vendredi 23 février 2018

"Demain est un autre jour" de Lori Nelson Spielman

Synopsis :
Qu'avez-vous fait de vos rêves de jeunesse ?

À la mort de sa mère, Brett Bohlinger pense qu'elle va hériter de l'empire de cosmétique familial.
Mais, à sa grande surprise, elle ne reçoit qu'un vieux papier jauni et chiffonné : la liste des choses qu'elle voulait vivre, rédigée lorsqu'elle avait 14 ans. Pour toucher sa part d'héritage, elle aura un an pour réaliser tous les objectifs de cette life list... Mais la Brett d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec la jeune fille de l'époque, et ses rêves d'adultes sont bien différents.
Enseigner ? Elle n'a aucune envie d'abandonner son salaire confortable pour batailler avec des enfants rebelles. Un bébé ? Cela fait longtemps qu'elle y a renoncé, et de toute façon Andrew, son petit ami avocat, n'en veut pas. Entamer une vraie relation avec un père trop distant ? Les circonstances ne s'y prêtent guère. Tomber amoureuse ? C'est déjà fait, grâce à Andrew, à moins que...

Mon avis :
Ce roman me tentait depuis sa sortie, mais faute de le trouver d'occasion, je m'étais rabattue sur le second roman de l'auteure, que j'avais d'ailleurs adoré, et cela m'a confirmé mon envie de découvrir celui-ci. Quand j'ai finalement réussi à le trouver, j'ai sauté sur l'occasion, mais par manque de temps, il est resté dans ma PAL. Dès que j'ai pu l'en sortir, je me suis jetée dessus. Malheureusement, même si j'ai apprécié ma lecture, c'est une déception, j'en attendais sans doute trop...

A la mort de sa mère, Brett s'attend à devenir la patronne de l'empire cosmétique familial, même si elle n'en a aucune envie. Quand le notaire lui apprend que sa mère ne lui a rien laissé,  mis à part une vieille liste de rêves de la jeune femme, son monde s'écroule. Elle a un an pour réaliser tous ses rêves si elle veut toucher sa part de l'héritage familial, mais cette liste d'objectifs rédigée à 14 ans n'a plus rien à voir avec ce que veut Brett aujourd'hui... Et si sa mère savait mieux qu'elle ce qu'il lui faut pour être heureuse ?

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de connaitre le fin mot de l'histoire.

J'aimais beaucoup l'idée de départ de ce roman, mais je suis nettement moins fan de ce qu'en a fait l'auteure. C'est totalement irréaliste, la liste de rêves d'une gamine de 14 ans ne peut pas être exactement la même que celle d'une trentenaire. Mais bon, admettons que ces objectifs soient toujours d'actualité 20 ans après, la façon dont les choses se déroulent n'est absolument pas crédible. Je ne veux pas être pessimiste mais je ne pense pas que ce qui se passe dans ce roman puisse vraiment se passer dans la vraie vie... Cela dit, malgré ces incohérences, c'est une chouette histoire qui met du baume au cœur, même si on sait ce genre de chose n'arrivera jamais.

J'ai beaucoup aimé les personnages, en particulier Brad et Garrett. Je suis sous le charme de leurs personnages. Ils ont tout de l'homme idéal, ça fait rêver mon cœur de midinette. J'ai bien aimé Brett, même si elle était par moment un peu agaçante. Elle avait besoin d'un coup de pouce, même si elle l'ignorait, pour prendre sa vie en main. Qu'est ce que j'aimerai avoir, moi aussi, un coup de pouce du destin... J'ai adoré sa maman. Certes, on ne la connait qu'à travers ses lettres mais c'est une personne formidable que beaucoup aimerait avoir dans leur vie, moi la première...

J'ai beaucoup aimé la fin. Elle me fait refermer ce livre avec le fameux sourire niais plaqué sur le visage. C'est une fin comme je les aime, une fin magnifique ! D'ailleurs, je veux tirer mon chapeau à l'auteure parce que jusqu'à la fin, j'ai hésité sur l'identité du Grand Amour...

J'attendais sans doute trop de ce roman dont l'irréalisme m'a déçu. Pourtant, en passant outre, on passe un bon moment avec cette belle histoire. Je regrette seulement ce manque de réalisme, il ne manquait que ça pour que ce roman soit parfait !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire