vendredi 12 août 2016

"Dis-moi si tu souris" de Eric Lindstrom

Synopsis :
"Je suis Parker, j'ai 16 ans et je suis aveugle. Bon j'y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D'ailleurs j'ai établi Les Règles :
- Ne me touchez pas sans me prévenir ;
- Ne me traitez pas comme si j'étais idiote ;
- Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ;
- Ne cherchez jamais à me duper.
Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j'en ai même rajouté une dernière. Alors quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n'y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable".

Mon avis :
Il faut le reconnaitre, je n'avais jamais entendu parler de ce livre avant de le trouver dans ma boite aux lettres, mais si cela avait été le cas, je ne me serais pas arrêtée dessus. Certes, le résumé donne envie d'en savoir plus, mais je trouve qu'en ce moment, il y a un peu trop de romans jeunesse qui tournent autour du handicap, à croire que le handicap n'est qu'un "effet de mode" et cette idée me dérange... Du coup, j'ai mis un moment avant de me lancer dedans, mais au final, je ne regrette pas, j'ai bien aimé !

Parker a 16 ans et est une adolescente normale à un détail près, elle est aveugle. Elle a mis en place tout un tas de règles pour se protéger mais lorsque son meilleur ami et amoureux revient dans sa vie après avoir franchi l'une d'entre elles, son cœur balance. Il a bafoué sa règle la plus importante et Parker ne pardonne pas, mais Scott pourrait bien faire sauter cette règle, ainsi que toutes les autres...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteur est agréable à lire, c'est bien écrit, fluide et prenant. On se laisse facilement entrainer par l'histoire et les pages se tournent toutes seules.

L'histoire est très sympa, même si je commence à me lasser des romans portant sur le handicap. On en trouve de plus en plus depuis quelques mois, comme si c'était une nouvelle mode.
Cette histoire change un peu de ce que j'ai pu lire auparavant. Elle est extrêmement triste mais elle finit bien.

Les personnages sont attachants. On ressent énormément d'empathie pour Parker. On comprend pourquoi elle réagit comme ça, on peut l'excuser, même si on se doute que les règles qu'elle impose à elle-même comme aux autres doivent finir par tomber. J'ai beaucoup aimé Scott, j'ai adoré sa détermination à reconquérir Parker. Il sait comment la prendre et est bien décidé à tout faire pour y parvenir. Le père de Parker n'est qu'un personnage secondaire de l'histoire mais on a vraiment l'impression de le connaitre. C'est un homme bien, qui n'a pas pas su affronter ses démons...

La fin est juste parfaite, je ne pouvais pas espérer mieux. On devine le dénouement dès le début de notre lecture mais la façon dont il arrive est absolument géniale. Mon cœur de midinette est ravie !

Je ressors de cette lecture agréablement surprise. Je ne m'attendais à rien de particulier mais ce roman a su me captiver. Malgré un thème qui commence à me lasser, c'est vraiment une chouette lecture !


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. C'est vrai qu'il y a pas mal de romans avec des persos principaux qui ont un handicap en ce moment. D'un côté, c'est bien d'avoir plus de représentation, mais de l'autre on finit par avoir la même histoire encore et encore. Bon ceci étant dit, il a l'air sympa ce livre. A voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout à fait ça ! C'est bien mais en même temps, cet "effet de mode" est fatiguant. Mais celui ci est vraiment bien ! ;)

      Supprimer
  2. J'avoue que ce roman me dit bien pour ma part, j'apprécie le sujet du handicap. Mais je comprends ton impression d'effet de mode. J'ai le même sentiment autour de la maladie. Mais je suis curieuse car c'est un sujet qui me touche d'autant plus car j'ai été amené à en soigner via mon travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y suis pas réfractaire, c'est même plutôt bien d'en parler, mais c'est seulement un effet de mode qui passera comme bien d'autres et c'est dommage...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...