vendredi 20 avril 2018

"Après nous, tome 1 : Au commencement" de Myra Eljundir

Synopsis :
Les cartes du destin de l'humanité sont entre ses mains. Est-elle porteuse de chaos ou de la promesse d'un monde meilleur ?

Jezebel Kern a tout pour elle : des parents aimants, soucieux de son avenir, un véritable talent de musicienne, une voix envoûtante. Rien ne semble pouvoir troubler son petit paradis. Mais lorsque Hannah et Johann Kern perdent la vie dans un accident de la route, Jezebel découvre qu'il n'y a aucun acte de naissance à son nom. Peu à peu s'impose une terrible vérité : elle a été kidnappée dans sa petite enfance. À qui ? Pourquoi ? Et surtout, d'où lui vient cette voix capable de charmer... comme de blesser mortellement ? Jezebel devra le découvrir au travers d'une quête qui fera vaciller ses croyances et la portera aux frontières de l'apocalypse.

Mon avis :
Ayant beaucoup aimé la précédente saga de l'auteur, j'étais curieuse de savoir ce qu'elle nous réserverait par la suite, même si je ne comptais pas spécialement la lire. Pourtant, quand j'ai lu son synopsis pour la première fois, je n'ai pas pu résister bien longtemps à la tentation. Malgré une attente interminable (merci la Poste ^^), il a fini par trouver le chemin de ma boite aux lettres. Entre temps, d'autres lectures prioritaires ont fait leur apparition, ne me permettant pas de le lire dès sa réception. C'est maintenant chose faite, mais je ressors de cette lecture mitigée...

Jezebel vient de perdre ses parents dans un terrible accident dont elle se sent responsable. N'étant pas encore majeure, elle est placée en famille d'accueil où elle va tenter de reprendre une vie normale. Mais un lourd secret de son passé va à nouveau bouleverser son univers et remettre en question toute sa vie...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est toujours aussi agréable à lire et addictive à souhait. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent toutes seules, tellement on a envie de comprendre ce qui se passe.

L'histoire commençait bien. Il y avait du rythme et l'intrigue était prenante. Malheureusement, plus j'avançais dans l'histoire et moins elle m'emballait. Il faut être honnête, je n'ai pas tout compris et l'histoire m'a perdue. Ce premier tome est clairement une introduction à la suite, mais pour moi, elle a manqué de clarté. C'est dommage parce cette histoire a énormément de potentiel...

Je n'ai pas du tout adhéré aux personnages. Ils m'ont tous semblé antipathiques, limite exaspérants. J'ai besoin d'un minimum d'empathie avec les personnages pour pouvoir rentrer dans l'histoire, mais ici, cela n'a pas été le cas. La seule qui sorte un peu du lot, c'est Rowan. A mon avis, elle est bien plus qu'un second rôle dans cette histoire. Je pense que l'auteure voulait une ambiance angoissante pour cette nouvelle saga et c'est réussi, ses personnages font totalement flipper...

La fin m'a carrément laissé sur ma faim. Elle est terriblement frustrante parce que l'histoire était enfin lancée, on venait d'entrer dans le vif du sujet et Myra Eljundir nous coupe l'herbe sous le pied. Elle donne vraiment envie d'en savoir plus, mais perso, je ne sais pas si je lirai la suite. Je verrais bien le moment venu si la curiosité sera la plus forte.

Ce premier tome est vraiment en demi teinte pour moi. L'intrigue est intéressante mais a mis trop longtemps à se mettre en place à mon goût. Je suis intriguée par ce nouvel univers que nous offre Myra Eljundir mais pour l'instant, je ne peux pas dire si je suis assez intriguée au point de lire la suite. Affaire à suivre...

Je tiens, encore une fois, à remercier les Editions Robert Laffont pour m'avoir permis de découvrir ce livre !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire