lundi 14 novembre 2016

"Au pays de l'Ailleurs" de Tahereh Mafi

Synopsis :
Avec sa peau pâle et ses cheveux de neige, Alice détonne à Ferenwood. Car Ferenwood est un monde éclatant de couleurs, révélatrices d'un don magique. La blanche Alice n'a donc apparemment aucun don, aucun intérêt : les habitants de ce lieu en ont fait une paria.

Aussi lorsque son père, la seule personne qui lui témoigne de la bienveillance, disparaît soudainement, la jeune fille n'a-t-elle plus qu'un seul but : le retrouver.
Pour cela, elle va devoir explorer la mythique et dangereuse contrée un peu plus loin que l'horizon... Elle part avec Oliver, un compagnon de route dont le talent magique consiste à pouvoir tromper son monde. Ce don leur sera-t-il utile Là-bas, un univers sans pitié peuplé de créatures effroyables où rien n'est ce que l'on croit, où les pièges pullulent ? Alice elle-même devra reprendre confiance et utiliser des pouvoirs cachés que nul n'avait décelé chez elle. Reverra-t-elle son père et pourra-t-elle enfin mettre des couleurs sur sa vie ?

Mon avis :
Dès que j'ai aperçu la couverture de ce roman, j'ai su que je devais le lire. Sa couverture est juste sublime et son résumé plus que me prometteur me tentait énormément. Vous vous doutez bien que lorsque j'ai eu l'opportunité de pouvoir le lire, je n'ai pas hésité bien longtemps avant d'accepter. Sitôt reçu, je me suis jetée dessus. Malheureusement, cette lecture m'a laissé perplexe, je suis incapable de dire si j'ai aimé ou non...

Alice n'est pas une jeune fille comme les autres. A Ferenwood, où tout le monde est coloré, elle est la seule incolore et elle détonne dans le paysage, à tel point que les ferenwoodiens ne lui témoignent que du mépris. La couleur est synonyme de magie, et tout le monde pense qu'Alice en est dépourvue, y compris elle-même. Lorsque Oliver, un garçon qui s'est moqué d'elle quelques années plus tôt, lui propose de l'aider à retrouver son père, Alice accepte avec réticence, elle n'a pas confiance en lui, mais elle est prête à tout pour retrouver la seule personne qui a toujours cru en elle. Leur périple va les mener jusqu'à l'Ailleurs, un endroit où la magie est encore plus présente qu'ailleurs et où tout n'est que tromperie et dissimulation...

J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire. L'introduction m'a donné d'en savoir plus, mais dès que l'histoire a vraiment débuté, j'ai commencé à m'ennuyer. Il ne se passait pas grand chose et je n'adhérais pas aux personnages. J'avais l'impression de ne pas avancer dans ma lecture, de lire à vitesse d'escargot et de passer un temps fou sur chaque page. Quand Alice et Oliver sont enfin arrivés dans l'Ailleurs,, l'histoire a pris un peu de rythme et ça ne lui a pas fait de mal. A partir de ce moment là, ma lecture m'a semblé beaucoup plus facile. Je n'ai pas retrouvé la magie de la plume de l'auteure avec ce roman, il n'a vraiment rien à voir avec sa précédente trilogie. Malgré tout, même si on adhère moins à sa plume et à son histoire, l'auteure nous donne envie de connaitre le fin mot de son histoire et c'est déjà pas si mal.

Je n'ai pas vraiment été embarqué par cette histoire, j'avais l'impression d'en être simple spectatrice.
J'aime beaucoup l'idée de base mais je ne suis pas fan de ce qu'en a fait l'auteure. Je devais en attendre trop, mes attentes étaient bien trop exigeantes, je ne pouvais qu'être déçue et je suis la première à le regretter...

Je n'ai pas accroché aux personnages. Pourquoi, je n'en sais rien. Ils ne m'ont pas touchés, je ne me suis pas attachée à eux. Alice m'a plus exaspéré qu'autre chose, son comportement est énervant et à la limite de l'inconscience. En ce qui concerne Oliver, je ne sais pas trop quoi penser de lui, son comportement me laisse perplexe.

J'ai trouvé la fin un peu rapide, surtout pour une histoire qui met très longtemps à démarrer. Elle était attendue, on se doute dès le début que ça va bien se finir, et facile. Pour le coup, je m'attendais à autre chose, quelque chose de plus surprenant, aussi loufoque que le reste de l'histoire.

En relisant mon avis, je me rends compte qu'il est globalement négatif. J'en attendais trop avec ce roman et en ressort déçue. C'est dommage, l'idée était bonne, mais elle n'a pas fonctionné avec moi...


Merci aux Editions Michel Lafon et en particulier à Camille qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Je n'avais pas spécialement envie de le lire à la base, mais là je n'en ai vraiment plus envie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lol, il n'est pas si mauvais mais il est quand même très particulier ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...