mercredi 20 juin 2018

"La Passe-miroir, tome 1 : Les fiancés de l'hiver" de Christelle Dabos

Synopsis :
Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

Mon avis :
Voila maintenant des années que cette saga me faisait de l’œil. Je n'en entendais que du bien, les avis sont plus qu'élogieux et cela a forcément éveillé ma curiosité. Il y a quelques mois, j'ai réussi à me procurer le second tome de cette saga lors d'un troc mais je n'arrivais toujours pas à trouver celui-ci. J'étais trop curieuse, je n'en pouvais plus d'attendre, du coup, j'ai fini par me le commander d'occasion. Je ne lui ai passé le temps de passer par la case PAL, je me suis jetée dessus quelques jours après son arrivée dans ma boite aux lettres. Je devais sans doute en attendre trop parce que j'ai aimé, mais sans plus...

Sous son apparences de plus banales, Ophélie dissimule des dons hors du commun. Elle est capable de lire le passé des objets et de leurs propriétaires rien qu'en les touchant, ainsi que traverser les miroirs. Elle menait une existence paisible jusqu'au jour où on la fiance contre son gré. Ophélie doit alors quitter sa famille et son arche pour s'installer à la Citacielle, où tout n'est qu'illusions et complots, avec le mystérieux Thorn...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire, on se laisse facilement entrainer par ses mots. C'est bien écrit, fluide et prenant, même s'il ne se passe pas grand chose... Les pages se tournent relativement vite et on arrive à la fin sans grande difficulté.

Comme je le disais plus haut, j'ai bien aimé cette histoire, mais sans plus. Pour le coup, je ne comprends pas trop les coups de cœur à répétition pour ce livre. L'histoire est bien, mais honnêtement il ne se passe pas grand chose. Je m'attendais à mieux. Certes, l'histoire est originale, bien menée et la plume de l'auteure est très agréable à lire, mais je pensais être littéralement emportée, voir submergée par l'intrigue. Le fait d'avoir mis si longtemps à pouvoir le lire, ainsi que les nombreux avis plus qu'élogieux sur la blogosphère m'ont créé des attentes démesurées face à cette histoire, je ne pouvais qu'en ressortir déçue...

Les personnages m'ont bien plu, même si dans l'ensemble, je les ai trouvé difficiles à cerner. Ophélie m'a agacé par moment, elle ne sait pas ce qu'elle veut et elle est toujours dans le rôle de la victime. Par contre, ce que j'aime bien chez elle, c'est qu'elle n'a rien d'une super héroïne avec son apparence des plus banales et son rhume chronique et pourtant, elle est capable de grandes choses grâce à ses dons. J'ai beaucoup aimé Thorn, même si je n'ai pas vraiment réussi à la cerner. Ce personnage m'intrigue au plus haut point et j'ai hâte d'en savoir plus sur lui.

La fin nous laisse sur notre faim, alors que l'intrigue venait juste d'atteindre sa vitesse de croisière, c'est frustrant. Même si ce premier tome ne m'a pas autant emballé que je l'espérais, je lirai les tomes suivants avec plaisir, déjà parce qu'ils sont dans ma PAL et ensuite, parce que je suis curieuse de savoir jusqu'où Christelle Dabos veut nous emmener dans son univers.

Vous l'avez compris, je ressors de cette lecture déçue, j'en attendais sans doute trop. Cependant, je suis curieuse de pouvoir découvrir la suite. Comme elle m'attend sagement dans ma PAL, je pense satisfaire ma curiosité d'ici à la fin de l'été...
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire