lundi 30 juillet 2018

"Piège à la Bastille" de Catherine Cuenca

Synopsis :
Paris, juin 1789. Gabriel, jeune apprenti imprimeur, est heureux : il s'apprête à demander la main de son amoureuse Virginie à son père, l'imprimeur qui l'emploie. Or on l'accuse d'être l'auteur d'un pamphlet injurieux contre la reine ! Le voilà arrêté et embastillé. Le pire, c'est qu'il a bel et bien imprimé ce pamphlet… sous la contrainte.
Du fond de son cachot, alors que tout le désigne comme coupable, il ne peut prouver son innocence. Il n'a d'autre choix que de s'évader. Mais peut-on seulement s'évader de la terrible Bastille ?

Mon avis :
Lorsque j'ai découvert ce roman dans ma boite aux lettres, je ne vous cache pas que je n'étais pas plus emballée que ça. Je ne suis pas une grande fan d'Histoire, cela a même tendance à m'ennuyer. En y regardant de plus près, je me suis dit que l'histoire avait l'air sympa et que ça valait sans doute le coup de tenter le coup. Du coup, pour ne pas perdre ma motivation, je me suis plongée dedans dès que j'ai eu terminé ma lecture en cours. Ce n'était pas gagné mais j'ai passé un bon moment avec cette lecture !

La colère commence à gronder en ce mois de juin 1789 à Paris. C'est dans cette ambiance particulière que Gabriel voit sa vie basculer. Il est accusé d'avoir écrit et diffusé un poème obscène et diffamatoire à propos de Marie-Antoinette, et incarcéré à la Bastille. Certes, il est bien l'auteur du poème, mais il l'a écrit sous la contrainte... Du fin fond de sa cellule, impossible pour lui de clamer son innocence. S'il veut un jour sortir de la Bastille, il n'a pas d'autre choix que de s'évader, mais comment réussir à s'évader quand on est enfermé dans la prison d'où on ne peut pas s'échapper ?

J'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, mais très vite, et même si on est pas adepte de l'Histoire avec un grand H, on se laisse embarquer par le récit. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. Les pages se tournent quasiment toutes seules.

J'ai vraiment été agréablement surprise par ce roman. Moi qui ne suis pas une grande fan d'Histoire, je me suis facilement laissée embarquer par le récit de cette prise de la Bastille. Avec ce roman, j'ai l'impression d'avoir appris plus de choses sur cet évènement déterminant de notre Histoire que pendant toute ma scolarité... Ce roman est vraiment parfait pour les adolescents qui ne s'intéressent pas à l'Histoire, on apprend sans s'en rendre compte et c'est plaisant. Ce type d'histoires devrait se démocratiser et être utilisé dans les écoles. Je suis persuadée que de nombreux enfants adoreraient l'Histoire grâce à ça !

J'ai beaucoup aimé les personnages, en particulier Gabriel et Virginie. Je suis particulièrement fan de Virginie, cette jeune femme est vraiment couillue. Elle est prête à tout et même à se mettre en danger pour sortir celui qu'elle aime de la Bastille. J'ai été impressionnée par son courage et sa détermination. Gabriel m'a fait de la peine, c'est un gentil garçon qui s'est laissé bouffer par les évènements et qui peine à s'en dépatouiller...

La fin est prévisible au niveau historique mais j'ai été surprise par la tournure des évènements pour nos héros. J'aime beaucoup ce dénouement qui laisse entrevoir de sacrés changements.

Cette lecture, ce n'était franchement pas gagné mais j'ai été agréablement surprise. J'ai passé un bon moment en compagnie de Gabriel et Virginie pendant cette Révolution ! Bon, je ne suis toujours pas adepte d'Histoire, mais avec des livres comme celui-ci, je pense que je pourrais y prendre goût même si je n'en lirai pas tous les jours ! ^^


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman ! 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire