lundi 21 août 2017

"Les Spellman, tome 3 : La revanche des Spellman" de Lisa Lutz

Synopsis :
La plus parano, la plus névrosée, la plus alcoolisée des détectives privées, Izzy Spellman, est de retour : sur le divan du psy et sur le terrain, avec "L’Affaire de La Si Peu Soupçonneuse Épouse d’Ernie Black Qui Ne Le Trompe Probablement Pas."

Pendant ce temps, David, son frère psychorigide, est passé du costume Brooke Brothers à la robe de chambre. Rae, sa petite sœur surdouée, se montre plus incontrôlable que jamais, et sa mère semble avoir en tête de tenir un bar.

Ajoutez à cela deux femmes mystérieuses qui n’ont pas l’air dans leur assiette, un privé local qui veut se venger, et une voiture qui n’est jamais là où Izzy l’a garée… et vous découvrirez comment, avec la famille Spellman, un suspense peut toujours en cacher un autre !

Mon avis :
Ce troisième tome trainait dans ma PAL depuis des années. J'aimais bien cette série mais pas au point d'enchainer les tomes, tellement le suspense était insoutenable. C'est en en parlant avec une amie en juin dernier que je me suis dit qu'il serait peut être temps que je m'y remette. Dès que j'ai eu le temps de faire une pause dans mes lectures prioritaires, je me suis plongée dedans. Encore une fois, j'ai bien aimé, mais sans plus !

Izzy a claqué la porte de l'agence de détectives familiale et travaille maintenant dans un bar. Alors qu'elle essaie de de reprendre le contrôle de son existence, une nouvelle enquête pointe le bout de son nez. Izzy résistera t-elle à l'appel du mystère et de l'aventure ?

J'ai eu du mal à me remettre dans l'histoire. Vu que cela fait plus de cinq ans que j'avais mis cette saga en stand-by, je pense que c'était prévisible. ^^
Cela dit, même si on a plus l'histoire en tête (ou si on n'a pas lu les précédents tomes), on peut quand même le lire sans problème. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, drôle, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

L'histoire m'a bien plu, mais ce que j'aime le plus dans cette saga, c'est la façon dont elle est racontée. C'est subtil et drôle, tout en finesse. J'adore le fait d'avoir la transcription détaillée des séances d'Izzy chez le psy et que l'auteure nous fasse des rappels des précédents tomes sans que ce soit trop intrusif.

Les personnages me plaisent toujours autant. J'adore cette famille Spellman, ses membres sont tous plus déjantés les uns que les autres. J'ai quand même une petite préférence pour Rae, elle me fait beaucoup rire.

La fin est sympa, mais elle ne me donne pas plus envie que ça de lire la suite. Si je l'avais déjà dans ma PAL, je l'aurai lu, mais honnêtement, je ne pense pas me la procurer. J'aime bien cette saga, mais sans plus, alors autant me concentrer sur des livres qui me font beaucoup plus envie... ^^

Ce troisième tome était sympa à lire, cette saga nous fait vraiment passer un bon moment en compagnie des Spellman. Pour ma part, je vais en rester là, non pas parce que je n'aime pas cette saga, mais parce que j'ai d'autres livres qui me tentent bien plus et que je n'aurai pas assez d'une vie pour tous les lire ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 18 août 2017

"Les brumes de Riverton" de Kate Morton

Synopsis :
Eté 1924 : au cours d'une grande soirée donnée au château de Riverton, le poète Robert Hunter se suicide sous les yeux des soeurs Hartford. Les deux femmes ne se reparleront plus jamais après le drame. Hiver 1999 : une jeune cinéaste prépare un film sur ce scandale des années 20. Il ne reste plus qu'un seul témoin vivant de l'époque, Grace Bradley, alors domestique au château. Mais Grace a changé de vie, tiré un trait sur Riverton et ses secrets, ou du moins le croit-elle. Car le passé lentement se réveille...

Mon avis :
Je suis une grande fan de la plume de Kate Morton depuis que j'ai découvert son roman Les heures lointaines. J'achète ses livres les yeux fermés, sans même me donner la peine de lire les résumés parce que je sais que je passerai forcément un bon moment entre ses mots. Celui-ci était le dernier de l'auteure que j'avais encore dans ma PAL, je ne pouvais pas le laisser trainer plus longtemps, il me tentait trop. Du coup, dès que j'en ai eu l'occasion, je me suis plongée dedans. Je l'ai trouvé un peu moins bon que les précédents de l'auteure que j'ai lu, mais j'ai tout de même passé un très bon moment !

Grace Bradley a eu une vie bien remplie. Alors qu'elle sent que sa fin est proche, une jeune réalisatrice la contacte à propos d'un film qu'elle est en train d'écrire sur un scandale dont Grace est la seule témoin encore en vie aujourd'hui. Cette demande va faire remonter de vieux souvenirs, des souvenirs que Grace aurait préféré oublier...

Contrairement aux précédents romans de l'auteure, j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Malgré tout, la plume de Kate Morton est toujours aussi agréable à lire et addictive. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Même si j'ai beaucoup aimé ce roman, pour moi, c'est le moins bon de l'auteure. Ce que je ne savais pas au moment de ma lecture, c'est que cette histoire est le son tout premier roman. Du coup, je comprends mieux pourquoi je trouvais certains passages brouillons et moins aboutis que d'habitude. On perçoit les défauts de ce premier roman mais il laisse aussi présager du talent grandissant de Kate Morton. Il faut quand même reconnaitre que c'est un roman de grande qualité pour un tout premier.
Ce que j'aime particulièrement avec cette auteure, c'est qu'elle nous plonge dans des secrets de famille et qu'elle entremêle le passé et le présent avec brio. Tous les éléments s'emboitent parfaitement, même s'il faut parfois attendre la dernière page pour s'en rendre compte...

J'ai beaucoup aimé la galerie de personnages que nous offre l'auteure. Ils sont tous terriblement attachants, même si on a plus ou moins de mal à les cerner. J'ai adoré la fratrie Hartford, leur complicité fait plaisir à voir. Grace m'a beaucoup touché. On sent que ce lourd secret qu'elle a gardé enfoui de nombreuses années la rongeait, il fallait qu'elle le révèle pour pouvoir partir l'esprit tranquille et serein.

La fin m'a vraiment bluffé, je ne m'attendais pas à ça. Le fait de terminer cette histoire sur cette lettre est brillant. Ce dénouement m'a retourné, je ne pouvais pas espérer mieux, c'était juste parfait !

Même si ce roman est un peu en dessous des autres romans de Kate Morton, cela reste quand même une jolie découverte et une histoire très aboutie malgré les défauts d'un premier roman. J'en redemande, j'ai vraiment hâte de pouvoir me plonger à nouveau dans cet univers que j'aime tant ! Ça tombe bien, son dernier roman vient de sortir en poche... ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 16 août 2017

"Lucy Valentine, tome 1 : Follement" de Heather Webber

Synopsis :
Lucy Valentine remplace son père, directeur d'une agence matrimoniale. Dans la famille Valentine, on a, c'est un secret, un don de double vue héréditaire qui permet de réunir des personnes qui ont la même aura. Lucy a perdu ce don. Désormais, elle ne retrouve plus que des objets égarés et a des visions en touchant les gens.
Son premier client voudrait des nouvelles de Jennifer, son premier amour. Lucy "voit" alors la bague de fiançailles de celle-ci au doigt d'un squelette enterré dans un parc ! Désemparée, elle fait appel à Sam, l'ami de son père, installé au-dessus de l'agence. Sam est en voyage, c'est Sean, son neveu, qui l'accueille. Quand il lui serre la main, Lucy les "voit" tous les deux, nus dans un lit...

Mon avis :
Cette série me tentait depuis sa sortie. J'en entendais beaucoup de bien et cela me donnait de plus en plus envie de la lire. Ayant réussi à trouver les deux premiers tomes d'occasion à tout petit prix, je n'avais pas hésité un seul instant avant de me les offrir. Manque de temps, je n'ai pas pu m'y mettre aussi vite que je l'aurai souhaité. Voulant une lecture sans prise de tête pour cette période estivale, j'ai donc enfin sorti le premier tome de ma PAL. J'ai bien fait puisque j'ai adoré !

Dans la famille Valentine, tout le monde a un don pour former des couples, exceptée Lucy. Lorsqu'elle se voit contrainte de remplacer son père à la tête de l'entreprise familiale, elle ne sait pas comment faire, puisque son son seul talent est de retrouver les objets perdus. Alors qu'elle raccompagne un de ses premiers clients, elle a la vision de la bague de fiançailles dont il a évoqué le souvenir pendant leur entretien, accrochée au doigt d'un squelette... Qui a dit que travailler dans une agence matrimoniale était de tout repos ?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est hyper agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment adoré ce premier tome. J'ai particulièrement aimé le fait que la romance soit mêlée au policier. Comme je lis rarement la quatrième de couverture, je ne m'attendais pas à ça, je pensais seulement avoir à faire à une simple romance. J'aime énormément ce style de romans qui mélangent deux genres bien différents, cela donne tout de suite à l'histoire un second souffle. De plus, dans ce roman, ces deux genres s'entremêlent vraiment à merveille.
J'ai beaucoup aimé l'histoire en elle-même. Je trouve l'idée de départ excellente et l'auteure a très bien su l'exploiter.

J'ai adoré les personnages. Lucy est un personnage comme je les aime. Elle n'a rien d'une super héroïne, malgré son don peu commun, et pourtant, elle change un peu le monde à sa façon. J'aimerai être aussi forte et courageuse qu'elle.
Sean est pas mal non plus. J'aime beaucoup ce que l'on sait de lui, mais il reste encore bien mystérieux. J'espère vraiment en apprendre plus sur lui dans les prochains tomes, mais je suis d'ors et déjà sous son charme ! ^^

J'ai vraiment été surprise par cette fin, je ne m'attendais pas à ça, je ne l'ai absolument pas vu venir. Même si l'enquête est bouclée, cette fin nous donne envie d'en savoir plus et de nous jeter sur la suite sans attendre.

Je m'attendais à aimer ce roman, mais je ne pensais pas que ce serait à ce point là, j'ai adoré ! J'ai vraiment hâte de me plonger dans la suite des aventures de Lucy & Sean. Comme j'ai déjà le second tome dans ma PAL, je ne pense pas pouvoir résister bien longtemps à la tentation... ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 14 août 2017

"Timelapse" de Nadia Richard

Synopsis :
"Sans vraiment y réfléchir - comme à chaque fois d'ailleurs - je saisis l'instant pour figer le temps. L'atmosphère plongea aussitôt dans ce silence pesant qui me devenait presque familier. Tous étaient de marbre, immobiles : ça avait fonctionné. Je pris à peine une seconde pour les observer un à un, quand mon regard croisa celui de Matthias. Il était figé lui aussi, mais d'une autre façon. Il me fixait droit dans les yeux, glacé, horrifié."

Mon avis :
Dès l'instant où j'ai entendu parler de ce roman, j'ai tout de suite eu envie de le lire. J'adore sa couverture et son résumé donnait envie d'en savoir plus. J'étais vraiment impatiente de pouvoir m'y plonger, mais malheureusement, je devais en attendre trop, cette lecture est une grosse déception...

La vie de Sam a basculé le jour de ses 18 ans. Le temps s'est figé pendant 48 heures, sans raison apparente. Lorsque le temps finit par reprendre sa course, Sam se rend compte que c'est elle qui est à l'origine du phénomène. Ravie de ce pouvoir, elle s'entraine à figer le temps dès qu'elle en a l'occasion, pour apprendre à le maitriser. Mais lors d'un de ses instants figés, elle se rend compte qu'elle n'est pas la seule personne sur laquelle ce pouvoir n'a aucune prise, Matthias ne s'est pas figé non plus. Alors que Sam essaie de comprendre ce qui se passe, un de ses professeurs s'intéresse de plus en plus à elle...

J'ai entamé cette lecture avec enthousiasme, j'avais vraiment hâte de m'y mettre, mais à mon grand regret, j'ai vite déchanté... Je n'ai pas adhéré au style de l'auteure, l'écriture est assez enfantine et répétitive, j'avais l'impression de toujours lire la même chose. Malgré cela, cette histoire se lit vite et bien. Le récit est fluide et on se laisse facilement embarqué par l'histoire.

Ce qui m'a vraiment déçu avec ce roman, c'est que l'idée de départ était hyper bonne mais que je ne comprends pas ce qu'à voulu en faire l'auteure... Cela aurait pu être une superbe histoire, mais au final, ce ne sont que des clichés et des retournements de situation prévisibles à des kilomètres. L'auteure nous en a fait une histoire bateau, c'est dommage !

J'ai été dérangé par le fait que l'histoire se déroule soit disant à la fac. L'auteure nous le rappelle sans arrêt alors que ce n'est absolument pas réaliste. On se croirait au lycée, voir même au collège, mais certainement pas à la fac. De plus, les personnages sont tellement immatures et puériles que l'on a du mal à croire qu'ils ont 18 ans. Si cela n'avait pas été précisé, je leur en aurait donné 13, voir 15, mais certainement pas plus...

D'ailleurs, en ce qui concerne les personnages, je suis mitigée. Autant j'ai bien aimé Matthias, Tim et Anna, autant Sam, Victoire et Delatour me sortent par les yeux, mais je crois que Sam est la pire de tous. Elle s'étonne de ne pas avoir beaucoup d'amis, mais vu son comportement, ce n'est pas étonnant. Elle est exécrable et mauvaise, elle critique tout le monde. Ça m'a fait de la peine pour Tim et Anna qui se font renvoyer chier à chaque fois qu'ils lui parlent. Sam est tout à fait le genre de personnage que je déteste. Elle m'a foutu en rogne tout au long de ma lecture et honnêtement, je n'en avais vraiment rien à faire de ce qui pouvait lui arriver, je voulais seulement en terminer avec cette histoire décevante.

Je n'ai absolument pas compris la fin. Comme dans tout son roman, l'auteure développe à outrance des passages inutiles de son histoire et passe très vite sur les moments qui mériteraient d'être approfondis. C'est totalement le cas avec cette fin, soit l'auteure veut en garder sous le coude pour une éventuelle suite, soit son histoire lui paraissait tellement claire qu'elle n'a pas jugé utile de la développer. Si ce dénouement me laisse perplexe, le récit était cousu de fil blanc pour pas mal de révélations que j'avais vu venir depuis le premier tiers de l'histoire...

Vous l'avez compris, cette lecture est une vraie déception, malgré une idée de départ plus que prometteuse, c'est dommage. Ce roman aura au moins eu l'avantage de se lire vite et bien, on se laisse facilement embarquer et c'est une bonne chose, parce que je ne vous cache pas que j'ai fini cette histoire plus par volonté de ne pas abandonner trop vite en espérant une bonne surprise, que par réelle envie de connaitre le fin mot de cette histoire...


J'ai eu le plaisir de partager cette lecture avec Marion et Alicia ! Pour découvrir ce qu'elles en ont pensé, c'est par ici et là-bas que ça se passe ! ^^ (lien à venir)


Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 11 août 2017

"Never Forget, tome 1" de Monica Murphy

Synopsis :
Quand Ethan s’est lancé à la recherche de Katie, la fille qu’il a sauvée des griffes de son kidnappeur, huit ans plus tôt, il voulait simplement s’assurer qu’elle allait bien, qu’elle avait repris le contrôle de sa vie, qu’elle était heureuse, peut-être. Enfin, ça, c’est l’excuse qu’il s’est donnée, car, à la seconde où il a posé les yeux sur elle, il a su qu’il voulait plus. Beaucoup plus. Alors, il a fait tout ce qu’il s’était toujours interdit : il est entré dans sa vie, sous son nouveau nom, sa nouvelle identité. Et, chaque jour qui passe, il s’enfonce un peu plus dans le mensonge.
Mais comment faire autrement, alors qu’il est le fils du monstre qui a changé sa vie à jamais ?

Mon avis :
Ayant tout juste fini la saga Drew & Fable que j'avais adoré, j'ai eu la chance de pouvoir me procurer le premier tome de la nouvelle saga de l'auteure. Vous me connaissez, je suis faible, j'ai donc crqué. J'étais tellement curieuse d'en savoir plus que je l'ai attaqué dès son arrivée dans ma boite aux lettres, sans même lui laisser le temps de passer par la case PAL. Ce roman n'a rien à voir avec sa précédente saga mais j'ai adoré !

A 12 ans, Katie a été enlevée, séquestrée et violée. Elle serait même morte si le fils de son geôlier ne l'avait pas aidé à s'échapper et à prévenir la police. Huit ans plus tard, Ethan pense toujours à elle, elle l'obsède. Il va alors faire quelque chose qu'il s'était toujours interdit de faire : entrer dans sa vie, alors qu'elle ignore tout de sa nouvelle identité, de qui il est réellement. Grâce à Ethan, Katie se sent revivre. Plus le temps passe et plus le jeune homme s'enfonce dans le mensonge...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive. Les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

On ne va pas se le cacher, ce roman est particulier de part son thème. D'ailleurs, l'auteure nous met en garde dès le début, et je trouve que c'est vraiment une bonne chose. Ce roman est un peu malsain : suivre une jeune femme brisée par le drame qu'elle a vécu à 12 ans, la voir commencer à reprendre goût à la vie grâce à un jeune homme dont elle ignore la véritable identité et savoir qu'il est obnubilé par elle depuis qu'il l'a sauvé des griffes de son père... L'ambiance de ce roman est vraiment particulière, cette histoire n'est pas à mettre entre toutes les mains. Pendant notre lecture, on est partagé entre le dégoût que cette situation nous inspire et la curiosité de savoir comment cela va se terminer. On est en position de voyeur, on n'aime pas ce que l'on voit mais on ne voudrait pas en rater une seule miette...

En ce qui concerne les personnages, je suis partagée. Autant j'ai adoré Katie, autant Ethan me met mal à l'aise... Katie m'a énormément touché, on ne peut pas rester indifférent à son histoire. On a envie de la protéger, de lui dire que tout ira bien et qu'elle est en sécurité... Je n'ose imaginer comment je réagirai dans une telle situation mais j'aimerai être aussi forte et courageuse qu'elle. Elle l'est bien plus qu'elle ne le croit !
J'ai plus de mal avec Ethan. Je trouve son obsession pour Katie malsaine, mais en même temps, on ne peut pas nier que partager des évènements aussi abominables ne peuvent que rapprocher les personnes concernées. Cela dit, à certains moments, il me mettait mal à l'aise parce que l'on aurait dit son père...

La fin est méga prévisible mais on ne pouvait pas y échapper. On l'attendait tout en la redoutant parce qu'on savait à quel point cela ferait du mal à Katie d'apprendre la vérité... Je suis curieuse de connaitre la suite et fin de cette histoire. Je sais qu'elle va encore me mettre mal à l'aise mais je ne peux pas non plus rester sans savoir. Je me suis d'ailleurs commandé la suite dès le lendemain du jour où j'ai refermé ce roman.

Vous l'aurez compris, ce roman est loin d'être banal, il est même plutôt malsain. Pourtant, l'auteure arrive à nous captiver, à nous donner envie d'en savoir plus, d'essayer de comprendre la situation, même si cette histoire nous met mal à l'aise... Maintenant que cet avis est écrit et que j'ai pu "digérer" cette histoire, je vais de ce pas me plonger dans la suite. Cette lecture risque d'être éprouvante...
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 7 août 2017

"Miss Dumplin" de Julie Murphy

Synopsis :
Willowdean est ronde, et alors ? Pas besoin d'être super slim pour s'assumer. Jusqu'au jour où elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom, et ne tarde pas à lui voler un baiser. Mais peut-il vraiment l'aimer ? On lui a tellement dit que les filles comme elle ne sont que des seconds rôles.

Un seul moyen de retrouver confiance en elle : faire la chose la plus inimaginable qui soit... s'inscrire au concours de beauté local présidé par sa propre mère, ex-miss au corps filiforme. Entraînant dans son sillage tout un groupe de candidates hors normes, Will va prouver au monde, et surtout à elle-même, qu'elle aussi a sa place sous les projecteurs.

Mon avis :
Ce roman me tentait depuis sa sortie, mais malheureusement pour moi, je n'avais pas eu la chance d'être sélectionnée pour le recevoir en partenariat. Je ne désespérais pas de pouvoir le lire un jour, mais il était impossible à trouver d'occasion à petit prix. Alors que je me promenais à Noz, je l'ai trouvé dans un des bacs. Comme c'était le seul exemplaire, vous vous doutez bien que je me suis jetée dessus, je ne pouvais pas ne pas le prendre. J'étais tellement curieuse que je l'ai commencé à peine arrivée chez moi. Lu en quelques heures, j'ai beaucoup aimé !

Willowdean a toujours été ronde mais n'a jamais eu aucun complexe. Elle s'est toujours assumée jusqu'au jour où Bo commence à s'intéresser à elle. Comment un jeune homme qui porte aussi bien son nom pourrait-il s'intéresser à elle ? Pour se prouver qu'elle aussi a droit au bonheur malgré ses kilos en trop, elle décide de s'inscrire au concours de beauté de sa ville. Elle était loin de se douter des conséquences que sa décision va engendrer...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Ce roman m'a énormément parlé. Étant moi-même ronde, je me suis reconnue dans cette histoire. Dans la société actuelle, dès que l'on ne rentre pas dans le moule, dans la norme, on est tout de suite montré du doigt. En tant que "grosse", l'image de la femme que les magasines renvoient ne peut que nous donner encore plus de complexes que ceux que l'on a déjà. C'est déjà compliqué de s'assumer sans qu'en plus, on nous rappelle sans arrêt que nous ne sommes pas "normaux". Ce roman exploite vraiment bien le sujet et ne peut que parler aux personnes dans le même cas. Je trouve ça bien d'aborder ce sujet dans un roman jeunesse, c'est bien de montrer que quelque soit son physique, on a droit au bonheur. Ça fait du bien de le lire, on a tendance à l'oublier...

Je me suis énormément reconnue en Willowdean. J'aurai pu écrire tout ce qu'elle raconte tellement son histoire me fait écho, mais contrairement à elle, je n'en suis pas au stade de l'acceptation. J'ai trop de mal avec mon corps et l'image qu'il renvoie. J'ai adoré suivre Willowdean et ses copines hors-normes dans leur volonté de participer à ce concours de beauté. J'espère vraiment que leurs aventures aideront les gens à s'accepter comme ils sont, ce roman ne peut que faire du bien.

La fin est toute mignonne, mais elle me laisse sur ma faim. J'aurai aimé en savoir plus sur l'après concours... Je ne sais pas si une suite est prévue, mais si c'est le cas, je la lirai avec grand plaisir, surtout que cette histoire en aurait bien besoin...

Ce roman est une petite pépite, un roman feel-good comme on les aime. Il porte un vrai message  qui fait du bien à entendre : peu importe comment on est, tout le monde a le droit d'être heureux ! C'est une philosophie que j'ai du mal à mettre en œuvre, mais je vais tâcher de m'en souvenir grâce à ce chouette roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 3 août 2017

"The book of Ivy, tome 2 : The revolution of Ivy" de Amy Engel

Synopsis :
Née pour trahir et faite pour tuer... sera-t-elle à la hauteur ?

J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.

Mon avis :
Ayant adoré le premier tome, je ne pouvais pas attendre plus longtemps avant de me jeter sur la suite. L'auteure nous laissait tellement sur notre faim que c'en était frustrant, et comme je suis faible, je n'ai pas pu résister. Dévoré en quelques heures, j'ai encore une fois beaucoup aimé, même si je le trouve un peu moins bon que le premier tome...

Pour sauver l'homme qu'elle aime, Ivy a du prendre une décision radicale et celle-ci pourrait bien la mener à sa perte. Il ne lui reste plus que deux options : oublier son ancienne vie ou ou reprendre son destin en main. Peu importe son choix, sa vie ne sera plus jamais la même...

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive. Les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé cette suite, elle est à la hauteur de mes attentes, même si je la trouve un peu en dessous du premier tome. Le niveau était tellement élevé pour The book of Ivy que celui-ci ne pouvait qu'être moins bon. Cela dit, cette histoire est quand même de très bonne qualité. Dans ce tome, je trouve que l'histoire est moins originale, plus attendue. On est beaucoup moins surpris par les rebondissements de ce second volet que par ceux du premier. Cela n'enlève en rien l'originalité de cette histoire, mais j'aurai aimé être aussi surprise par ce tome conclusion de ce dyptique.

Les personnages me plaisent toujours autant. J'aime vraiment beaucoup Bishop. C'était déjà un vrai gentleman dans le premier tome, mais dans celui-ci, c'est un preux chevalier. Il n'hésite pas à se mettre en danger pour sauver les gens qu'il aime. Ce mec est mon héros ! ^^
Ivy m'a un peu moins plu dans ce tome. Je n'ai pas retrouvé la Ivy que j'aimais temps. Dans ce tome, je la trouve moins sûre d'elle, moins affirmée, elle a un peu perdu de sa fougue au début du tome. A partir de la seconde moitié, elle redevient elle-même et ça fait plaisir à lire !

J'ai trouvé la fin assez prévisible, je l'avais vu venir depuis un moment. Pourtant, je ne pouvais pas espérer mieux. Ce dénouement est à la hauteur de mes espérances et de ce dyptique.

Cette saga est vraiment une superbe découverte. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre vu que je lis rarement les quatrièmes de couverture, mais cette série est une vraie pépite ! J'espère vraiment qu'Amy Engel nous offrira d'autres histoires de cette qualité. C'est une auteure à suivre, cela ne fait aucun doute !
Si vous ne l'avez pas encore lu, n'hésitez plus, vous êtes sûrs de passer un très bon moment !
Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...