lundi 13 août 2018

"Le trône des étoiles, tome 1 : Fugitifs" de Rhoda Belleza

Synopsis :
Seule survivante de sa dynastie, Rhiannon a passé son enfance à s’entraîner dans le but de venger sa famille assassinée. Mais la veille de son couronnement, elle échappe de justesse à une tentative de régicide et doit se cacher. Cependant aux yeux du monde, la princesse est morte. Le jeune Alyosha, star d’un programme de DroneVision, est accusé de son meurtre et recherché dans tout l’empire.
Bien qu’ils ne se connaissent pas, leurs destins sont désormais liés. Tous deux sont décidés à faire éclater la vérité, malgré les complots et les menaces de guerre qui pèsent sur la galaxie.

Mon avis :
Ce roman, je l'ai découvert dans ma PAL mais honnêtement, il ne me tentait absolument pas. Il a donc trainé dans ma PAL pendant plusieurs mois, n'étant franchement pas décidée à le lire. J'ai fini par m'y mettre, un peu à contre cœur. Je n'en attendais pas grand chose, il n'est pas si mal mais je ressors de cette lecture plus que mitigée...

Alors qu'elle vivait cachée depuis l'assassinat de sa famille, Rhiannon se rendait à son couronnement lorsque l'on a de nouveau tenté de la tuer. Alyosha, star d'une émission de DroneVision est accusé de son meurtre et doit fuir. Chacun de leur côté, Rhiannon et Alyosha vont mener l'enquête, bien décidés à se venger et à faire éclater la vérité...

J'ai eu énormément de mal à entrer dans l'histoire. Déjà que je n'étais pas motivée à lire ce roman, le démarrage est très lent et on y comprend pas grand chose. Peu à peu tout se met en place et cela donne nettement plus envie d'en savoir plus. La plume de l'auteure est assez agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. Les pages se tournent relativement facilement parce qu'on a envie de savoir si notre intuition est la bonne.

J'ai beaucoup aimé l'idée de départ de cette histoire, mais je suis moins fan de ce qu'ne a fait l'auteure. Toute l'histoire est cousue de fil blanc, on voit venir les rebondissements à des kilomètres... C'est dommage parce que cette histoire avait énormément de potentiel... De plus, je trouve le résumé extrêmement trompeur. A sa lecture, je pensais que Rhi et Aly se battraient ensemble et qu'ils feraient front commun mais ils ne se rencontrent même pas et c'est dommage, parce que l'histoire aurait été nettement plus forte s'ils avaient combattus ensemble.

Je n'ai pas du tout adhéré aux personnages, je les ai tous trouvé antipathiques au possible. Je ne me suis attachée à aucun d'entre eux, ce qui pouvait leur arriver m'était égal... La seule que j'ai trouvé intéressante, c'est Kara, même si j'avais deviné dès le début qui elle était.

La fin a été comme le reste du roman, cousue de fil blanc. Je m'y attendais depuis un moment. Comme c'est un premier tome, cette fin devrait nous donner envie de nous jeter sur la suite, mais c'est loin d'être le cas. Pour ma part, je vais en rester là...

Je n'attendais pas grand chose de ce roman vu qu'il ne me tentait absolument pas et je n'ai pas été déçue, pour moi, c'est un flop ! L'aventure de la quête du trône des étoiles continuera sans moi, c'est une certitude !


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 10 août 2018

"La petite librairie des coeurs brisés" de Annie Darling

Synopsis :
Amoureuse des livres depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et passe son temps à lire des romans d'amour. À la mort de l'excentrique propriétaire des lieux, elle hérite de cette institution qui périclite à vue d'oeil. Posy remue ciel et terre pour éviter la faillite et fonder la librairie de ses rêves, spécialisée dans les romans d'amour, Au bonheur des tendres. Mais Sebastian, le petit-fils de la défunte propriétaire - et accessoirement le plus grossier des Londoniens - est bien décidé à faire de sa vie un enfer : ses goûts littéraires et ses intérêts sont opposés aux siens. Alors que Posy se démène pour sauver la librairie, elle tombe bien malgré elle sous le charme de son ennemi juré...

Mon avis :
Ce roman m'a fait de l’œil dès la première fois où j'en ai entendu parler. Il me tentait énormément mais comme ma PAL déborde, il n'était clairement pas dans la liste de mes acquisitions prioritaires. Lors de mon dernier petit tour à Emmaüs, je suis tombée dessus par hasard, ayant même failli passer à côté. Je n'ai pas hésité une seule seconde avant de me l'offrir. Pendant l'été, j'aime lire des romans sans prise de tête, celui-ci était donc parfait, je ne lui ai pas laissé le temps de trainer dans ma PAL. J'ai passé un bon moment avec ce roman !

Posy hérite de la libraire où elle travaille à la mort de sa propriétaire, qui la considérait comme sa petite fille. La librairie qu'elle aime tant est au bord de la faillite mais Posy ne peut se résoudre à la fermer. Elle décide donc de la spécialiser dans la romance, genre littéraire qu'elle affectionne tout particulièrement. Mais Sébastien, le petit-fils de l'ancienne propriétaire et exécuteur testamentaire ne voit pas les choses ainsi. Pour lui, la librairie doit se spécialiser dans le policier. Posy ne compte pas se laisser faire mais Sébastien pourrait bien faire de sa vie un véritable enfer...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. Les pages se tournent relativement facilement, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

L'histoire m'a bien plu, mais pour le coup, je ne m'attendais pas à ça. Je pensais lire une petite romance sur fond de librairie et d'amoureux des livres mais au final, la romance ne tient pas une très grande place dans l'intrigue. Certes, on aborde le sujet parce que Posy veut transformer la librairie en temple de la romance, mais mis à part ça, la "vraie" romance dans cette histoire, n'intervient qu'à la toute fin. Pour le coup, cela change totalement des romances habituelles. L'expérience est intrigante mais pas dénuée d'intérêt. J'aime trop les romances classiques pour m'en passer mais une romance "atypique" de temps en temps, je ne dis pas non.

J'ai eu un peu de mal avec les personnages, en particulier Sébastien. Je l'ai trouvé détestable du début à la presque fin, c'est tout à fait le genre de personnage qui m'horripile, imbu de lui-même et arrogant. Pourtant, son personnage a réussi à me surprendre à la fin. Je l'ai trouvé touchant mais toujours un peu agaçant sur les bords. Posy m'a bien plu, elle me fait penser un peu à moi. Bien qu'elle ne soit pas très sûre d'elle, elle a décidé de prendre le taureau par les cornes et de ne plus se laisser mener par le bout du nez. Elle m'a impressionnée !
J'ai beaucoup aimé Lavinia. On ne sait pas grand chose d'elle mais tout ce que l'on sait me plait. C'était une grande dame que j'aurai eu plaisir à côtoyer !
Les employés de la librairie sont tous plus attachants les uns que les autres, même s'ils restent encore très mystérieux...

J'ai adoré la fin, elle a fait réapparaitre le fameux sourire niais sur mon visage. J'ai refermé ce roman avec des étoiles pleins les yeux et mon cœur de midinette qui battait la chamade. Ce n'est pas un happy-end éclatant comme dans la plupart des romances, mais celle-ci est nettement plus réaliste et d'autant plus touchante !

Je ressors de cette lecture ravie. Elle m'a fait sortir de ma zone de confort et j'ai beaucoup aimé ! J'ai hâte de pouvoir lire la suite centrée sur Verity Love. Cette fille m'intrigue au plus haut point !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 8 août 2018

"La Passe-Miroir, tome 3 : La mémoire de Babel" de Christelle Dabos

Synopsis :
Deux ans et sept mois qu’Ophélie se morfond sur son arche d’Anima. Aujourd’hui il lui faut agir, exploiter ce qu’elle a appris à la lecture du Livre de Farouk et les bribes d’informations divulguées par Dieu. Sous une fausse identité, Ophélie rejoint Babel, arche cosmopolite et joyau de modernité. Ses talents de liseuse suffiront-ils à déjouer les pièges d’adversaires toujours plus redoutables ? A-t-elle la moindre chance de retrouver la trace de Thorn ? Dans un troisième livre vibrant, Christelle Dabos explore la merveilleuse cité de Babel. En son cœur, un secret insaisissable, qui est à la fois la clef du passé et celle d’un futur incertain.

Mon avis :
Comme je l'avais deviné à la fin de ma lecture du second tome, je n'ai pas pu résister bien longtemps avant de me jeter sur ce troisième tome. J'étais trop curieuse de découvrir la suite de l'histoire d'Ophélie et Thorn. J'ai intercalé d'autres lectures entre les deux, mais si je m'étais écoutée, je les aurai enchainé sans attendre. Dévoré en deux jours, j'ai une nouvelle fois beaucoup aimé !

Voila maintenant deux ans et sept mois que Thorn a disparu sans laisser de trace et qu'Ophélie a été contrainte de retourner sur Anima. Suite à une visite des plus inattendues, Ophélie décide d'arrêter de se morfondre et de passer à l'action. Munie d'une fausse identité, elle se rend à Babel, terre des souvenirs de Dieu. Mais Ophélie n'est pas la bienvenue à Babel et Dieu est sur ses traces, parviendra t-elle à échapper à ses adversaires de plus en plus redoutables et à retrouver Thorn ?

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on veut connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé ce troisième tome, même si j'ai trouvé la première partie un peu longue. Pour moi, l'histoire a vraiment pris son envol lors de la deuxième partie. Est-ce du au retour de Thorn ? Sans doute !
J'ai particulièrement aimé le fait que l'auteure nous offre des chapitres du point de vue de Victoire. Je les trouve hyper intéressants et vraiment bien trouvés pour faire avancer l'intrigue. J'ai hâte d'en savoir plus sur cette petite fille pleine de mystères !

J'aime toujours autant la galerie de personnages que nous offre l'auteure. J'aime de plus en plus Ophélie, elle prend de l'assurance et ne se pose plus en éternelle victime. Je suis ravie de son évolution au fil des tomes. Thorn me plait toujours autant mais on le voit trop peu dans ce tome et je trouve que cela manque. Pour moi, il est limite plus important qu'Ophélie dans cette saga...

J'ai adoré cette fin ! On a enfin droit au rapprochement tant attendu de nos deux héros, il était temps. Je les trouve trop mignons. Ils forment un couple des plus atypiques mais c'est ce qui fait leur charme. Cette fin nous laisse clairement sur notre faim. Christelle Dabos est vraiment sadique de nous laisser avec une fin pareille sans que l'on ait la suite à portée de mains. D'après ce que j'ai lu, le quatrième et dernier tome est prévu pour 2019, vivement !

Je suis vraiment partie du mauvais pied avec cette saga, mais je suis contente d'avoir persévérée parce qu'elle est enfin à la hauteur de mes espérances. Il me tarde de pouvoir découvrir le fin mot de l'histoire, je vais guetter sa parution avec la plus grande attention ! ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 6 août 2018

"Gary Cook, tome 2 : La voix des étoiles" de Romain Quirot et Antoine Jaunin

Synopsis :
Gary est parvenu à embarquer clandestinement sur Deucalion, et rien ne l'a préparé à ce qu'il découvre : une véritable ville s'est recréée dans le ventre de la navette spatiale, abritant des centaines d'Oubliés. Mais ces Oubliés vivent coupés de la partie haute de la navette, occupée par les Invisibles à qui ils servent de main d'œuvre. La révolte gronde, enflammée par une mystérieuse Voix venue des étoiles. Comment Gary peut-il réussir à retrouver sa mère s'il n'a pas accès au monde des Invisibles ? Passager clandestin, il doit également se cacher des inquiétantes Ombres. Heureusement, de vieux amis sillonnent le Marché rouge - mais aussi de vieux ennemis...

Mon avis :
A la base, cette série ne me tenait pas plus que ça mais j'avais fini par me laisser tenter par le premier tome et j'étais ressortie de cette lecture agréablement surprise. Du coup, quand j'ai appris la sortie du second tome, je croisais les doigts pour le trouver dans ma boite aux lettres, ce qui est arrivé. J'étais curieuse de me replonger dans cet univers et je m'y suis mise dès que j'ai pu. Dévoré en une soirée, j'ai une nouvelle fois beaucoup aimé !

Gary a finalement réussi à monter sur le Deucalion en tant que passager clandestin et le monde qu'il découvre à bord ne ressemble en rien à ce qu'il avait imaginé. Ici aussi, les Invisibles et les Oubliés sont séparés et n'ont aucun contact. Mais chez les Oubliés, la révolte gronde et menace la sécurité de la navette. Dans ces conditions, comment Gary va t-il pouvoir retrouver sa mère chez les Invisibles ? Il va recevoir de l'aides de vieilles connaissances mais aussi retrouver de vieux ennemis...

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarqué par l'histoire. Je pensais avoir plus de mal à me remettre dedans vu que je ne me souvenais que des grandes lignes, mais non, l'histoire m'est revenue assez facilement en tête. Cette histoire est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

Franchement, moi qui n'étais pas vraiment partante pour découvrir cette série, je suis conquise. J'adore le côté très cinématographique de cette série. Quand on découvre les descriptions faites par les auteurs, on se croirait presque au cinéma, avec de magnifiques plans larges et des décors à couper le souffle. Je ne sais pas si cette saga sera adaptée mais si c'est le cas, ça va être splendide !
Ce second tome est vraiment à la hauteur de son grand frère. Le premier tome avait déjà placé la barre très haut, mais celui-ci a largement relevé le défi ! Vivement la suite !

J'aime toujours autant les personnages, même si pour la plupart, je les trouve difficile à cerner. Pour être honnête, je ne me souvenais pas de la moitié d'entre eux... Je suis particulièrement fan de Gary. J'aime le fait qu'il soit comme nous. Il n'a rien de vraiment extraordinaire et pourtant, il fait de grandes choses. Dans ce tome, je l'ai trouvé plus sûr de lui et ça fait plaisir !

Quelle fin, whaou !!! Je ne m'attendais absolument pas à ça, je n'ai rien vu venir. Les auteurs sont vraiment sadiques de nous laisser avec une fin pareille. Je n'ai qu'une envie : me jeter sur la suite sans attendre, mais malheureusement, sa sortie n'est prévue qu'en 2019... L'attente va être interminable !

Cette série est vraiment une superbe  découverte ! Je ne regrette absolument pas de m'être laissée tenter. J'attends la suite avec impatience mais je vais devoir prendre mon mal en patience... Rendez-vous en 2019 Gary Cook !


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 3 août 2018

"La fille dans le rétroviseur" de Linwood Barclay

Synopsis :
État de New York, près de la frontière canadienne, de nos jours C'est la nuit, il pleut, et Cal Weaver n'a qu'une envie : rentrer chez lui. Mais à un stop, l'ex-flic hésite : Claire Sanders, la fille du maire, cherche désespérément une bonne âme pour la ramener chez elle. Bien sûr, prendre une adolescente en stop n'est jamais très prudent. Les rumeurs vont vite dans les petits patelins. Mais quand cette dernière l'implore en lui disant qu'elle était amie avec Scott, son fils décédé tragiquement quelques semaines plus tôt, Cal craque. Quel mal y a-t-il à aider cette gamine ?
Quelques kilomètres plus loin, Claire est malade et Cal s'arrête dans un bar. Dix minutes plus tard, la jeune fille qui s'installe dans la voiture n'est pas Claire Sanders... Où est-elle ? Que fuit-elle ? Dans quel piège Cal vient-il de se fourrer ?

Mon avis :
Je suis une grande fan de ce que Linwood Barclay écrit et j'essaie de me procurer tous ses romans quand ils sont sortis en poche. Du coup, comme je ne veux pas en lire trop souvent pour ne pas me lasser, j'en ai pas mal qui traine dans ma PAL. Je ne savais pas quoi lire quand mes yeux se sont posés sur mon étagère consacrée à l'auteur. Je n'ai pas hésité bien longtemps  et mon choix s'est porté sur celui-ci. Dévoré en deux soirées, j'ai beaucoup aimé !

Un soir, alors que Cal rentrait chez lui, une jeune femme lui demande de la raccompagner chez elle. Il commence par refuser, mais lorsqu'elle évoque son fils, il décide de la faire monter dans sa voiture. Lorsque le lendemain la police vient chez lui et lui apprend que la jeune femme a disparu, il sait que les apparences sont trompeuses et jouent contre lui. Il est prêt à tout pour prouver son innocence, il va donc mener sa propre enquête...

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, mais je pense que c'est plus du à la chaleur ambiante et étouffante qu'à l'histoire en elle-même, parce qu'une fois lancée, j'ai eu énormément de mal à le lâcher. La plume de l'auteur est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé ce roman, même si je dois avouer que c'est loin d'être le meilleur de l'auteur. L'intrigue m'a paru assez simple, à tel point que j'avais très vite deviné qui étaient les coupables. Je ne sais pas si c'est parce que je lis beaucoup de thrillers, mais je deviens beaucoup plus difficile à surprendre...

Les personnages m'ont bien plu, mais j'ai eu du mal à cerner Cal. Son personnage est assez complexe et ambiguë, on découvre au fur et à mesure ce qu'il cache vraiment. J'ai aimé que son personnage soit torturé et pas forcément à l'aise avec tout ce qui lui passe par la tête. C'est un personnage comme je les aime, avec ses failles, mais qui essaie de faire ce qui lui semble le plus juste, même si ce n'est pas toujours le cas... ^^

Comme je l'ai dit plus haut, je n'ai pas du tout été surprise par la révélation des coupables, je l'avais deviné bien avant la moitié de l'histoire. Cela dit, l'auteur a réussi à me surprendre avec sa dernière révélation. Pour le coup, je ne m'y attendais vraiment pas et j'ai été bluffée. Cela me confirme que Linwood Barclay fait partie des grands maîtres du thriller !

Si ce roman n'est pas le meilleur de l'auteur, j'ai passé un très bon moment entres ses pages. Je sais que je lirai ses autres livres avec grand plaisir, la question est juste de savoir quand... ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 1 août 2018

Bilan lecture du mois de Juillet 2018

Et voila, nous sommes déjà le premier du mois, il est maintenant temps de refaire le point sur mes lectures du mois passé !

Cliquez sur les couvertures pour lire mes avis
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/07/felony-ever-after-de-collectif.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/07/follow-me-back-tome-2-de-v-geiger.html
  https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/07/la-passe-miroir-tome-2-les-disparus-du.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/07/lirresistible-histoire-du-cafe-myrtille.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/07/piege-la-bastille-de-catherine-cuenca.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/08/la-fille-dans-le-retroviseur-de-linwood.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/08/gary-cook-tome-2-la-voix-des-etoiles-de.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/08/la-passe-miroir-tome-3-la-memoire-de.html
https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/08/la-petite-librairie-des-coeurs-brises.html https://lacaverneauxlivresdelaety.blogspot.com/2018/08/le-trone-des-etoiles-tome-1-fugitifs-de.html

17 livres lus en Juillet, pour un total de 7309 pages !
J'ai eu beaucoup plus de temps que prévu pour lire ce mois-ci. Du coup, je suis contente de mon bilan parce que j'ai réussi à faire un peu baisser ma PAL, mais j'aurai préféré que mes projets ne tombent pas à l'eau...

Côté acquisitions, des services presse et des achats d'occasion ce mois-ci... Je vous laisse découvrir tout ça !


L'irrésistible histoire du Café Myrtille de Mary Simses (Service Presse NiL) LU
Piège à la Bastille de Catherine Cuenca (Service Presse Nathan) LU
La petite librairie des cœurs brisés de Annie Darling (Achat occasion Emmaüs) LU
La trilogie du Tearling, tome 1 : Reine de cendres de Erika Johansen (Achat occasion Emmaüs)
Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte (Service Presse France Loisirs) LU
Le goût amer de l'abîme de Neal Shusterman (Service Presse Nathan) LU
Le bureau des cœurs trouvés, tome 1 : Lexie Melody  de Cathy Cassidy (Service Presse Nathan) LU

7 nouveaux livres ont rejoint ma Bibliothèque ce mois-ci. Ma PAL papier est donc de 87 livres ! Espérons que j'arrive encore à la réduire dans les mois qui viennent...

Voila, c'est tout pour cette fois-ci !

Je vous retrouve très vite pour de nouveaux avis livresques.

Bisous les Copinautes !
 
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 30 juillet 2018

"Piège à la Bastille" de Catherine Cuenca

Synopsis :
Paris, juin 1789. Gabriel, jeune apprenti imprimeur, est heureux : il s'apprête à demander la main de son amoureuse Virginie à son père, l'imprimeur qui l'emploie. Or on l'accuse d'être l'auteur d'un pamphlet injurieux contre la reine ! Le voilà arrêté et embastillé. Le pire, c'est qu'il a bel et bien imprimé ce pamphlet… sous la contrainte.
Du fond de son cachot, alors que tout le désigne comme coupable, il ne peut prouver son innocence. Il n'a d'autre choix que de s'évader. Mais peut-on seulement s'évader de la terrible Bastille ?

Mon avis :
Lorsque j'ai découvert ce roman dans ma boite aux lettres, je ne vous cache pas que je n'étais pas plus emballée que ça. Je ne suis pas une grande fan d'Histoire, cela a même tendance à m'ennuyer. En y regardant de plus près, je me suis dit que l'histoire avait l'air sympa et que ça valait sans doute le coup de tenter le coup. Du coup, pour ne pas perdre ma motivation, je me suis plongée dedans dès que j'ai eu terminé ma lecture en cours. Ce n'était pas gagné mais j'ai passé un bon moment avec cette lecture !

La colère commence à gronder en ce mois de juin 1789 à Paris. C'est dans cette ambiance particulière que Gabriel voit sa vie basculer. Il est accusé d'avoir écrit et diffusé un poème obscène et diffamatoire à propos de Marie-Antoinette, et incarcéré à la Bastille. Certes, il est bien l'auteur du poème, mais il l'a écrit sous la contrainte... Du fin fond de sa cellule, impossible pour lui de clamer son innocence. S'il veut un jour sortir de la Bastille, il n'a pas d'autre choix que de s'évader, mais comment réussir à s'évader quand on est enfermé dans la prison d'où on ne peut pas s'échapper ?

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, mais très vite, et même si on est pas adepte de l'Histoire avec un grand H, on se laisse embarquer par le récit. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. Les pages se tournent quasiment toutes seules.

J'ai vraiment été agréablement surprise par ce roman. Moi qui ne suis pas une grande fan d'Histoire, je me suis facilement laissée embarquer par le récit de cette prise de la Bastille. Avec ce roman, j'ai l'impression d'avoir appris plus de choses sur cet évènement déterminant de notre Histoire que pendant toute ma scolarité... Ce roman est vraiment parfait pour les adolescents qui ne s'intéressent pas à l'Histoire, on apprend sans s'en rendre compte et c'est plaisant. Ce type d'histoires devrait se démocratiser et être utilisé dans les écoles. Je suis persuadée que de nombreux enfants adoreraient l'Histoire grâce à ça !

J'ai beaucoup aimé les personnages, en particulier Gabriel et Virginie. Je suis particulièrement fan de Virginie, cette jeune femme est vraiment couillue. Elle est prête à tout et même à se mettre en danger pour sortir celui qu'elle aime de la Bastille. J'ai été impressionnée par son courage et sa détermination. Gabriel m'a fait de la peine, c'est un gentil garçon qui s'est laissé bouffer par les évènements et qui peine à s'en dépatouiller...

La fin est prévisible au niveau historique mais j'ai été surprise par la tournure des évènements pour nos héros. J'aime beaucoup ce dénouement qui laisse entrevoir de sacrés changements.

Cette lecture, ce n'était franchement pas gagné mais j'ai été agréablement surprise. J'ai passé un bon moment en compagnie de Gabriel et Virginie pendant cette Révolution ! Bon, je ne suis toujours pas adepte d'Histoire, mais avec des livres comme celui-ci, je pense que je pourrais y prendre goût même si je n'en lirai pas tous les jours ! ^^


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

vendredi 27 juillet 2018

"L'irrésistible histoire du Café Myrtille" de Mary Simses

Synopsis :
Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d'exaucer le voeu qu'a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s'arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu'elle explore les lieux, elle manque de se noyer – une mésaventure qui fait d'elle une célébrité locale et la pousse littéralement dans les bras d'un certain Roy. Et tandis qu'elle lève le voile sur le passé de sa grand-mère et qu'elle poursuit sa quête, Ellen comprend qu'elle n'aura pas assez d'un séjour de vingt-quatre heures. Mais lorsque son fiancé vient jusqu'à Beacon à sa rescousse, la jeune femme doit repenser la vie qu'elle veut vraiment avoir...

Mon avis :
Ce roman me faisait de l’œil depuis que l'on m'avait proposé les ENC en avant-première, mais j'avais décliné faute de temps. Par contre, quand on me l'a reproposé au moment de sa sortie, je n'ai pas hésité bien longtemps avant d'accepter. J'étais tellement curieuse d'en savoir plus que je me suis jetée dessus dès son arrivée dans ma boite aux lettres. Lu d'une seule traite, j'ai beaucoup aimé ce roman feel-good parfait pour cette période de l'année !

Juste avant de mourir, la grand-mère d'Ellen lui a demandé de remettre une lettre à son amour de jeunesse. Pour honorer sa dernière volonté, elle se rend dans la petite ville de Beacon, mais rien ne se passe comme prévu. Chet n'est jamais chez lui, Ellen manque de se noyer alors qu'elle voulait juste prendre des photos et elle n'arrête pas de croiser Roy, son séduisant sauveur. Elle qui pensait faire l'aller-retour se voit contrainte de prolonger son séjour,  bien décidée à accomplir sa mission et à lever le voile sur le mystérieux passé de sa grand-mère. Mais lorsque son fiancé débarque en ville, Ellen ne se reconnait plus et elle va devoir faire des choix...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est très agréable à lire et addictive. C'est bien écrit, fluide et prenant. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai beaucoup aimé ce roman mais ce n'est pas une grosse surprise. Il avait tout pour me plaire : une histoire d'héritage, de passé mystérieux et d'amour. Cela dit, cette histoire n'est pas non plus des plus originales, mais je dois avouer que le retour à la vie simple de l'héroïne fait du bien et apporte un air de nouveauté à cette romance. Cette histoire est toute mignonne, on arbore un air béat du début à la fin, impossible de s'en défaire mais c'est ce qui fait qu'on adore ce genre d'histoire... ^^

J'ai détesté Ellen pendant toute la première moitié du roman, elle m'insupportait. Elle était désagréable au possible, imbue d'elle-même et totalement méprisante envers le village de Beacon et ses habitants. C'était tout à fait le genre de personnage que je déteste. Heureusement pour moi (et pour elle), elle retrouve ses esprits au fur et à mesure de l'avancé de l'histoire, et j'aime beaucoup la personne qu'elle est devenue à la fin du roman. Je n'ai pas du tout aimé son fiancé Hayden. Il était encore pire qu'elle au début du roman, mais lui ne change pas... ^^
Par contre, je suis totalement sous le charme de Roy. Un mec me ferait la moitié de ce qu'il fait pour Ellen, je l'épouserai direct ! ^^

Vous devez vous en douter, la fin est toute mignonne aussi, complètement à la hauteur de cette histoire. On devinait la fin avant même d'avoir ouvert le livre, mais je suis ravie d'avoir droit à ce happy-end qui fait battre mon cœur d'artichaut ! Je referme ce roman avec le fameux sourire niais plaqué sur le visage, celui qui ne m'a pas quitté tout au long de ma lecture... ^^

J'ai passé un excellent moment avec ce roman, j'ai beaucoup aimé ! Si vous aimez les histoires toutes mignonnes et/ou les lectures estivales, cette histoire ne pourra que vous plaire, c'est une certitude ! ^^
Merci aux Editions NiL  qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 25 juillet 2018

"La Passe-miroir, tome 2 : Les disparus du Clairdelune" de Christelle Dabos

Synopsis :
Fraîchement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours plus périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions de personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l’entraînera au-delà des illusions du Pôle, au cœur d’une redoutable vérité.

Mon avis :
Bien que je ne comprenne pas l'engouement autour de cette saga après ma lecture du premier tome, j'étais curieuse de lire la suite, surtout qu'elle m'attendait sagement dans ma PAL. Je n'étais pas plus pressée que ça de la lire, mais j'avais envie de m'en "débarrasser" pendant l'été. Je me suis lancée dans cette lecture sans grande conviction mais j'ai vraiment été agréablement surprise. Je comprends mieux le succès de cette saga, j'ai adoré ce second tome !

Bien décidée à changer son destin, Ophélie demande audience à l'esprit de famille Farouk mais celui-ci n'en fait qu'à sa tête et la nomme vice-conteuse. Pour Ophélie, c'est le début du cauchemar et des ennuis. La voila impliquée malgré elle dans une enquête sur la disparition de personnalités influentes de la Cour, une enquête qui l'entrainera à travers les secrets de l'esprit de famille et d'une vérité qui la changera à tout jamais...

Dès les premières pages, j'ai été embarquée par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'ai vraiment été agréablement surprise par ce second tome. Autant je déplorais l'absence d'action dans le premier tome, autant dans celui-ci, le lecteur n'a aucun moment de répit. Pour le coup, je comprends mieux 'engouement autour de cette saga maintenant que j'ai lu le second tome. Si le premier tome ne m'avait pas plus emballé que ça, je suis totalement conquise par cette suite qui tient toutes ses promesses. J'ai adoré cette histoire qui nous a dévoilé tout son potentiel dans cette suite. Pas de doute, je lirai avec plaisir le tome suivant et je pense même qu'il ne va pas faire long feu dans ma PAL...

J'aime toujours autant la galerie de personnages que nous offre l'auteure. J'ai préféré Ophélie dans ce tome-ci, elle est un peu moins victime, elle commence à s'affirmer et ça fait plaisir à voir. Thorn est toujours aussi mystérieux mais je suis fascinée par le personnage. Le peu que je sais de lui me plait beaucoup, et même s'il n'a rien de l'homme idéal, j'éprouve beaucoup de sympathie et de curiosité à son égard. J'ai été agréablement surprise par Berenilde dans ce tome, elle montre une autre facette de sa personnalité et je préfère... ^^

J'ai adoré la fin mais elle me laisse sur ma faim. Je n'ai absolument rien vu venir, je ne m'attendais pas à ça. Je trouve Christelle Dabos un peu cruelle de nous laisser avec une fin pareille, cela devrait être interdit. En tout cas, cette fois, j'ai hâte de lire la suite. Comme elle m'attend sagement dans ma PAL, je ne pense pas pouvoir résister très longtemps à la tentation, mais de toute façon, je ne suis pas sûre d'avoir envie de résister... ^^

Je suis contente d'avoir poursuivie cette saga, j'ai été plus qu'agréablement surprise par ce second tome. Il me permet enfin de comprendre les coups de ♥ à répétition pour cette saga, chose que je ne comprenais pas à la fin du premier tome. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que le troisième tome ne passera pas la fin du mois... ^^
Rendez-vous sur Hellocoton !

lundi 23 juillet 2018

"Follow Me Back, tome 2" de A. V. Geiger

Synopsis :
Amour. Obsession. Jalousie. Meurtre.
Personne ne sait ce qui est arrivé au prodige pop-rock Eric Thorn. Son compte Twitter ? Bloqué. Son portable ? Enterré dans la neige, l'écran brisé et maculé de sang.
Tessa Hart, fangirl agoraphobe, connaît la vérité, mais elle a définitivement tourné la page #TessaEric. Plus question de toucher à son compte Twitter. En revanche, Snapchat... c'est beaucoup plus sûr, non ?
Après avoir fait profil bas pendant des mois, Tessa sort de sa cachette, forcée d'affronter les fantômes de son passé...

Mon avis :
Ayant adoré le premier tome même si la fin m'a laissé sur ma faim, j'avais hâte de découvrir la suite de l'histoire de Tessa et Eric. J'attendais avec impatience la sortie de ce second tome et je savais que je me jetterai dessus à peine arrivé dans ma boite aux lettres. Dévoré en l'espace d'une soirée, j'ai une nouvelle fois adoré !

Personne ne sait ce qui est arrivé à Eric Thorn depuis la découverte de son téléphone dans une flaque de sang et du dernier tweet qu'il a laissé derrière lui, mis à part Tessa. Traumatisée par ce qu'elle a vécu, Tessa a décidé de se couper des réseaux sociaux et en particulier de Twitter, là où tout a commencé, mais après un évènement des plus inattendus, elle se laisse tenter par Snapchat. Elle pensait y trouver des réponses mais ce sont les fantômes de son passé qui vont la rattraper...

Dès les premières pages, j'ai de nouveau été embarqué par l'histoire, même si j'ai eu un peu de mal à me souvenir de toute l'intrigue du précédent tome. Heureusement pour moi, l'auteure fait de nombreuses piqûres de rappel dans les premiers chapitres et tout au long du roman, ça aide. La plume de l'auteure est aussi agréable à lire et addictive à souhait. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire. J'ai été incapable de lâcher ce roman avant d'en avoir tourné la dernière page.

Je suis complètement fan de cette série et ce second tome est clairement à la hauteur de son grand-frère. Honnêtement, je ne voyais pas trop comment l'auteure allait pouvoir continuer son histoire pour qu'elle soit aussi forte que celle du premier tome. Le dénouement de son prédécesseur en donnait un bon aperçu, mais j'avais un peu peur que l'intrigue soit moins bien et qu'elle tourne en rond. Ce n'est absolument pas le cas, j'ai été très agréablement surprise. J'aime beaucoup les thèmes abordés dans cette série, je trouve qu'il est important d'en parler, surtout dans des livres young adult.

Je suis toujours aussi fan des personnages. J'adore Tessa et Eric, ils sont trop mignons. J'ai beaucoup aimé leur évolution au fil de l'histoire. J'ai été bluffée par l'identité de MET, je ne l'ai absolument pas vu venir. L'auteure nous a mené en bateau d'un bout à l'autre, je lui tire mon chapeau !

La fin m'a surprise, je ne m'y attendais absolument pas. Je n'ai jamais suspecté les coupables, mes soupçons s'étaient portés sur pas mal de monde, mais à aucun moment, je n'ai pensé que cela pouvait être eux... Pour le coup, je ne sais pas s'il y aura une suite. Cette fin se suffit à elle-même mais il y a encore des questions sans réponse. Affaire à suivre !

Encore une fois, j'ai adoré cette histoire. J'espère que l'auteure nous fera une suite et/ou qu'elle nous offrira d'autres histoires de cette qualité dans un futur plus ou moins proche ! ^^
Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !
Rendez-vous sur Hellocoton !