je ne pouvais pas faire gagner tout le monde... La chance sera peut être avec vous la prochaine fois !

A très vite pour de nouveaux avis livresques !  
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 26 août 2016

"Cycle de la brume, tome 3 : Les Lumières de Septembre" de Carlos Ruiz Zafon

Synopsis :
1937. Au manoir de Cravenmoore, en Normandie, la jeune Irène et son frère Dorian arpentent pour la première fois les couloirs interminables, les pièces interdites peuplées de marionnettes et d’automates, tout un univers étrange et fascinant… Sous l’oeil de leur mère, Simone, récemment embauchée comme femme de charge auprès du propriétaire des lieux, l’inventeur de jouets Lazarus Jann, les enfants redonnent vie à la vieille demeure. Mais leurs jeux et leurs rires réveillent bientôt quelque chose…
Une ombre maléfique, oubliée depuis vingt ans, qui ne demande qu’à faire à nouveau couler le sang…

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé les deux premiers tomes de ce cycle de la brume, je n'ai pas pu attendre plus longtemps avant de me jeter sur ce troisième et dernier tome, juste le temps de finir d'écrire ma précédente chronique. Bien qu'il me fasse très envie, je redoutais un peu cette lecture à cause de son thème, je ne suis pas une grande fan de tout ce qui est poupées, mannequins, automates, etc... Malgré tout, la curiosité a été la plus forte et j'ai passé un très bon moment avec ce roman !

Lorsqu'Armand Sauvelle est décédé en 1936, il a laissé sa famille de nombreuses dettes. Pour parvenir à joindre les deux bouts, sa femme va accepter un emploi de femme à tout faire auprès du célèbre inventeur de jouets Lazarus Jann. Irène et Dorian vont alors explorer la mason de l'inventeur qui regorge de coins sombres et poussiéreux, de pièces remplies d'automates et de marionnettes inachevées. Si cette exploration les ravit, ils sont loin de se douter qu'une ombre maléfique a été réveillé par leur joie de vivre et qu'elle compte bien bien replonger le manoir et ses habitants dans la terreur...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de Carlos Ruiz Zafon est toujours un plaisir à lire, bien qu'angoissante à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et malgré la boule au ventre qui ne cesse de grossir pendant notre lecture, on dévore ce roman page après page, sans pouvoir s'arrêter avant d'en avoir tourné la dernière.

Encore une fois, l'histoire m'a beaucoup plu, bien que je ne sois absolument pas fan des histoires qui tournent autour des poupées, mannequins, automates, marionnettes et autres... Ce sont des choses qui me mettent très facilement mal à l'aise et m'angoissent au plus haut point. Du coup, je me suis lancée dans cette lecture avec appréhension. L'auteur est très fort pour réussir à me faire lire des histoires de ce genre (il avait déjà réussi avec Marina il y a quelques années). Je ne peux pas dire que je n'ai pas eu la boule au ventre tout au long de ma lecture, mais il le fait toujours avec subtilité et brio.

J'ai beaucoup aimé les personnages même si j'ai eu beaucoup de mal à cerner l'inventeur de jouets Lazarus Jann. Je l'ai trouvé flippant à bien des égards, mais je ne suis pas très objective étant donné ma phobie... Irène et Dorian m'ont bluffé, leur courage est vraiment impressionnant. Je peux vous dire que je n'en aurai pas mené large à leur place. Hannah et Ismaël m'ont également beaucoup plu, même si j'en veux à l'auteur pour ce qu'il leur fait subir...

La fin est sympa et conclut parfaitement cette histoire. Malgré tout, je regrette un peu que l'on ait pas de vraies révélations sur la nature de l'Ombre. On se doute que cette ombre est la même dans ces trois histoires, mais aucun lien n'est fait directement. Je trouve cela un peu dommage, même si je peux comprendre que l'auteur ait voulu garder une part de mystère...

Bien qu'un peu moins apprécié que ces prédécesseurs de par son thème, j'ai quand même passé un très bon moment lecture. Cette trilogie était très sympa. J'ai adoré retrouver la plume si particulière de Carlos Ruiz Zafon, même si je regrette un peu que l'on ait pas plus d'explication sur l'Ombre...
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 24 août 2016

"Cycle de la brume, tome 2 : Le Palais de Minuit" de Carlos Ruiz Zafon

Synopsis :
Calcutta, 1932.
Ben et sa soeur jumelle Sheere, séparés depuis leur naissance seize ans plus tôt, se retrouvent enfin. Mais à peine réunis, les voilà traqués par un mystérieux assassin. Aidé par la Chowbar Society, un club secret créé avec six copains de l'orphelinat, Ben devra faire face à Jawahal, un démon maléfique, une âme damnée qui doit tuer l'un de ses enfants pour trouver le salut... Commence alors une course-poursuite, entre palais abandonnés et trains fantômes.
L'odyssée indienne de deux enfants qui vont tout faire pour échapper au spectre de la terreur et mettre un terme à la malédiction...

Mon avis :
Comme je l'avais prédit, je n'ai pas pu attendre bien longtemps avant de me lancer dans le second tome de cette saga, à peine deux jours... Sitôt commencé, impossible de le lâcher. Encore une fois, j'ai beaucoup aimé !

Nous sommes en 1916, en plein cœur de Calcutta. A peine nés, Sheere et Ben doivent être séparés pour les protéger d'un terrible danger qui a déjà tué leurs parents. Si Sheene reste avec sa grand-mère, Ben est placé dans un orphelinat dans le plus grand secret, lieu où il va grandir en compagnie de ses meilleurs amis et fonder une société secrète. Le jour de leurs 16 ans, Ben et Sheere vont enfin se retrouver et découvrir l'horrible vérité. Aidés par les membres de la Chowdar Society, ils vont mener l'enquête qui va les plonger au cœur des entrailles de la vieille gare abandonnée depuis des années...


Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. L'auteur est toujours aussi fort pour nous entrainer dans son univers. Sa plume est toujours aussi agréable à lire, c'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne peut pas lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page, on ne les voit pas défiler, tellement on est pris par l'histoire.

Encore une fois, l'histoire m'a beaucoup plu. C'est angoissante et anxiogène à souhait, atmosphère que l'on retrouve dans tous les romans de Carlos Ruiz Zafon. C'est vraiment quelque chose que j'adore avec sa plume.
Si j'ai beaucoup aimé l'histoire, j'ai du mal à voir le lien entre les deux tomes de cette série. Elles ne se déroulent ni au même endroit, ni la même année. Du coup, je me demande si l'ombre maléfique de cette histoire et le Prince de la Brume du tome précédent sont un seul et même personnage. J'espère vraiment que le troisième et dernier tome nous apportera des réponses...

J'ai beaucoup aimé les personnages. Si Ben est un peu trop sûr de lui à mon goût, Sheere m'a beaucoup plu. Les membre de la Chowdar Society sont tous aussi attachants que nos jumeaux. Ils m'ont tous plu, mais mon préféré reste Ian, il est la voix de la raison de ce groupe.

La fin est top, mais je ne m'attendais pas à ça. Si j'avais deviné une partie de la vérité depuis le début (elle m'a littéralement sauté aux yeux cette révélation), je n'ai pas vu venir le reste. Le mystère est resté entier jusqu'à la fin.

Sans grande surprise, j'ai une nouvelle fois passé un très bon moment dans l'univers angoissant de Carlos Ruiz Zafon. J'espère vraiment que le troisième et dernier tome sera aussi bon que ses prédécesseurs et qu'il répondra à nos interrogations qui sont encore en suspens. Je vais très vite le savoir, laissez moi juste le temps de poser mon stylo et fermer mon carnet à chroniques... ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 22 août 2016

"Cycle de la brume, tome 1 : Le Prince de la brume" de Carlos Ruiz Zafon

Synopsis :
Angleterre, 1943.
Pour fuir la guerre, la famille Carver s'installe dans un village perdu sur la côte. Mais, à peine franchie la porte de la maison, des événements étranges se produisent...
Avec leur nouvel ami Roland, Alicia et Max Carver vont peu à peu percer les secrets de la vieille demeure et apprendre l'existence d'un certain Caïn, surnommé le Prince de la Brume. Un personnage diabolique revenu s'acquitter d'une dette très ancienne...
Voilà les trois enfants lancés à la découverte d'épaves mystérieuses, de statuettes enchantées, de gamins ensorcelés... Une aventure extraordinaire qui changera leur vie à jamais.

Mon avis :
Depuis que j'ai découvert la plume de Carlos Ruiz Zafon avec L'ombre du vent, je ne rate aucune de ses publications lors de leurs sorties en français. Cet auteur a le don de me faire voyager, j'achète donc ses livres sans me poser de question, sachant pertinemment que je passerai un bon moment en compagnie de ses mots. Comme j'attendais la sortie de cette saga en poche pour me la procurer, j'ai du patienter longtemps et quand je l'ai enfin eu, je n'ai pas pu m'y mettre tout de suite par manque de temps... Maintenant que je l'ai commencé, je ne vais plus m'arrêter, j'ai beaucoup aimé !

Nous sommes en 1943, la guerre fait rage en Europe. La famille Carver décide de s'installer dans une petite ville balnéaire dans une maison inhabitée depuis des années. Cette maison et ses environs referment un terrible secret et l'Ombre du Prince de la Brume hante les lieux. Max et Alicia, les enfants Carver, en compagnie de leur ami Roland mènent l'enquête sur cette mystérieuse malédiction, et cela pourrait bien causer leur perte...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est toujours un régal, c'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire. Je n'ai pas pu lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page.

L'histoire m'a énormément plu. Ce que j'adore avec la plume de Carlos Ruiz Zafon, c'est la tension qu'il arrive à nous faire passer à travers ses mots. On se sent oppressé, angoissé, comme si c'était nous qui vivions cette histoire. Il est très fort pour ça, avec sa plume, on est toujours au cœur de l'histoire, on ne peut pas s'en sentir exclu.

Les personnages sont attachants. J'ai beaucoup aimé Max, son courage m'impressionne, je ne suis pas sûre que j'aurais été aussi téméraire si j'avais été dans sa situation. Alicia est assez mystérieuse, on ne sait pas grand chose d'elle au final, mais cela ne nous empêche pas d'être triste pour elle. Victor, le père de Roland, est sympathique, mais dès le début, on sent qu'il nous cache quelque chose...
Quant au personnage du Prince de la Brume et de son cirque ambulant, ils sont flippants à souhait !

La fin est géniale, je ne m'attendais pas à un tel retournement de situation. Je ne l'ai absolument pas vu venir. Elle nous laisse quand même un peu sur notre faim, vu que certaines questions que l'on se pose n'ont toujours pas trouvé de réponse. Espérons que l'auteur satisfasse notre curiosité dans les prochains tomes, même si les histoires n'auront ni les mêmes protagonistes, ni les mêmes lieux...

Encore une fois, j'ai passé un très bon moment en compagnie des mots de Carlos Ruiz Zafon. Je suis toujours autant fan de sa plume et j'ai hâte de lire la suite de cette saga. Comme elle m'attend sagement dans ma PAL, je ne pense pas pouvoir résister très longtemps...
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 19 août 2016

"La brigade des poussins, tomes 1 & 2" de Doreen Cronin

Synopsis :
Ils sont quatre, ils sont jaunes, ils n'ont peur de rien : ils sont LA BRIGADE DES POUSSINS !

TOME 1

Un matin, la Brigade des poussins voit débarquer dans son poulailler l'écureuil en panique. Entre deux évanouissements, celui-ci les avertit d'un nouveau danger : une chose inconnue est apparue dans le jardin ! Les poussins demandent plus d'informations à l'écureuil, en vain. Il ne cesse de s'évanouir, il est incapable de distinguer un rond d'un carré, et il ne sait que répéter que la chose est "énorme et effrayante"… Difficile, dans ces conditions, d'identifier le mystérieux machin ! Pourtant, petit à petit, les poussins parviennent à recueillir des indices : et s'il s'agissait… d'une dangereuse soucoupe volante ?

TOME 2

C'est un drôle d'oiseau qui vient trouver la Brigade des poussins : plumage bleu, petits pieds, sur la défensive… Les poussins concluent qu'ils ont affaire à un Bizarre Poussin Bleu. Une fois ce problème résolu, ils s'attaquent au suivant : le Bizarre Poussin Bleu vient réclamer leurs services, car un intrus occupe illégalement son nichoir ! Le criminel serait un oiseau jaune de 5 m de haut…

Mon avis :
Lorsque j'ai trouvé ces deux romans dans ma boite aux lettres, je me suis dit qu'en ce moment je recevais un peu trop de livres très très jeunesse comme ceux-ci et que ce n'est pas vraiment le type de lecture que je préfère, même si c'est souvent plaisant à lire malgré mon âge avancé... Pourtant, après les avoir vite fait feuilleté, j'ai eu envie d'en savoir plus. Ni une, ni deux, je me suis plongée dedans sans attendre. Cette brigade des poussins est sympathique comme tout, j'ai beaucoup aimé !

Dans le jardin de Barbara, quatre poussins frère et sœurs ont décidé  de mettre leurs talents à profit pour aider les autres à résoudre leurs problèmes. Ils se font appeler la Brigade des Poussins. Lorsqu'un écureuil courageux les prévient que quelque chose de gros et effrayant est apparu dans le jardin ou qu'un étrange poussin bleu vient demander de l'aider parce qu'on lui a volé sa maison, Cracra, Chouquette, Plop et Lou sont prêts à mener l'enquête...

Dès les premières pages, je me suis laissée entrainer par l'histoire. C'est agréable à lire et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules. Les illustrations sont vraiment superbes, je suis fan.

J'ai beaucoup aimé ces petites histoires. L'idée de base est rigolote et fonctionne bien. Je ne doute pas que cette nouvelle saga va plaire aux jeunes lecteurs débutants. J'ai 20 ans de trop pour ces histoires mais j'ai beaucoup aimé, alors je vous laisse imaginer ce qu'il en sera pour les lecteurs à qui ils sont vraiment destinés.

Les personnages sont mignons. Chacun a sa personnalité et sa spécificité. Cracra est la spécialiste des langues étrangères, des couleurs, des maths et d'informatique. Chouquette est très forte pour entre par effraction et interrompre les conversations. Plop est le gardien de leur chaussure "bureau de la Brigade" et Lou n'a pas encore de spécialité connue. J'ai beaucoup aimé J. J. Tully, le chien de la maison qui a pour mission de surveiller la Brigade.

Ce que j'ai beaucoup aimé dans ces courts romans, c'est qu'une notion importante y est abordée à chaque fois, que ce soit le nom des formes, des couleurs ou les unités de mesure... C'est ludique et les enfants apprendront sans même s'en rendre compte.

Cette Brigade des Poussins est une jolie découverte, que je recommande vivement aux jeunes lecteurs. Vous allez adorer enquêter en compagnie de la Brigade des Poussins !

Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 17 août 2016

"Edwenn, le monde des Faës" de Charline Rose

Synopsis :
Depuis d’ancestrales querelles, les humains et les Faës vivent séparés par une frontière invisible, le Voile. Intrépide et courageuse, la jeune Edwenn ne supporte pas la vie à laquelle sa société condamne les femmes, et rêve dans sa quête d’aventures de pouvoir explorer cet autre monde mystérieux.
Mêlée à son insu au conflit qui oppose le prince faë Kadvael au Seigneur des Chimères, la voilà projetée sur les terres des Faës. Mais il ne fait pas bon être humaine dans cet univers peuplé d’êtres magiques. Menacée par les Chimères qui réclament justice, Edwenn doit lutter pour sa survie. Elle rencontre Jezekael, roi des Faës et frère de Kadvael, et tombe sous le charme de cet homme lumineux et bienveillant. Mais entre humains et Faës, l’amour est le plus grand des interdits…

Mon avis :
Lorsque l'on m'a proposé de découvrir le lauréat 2016 du Prix de l'Imaginaire, je n'ai pas hésité bien longtemps avant d'accepter. Les lauréats des deux précédentes éditions m'avaient beaucoup plu et le résumé de celui de cette année était plus que prometteur, j'étais curieuse d'en savoir plus. Vous vous doutez bien qu'à peine arrivé entre mes mains, je me suis plongée dans cette lecture, la curiosité était trop forte. Sans grande surprise, j'ai beaucoup aimé !

Edwenn est fasciné depuis longtemps par le Monde des Faës, cet autre univers mystérieux, séparé depuis bien longtemps de celui des Humains par la frontière invisible qu'est le Voile. Elle sait qu'un jour, elle le traversera. Cependant, elle ne pensait pas que ce serait aussi tôt, ni dans ces conditions : elle est mêlée malgré elle à la guerre qui oppose les Faës aux Chimères. Pour la sécurité de tous, elle doit rester en Terre de Faës, mais l'Humaine est loin d'y être la bienvenue...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire et terriblement addictive, il est difficile de lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page. C'est bien écrit, fluide, prenant, et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules.

L'histoire m'a énormément plu. C'est la première fois que je lis un roman sur les Faës et je dois dire que j'ai beaucoup aimé. L'intrigue est extrêmement prenante, on ne voit pas le temps passer. Pour un premier roman, je trouve que l'auteure s'est très bien débrouillée. Il y a quelques redondances et une ou deux phrases mal tournées à mon goût, mais cela ne nous empêche pas de dévorer cette histoire d'une seule traite.

J'ai vraiment adoré les personnages, l'auteure nous en propose une galerie assez variée. Ma préférée reste Edwenn, ça c'est une femme, elle est la femme qu'on rêverait toutes d'être. J'ai aimé son caractère, sa répartie, son courage et sa loyauté envers les gens qu'elle aime. Sa meilleur amie Azenor n'a d'ailleurs rien à lui envier, je la trouve touchante.
Comme Edwenn, j'ai craqué pour Jezekael, le roi des Faës, il est impossible de ne pas tomber sous son charme, mais ma préférence est pour les mercenaires Faës Maenowen, Gawain et Adraböran, ainsi qu'à Luner et Maël, les princes du Royaume Sous le Vent.
Quant à Camall, l'Impératrice, la Reine du Royaume Sous le Vent et ses filles, on adore les détester !

La fin est géniale mais terriblement frustrante. Avec une fin pareille, un second tome est obligatoire, l'auteur ne peut pas nous laisser sur une telle révélation sans nous apporter les réponses qu'on attend. Cette histoire est loin d'être terminée, c'est une certitude !

Ce roman est vraiment une très belle surprise et mérite amplement son titre de Prix de l'Imaginaire 2016. J'ai hâte de pouvoir découvrir la suite et pouvoir me replonger dans le Monde des Faës.
Retenez bien le nom de l'auteure, je ne doute pas qu'elle va très vite faire parler d'elle, c'est une jeune auteure à suivre, aucun doute là-dessus !

Je tiens encore une fois à remercier France Loisirs pour cette superbe découverte !

http://bit.ly/OffreEdwenn
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...