mercredi 1 février 2023

Bilan lecture du mois de Janvier 2023

           
 
Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !
Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
 
 
4 livres lus en Janvier, pour un total de 1488 pages !
Bilan pas trop mal pour ce premier mois de l'année, sachant que j'ai été malade tout du long. Espérons que février soit un peu plus productif...



Pas de nouveauté dans ma bibliothèque ce mois-ci, on se retrouve le mois prochain pour de nouvelles acquisitions ! ;)
 
Ma PAL papier est donc de 138 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 

jeudi 26 janvier 2023

"La Muse" de Rita Cameron

Synopsis :
Avec son teint diaphane et sa longue chevelure cuivrée, Lizzie Siddal n’a rien de l’idéal victorien aux joues roses. À l’atelier de chapellerie, Lizzie assemble des coiffes somptueuses destinées à de jeunes élégantes fortunées. Un jour, elle attire l’attention du peintre et poète préraphaélite Dante Gabriel Rossetti. Envoûté à la fois par sa beauté sublime et ses dons artistiques, celui-ci l’entraîne dans l’univers scintillant des salons et des soirées bohèmes. Mais incarner la muse que tous les artistes rêvent d’immortaliser se révélera bien plus cruel que tout ce que la jeune femme pouvait imaginer.
 
Mon avis :
Je n'avais jamais entendu parler de ce roman avant de tomber dessus à Noz mais j'ai tout de suite eu envie d'en savoir plus. Il a longtemps traîné dans ma PAL, jusqu'à ce que je me dise qu'il pourrait être un très bon livre pour clôturer cette année 2022. J'ai passé un bon moment avec ce roman, bien que quelques choses m'ont perturbé...
 
Alors qu'elle travaille à l'atelier de chapellerie, Lizzie est remarquée par un jeune peintre, qui lui demande d'être son modèle. Malgré ses réticences, Lizzie fini par accepter. Contre toute attente, elle va devenir un modèle très demandé et va attirer l'attention du peintre et poète préraphaélite Dante Gabriel Rosetti. Celui-ci va faire d'elle sa Muse, mais être Muse est loin d'être de tout repos et pourrait bien causer sa perte...

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, mais je ne saurai pas dire pourquoi. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit et fluide. Les pages se tournent assez facilement, même si l'histoire manque de rythme à mon goût. 

J'ai bien aimé cette lecture mais je m'attendais à autre chose. Je pensais que cette histoire serait joyeuse mais elle est hyper triste. On suit la déchéance de Lizzie qui passe de jeune femme joyeuse et pétillante à femme chétive et maladive qui se languit de Dante. L'artiste lui a promis monts et merveilles pour faire d'elle sa Muse mais on se demande s'il en a réellement quelque chose à faire d'elle... Cette histoire m'a mise mal à l'aise à ce niveau-là, puisqu'on découvre la relation entre un pervers narcissique et sa victime et ce n'est pas ce que j'attendais de cette lecture...

J'ai eu beaucoup de mal avec les personnages. Dante est absolument détestable. Lizzie m'a beaucoup touché mais on se demande quand même comment une jeune femme intelligente comme elle se laisse berner de la sorte... On a juste envie de la secouer un bon coup pour lui faire ouvrir les yeux sur sa situation...

Au fur et à mesure de l'avancée de notre lecture, on devine la fin. Il ne peut pas y avoir d'autres issus pour Lizzie que celle-ci et c'est bien triste...

Je referme ce roman déçue parce que je ne m'attendais pas à ça. Cependant, cette histoire est terriblement réaliste (peut-être même trop) et bien écrite mais tellement triste... Je clôture donc 2022 avec une lecture en demie teinte. Espérons qu'elle ne donne pas le ton pour mes futures lectures de 2023...

mardi 24 janvier 2023

"Le dernier joyau des Romanov" de Monique Dollin Du Fresnel

Synopsis :
De la fin tragique des tsars aux archives secrètes du Vatican, une intrigue au cœur de la guerre 1914-1918

En juin 1914, le lieutenant russe Dimitri Malkine est chargé de se rendre à Paris pour une mission diplomatique. La tsarine mère en profite pour lui demander secrètement de remettre à Londres un superbe bijou à sa sœur, la reine Alexandra. Dimitri s’acquitte de sa tâche, mais n’est pas au bout de ses peines… La reine Alexandra souhaite à son tour faire un présent à sa sœur : un œuf de Fabergé unique, muni d’une serrure et dont le contenu reste énigmatique.

Avant même que le lieutenant puisse emprunter le chemin du retour à Saint-Pétersbourg, il se trouve entraîné bien malgré lui dans ce qui deviendra l’un des conflits les plus sanglants de l’histoire de l’humanité.

Il faudra alors attendre plus de soixante-dix ans pour que Camille, généalogiste successorale bordelaise, plonge dans cette histoire pour le compte de sa cliente, Madame de Limeuil. Ses recherches la conduisent de Bordeaux au cœur de la Gascogne, des Archives secrètes du Vatican à Cracovie, mais le mystère reste entier. Qu’est-il arrivé à Dimitri Malkine ? Où est passé cet œuf de Fabergé à la valeur inestimable ? Enfin, pourquoi a-t-elle l’impression qu’on s’en prend à tous les témoins de l’affaire ?
 
Mon avis :
Depuis la sortie du dessin animé « Anastasia » quand j'étais petite, je suis fascinée par tout ce qui touche à la fin tragique des Romanov. Dès que je tombe sur des romans qui imaginent des scénarios alternatifs à ce drame, je me les offre sans me poser la moindre question. Celui-ci n'a pas fait exception mais avec ma panne de lecture, je n'ai pas pu m'y plonger aussi rapidement que je l'aurais voulu. C'est maintenant chose faite et j'ai adoré !

Madame de Limeuil souhaite mettre ses affaires en ordre et demande à un cabinet d'avocats à Bordeaux de retrouver la trace de son cousin Dimitri Malkine, un lieutenant russe aux ordres du tsar Nicolas II. Camille, généalogiste successorale se charge de ce dossier et son enquête va la mener au cœur des archives secrètes du Vatican sur les traces d'un mystérieux œuf de Fabergé...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Et bien, quelle histoire ! Ce roman m'a énormément plu. On sent que l'auteure maîtrise son sujet. Du coup, la fiction se mêle parfaitement aux faits historiques et c'est super agréable à lire. Je n'avais encore jamais lu cette version alternative de la fin des Romanov mais elle m'a beaucoup plu. Mon seul bémol est sur le fait que l'on ne sache pas ce qu'il advient d'un des membres de la famille impériale alors que l'on sait pour tous les autres...

J'ai beaucoup aimé la galerie de personnages que nous offre l'auteure, que ce soit ceux de fiction ou ceux ayant réellement existés. Je suis particulièrement fan de Dimitri, ce mec est impressionnant !

La fin est top, je ne pouvais pas espérer mieux. On referme ce roman avec le sentiment d'avoir résolu l'un des plus grands mystères du XXe siècle...

Si, comme moi, vous êtes fasciné par la fin tragique des Romanov, ce roman va vous régaler, c'est une vraie pépite !

jeudi 19 janvier 2023

"Blackwater, tome 3 : La Maison" de Michael McDowell

Synopsis :
1928 à Perdido. Alors que le clan Caskey se déchire dans la guerre intestine et sans merci que se livrent Mary-Love et sa belle-fille, et tandis que d’autres crises – conjugales, économiques, existentielles – aux répercussions défiant l’imagination se profilent, dans les recoins sombres de la maison d’Elinor, la plus grande de la ville, les mauvais souvenirs rôdent et tissent, implacables, leurs toiles mortelles.
 
Mon avis :
Cette saga m'intrigue de plus en plus au fil des tomes. J'avais tellement envie de découvrir la suite que je n'ai pas réussi à attendre très longtemps avant de me jeter dessus. Dévoré en quelques heures, ce tome a été riche en rebondissements, j'ai adoré !

7 ans ont passé depuis la fin de la construction de la digue et la guerre entre Mary-Love et Elinor est toujours aussi vive. Alors que le crack boursier complique la situation, les tensions entre les deux femmes prennent plus d'ampleur. Le temps de la confrontation a sonné...

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait.  C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Cette saga se bonifie au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire. Ce troisième tome est clairement mon préféré, il m'a tenu en haleine du début à la fin. L'intrigue prend un tournant inattendu mais si l'on y réfléchit bien, on se demande même pourquoi ce n'est pas arrivé avant... Pour le coup, je suis encore plus curieuse de découvrir la suite de l'histoire après ce retournement de situation qui redistribue toutes les cartes.

J'aime toujours autant la galerie de personnages que nous offre l'auteur. Il arrive à nous faire détester des personnages que l'on a aimé (et inversement) en l'espace de quelques pages. On ne sait jamais sur quel pied danser, tellement l'auteur nous balade...

La fin m'a laissé sur le cul, je ne m'y attendais tellement pas. Je viens d'atteindre la moitié de cette saga et je suis super curieuse de savoir jusqu'où l'auteur va nous entraîner...

Ce troisième tome est bluffant et laisse le clan Caskey dans une situation qui va redistribuer toutes les cartes. J'ai encore plus envie de me jeter sur la suite après ce tome ! Je ne pense pas pouvoir résister à la tentation très longtemps... ^^

mardi 17 janvier 2023

"La petite sirène" de Hans-Christian Andersen et Benjamin Lacombe

 
Synopsis :
La Petite Sirène vit sous la mer auprès de son père le roi de la mer, de sa grand-mère et de ses cinq sœurs. Lorsqu'une sirène atteint l'âge de quinze ans, elle est autorisée à nager jusqu'à la surface pour contempler le monde extérieur. Lorsque la petite sirène atteint enfin cet âge, elle se rend à son tour à la surface où elle aperçoit un navire avec un beau Prince (humain) de son âge. Une tempête se déclenche, le navire chavire et le prince tombe à l'eau. Elle le sauve en le ramenant, inconscient, au rivage. Mais une jeune femme surgit, la sirène s'éclipse. Le prince, à son réveil, aperçoit la jeune femme, et pense qu'elle l'a sauvé. La petite sirène s'en va. Surprise d'avoir découvert que les hommes ne respirent pas sous l'eau et meurent très vite, elle questionne sa grand-mère. Celle-ci lui apprend que les hommes vivent bien moins longtemps que les sirènes mais qu'ils ont une âme éternelle. La petite sirène veut, elle aussi, avoir une âme éternelle. Pour cela, lui dit sa grand-mère, elle doit se faire aimer et épouser d'un homme.
 
Mon avis :
Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez à quel point je suis fan du travail de Benjamin Lacombe. Je me procure ces nouveaux livres dès leur sortie et les murs de chez moi ressemblent à une exposition consacrée à l'illustrateur. Je ne pouvais donc pas passer à côté de ce nouveau titre, d'autant plus que j'étais curieuse de découvrir la « vraie » histoire de la Petite Sirène. Je ne lui ai pas laissé le temps de traîner dans ma PAL et j'ai beaucoup aimé !

Tout le monde connaît l'histoire de la Petite Sirène grâce au dessin animé des studios Disney, mais qui connaît le véritable conte écrit par Hans Christian Andersen ?
Ce conte n'est pas que pure fiction, l'auteur y a mis beaucoup de lui, comme on l'apprend dans la postface. C'est super intéressant de découvrir ce qui se cache dans ce conte, notre lecture n'en est que plus bouleversante.
 
Les illustrations de Benjamin Lacombe sont sublimes et bien que je ne sois pas fan du rose fluo employé ici, je comprends le parti pris par l'illustrateur. Le rose est réservé aux filles, le bleu aux garçons, on pensait la Petite Sirène fille mais elle semble être un subtil mélange de masculin/féminin d'où le joli violet de sa queue. Grâce à ces magnifiques illustrations, le conte prend une nouvelle dimension et renforce le fait que la Petite Sirène n'est autre que Andersen lui-même, la ressemblance est frappante.

Cette histoire est tellement plus qu'elle n'y paraît, elle est belle et émouvante mais aussi d'une tristesse infinie. Cet amour non partagé nous brise le cœur autant qu'à la Petite Sirène. C'est une lecture que je ne peux que vous recommander. Merci à Benjamin Lacombe de l'avoir sublimé !

jeudi 12 janvier 2023

"Sans un bruit" de Paul Cleave

 
Synopsis :
Auteurs de thrillers écrits à quatre mains, Cameron et Lisa Murdoch jouissent d'une confortable notoriété à Christchurch, où ils mènent une existence paisible et heureuse. Certes Zach, leur fils de sept ans, peut être difficile à vivre, mais Cameron et Lisa font face, s'arment de patience. Jusqu'au jour où Zach disparaît en pleine nuit. Fugue ? Enlèvement ? Les Murdoch sont bouleversés, prêts à tout pour retrouver leur fils. Mais lorsque les médias s'emparent de l'affaire, une vidéo fait surface : Cameron, visiblement excédé par une crise de Zach, emportant son fils sous son bras pour le jeter dans la voiture. Et le doute, lentement, s'insinue dans les esprits : après tout, qui mieux qu'un auteur de romans policiers peut commettre le crime parfait ?
 
Mon avis :
Si vous me suivez depuis un moment, vous savez à quel point j'aime les romans de Paul Cleave. Il fait partie de mes valeurs sûres et j'achète ses nouveaux romans dès leur sortie sans me poser de questions. Celui-ci n'a pas fait exception, il n'a même pas eu le temps de passer par la case PAL, je me suis jetée dessus sans attendre. Sans grande surprise, j'ai une nouvelle fois beaucoup aimé !

Auteurs de thrillers à succès, Cameron et Lisa Murdoch mène une vie paisible avec leur fils à Christchurch. Lorsque Zach disparaît en pleine nuit après avoir menacé de fuguer, leur monde s'écroule. Très vite, les médias s'emparent de l'affaire et le doute s'installe. Et si Cameron avait fait disparaître leur fils ? Après tout, un auteur de thriller ne pourrait-il pas commettre le crime parfait ?

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de Paul Cleave est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Quel plaisir de se replonger dans les mots et l'univers de Paul Cleave ! Ce nouveau roman est encore une fois une réussite, j'ai adoré !
Je le répète à chacun de ces romans, mais il ne fait vraiment pas bon vivre à Christchurch vu le nombre de criminels qui y ont leur quartier...
L'idée de départ est absolument brillante. Les auteurs de thrillers sont tellement calés sur leur sujet pour rendre leurs histoires crédibles et réalistes que l'on peut effectivement se demander s'ils seraient capables de commettre le crime parfait... Je suis totalement fan de la proposition que nous fait Paul Cleave avec cette histoire !

J'ai adoré la galerie de personnages que nous offre l'auteur. Il a réussi à nous faire douter de tous ces personnages sans exception, à tel point qu'on arrive à la fin sans avoir compris qui était réellement coupable jusqu'à ce qu'il nous livre enfin la solution.

La fin est bluffante, je ne m'attendais pas à ça. On va de rebondissements en rebondissements et lorsque l'on croit que tout est fini, il nous entraîne encore vers autre chose.

Ce roman est une nouvelle pépite de Paul Cleave ! Je suis toujours aussi fan et j'en redemande, vivement le prochain !

mardi 10 janvier 2023

"Blackwater, tome 2 : La Digue" de Michael McDowell

 
Synopsis :
Tandis que la ville se remet à peine d'une crue dévastatrice, le chantier d'une digue censée la protéger charrie son lot d'imprévus : main-d'oeuvre incontrôlable, courants capricieux, disparitions inquiétantes... Pendant ce temps dans le clan Caskey, Mary-Love, la matriarcale, voit ses machinations se heurter à celles d'Elinor, son étrange belle-fille, mais la lutte ne fait que commencer. Manigances, alliances contre-nature, sacrifices, tout est permis. À Perdido, les mutations seront profondes, et les conséquences, irréversibles.
 
Mon avis :
Ayant beaucoup aimé le premier tome, je n'ai pas pu attendre bien longtemps avant de me jeter sur la suite. Dévoré en quelques heures, j'ai encore passé un très bon moment à Perdido !

Après la crue qui a dévasté Perdido, le chantier de la digue va enfin démarrer. Une seule personne s'oppose farouchement à ce projet et c'est Elinor. Tout ce qui peut embêter son étrange belle fille est approuvé par Mary-Love. Entre les deux femmes, la guerre est déclarée et elle ne fait que commencer...

Dès les premières pages, j'ai à nouveau été embarquée par l'histoire. La plume et l'univers de l'auteur sont addictifs à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas un seul instant et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaître le fin mot de l'histoire.

Quel plaisir de retourner à Perdido ! Je n'ai pas quitté les lieux très longtemps mais cela m'avait manqué. J'ai beaucoup apprécié le fait qu'il y ait un petit résumé au début du roman, cela manque tellement dans les suites de saga, surtout quand elles tardent à sortir. Ici, ce n'est pas le cas, mais c'est très appréciable !
Cette saga est vraiment addictive ! On a tellement envie de savoir qui est vraiment Elinor que l'on pourrait enchaîner les tomes sans risque de se lasser.

Cette famille Caskey est vraiment surprenante ! Dans ce tome, c'est Sister qui m'a le plus étonné, je ne la pensais pas aussi déterminée. Quand elle veut quelque chose, rien ne l'arrête, c'est bien la digne fille de sa mère ! Elinor est toujours aussi intrigante, son personnage est un véritable mystère...

La fin nous laisse une nouvelle fois sur notre faim ! J'ai juste envie de me jeter sur la suite sans attendre, j'ai trop envie de savoir qui est vraiment Elinor et se qui se cache dans cette mystérieuse penderie...

Sans grande surprise, j'ai beaucoup aimé ce second tome et il me tarde de lire la suite. Je me retiens de me jeter dessus sans attendre mais je ne pense pas pouvoir résister bien longtemps... ^^

jeudi 5 janvier 2023

"Le joueur de billes" de Cecelia Ahern

 
Synopsis :
Lorsque Sabrina Boggs tombe par hasard sur une mystérieuse collection de billes ayant appartenu à son père, elle réalise soudain qu’elle ne sait rien de l’homme avec qui elle a grandi. Et cet homme dont la mémoire part à la dérive ne peut pas l’aider : il a lui-même oublié qui il était. Sabrina ne dispose que de vingt-quatre heures pour déterrer les secrets de l’homme qu’elle croyait connaître. Une journée à exhumer des souvenirs, des histoires et des gens dont elle ignorait l’existence. Une journée qui va la changer, elle et les siens, à jamais.
 
Mon avis :
Aimant beaucoup la plume de Cecelia Ahern, je me procure ses romans sans trop me poser de questions et celui-ci n'a pas fait exception. J'avais hâte de pouvoir m'y plonger mais malheureusement, ma panne de lecture en a décidé autrement. C'est maintenant chose faite mais à ma plus grande surprise, je ressors très mitigée de cette lecture...

Alors qu'elle découvre par hasard une mystérieuse collection de billes, Sabrina réalise qu'elle ne connaît pas réellement son père. Plein de questions se bousculent dans sa tête mais elle ne peut pas les lui poser directement puisqu'il perd peu à peu la mémoire. Sabrina va alors mener l'enquête, elle se donne 24 heures pour découvrir qui est son père et cette découverte pourrait bien tout changer...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. J'ai retrouvé la plume de l'auteure avec plaisir mais je n'ai pas accroché avec les personnages. J'ai dû me "forcer" pour finir cette lecture, tellement les personnages m'étaient antipathiques...

Je ressors de cette lecture vraiment mitigée. J'aime toujours autant la plume de Cecelia Ahern, l'idée de départ de cette histoire était bonne mais cela n'a pas pris avec moi. Je n'ai pas du tout aimé les personnages, ils m'étaient totalement indifférents. Pour moi, une bonne histoire est en grande partie due à ses personnages, et si je n'accroche pas avec eux, ma lecture devient très compliquée...

L'histoire n'était pas mauvaise mais elle m'a semblé d'une longueur extrême. C'est franchement dommage parce que j'aimais beaucoup l'idée de départ...

Je ne vous cache pas que j'étais contente d'arriver à la fin de ce roman. J'ai refermé ce livre avec soulagement mais aussi grande déception...

C'est la première fois que je suis déçue par un roman de Cecilia Ahern et ça me perturbe un peu. J'ai encore un livre de l'auteure en attente dans ma PAL et j'espère qu'il me réconciliera avec elle après cette lecture franchement décevante...

mardi 3 janvier 2023

Le Grand Bilan de 2022 !


Comme promis, il est temps pour moi de vous faire un bilan de l'année qui vient de se terminer !
Tout d'abord, je tiens à remercier toutes les personnes qui me suivent jour après jour, même si je suis beaucoup moins active sur le blog depuis quelques années...
 


En ce qui concerne mon bilan livresque, les chiffres parlent d'eux-même :
  • 87 livres lus en 2022, soit 50 de plus qu'en 2021
  • 26555 pages lues en 2022, soit 14690 de plus qu'en 2021
  • 112 nouveaux arrivants dans ma bibliothèque, dont 59 lus
Ce qui nous fait une moyenne de 7 livres lus par mois et 2213 pages mensuelles.

Parmi ces 87 livres, il y a eu des coups de ♥, des déceptions, des bonnes surprises, des moins bonnes, mais aussi des achats, des trocs, des cadeaux, des services presse mais surtout le plaisir de partager mes ressentis avec vous !

Franchement, je trouve que ce bilan super positif. Cette année, j'ai enfin retrouvé l'envie de lire. Je sens quand même que ma panne de lecture n'est pas trop loin donc j'essaie de faire attention au choix de mes lectures pour ne pas qu'elle revienne...

Encore une fois, c'est en partie grâce à vous, vos commentaires me donnent envie de continuer à vous faire partager mes impressions livresques !

Si vous voulez jeter un œil à mes différents bilans mensuels de l'année, je vous remets les liens juste ici :

dimanche 1 janvier 2023

Bilan lecture du mois de Décembre 2022

          

 
Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis

6 livres lus en Décembre, pour un total de 1362 pages !
Petit bilan pour ce dernier mois de l'année mais j'ai été pas mal malade et réussir à me concentrer pour lire était un peu compliqué...



Côté acquisitions, des achats d'occasion et surtout des cadeaux de Noël ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !
 

L'Esprit du Temps, tome 1 de Benjamin Lacombe (Achat occasion) LU
L'Esprit du Temps, tome 2 de Benjamin Lacombe (Achat occasion) LU
Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? de Emily Blaine (Cadeau de Noël)
N'écoute que moi de Serena Valentino (Cadeau de Noël)
Les frères Maddox, tome 3 : Beautiful Sacrifice de Jamie McGuire (Cadeau de Noël)
Les frères Maddox, tome 4 : Beautiful Burn de Jamie McGuire (Cadeau de Noël)
Les frères Maddox, tome 5 : Beautiful Funeral de Jamie McGuire (Cadeau de Noël)
Une affaire privée de Diana Gabaldon (Cadeau de Noël)
La confrérie de l'épée de Diana Gabaldon (Cadeau de Noël)
Une odeur de souffre de Diana Gabaldon (Cadeau de Noël)

10 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 142 livres ! Espérons que j'arrive à la réduire dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour le bilan de l'année 2022 et de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !