lundi 17 juillet 2017

"On met longtemps à devenir jeune" de Christine Jusanx

Synopsis :
"Jeune senior de 59 ans, tout juste préretraitée, cherche à partager appartement proche tour Eiffel avec colocataire gai et optimiste. Profil idéal recherché : étudiant étranger voire jeune quadra en transition de vie."

Telle est l’étonnante annonce que la pétillante Jeanne a publiée pour réaliser son voeu le plus cher : habiter près de la tour Eiffel. Mise en retraite anticipée par son employeur, fière de laisser voler de ses propres ailes son fils Léo – le seul homme de sa vie –, Jeanne est déterminée à se prouver qu’il n’y a pas d’âge pour vivre ses rêves, en se lançant dans l’aventure de la colocation. Cette nouvelle vie, riche de surprises et de belles rencontres, pourrait bien l’amener à s’autoriser enfin à explorer des horizons qu’elle s’était jusque-là interdits.

Mon avis :
Pas de doute, ce titre est des plus intrigants, c'est d'ailleurs ce qui m'a donné envie de lire ce roman. Il m'intriguait au plus haut point, donc lorsqu'il est arrivé entre mes mains, je n'ai pas pu attendre plus longtemps avant de me plonger dedans. Malheureusement, cette histoire n'a pas été à la hauteur de mes espérances...

A 59 ans, la vie de Jeanne prend un nouveau tournant, elle est mise en préretraite. Bien que le mot "retraite" la déprime, elle se dit que c'est peut être l'occasion ou jamais de réaliser l'un de ses rêves : avoir un appartement avec vue sur la Tour Eiffel. Ne pouvant l'assumer financièrement seule, elle décide de chercher un colocataire. Elle était loin de se douter que l'accomplissement de son rêve bouleverserait autant sa vie...

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, je n'y comprenais pas grand chose. Jeanne parlait de louer un appartement proche de la Tour Eiffel et deux secondes plus tard, elle parlait du Vieux Bordeaux. Il m'a fallu du temps pour comprendre la situation de Jeanne. Une fois que c'était fait, ma lecture est devenue nettement plus fluide. La plume de l'auteure est agréable à lire, c'est bien écrit et fluide. Les pages se tournent relativement facilement.

Ce roman me laisse perplexe, je ne m'attendais pas à ça. J'ai trouvé cette histoire assez plate, sans relief. A la vue du titre, je m'attendais à ce que Jeanne fasse des folies, que sa vie prenne vraiment un tour inattendu mais rien de ça... Au final, il ne se passe pas grand chose et on voit venir le dénouement heureux à des kilomètres. J'en attendais sans doute trop mais du coup, je ressors de cette lecture déçue...

Malgré tout, j'ai adoré Jeanne, c'est un personnage comme je les aime. C'est vraiment le genre de personne que j'aime côtoyer au quotidien, elle me fait d'ailleurs penser à une de mes amies, j'avais l'impression qu'on me parlait d'elle. J'ai beaucoup aimé Paulo et Léo, quels charmants jeunes hommes, ça existe encore ?

Même si j'avais vu venir le happy-end, j'ai été surprise par ce que nous révèle l'épilogue. Pour le coup, je ne m'y attendais pas et c'est vraiment une bonne surprise.

Malgré des personnages convaincants et attachants, je ressors de cette lecture déçue. Je m'attendais vraiment à quelque chose de plus fou et joyeux, j'en attendais sans doute trop... Cela dit, cette histoire reste un premier roman prometteur. Je ne doute pas qu'on entende parler à nouveau de Christine Jusanx ! ^^


Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...