mercredi 10 octobre 2018

"Le secret de l'inventeur, tome 2 : L'énigme du magicien" de Andrea Cremer

Synopsis :
Imaginez un monde où l’Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d’Amérique…

Après l’explosion des Catacombes, le seul foyer qu’elle ait jamais connu, Charlotte est contrainte de mener sa petite troupe de résistants à l’oppresseur anglais, parmi lesquels une dizaine d’enfants, vers La Nouvelle-Orléans. Désormais leader du groupe, elle se retrouve face à des choix difficiles pour préserver la vie de ses jeunes protégés, mais continue de voir en Grave, malgré sa force herculéenne et ses origines inquiétantes,
un allié et un ami.

L’Empire fera tout pour les empêcher de rallier le quartier général de la Résistance, où les attendent
son frère Ashley et Jack, qu’elle tient désormais pour un traître… et c’est sans compter les stratagèmes de Nicodème, un puissant mage, et du capitaine du célèbre Persée, un flibustier français aux intentions troubles. Mais le danger ultime pourrait bien venir de la propre mère de Charlotte : leader de la rébellion, elle semble décidée à faire de Grave le premier des membres d’une invincible armée !

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé le premier tome, j'avais plus qu'envie de découvrir la suite de cette saga, surtout que ce second tome m'attendait déjà dans ma PAL. Je me suis raisonnée pour ne pas me jeter dessus aussitôt le premier tome refermé mais je n'ai pas pu résister bien longtemps à la tentation. Je suis nettement moins convaincue par ce deuxième tome...

Après l'explosion qui a ravagé les Catacombes, Charlotte doit rejoindre la Nouvelle-Orléans avec les survivants. A la tête du groupe, Charlotte va devoir faire des choix stratégiques pour le bien de tous. Mais leur parcours est semé d'embûches, le monde entier semble en avoir après Grave. Bien que sa nature la laisse perplexe, Charlotte est prête à tout pour protéger son ami de tous ceux  qui veulent s'en prendre à lui, même (et surtout) si ce sont des proches...

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire. C'est bien écrit, fluide et plein de rebondissements.

Cependant, j'ai trouvé que ce tome était plus poussif que son prédécesseur. J'avais l'impression que l'histoire s'enlisait et de ne pas avancer. Ma lecture a été laborieuse. Pourtant, au vue des avis sur la blogosphère, mon avis est nettement minoritaire, donc j'en viens à me demander si ce n'est pas mon état d'esprit au moment de la lecture qui m'a donné cette impression. Je n'étais pas sereine, en attente de décisions qui me stressaient et j'avais sans nul doute l'esprit ailleurs... Tout ça pour dire que je ne suis pas sûre  que mon avis soit très objectif...

J'aime toujours autant les personnages, en particulier Grave. Je le trouve extrêmement touchant malgré qu'il soit solide comme un roc physiquement. J'adore cette ambivalence chez lui, c'est ce qui le rend si attachant. Je suis moins fan de Charlotte dans ce tome. Elle m'a un peu agaçé par moment mais je ne saurais pas vraiment dire pourquoi...

La fin m'a laissé sur ma faim, je suis hyper curieuse de pouvoir découvrir la suite et fin de cette histoire. Ça tombe bien, le troisième et dernier tome est arrivé dans ma boite aux lettres le jour même où j'ai fini ma lecture de ce tome. Je vais essayer de me le garder pour le mois prochain... ^^

Ce deuxième tome est en demie-teinte pour moi mais je ne suis pas sûre que ce soit vraiment la faute du roman. Du coup, il me tarde de pouvoir me jeter sur la suite, en espérant que ma lecture soit meilleure que celle-ci ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 8 octobre 2018

"Le jour du chien" de Patrick Bauwen

Synopsis :
Les ténèbres sont mon domaine. Le métro, ma cité des morts. La souffrance de mes victimes, mon plaisir. Je suis le Chien. Inquisiteur ou Guerrier Saint, comme vous voudrez. Dieu est avec moi. Djeen, je croyais l’avoir tuée. C’était il y a trois ans. Déchiquetée par les roues du métro. Et voilà qu’elle me menace… Je dois la retrouver avant que Kovak ne le fasse. Et ce jour-là signera l’apogée du mal.

Mon avis :
Patrick Bauwen fait partie de ses auteurs que j'adore et dont j'achète les nouveaux romans sans me poser de question, ni même lire le résumé. Ce livre me tentait depuis sa sortie en grand format, mais faute de moyens, j'essaie de privilégier l'achat de livres d'occasion et surtout au format poche. J'ai eu la chance de le trouver moins de six mois après sa sortie poche dans mon Emmaüs habituel. Autant vous dire que je n'ai pas hésité un seul instant avant de me l'offrir. J'étais tellement curieuse de découvrir cette histoire que je n'ai pas pu résister bien longtemps à la tentation. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai une nouvelle fois adoré !

Trois ans plus tôt, Djeen a été poussée sur les rails du métro par un fou, elle est morte déchiquetée. Depuis son meurtre, Christian son mari, vit dans son souvenir et ne parvient pas à l'oublier. Lorsqu'il se fait agresser dans ce même métro, la scène est retransmise en direct sur Mégascope et ces images vont le hanter. Derrière lui se tient sa défunte femme. Se pourrait-il que Djeen ait survécu ? Christian est prêt à tout pour faire éclater la vérité au grand jour, mais il n'est pas le seul à vouloir mettre la main sur la jeune femme...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré cette histoire ! A première vue, elle n'a rien de très originale et pourtant... L'auteur nous mène en bateau du début à la fin et on ne voit absolument rien venir. J'étais déjà fan du style et de l'univers de Patrick Bauwen mais avec ce titre, je dois dire qu'il s'est surpassé. C'est brillant et extrêmement bien trouvé, il m'a encore une fois bluffé. Je ne peux pas vous en dire plus au risque de gâcher la surprise aux futurs lecteurs et je m'en voudrais terriblement de vous spoiler ce qui fait toute l'originalité de ce roman...

Les personnages m'ont énormément plu, en particulier Christian, Sam et Audrey. Christian est particulièrement touchant. Il voue un véritable culte à sa défunte épouse, c'est beau. Du coup, c'est assez émouvant de le voir tomber sous le charme de la belle Audrey. Il a envie d'aller de l'avant mais son amour pour Djeen le retient.

La fin m'a doublement retournée, je ne m'attendais absolument pas à ça. L'auteur nous a bien eu, ses deux révélations coup sur coup m'ont bluffé et complètement surprise. Patrick Bauwen a réussi un coup de maitre et nous laisse sur notre faim. Je le trouve vraiment sadique de nous laisser avec une fin pareille, bien que ce dénouement soit brillant !

Quel plaisir de se replonger dans la plume et l'univers de Patrick Bauwen, ce roman est une nouvelle fois une réussite ! J'ai hâte de pouvoir découvrir son nouveau roman qui semble être une suite de celui-ci. Le Chien et Patrick Bauwen n'ont pas fini de faire parler d'eux, pour notre plus grand plaisir !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 5 octobre 2018

"Chasseurs de livres, tome 3: Évasion à Alcatraz" de Jennifer Chambliss Bertman

Synopsis :
Une prison mythique. Des énigmes en pagaille. Une nouvelle chasse commence . Garrison Griswold, l'inventeur de la Chasse aux livres, vient de concevoir un escape game grandeur nature dans la sinistre île-prison d'Alcatraz avec le légendaire auteur de thrillers Errol Roy. Émily et James sont impatients d'y participer, mais la célébrité qu'ils ont acquise lors de leurs précédentes aventures fait d'eux des cibles : lettres de menace, attaque maquillée en accident... Quelqu'un veut à tout prix les empêcher de concourir.

Mon avis :
Je suis complètement fan de cette série depuis sa sortie. J'attends à chaque fois avec impatience le tome suivant, ne pouvant pas résister bien longtemps avant de me jeter dessus. Ce troisième tome n'a pas fait exception à la règle, il n'a même pas eu le temps de passer par la case PAL. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai une nouvelle fois adoré !

Garrison Griswold vient de créer un tout nouveau jeu qui se passe en plein cœur d'Alcatraz. Emily et James sont évidemment de la partie mais leur participation semble en déranger plus d'un. Ils reçoivent des lettres de menace et on essaie de les disqualifier. Cette nouvelle enquête ne sera pas de tout repos...

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Quel plaisir de retrouver James et Emily dans leurs nouvelles aventures ! Encore une fois, cette enquête est brillante et bien pensée. J'ai particulièrement aimé le fait que l'intrigue se déroule dans la tristement célèbre île-prison Alcatraz. Cela m'a permis d'en apprendre plus sur cette prison que je ne connaissais que de nom et je dois dire que cela apporte un vrai plus à l'histoire.

Les personnages me plaisent toujours autant. J'ai beaucoup aimé le fait qu'Emily doute d'elle-même dans ce tome. Dans les précédents, elle semblait parfois un peu trop sûre d'elle. Dans celui-ci, ses réactions sont nettement plus réalistes et c'est une bonne chose. Cela permettra aux jeunes lecteurs de se rendre compte qu'ils peuvent douter d'eux-mêmes mais qu'au final, ils doivent apprendre à se faire confiance. J'ai trouvé James un peu moins présent dans ce tome et je trouve cela un peu dommage, parce que c'est son duo avec Emily qui rend l'histoire aussi intéressante.

La fin m'a bluffée, je ne m'attendais absolument pas à ce dénouement. Je n'ai rien vu venir et j'étais très loin de me douter de la vérité. Encore une fois, je tire mon chapeau à l'auteure !

Ce troisième tome des aventures de James et Emily est une nouvelle fois une réussite mais je n'en doutas absolument pas. J'ai hâte de pouvoir me plonger dans les prochaines enquêtes de nos héros, j'espère que l'auteure nous offrira de nombreux tomes supplémentaires !

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 3 octobre 2018

"Le Royaume d'Esiah, tome 1 : La stèle du destin" de Mélanie Gaujon

Synopsis :
Une épidémie fait rage au Royaume d’Esiah, le domaine des morts en charge des âmes damnées. Le Prince Lucifel est en route pour aider son peuple lorsqu’il croise le chemin du jeune Milo, seul survivant. L’enfant arbore autour de son cou une pierre qui semble imprégnée d’un pouvoir mystérieux. Leur rencontre va entraîner le Prince Lucifel dans une quête aussi imprévue qu’extraordinaire, ponctuée d’aventures, de voyages et d’humour. Cette formidable épopée dévoilera les secrets les mieux gardés du royaume, les prédictions oubliées des Anciens, et le plongera en plein cœur des intrigues de palais jusqu’aux confins de ses terres.

Mon avis :
Pour moi, le Prix de l'Imaginaire France Loisirs est une valeur sûre. J'ai eu la chance de pouvoir lire tous les titres lauréats et à chaque fois, j'ai adoré. Du coup, lorsque j'ai eu l'opportunité de pouvoir découvrir le roman lauréat de cette année, je n'ai pas hésité un seul instant avant d'accepter. A peine était-il arrivé dans ma boite aux lettres que je me suis jetée dessus. Je suis moins emballée par le lauréat de cette année, mais cela reste une très bonne lecture !

Depuis quelques temps, le royaume d'Esiah subit une épidémie. Le prince Lucifel est prêt à tout pour sauver son peuple, même s'il ne rêve pas de devenir roi un jour. Lorsqu'il rencontre Milo, il est tout de suite intrigué par la pierre rouge qu'il porte à son cou et qui l'attire sans raison apparente. Il décide de prendre le jeune orphelin sous son aile afin de le former en tant qu'Arcante et pouvoir garder un œil sur sa mystérieuse pierre rouge par la même occasion. Mais ses projets se trouvent bouleversés lorsque son royaume est ébranlé par de violentes attaques qui mettent en péril l'existence même d'Esiah. Lucifel va alors partir sur les traces des Anciens et mettre la main sur des prédictions oubliées et les secrets les mieux gardés du royaume des morts...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire, pas parce qu'elle est mauvaise ou inintéressante, mais parce qu'elle est dense et complexe. J'ai passé le premier tiers du roman dans le flou, ne comprenant pas tout puisque certains détails importants sont  expliqués assez tard dans l'histoire alors qu'ils ont été abordés dès le début. Du coup, je lisais ces détails sans les comprendre et cela m'a perturbé dans ma lecture, j'avais l'impression de ne pas avancer. Pourtant, cette histoire m'a énormément plu une fois que j'ai réussi à vraiment m'immerger dans cet univers terriblement riche. La plume de l'auteure est agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Comme je le disais plus haut, l'univers imaginé par Mélanie Gaujon est extrêmement dense et complexe mais elle a réussi à créer une histoire totalement inédite. Je n'avais jamais rien lu de tel auparavant, ni rien d'approchant d'ailleurs. Je trouve sa réflexion sur la vie après la mort intéressante et originale. Tout dans ce roman est bien trouvé et bien pensé, l'auteure ne laisse rien au hasard et cela donne une histoire de grande qualité.

L'auteure nous offre une très belle galerie de personnages. Que ce soit parce qu'on les déteste ou parce qu'on les adore, ils ne peuvent pas nous laisser indifférents. Je suis particulièrement fan de Lucifel. Bien qu'il soit destiné à devenir roi, il ne convoite absolument pas le pouvoir, contrairement à son frère. C'est un homme simple, soucieux du bien-être de son peuple et de ses proches et qui fait passer les autres avant lui-même. C'est un personnage comme je les aime, comme j'aimerai en rencontrer plus souvent dans la vraie vie...

La fin est vraiment surprenante, je ne m'attendais absolument pas à ça. Ce dénouement nous laisse sur notre faim et nous donne envie de nous jeter sur la suite sans attendre. Pour le coup, j'ai vraiment hâte de savoir ce que l'auteure nous réserve pour la suite. J'espère seulement que l'on aura pas trop à attendre, parce que sinon, je risque d'avoir extrêmement de mal à me remettre dans l'histoire vu sa complexité...

Même si j'ai eu plus de mal avec ce roman qu'avec les précédents lauréats du Prix de l'Imaginaire, je dois admettre que celui de cette année est un très bon cru ! Il me tarde de pouvoir découvrir les prochaines aventures de Lucifel et les siens au royaume d'Esiah !



Je tiens encore une fois à remercier France Loisirs pour cette superbe découverte !
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 1 octobre 2018

Bilan lecture du mois de Septembre 2018

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/09/lhayden-tome-2-esperance-de-julie.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/09/la-trilogie-du-mal-prequelle-la.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/09/bombay-mon-amour-de-charlotte-valandrey.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/09/le-secret-de-linventeur-tome-1.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/09/dragonfury-tome-5-furie-de-passion-de.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/09/un-amour-vintage-de-isabel-wolff.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/10/le-royaume-desiah-tome-1-la-stele-du.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/10/chasseurs-de-livres-tome-3-evasion.html

8 livres lus en Septembre, pour un total de 3598 pages !
Peu de livres lus ce mois-ci, septembre a été bien chargé et j'ai manqué de temps pour me poser et lire... Les prochains mois risquent d'être du même acabit, tout dépendra d'une décision que j'attends dans la semaine.

Côté acquisitions, des services presse et des achats chez Emmaüs ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !


Le Royaume d'Esiah, tome 1 : La stèle du destin de Mélanie Gaujon (Service Presse France Loisirs) LU 
La couleur du mensonge, tome 1 de Erin Beaty (Achat occasion Emmaüs)
Le jour du chien de Patrick Bauwen (Achat occasion Emmaüs)
Chasseurs de livres, tome 3 : Évasion à Alcatraz de Jennifer Chambliss Bertman (Service Presse Collection R) LU

4 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 81 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire encore plus dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 28 septembre 2018

"Un amour vintage" de Isabel Wolff

Synopsis :
Phoebe Swift vient d’ouvrir une boutique de vêtements d’occasion à Blackheath. Pour surmonter sa tristesse due à la mort de sa meilleure amie, Emma, elle se réfugie dans son métier : rendre à ces merveilleuses pièces vintage leur splendeur passée et leur offrir une nouvelle vie.
Quelle est l’histoire de ces vêtements vintage ? Quels secrets révéleraient-ils s’ils pouvaient parler ?
Un jour, Phoebe rencontre une vieille dame française, Thérèse, qui souhaite lui vendre quelques robes et costumes élégants. Parmi sa garde-robe, Phoebe découvre un manteau d’enfant bleu ciel, datant des années 1940. Dans un premier temps, Thérèse préfère garder le secret sur l’histoire de ce manteau, mais au fur et à mesure que les deux femmes deviennent amies, elle se confie à Phoebe. Phoebe écoute l’histoire du petit manteau bleu ciel sans se douter que celui-ci a un lien profond et intime avec sa propre vie…

Mon avis :
Ce roman trainait dans ma PAL depuis des années. Il me tentait énormément mais je ne sais pas pourquoi je ne l'en ai pas sorti avant. Dernièrement, j'ai lu beaucoup de thrillers et de fantasy et j'avais envie de chick-lit. Quand mon regard s'est posé sur ce titre, je n'ai pas hésité bien longtemps. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai adoré !

Phoebe vient enfin de réaliser son rêve, elle a ouvert une boutique de vêtements vintage. Cette victoire ne peut que lui mettre du baume au cœur après le décès de sa meilleure amie et la rupture de ses fiançailles, même si elle est rongée par la culpabilité. Lorsqu'elle fait la connaissance de Thérèse, les deux femmes se trouvent des ressemblances troublantes qui les rapprochent. La vieille femme décide alors de lui raconter l'histoire de son petit manteau bleu, une histoire dont elle n'a jamais parlé à personne...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. C'est un vrai plaisir de pouvoir se replonger dans la plume et l'univers d'Isabel Wolff, que je n'avais pas lu depuis des années. C'est toujours aussi agréable à lire et addictif à souhait. L'histoire est bien écrite, fluide, prenante et pleine de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré ce roman. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de chick-lit et je dois dire que ça m'avait manqué. Cette histoire est mignonne comme tout et nous met du baume au cœur. Tout n'est pas rose et pourtant, il y a toujours quelque chose de positif qui peut sortir de la pire des situations. C'est un livre positif comme je les aime et il fait du bien !

Je suis complètement fan des personnages. Ils m'ont tous plu, ils sont tous particulièrement attachants. J'ai adoré Phoebe, Thérèse et Dan, ce sont mes chouchous. J'ai eu plus de mal à cerner Miles, Roxy et Emma. D'ailleurs, je trouve que l'auteure n'a pas assez explicité l'histoire de cette dernière. Pour le coup, on reste un peu sur notre faim à ce niveau-là...

La fin m'a énormément plu, c'est un vrai happy-end comme je les aime. Je ne pouvais pas espérer mieux. J'ai refermé ce roman avec le fameux sourire niais plaqué sur le visage, mon cœur de midinette est comblé !

J'ai vraiment adoré ce roman. Mes seuls regrets sont que l'histoire d'Emma n'a pas été assez exploitée à mon goût er le fait de ne pas avoir sorti plus tôt cette histoire de ma PAL. J'ai hâte de pouvoir me replonger à nouveau dans les mots d'Isabel Wolff, sa plume m'avait sacrément manqué !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 26 septembre 2018

"Dragonfury, tome 5 : Furie de passion" de Coreene Callahan

Synopsis :
Prisonnier depuis toujours du poison qui coule dans ses veines, son contact mortel pour ceux qui l entourent, Venom est résigné à sa solitude. Pour autant, lorsque sa route croise celle d Evelyn Foxe, poursuivie par les tueurs de la mafia, il ne peut s empêcher de lui venir en aide. Méfiante, la jeune femme refuse de lui accorder sa confiance, mais lorsque la guerre entre dragons s étend jusqu à sa ville natale, le seul choix qui lui reste est de faire front aux côtés de Venom...

Mon avis :
J'adore cette saga mais il ne pouvait pas en être autrement vu que j'adore les dragons. Après avoir lu le quatrième tome, je m'étais promis de ne pas trainer aussi longtemps avant de lire la suite, mais faute de temps, je n'ai pas pu tenir cette bonne résolution. Pourtant, elle me faisait terriblement envie. J'ai enfin pu m'y mettre ce mois-ci à mon grand plaisir. Lu en l'espace de quelques heures, j'ai une nouvelle fois beaucoup aimé !

Venom est toxique pour la gente féminine, il ne peut pas avoir de contacts physiques prolongés sous peine de les empoisonner et de risquer de causer leur mort. Même si cela lui pèse, il s'est résigné à faire cavalier seul. Pourtant, le jour où il rencontre Evelyn, toutes ses certitudes tombent à l'eau. La jeune femme est plongée dans les ennuis jusqu'au cou, Venom ne peut pas résister à la tentation d'essayer de la faire sienne en lui venant en aide. Mais la guerre entre dragons continue de faire rage et Evelyn pourrait bien être un dommage collatéral...

J'ai eu un peu de mal à me remettre dans l'histoire, je ne me souvenais plus vraiment de l'intrigue du précédent tome et dans cette saga, chaque tome reprend exactement là où le précédent s'était arrêté. Heureusement pour moi, le plus gros de l'intrigue m'est revenu en mémoire au bout de quelques chapitres. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Encore une fois et sans grande surprise, j'ai beaucoup aimé cette histoire. Comme je le disais plus haut, le fait que chaque nouveau tome reprenne l'histoire exactement là où s'était arrêté le précédent est un peu compliqué pour se remettre dans le bain après une longue pause entre les tomes mais cela permet au lecteur de se sentir pleinement impliqué dans l'histoire. On ne loupe absolument rien de l'intrigue et c'est hyper plaisant !
Ce cinquième tome est dans la lignée de ses prédécesseurs, on est pas déçu. Le seul truc que je trouve un peu dommage comparé aux précédents tome, c'est que dans celui-ci, la femme ne résiste pas beaucoup à la "domination" du mec et que sa nature magique ne la perturbe pas plus que ça. Pour le coup, cela rend l'histoire nettement moins crédible à mon goût.

Les personnages me plaisent toujours autant. Malgré mon bémol sur la réaction d'Evelyn, j'aime beaucoup son personnage. Sa ténacité face aux épreuves que lui réserve la vie m'impressionne. J'aimerai être aussi "couillue" qu'elle. J'ai adoré Venom, il m'a touché. Que ce soit par son histoire ou à cause du poison qui coule dans ses veines, on ne peut qu'éprouver de l'empathie pour lui. Ce n'est pas mon Dragonfury préféré, mais il n'en est pas loin.

Comme à chaque fois, la fin nous laisse sur notre faim. Ce dénouement me donne terriblement envie de me jeter sur la suite. Sachant que le sixième tome m'attend sagement dans ma PAL, je ne pense pas pouvoir résister bien longtemps à la tentation...

Sans grande surprise, j'ai une nouvelle fois beaucoup aimé les aventures de nos Dragonfury. Même si l'intrigue de celui-ci n'est pas la meilleure de la saga, elle reste quand même un bon cru. Espérons que la cuvée suivante rattrape un peu celle-ci, mais je le saurai vite, vu que je compte lire le sixième tome dans les prochains mois... ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 24 septembre 2018

"Le secret de l'inventeur, tome 1 : Rébellion" de Andrea Cremer

Synopsis :
Imaginez un monde où l'Empire britannique aurait écrasé la rébellion qui a donné naissance aux États-Unis d'Amérique... Dans ce XIXe siècle alternatif, Charlotte, seize ans, vit loin de ses parents, descendants des révolutionnaires américains, qui continuent la lutte contre les sous-marins et les machines volantes de Britannia. Entourée d'autres fils et filles de la rébellion, elle habite dans un réseau de grottes souterraines non loin de la ville flottante de New York, où les artisans de la Ruche et les ouvriers de la Grande Fonderie côtoient l'aristocratie des vainqueurs. Un matin, elle croise dans la forêt un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l'Empire, et lui sauve la vie. Mais quand elle le ramène dans les Catacombes, où elle attend comme tout le petit groupe d'amis qui l'entoure de rejoindre la lutte quand elle atteindra sa majorité, l'équilibre de son existence est bouleversé : parmi ses compagnons, tous ne sont pas ce qu'ils prétendent être, et l'existence de ce mystérieux garçon fait peser sur la rébellion une terrible menace... Des décharges de métal de l'Empire, infestées de rats d'acier, aux salons opulents de la noblesse, en passant par les méandres labyrinthiques de la Guilde des inventeurs, Charlotte est contrainte de quitter son refuge pour partir explorer le vaste monde !

Mon avis :
Cette saga me faisait envie depuis sa sortie, mais comme je n'achète quasiment plus de livres neufs et que je ne la trouvais pas d'occasion, elle est restée très longtemps dans ma wish-list. Il y a quelques mois, j'ai fini par tomber dessus lors d'une de mes balades à Emmaüs, je me suis jetée sans aucune hésitation sur les deux premiers tomes disponibles, ne voulant pas passer à côté. Depuis, ils trainaient dans ma PAL parce que je voulais finir une autre série Steampunk avant et que je ne trouvais pas le dernier tome d'occasion. Maintenant que cette dernière est finie, je n'ai pas mis bien longtemps avant de sortir ce premier tome de ma PAL. Dévoré en quelques heures, j'ai beaucoup aimé !

Charlotte vit au sein d'une communauté d'enfants, en attendant de pouvoir rejoindre ses parents dans la Résistance. Alors qu'elle était en mission de reconnaissance, elle tombe nez-à-nez sur un garçon amnésique, poursuivi par les machines de l'Empire. Sans vraiment savoir pourquoi, elle décide de lui venir en aide et la ramène avec elle dans les Catacombes. Mais l'arrivée du jeune homme va bouleverser leur fragile équilibre et faire tomber les masques...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome, il pose de solides bases à cet univers que j'apprécie particulièrement. J'adore ces histoires de monde alternatif basé sur la suprématie des machines. C'est un style que j'aime de plus en plus et je dois dire que cette histoire est particulièrement réussie. Les machines font partie intégrantes de cette histoire mais elles ne sont pas aussi présentes que dans certains romans du genre que j'ai pu lire et j'aime assez cet équilibre. L'histoire reprend les codes Steampunk mais reste originale, et ça, j'adore !

J'ai adoré les personnages, je suis particulièrement fan de Charlotte et Grave. Charlotte est un peu tête brûlée mais son courage et sa détermination forcent le respect. C'est une héroïne "couillue" comme je les aime. Grave m'a énormément touché, j'avais envie de l'aider dans sa quête d'identité. J'ai hâte de pouvoir découvrir tout ce dont il est capable... J'ai bien aimé les autres enfants de la Rébellion mais j'ai du mal à les cerner, ils cachent tous quelque chose...

Cette fin m'a énormément plu, mais elle m'a carrément laissé sur ma faim. L'auteure est vraiment sadique de nous laisser avec un dénouement pareil. Le deuxième tome m'attend sagement dans ma PAL, il ne va pas faire long feu, c'est une certitude !

Je ressors de cette lecture conquise et avec l'envie de me replonger dans cet univers au plus vite. Vais-je réussir à patienter avant de me jeter sur la suite ? Affaire à suivre...
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 21 septembre 2018

"Bombay mon amour" de Charlotte Valandrey

Synopsis :
J'ai fait un voyage exceptionnel, explosif, quelque part entre le luxe inouï du Taj Mahal Palace, les services secrets et les bidonvilles de Bombay. Une aventure unique, au plus près de la vie et de la nature des hommes. C'était en janvier 2014. J'accompagnais la Première dame de France dans une mission humanitaire, alors que son couple venait de voler en éclats devant le monde entier. Mon amie Lili était aussi en pleine séparation. Sale temps pour les quadras. Une femme sur deux est quittée après 40 ans. Le beau bordel ! Rien ne va plus, "la vie n'est pourtant pas un film de cul". Les hommes semblent insatiables et les femmes, comme ce monde, vouées à la rupture. Il faut se battre pour aimer et continuer de croire à la magie. Dans le chaleur, l'immensité et la folie de Bombay, l'amour est revenu.

Mon avis :
J'ai découvert l'histoire de Charlotte Valandrey en 2011 dans l'émission Sept à Huit, son portrait m'avait intrigué. Depuis, j'ai lu tous ses livres où elle nous raconte son histoire et je me réjouis à chaque fois que j'apprends qu'elle va en sortir un nouveau. Celui-ci m'intriguait particulièrement puiqu'il aborde son voyage en Inde en compagnie de Valérie Trierweiler, juste après la découverte de la liaison de François Hollande. Je l'avais trouvé rapidement d'occasion après sa sortie, mais il a trainé bien plus longtemps que prévu dans ma PAL. Lu en l'espace de quelques heures, j'ai bien aimé, même si je ne m'attendais pas à ça...

En janvier 2014, Charlotte Valandrey a accompagné la Première Dame de France, son amie de longue date en Inde pour une mission humanitaire. C'était juste après que le couple présidentiel ait volé en éclat. Elle nous raconte son voyage, entre réalité et fiction...

Je ne vous cache pas que j'ai eu énormément de mal à entrer dans ce récit et encore plus à écrire cette chronique. Comme nous l'explique Charlotte Valandrey au début du livre, ce récit n'est pas une autobiographie comme ses précédents livres, mais un roman. Il s'appuie sur des faits réels comme la séparation présidentielle et son voyage en Inde pour accompagner l'ex Première Dame et amie, mais les personnages et les situations sont romancés et différents de la réalité. Par exemple, l'ex Première Dame est une actrice qui s'appelle Diana et le président l'a trompé avec une journaliste. Rien ne ressemble à la réalité, tout est transformé, on ne parvient pas à distinguer le réel de l'inventé. Certaines choses semblent réelles, mais pour le reste, difficile de démêler le vrai du faux, le mystère reste entier...

La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et addictif. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de démêler le vrai du faux.

En ce qui concerne les personnages, Charlotte Valandrey mélange aussi le réel à la fiction. On retrouve certains personnages de ses précédents livres qui ont gardé la même identité et on en découvre de nouveaux, que l'on sait réels mais sous de fausses identités. C'est perturbant au début, mais une fois que l'on s'y est fait, l'histoire se lit vraiment toute seule.

J'ai adoré cette fin, qui pour le coup, est totalement fictive. Ce dénouement est une belle revanche pour les femmes qui ont toutes, un jour ou l'autre, souffert à cause des hommes.

Charlotte Valandrey ne nous a pas habitué à ce genre de livre, mais c'est une réussite. Le plus dur et de réussir à faire abstraction de la réalité des faits relatés dans cette histoire et de se laisser porter par cette réalité alternative. Mais lorsqu'on y parvient, on passe un super moment dans l'ambiance de Bombay, qui est d'ailleurs parfaitement retranscrite, on s'y voit sans problème.
Je ne sais pas si son nouveau livre renouera avec l'autobiographie ou s'il nous replongera dans une histoire romanesque mais j'ai hâte de pouvoir le lire ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 19 septembre 2018

"La Trilogie du mal, préquelle : La Promesse des ténèbres" de Maxime Chattam

Synopsis :
New York Mégapole de tous les possibles.
De tous les excès. Où la verticalité des buildings s'oppose à celle des souterrains, toujours plus profonds, peuplés de SDF. Où des hommes se déguisent en vampires pour se repaître de la vie de leur partenaire. Où l'industrie pornographique underground se développe à une inquiétante vitesse. Où l'on vend la mort filmée en direct. Au cœur de ce maelström, le journaliste Brady O'Donnel, dans le sillage de Rubis, femme envoûtante, plonge dans l'enfer.
Celui de la Promesse des Ténèbres.

Mon avis :
Après avoir fini la Trilogie du Mal le mois dernier, j'étais déçue de ne pas savoir ce qui était arrivé à Brady, le mari d'Annabel. Quand j'ai appris qu'un autre roman était consacré à cette histoire, je me suis empressée de me la commander sur mon site de troc et coup de chance, il était disponible. J'avais tellement envie de savoir le fin mot de l'histoire que je n'ai pas pu attendre plus d'une semaine avant de me jeter dessus. Dévoré en quelques heures, je ne regrette absolument pas cette lecture, j'ai beaucoup aimé !

Brady O'Donnel est reporter et en manque d'inspiration, il cherche un nouveau sujet. Au hasard d'une rencontre, il va s'intéresser à l'industrie de la pornographie clandestine, où la violence est de plus en plus présente et de plus en plus extrême. Cette enquête va le mener au cœur des ténèbres new-yorkaises, un enfer dont on ne peut pas réchapper...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire. J'avais énormément d'attente, vu que Maxime Chattam nous avait clairement laissé sur notre faim à propos de la disparition du mari d'Annabel, mais il a relevé le challenge haut la main. L'histoire est bien trouvée et crédible, on y croit sans problème. On veut tellement comprendre ce qui lui est arrivé que les pages défilent à une vitesse folle. Honnêtement, je ne pensais pas que cette enquête serait centrée sur le monde de la pornographie. Pour le coup, j'ai été surprise par la tournure des évènements, mais cette intrigue est nettement mieux que tous les scénarios que j'avais pu imaginer pour expliquer la disparition de Brady.

En parlant de Brady, je n'ai pas du tout accroché à son personnage. Annabel idéalisait son mari, elle n'en parlait qu'en bien dans la Trilogie du Mal et du coup, je ne l'imaginais absolument pas comme ça. Il m'a tout de suite été antipathique et je n'aimais pas du tout la façon dont il agissait envers sa femme. C'est tout à fait le genre de personnage que je déteste. Pour le coup, je me fichais complètement de ce qui pouvait lui arriver...

La fin m'a surprise sans vraiment me surprendre. Je m'attendais à ce qui lui arrive, mais je ne pensais pas que cela arriverait comme ça. Cette fin est brillante parce qu'elle nous fait cogiter sur tous les tomes de la Trilogie du Mal et qu'elle remet pas mal de choses en question. Je suis complètement fan de ce dénouement !

J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire qui me permet de clôturer cette Trilogie du Mal. Cette saga m'a énormément plu, j'ai adoré découvrir la plume de Maxime Chattam dans un autre style. J'ai hâte de pouvoir me replonger dans son univers et peut importe que ce soient des histoires fantasy ou des thrillers, tout me va ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !