jeudi 14 février 2019

"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel

Synopsis :
Lyon, 1897. Alors que des corps exsangues de jeunes filles sont retrouvés dans la ville, pour la première fois des scientifiques partent à la recherche du coupable, mettant en pratique sur le terrain toutes les avancées acquises en cette fin de XIXe siècle. Autopsies des victimes, profils psychologiques des criminels, voilà ce que le professeur Alexandre Lacassagne veut imposer dans l’enquête avec son équipe, mais sait-il vraiment ce qu’il fait en nommant à sa tête Félicien Perrier, un de ses étudiants aussi brillant qu’intrigant ? Entouré d’Irina, une journaliste pseudo-polonaise, et de Bernard, un carabin cent pour cent janséniste, Félicien va dénouer, un à un, les fils enchevêtrés de cette affaire au cœur d’un Lyon de notables, d’opiomanes et de faiseuses d’anges. Jusqu’à ce que le criminel se dévoile, surprenant et inattendu, conduisant le jeune médecin au-delà de ses limites.


Mon avis :
J'ai découvert la plume de Coline Gatel il y a déjà quelques années lorsqu'elle m'avait proposé de découvrir le premier tome d'une saga qu'elle avait auto-édité. Tombée amoureuse de sa plume et de son univers, j'ai suivi ses publications de près. Cette histoire, je l'avais déjà lu, mais lorsque Coline m'a proposé de la découvrir sous sa nouvelle forme, je n'ai pas hésité une seule seconde. Je me suis jetée dessus à peine arrivé dans ma boite aux lettres et une fois lancée dans ma lecture, je n'ai pas pu m'arrêter avant de l'avoir fini. Encore une fois, j'ai adoré !

Quelques années après avoir quitté le domaine de Chabriol (cf Les Étrangers du Temps, sa première saga que je vous conseille vivement !), Félicien est de retour à Lyon pour poursuivre son apprentissage de la médecine légale auprès du grand Lacassagne. C'est alors qu'une série de meurtres se produit. Avec l'aide d'Irina, journaliste et Bernard, apprenti de Lacassagne tout comme lui, Félicien va mener l'enquête et il est déterminé à trouver le coupable. Mais dans cette enquête où tout le monde est suspect, les apparences se souvent trompeuses...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de Coline Gatel est toujours aussi délicieuse, c'est un vrai plaisir à lire. C'est très bien écrit, fluide, prenant, addictif et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde, on est trop happé par l'histoire pour se rendre compte que les pages défilent à une vitesse folle. On arrive à la fin bien trop vite, n'ayant pas pu lâcher ce roman avant de l'avoir fini.

L'histoire m'a énormément plu. Coline Gatel est très forte pour nous emmener là où l'on ne s'y attend pas. J'ai aimé le fait que ce roman soit très bien documenté, les lieux, les personnages et les faits sonnent vrais et pour cause. J'aime l'idée d'imbriquer une œuvre de fiction dans des faits avérés, cela donne une vraie profondeur au roman.

Les personnages sont juste incroyables. Je connaissais déjà Félicien, mais ce roman apporte une nouvelle dimension à son personnage, on comprend (un peu) mieux ses actes après avoir lu ce roman. J'ai beaucoup aimé Irina et Bernard. Dès le début, on sent qu'ils cachent quelque chose, mais quoi ? Impossible de mettre le doigt dessus avant que l'auteure ne nous révèle la supercherie.

Whaou, quelle fin ! Dans ce roman, tout le monde est suspect et tout le monde suspecte tout le monde. A chaque fois que l'on pense avoir compris le fin mot de l'histoire, un autre fait vient perturber nos théories. Jusqu'au dernier moment on ne sait pas qui est le coupable. Le pire, c'est que le coupable est insoupçonnable, malgré les indices que sème l'auteure avec parcimonie au fil du récit. Les pièces du puzzle s'emboitent à la perfection. Je tire une nouvelle fois mon chapeau à Coline Gatel, elle arrive toujours à me bluffer !

J'ai vraiment adoré ce roman. Entre réalité et fiction, cette intrigue ne nous laisse pas une seule seconde de répit, on ne sait jamais sur quel pied danser et on adore ça ! Ce roman mérite largement son Prix du Roman Fnac et je souhaite de tout cœur à Coline Gatel que sa route livresque dure encore et encore !


Je tiens à remercier Coline Gatel et les éditions Préludes pour l'envoi de ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Merci ma très chère Laetitia pour une si belle chronique... qui me fait rougir !
    Que d'émotions à lire tes lignes !
    Bisous à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi et encore merci pour toutes ces chouettes histoires que tu nous écris ! =)Des bisous

      Supprimer