lundi 23 janvier 2017

"De feu et de neige : Journal d'une jeune Française en Russie" de Anne-Marie Pol

Synopsis :
1812, Moscou. Félicité, jeune Française de 16 ans, vit avec sa mère sous la protection d'une riche famille russe. Malgré leur différence de classe, Félicité est amoureuse de Fédor, le fils de la comtesse. Mais la guerre éclate, Napoléon Ier a décidé d'envahir la Russie. Les Français sont devenus les ennemis des Russes. Félicité n'a d'autre choix que de fuir pour survivre.

Mon avis :
Lorsque j'ai reçu ce roman dans le coffret Nathan vous présente sa rentrée littéraire d'Hiver 2017, c'est le deuxième à m'avoir interpellé. J'aime beaucoup les romans parlant de la Russie au temps des derniers membres de la famille Romanov, mais je connais très peu la période d'avant. Aussi, j'étais curieuse d'en savoir plus, je n'ai pas pu attendre bien longtemps avant de satisfaire ma curiosité. Dévoré en l'espace de quelques heures, j'ai beaucoup aimé !

Félicité et sa mère vivent sous la protection d'une riche famille russe depuis quelques années. Mais lorsque Napoléon Ier déclare la guerre à la Russie, les françaises ne sont plus aussi bien vues dans leur patrie d'adoption. Elles qui menaient la belle vie se voient contraintes de fuir ce pays qu'elles aiment tant, déchirées entre leurs origines françaises et leur nouvelle vie russe...

Dès les premières pages, j'ai été embarqué par l'histoire. La plume de l'auteure est agréable à lire. C'est bien écrit, fluide, prenant et plein de rebondissements. On ne s'ennuie pas une seule seconde et les pages se tournent vraiment toutes seules.

J'ai beaucoup aimé le principe de cette histoire. L'auteure est partie d'un vieux journal intime, déniché par hasard dans un vide-grenier. Il appartenait à une certaine Félicité d'Autin, mais il était tellement abimé que bon nombres de passages étaient illisibles ou même manquants. Avec ce qu'elle a pu déchiffrer du journal, elle a décidé de reconstituer l'histoire de Félicité et sa mère. Je dois dire que le résultat est plus que convainquant. Le récit est présenté sous deux formes qui s'alternent, la voix de Félicité à travers les extraits de son journal et ce que l'auteure a imaginé pour combler les trous. Le tout est très cohérent et sonne vrai. Si les manques de l'histoire sont comblés par l'imagination de l'auteure, je suis quasiment certaine qu'elle est tombée juste sur pas mal de points.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Félicité. J'aime sa détermination et sa force de caractère. Cette Félicité devait vraiment être quelqu'un de bien, j'aurai vraiment aimé la côtoyer. Dès le début, j'ai eu du mal avec Fédor, je trouvais son personnage ambiguë...

La fin est assez prévisible, on la devine assez rapidement mais elle me plait bien. Je trouve qu'elle clôture parfaitement cette histoire.

Ce roman m'a vraiment beaucoup plu, je suis totalement sous le charme de l'idée de base. L'auteure a vraiment eu une super idée et a parfaitement su l''exploiter. Je ne peux que lui tirer mon chapeau !


Merci aux Editions Nathan et en particulier à Samia qui m'ont permis de découvrir ce roman !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. J'ai découvert ce roman seulement aujourd'hui. J'adore la Russie et tout ce qui s'y rapporte - politique exclue... - donc ça m'intrigue. :) merci pour la chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, j'espère qu'il te plaira autant qu'à moi ! ;)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...